avis voyageursAvis voyageurs (5 votes)
4 étoiles, avis rédactionAvis rédaction 4/4
Le site est occupé par huit temples monolithes appelés conventionnellement ratha (chars). Ils ont été construits à l'époque des Pallava, entre les 6e et 8e siècle, d'une seule pièce, dans de gigantesques blocs de granit qui se trouvaient déjà sur place. Cinq d'entre eux, les plus réputés, sont groupés. On leur a donné tardivement et de façon arbitraire les noms des héros du Mahabharata. Le Dharmaraja-ratha est le plus grand et le plus au sud du groupe. Il est de base carrée surmontée d'une structure pyramidale de faux étages. Ceux-ci sont décorés d'une rangée ornementale de pavillons et de fenêtres. Le temple est exceptionnel par ses nombreuses sculptures de divinités sivaites, aux angles et sur les faces extérieures. On y distingue d'ailleurs un portrait du roi Pallava, Narasimhavarman Ier, avec une inscription de ses titres. Les plus au nord de la rangée, Draupadi-ratha et Arjuna-ratha s'élèvent sur une petite plateforme comportant des bustes de lions et d'éléphants. Le Draupadi ratha est dédié à Durga, de plan simple, carré avec une cella. Sa toiture à quatre pans évoque le toit de chaume des huttes. Des Dvarapala, gardiens de porte, encadrent l'entrée. Les trois côtés sont ornés de niches avec des représentations de la déesse Durga dans différentes postures. L'Arjuna-ratha est semblable au Dharmaraja-ratha, mais plus petit. Ce temple est dédié à Siva, on peut voir sa monture, le taureau à bosse Nandi, couché derrière la plateforme. Il est composé d'un sanctuaire de plan carré à ressauts et d'une petite antichambre sans sculpture. La cella abrite une représentation de Siva, une tête ornée d'un trident. Les bas-reliefs extérieurs montrent des divinités associées à Siva. Les étages sont ornés de frises d'oies, de couples d'amoureux, et en alternance d'éléphants et de lions caryatides. Les pilastres de l'entrée ont à leur base des lions. Le Bhima-ratha est un temple rectangulaire, couvert d'une voûte en berceau, ornée d'un niveau de fenêtres et de pavillons. Quant au Nakula-Sahadeva-ratha, le plus petit du groupe, il est dédié à Indra. Sa structure absidiale s'ouvre par un porche soutenu par des piliers constitués de lions. Il n'a pas de sculptures figuratives, excepté à son côté un éléphant monolithe. Depuis 1984, le site de Mahabalipuram est inscrit au Patrimoine mondial de l'UNESCO.

Booking.com

Activité Kanchipuram: visites, circuits, transferts, coupe-file, billets d'entrée musées & monuments
Sites populaires dans les environs de Temples monolithes de Mahabalipuram
La descente du Gange ou La pénitence d'Arjuna

Ce bas-relief, probablement le plus grand au monde, appartient à un ensemble de reliefs, temples et cavernes du village de Mahabalipuram et date des environs du 7e siècle. Il s'étend à la surface de deux grandes plaques rocheuses, 27 mètres de long sur 9 mètres de haut, séparées par une fissure verticale. La composition s'organise autour de cette fissure, évoquant un fleuve, effet renforcé par l'eau s'écoulant d'un réservoir situé au sommet du bas-relief. Elle peut être une représentation de deux mythes. L'un raconte que le roi Bhagiratha fit couler le Gange depuis les cieux pour purifier les âmes [...]

Cavernes de Mahabalipuram

Sous le règne de Narashimavarman Ier, un ensemble de temples, cavernes et bas-reliefs ont été édifiés sur le site Mahabalipuram, aux environs du 7e siècle. Parmi les cavernes les plus remarquables du site, celle de Mahisamardini possède trois sanctuaires. Celui du milieu dédié à Siva avec, à l'Est une représentation de Somaskanda, c'est-à-dire Siva, son épouse et l'enfant Skanda. La paroi nord accueille un haut-relief figurant la déesse Mahisamardini, « celle qui tue Mahisa », chevauchant son lion et pourchassant le démon Mahisa à tête de buffle. Quant à la paroi sud, elle présente un haut-relief [...]

Temple du rivage

Ce temple dédié à Siva a été construit sur la plage de Mahabalipuram à la fin du 7eme siècle, époque du roi Rajasimha Narasimhavarman. Il faisait partie d'un ensemble de sept temples répartis sur plusieurs kilomètres, les premiers du règne des Pallava construits en pierres. Le temple principal s'ouvre sur l'océan et est composé d'un sanctuaire carré au toit à étages se rétrécissant vers le sommet, d'une petite antichambre et à l'origine d'un porche. Le sanctuaire abrite un linga, symbole phallique du dieu Siva dans la religion hindoue et sur le mur du fond un haut relief est sculpté, représentant [...]

Chennai (Madras)

Découverte de Madras Madras a disparu des cartes, remplacée désormais par Chennai, la ville ayant été rebaptisée en 1996. Sur la côte est de l'Inde du Sud, Chennai appartient aux quelques villes géantes du pays (Delhi, Calcutta, Bombay), les moteurs de l'économie indienne et de sa croissance fulgurante. Chennai est comme la plupart des grandes métropoles, grouillante d'activité, bruyante, et démesurée, à l'image de sa plage, Marina Beach, dont la longueur excède les 14 kilomètres, ce qui en [...]

Auroville

Sites tourisme et attractions Auroville Auroville ou ville de l’Aurore se trouve en Inde. C’est une ville d’une importante particularité qui est établie près de Pondichéry, dans l’Etat de Tamil Nadu. D’après Mirra Alfassa, son créateur, la cité a été créée dans le but de rassembler des personnes venant de contrées différentes qui veulent vivre en paix, sans considération de race, de religions et d’appartenance politique. Aujourd’hui, la cité est peuplée par 2237 Aurovilliers. Lors d’un voyage dans ce lieu, la visite du Visitors center est obligatoire. On y trouve un amphithéâtre culturel. Autres [...]

Les deals du moment


Votre voyage à Kanchipuram






Avis de voyageurs sur Temples monolithes de Mahabalipuram, Kanchipuram

  • J'y suis allé en 2006. J'ai adoré, je le recommande vivement à tout voyageur qui souhaite aller en Inde

    Anonyme


Les voyageurs qui ont vu cette page aiment aussi