Les lieux touristiques en Bourgogne



Abbaye de Cluny

L’abbaye de Cluny se trouve dans le département de la Saône-et-Loire en Bourgogne, plus précisément à 24 kilomètres de Mâcon. Maison mère de plus de mille monastères, l'abbaye de Cluny, fondée en 901, rayonne durant tout le Moyen-Age sur l'Europe occidentale. C'est le 11 septembre 910 qu'est signé aux assises de Bourges en présence de nombreux seigneurs et prélats, l'acte de donation par lequel Guillaume Ier, duc d’Aquitaine, céde aux apôtres Pierre et Paul, autrement dit à [...]

Village de Vézelay

Vézelay n'est pas seulement l'un des plus beaux villages de france. C'est aussi un site classé au Patrimoine mondial de l'UNESCO, pour son chef d'oeuvre de l'art Roman. Situé en haut de sa colline, le bourg médieval attire l'oeil des visiteurs par son bijou le plus cher, la basilique. Un style tout à fait remarquable, où les maisons romanes comme le Centre Sainte Madeleine côtoient les bâtisses datant de la Renaissance, au milieu de caves anciennes regorgeant de trésors et d'un Hôtel de ville remarquable, du XVIIe siècle. Commerces, galeries d'Art, restaurants et cafés vous accueilleront bras [...]

Après des années de batailles scientifiques pour valider ou non ce site comme étant celui de la bataille d'Alésia, le doute n'est aujourd'hui plus permis : les gaulois de Vercingétorix ayant voulu prendre les romains de Jules César par surprise, subissent un cuisant revers et se replient dans l'oppidum d'Alésia. Ils ne vont pas pouvoir se protéger car ce sont les romains qui vont les assiéger en construisant des murs, des palissades, des tranchées. Le siège va s'éterniser et les gaulois capitulent , Vercingétorix se soumet à César. Sur le mont Auxois, les fouilles ont mis au jour les vestiges [...]

Canal de Bourgogne

Le canal de Bourgogne est un canal à petit gabarit qui relie Migennes sur l'Yonne à Saint-Jean-de-Losne sur la Saône en franchissant la ligne de partage des eaux entre l'Atlantique et la Méditerranée. Il s’étale sur 242 kilomètres et est classé comme le plus haut canal de France. Ce canal, long de 242 km, comporte 189 écluses, plusieurs ponts canaux et un tunnel de 3 333 mètres en son point le plus élevé à Pouilly-en-Auxois (altitude : 378 m) et est donc à ce titre le plus haut canal de France. Pour [...]

Situé au centre piétonnier du Vieil Auxerre, la tour de l'horloge est un bâtiment du Xve siècle. Une chambre contenant le mécanisme de l'horloge est appuyée à la tour, vestige d'une tour gallo-romaine reconstruite au fil des siècles. L'horloge a pour particularité de posséder deux aiguilles distinctes l'une de l'autre par le soleil ou la lune plantés à leurs extrémités. Près de la tour se trouvait la maison de Guillaume Roussel, huissier plus connu sous le nom de Cadet Roussel. Le vieil Auxerre apparaît comme le centre historique de la ville. Quartier piéton au charme pittoresque, il regroupe de [...]

Fondée au VI e siècle par la reine Clothilde, épouse de Clovis, l'abbaye bénédictine de Saint Germain est située au coeur de la ville, sur les bords de l'Yonne. Construite sur l'oratoire où Saint Germain a été inhumé, l'édifice reflète quinze siècles d'histoire durant lesquels il n'a eu de cesse d'être transformé, agrandi, restauré. L'église abbatiale de style gothique du début du XIIe siècle voit son clocher être isolé lors de travaux en 1811. Le clocher, de style roman, appelé Tour Jean réapparaît, orné d'une flèche de pierre qui semble ne jamais finir. Tous ces changements ont contribué à donner [...]

Si la cathédrale Saint-Etienne d'Auxerre est construite en 1215, plusieurs édifices se succèdent au même emplacement depuis le Ve siècle. Au début du XIIIe siècle, la volonté de relever une nouvelle cathédrale sur les vestiges d'un vaste édifice roman détruit par le feu en 1025, donne naissance à Saint Etienne. Des anciennes fondations, seule une crypte du XI e siècle subsiste. Tout reste donc à refaire, et cela prendra du temps. Trois siècles sont nécessaires pour terminer l'édifice. En ces périodes de troubles et d'invasions causées par la Guerre de Cent Ans et les guerres de religion, le chantier [...]

Poumon vert à la bordure du centre-ville, le jardin botanique de l'Arquebuse résulte de la réunion du jardin de l'Arquebuse, du terrain d'entraînement des Chevaliers de l'Arc et de l'Arbalette au XVIe siècle et du jardin botanique créé en 1773. Lieu calme et paisible, le jardin se compose de nombreux parterres et regroupe entre 35 000 et 40 000 espèces végétales ainsi qu'un circuit de promenades au milieu des fleurs. Dans l'arboretum, de très anciens arbres continuent leurs vies en regardant passer les visiteurs. Il n'est pas rare d'y voir des groupes scolaires et des experts observer certains [...]

Place de la Libération

Face à l'Hôtel de ville situé dans le Palais des Ducs, la place de la Libération créée en 1689 est assurément la plus belle de Dijon. Place royale jusqu'à la Révolution Française de 1789, puis place d'Armes, place du Maréchal Pétain sous l'Occupation, l'actuelle place de la Libération est l'oeuvre de l'architecte Jules Hardouin-Mansart, architecte classique du roi Louis XIV. La place est également le centre historique de l'antique Divio, la ville gallo-romaine comprise dans le castrum du IIIe siècle. Après une complète tranformation, les Dijonnais ont redécouvert la place le 6 juillet 2006. A présent [...]

Bien qu'elle n'ait pas le titre d'abbaye, ni même de cathédrale, l'église Saint-Etienne de Nevers est sûrement l'attrait principal de la ville pour tous les amateurs d'art roman. Construite d'un seul jet de 1068 à 1097 en beau calcaire ocre de la région, l'église, par sa remarquable homogénéité, dégage un fort sentiment d'harmonie. Fait rare pour un édifice vieux de onze siècles, Saint-Etienne a conservé ses plans d'origine, en croix latine, signe d'une église romane développée. Elle est en effet la première église médiévale dont la nef a adopté trois étages sous une voûte de pierre. Sa nef de [...]

Edifié à la fin du Xve siècle, le palais ducal de Nevers est considéré comme l'un des premiers châteaux de la Loire. A l'origine résidence des comtes puis des ducs du Nivernais, il accueille pendant longtemps le Palais de Justice. A la suite de sa rénovation, en 1990, il est utilisé comme annexe de l'Hôtel de ville et accueille depuis des espaces d'exposition et de réception de la ville, la salle du conseil municipal et un surprenant aquarium. Face à la place de la République située au sommet de la butte de Nevers abritant des ruines gallo-romaines, la large façade Renaissance impressionne avec [...]

Ce sont les moines de l'abbaye de Cîteaux qui, au XIIe siècle, plantent la première vigne au clos de Vougeot, situé sur la Côte de Nuits. Aujourd'hui, le vignoble, entièrement entouré par un mur de pierre est la plus grande étendue de grands crus en Bourgogne avec 50 hectares cultivés. Près de 80 propriétaires se partagent ces vignobles. En moyenne, chacun en produit 1000 bouteilles par an. Aujourdhui tous les vins de l'appellation ne sont pas d'égale qualité. Même si les prix sont toujours élevés, certains vins laissent parfois à désirer... Le Clos-Vougeot est en tout cas un grand vin de garde, [...]

Perché à 475 m d'altitude au coeur d'un village pittoresque aux nombreuses maisons médiévales, la forteresse de châteauneuf domine de ses 75 m de long et 35 m de large la vallée du canal de Bourgogne. Jean de Chaudenay entreprend sa construction en 1132. Destiné à son fils cadet Jehan, qui deviendra Jean I de Châteauneuf, le château entre en sa possession en 1175. Au XIVe siècle, la menace de la guerre de Cent Ans plâne sur le royaume. Les seigneurs de Châteauneuf, soucieux de renforcer la forteresse, entreprennent alors la constuction d'une enceinte infranchissable et resistante englobant le donjon [...]

Semur-en-Auxois, de par sa taille réduite et son enceinte visible est une ville où les monuments s'offrent bien volontiers aux regards des promeneurs. Ici, les murs sont l'histoire. Rien de tel donc, pour découvrir la cité, que de vous y promener à pied. Commencer à l'entrée de la cité en franchissant la porte Sauvigny par le pont levis. Vous voilà dans la cité. Emprunter la rue Buffon et admirer les façades renaissance, classiques, à pans de bois et autres. Arrivé place Notre-Dame, devant la collégiale, il convient de lever les yeux pour en admirer la façade aux mille détails gravés et sculptés. [...]

Au centre de Semur-en-Auxois, sur la place du même nom, s'élève la collégiale Notre-Dame. L'église d'art gothique est construite en 1225 sur les fondations d'une ancienne église romane batie en 1060 par Robert-le-Vieux. Pour construire la nouvelle église, deux types différents de calcaire sont utilisés, la pierre calcaire de Pouillenay et un calcaire bleuté assez particulier. C'est à Viollet-le-Duc, célèbre architecte spécialisé dans la restauration de monuments médiévaux que l'on doit la reconstruction au XIXe siècle, des deux tours, plusieurs fois touchées par des incendies. Neufs marches datant [...]

Abbaye de Fontenay

Située dans la commune de Marmagne en Bourgogne, l'abbaye de Fontenay, fondée par Bernard de Clairveaux en 1119, est entourée d'une forêt, participant à rendre le lieu serein et apaisant. Consacré par le Pape Eugène III en 1147, l'édifice est, depuis 1981, inscrit au patrimoine mondial de l'humanité. Plus ancienne abbaye cistercienne, reconnaissable à son dépouillement extrême et l'absence d'ornement, Fontenay se veut consacrée à la recherche de Dieu et non aux fastes et extravagances. Très prospère aux XIIe et XIIIe siècles grace à ses activités de métallurgiques et sidérurgiques, Fontenay devient [...]

Dans le département de la Nièvre, sur les bords de Loire, à 25 km de Nevers se tient Charité-sur-Loire. Cité monastique sur le « chemin de Saint-Jacques de Compostelle », la commune devient, peu de temps après sa fondation, l'une des villes les plus convoitées de la région. A la moitié du XIe siècle, un vaste prieuré clunisien, pouvant accueillir 5000 fidèles, et deux églises naissent sur les bords de la Loire. Fille aînée de Cluny, l'église Notre-Dame étonne par ses dimensions. Bâtie au centre du monastère, lui-même entouré de remparts, elle donne réellement naissance à Charité-sur-Loire. Malgré [...]

Situé dans la Nièvre, Pouilly-sur-Loire est une commune entièrement dédiée à la vigne, dont la culture remonte au Moyen Age. Si cette terre ne bénéficie pas de l'appellation « Bourgogne », elle n'en est pas moins de qualité inférieure. Au cours des siècles, le dynamisme, l'expansion, l'histoire du village reste entremellée à celle de cette vigne renommée. C'est vers 680 que Vigile, fait don par testament de son domaine et ses vignes à l'abbaye Notre-Dame d'Auxerre dont il fût l'évêque. Dans les années 840, se sont donc les moines Bénédictins de la Charité-sur-Loire qui gèrent le domaine avant d'en [...]

Situé à proximité de la fameuse « roche de Solutré » où se rendait chaque année François Mitterrand en pélerinage, le château de Cormatin, construit en 1605 pour la Marquis d'Huxelles sur un plan carré et les douves d'une forteresse médiévale de 1280, possède des trésors architecturaux et historiques inégalés. De style renaissance, le château reçoit de nombreuses visites, de Lamartine notamment. Depuis la découverte, il y a quelques années d'un énorme ossuaire du XIXe siècle, le site fait l'objet d'importantes fouilles archéologiques. Si l'attrait historique du château est depuis longtemps reconnu, [...]

Acheté en 1380 par Philippe le Hardi, duc de Bourgogne, pour son épouse Marguerite de Flandre, le château de Germolles n'est alors qu'une maison forte à 10 kms de Châlon-sur-Saône. La duchesse, après un coup de coeur pour cette nouvelle propriété, entreprend de la rénover, de l'aménager, d'en faire le château que l'on connaît aujourd'hui. Pour cela, elle engage les meilleurs artistes de l'école bourguignonne. Devenu un véritable château, Germolles devient l'une des résidences préférées de la cour ducale jusqu'en 1401. Le roi Charles VI y séjourne même quelques jours en 1389. Aujourd'hui encore, [...]

Haut lieu préhistorique dont la grotte principale traverse la colline, le site des grottes d'Arcy-sur-Cure attire bon nombre de visiteurs depuis des années. Constitué par un ensemble de cavernes creusées naturellement par la Cure dans un massif calcaire corallien, le site aux onze grottes abrite des vestiges prouvant son occupation humaine depuis 200 000 ans. Ce sont donc ces traces humaines qui rendent les grottes d'Arcy-sur-Cure si exceptionnelles. Après la découverte, lors d'une mission de nettoyage des parois noircies de nombreuses fresques peintes sur la roche, les experts ont daté ces preuves [...]

Situé sur la commune de Pontigny, dans l'Yonne, l'abbaye du même nom, avec ses 119 m de long, est la plus grande de type cistercien subsistant. Fondée en 1114 par des moines cisterciens venus de monastère de Cîteaux, désireux de vivre selon les règles de Saint-Benoit, l'abbaye de Pontigny, sous l'impulsion de Bernard de Clairveaux, est la « deuxième fille » de Cîteaux. Jusqu'à 1140, les moines présents se contentent d'installations rudimentaires. L'abbaye devenue prospère sous la protection des comtes de Champagne, les constructions sont entreprises. L'abbaye telle qu'on la connaît aujourd'hui [...]

Située sur la commune de Vermenton en Bourgogne, l'abbaye de Reigny, fondée par l'abbé Etienne de Toucy, moine de Clairveaux, en 1134, est alors sous l'autorité de Saint Bernard. Bordée par la Cure et des terres à perte de vue, elle fait partie du territoire des comtes d'Auxerre et de Nevers. Très puissante et prospère au Moyen Age, période durant laquelle elle accueille jusqu'à 300 moines, l'abbaye est mise, en 1147, sous la protection du Pape Eugène III. Charles V, roi de France, met par la suite l'abbaye sous sa protection en 1370. Charles VIII, cent ans plus tard, en fait une Fondation Royale, [...]

Petit village au coeur de la Bourgogne, Bèze est classé parmi les 700 plus beaux de France. Traversé par la rivière La Bèze, c'est de là qu'il tient son nom. Si le village garde encore des traces de son riche passé, c'est autour de l'eau que résident ses principaux intérêts. Dans le village, une source de type vauclisien pouvant débiter jusqu'à 20 000 l/seconde enchante les visiteurs. Dans les années 40, des tourbillons remontant à la surface étaient visibles, ils n'existent plus aujourd'hui. Les grottes de Bèze et le lac souterrain illuminé constituent l'attraction principale du village. La partie [...]

Egalement connue sous le nom de Place François Rude, la Place du Bareuzai est une place animée et aimée des Dijonnais. Entourée de nombreux cafés, elle vit en permanence sous l'oeil du Bareuzai, vigneron en bronze au centre de la place. Située dans le vieux Dijon, il n'est pas rare d'y voir des animations de rue regrouper les passants. Lieu de rassemblements, d'animations, de passage, la place du Bareuzai est idéale pour s'imprégner de l'ambiance de la ville.

Décidée par Etienne de Bagé, évêque de la ville d'Autun, la construction de la cathédrale Saint-Lazare d'Autun débute en 1120. Dédiée à Saint Lazare, elle emprunte ses reliques à la cathédrale Saint-Nazaire, plus ancienne, détruite au XVIIIe siècle. Les travaux sont achevés en 1146, ce qui reste relativement rapide pour un tel édifice. En ce qui concerne le porche, il est lui terminé quelques années plus tard. La voûte d'origine en bois est remplacée au XIIIe par une voûte gothique en dur, plus apte à supporter l'édifice. On en profite d'ailleurs pour ajouter des arcs-boutant.La flèche, haute de [...]

Joyaux de l'art gothique flamboyant, l'Hôtel Chambellan date du Xve siècle. Sa construction marque alors l'apogée de la famille Chambellan qui, par le commerce et les alliances, a peu à peu gravi les échelons de la fortune et du pouvoir. Il est probable que l'hôtel fut construit par Henri Chambellan, maire de Dijon de 1490 à 1493, comme son père, et aussi par son épouse, Alix Berbisey, dont la libéralité permit également l'édification d'une partie de Saint-Michel. L'hôtel est d'une richesse architecturale stupéfiante. Un long corridor voûté d'ogives amène de la rue à la cour intérieure où se trouve [...]

Située sur la façade gauche de notre-Dame, la Chouette est l'un des symboles de la ville. Nombre de Dijonnais, jeunes et vieux viennent la caresser, de la main gauche s'il-vous-plaît, en faisant un voeux. D'où vient cette habitude? Nul ne le sait. De multiples légendes circulent sur cette petite chouette, gravée dans la pierre de l'édifice. Elle symboliserait pour certains, la sagesse ou le regard vigilant de Dieu, pour d'autres, elle n'est que la signature de l'architecte Chouet. Elle reste malgré tout un porte-bonheur dont on veut prendre soin. Celle visible aujourd'hui n'est pas l'originale. [...]

Siège du duché et des ducs de Bourgogne, le Palais des Ducs de Dijon fait aujourd'hui office d'Hôtel de ville et de musée des Beaux Arts, qu'il accueille depuis 1787. Jusqu'au Ixe siècle, l'actuel palais des ducs de Bourgogne n'est qu'un simple château ducal compris dans le castrum du IIIe siècle, au coeur de Dijon. Le premier duc de Bourgogne de la maison Capétienne de Valois, le prince et duc Philippe le Hardi, le reconstruit entièrement dès 1365 à partir du vieux château avec la tour de Bar de 46 mètres. Dijon, alors capitale du duché de Bourgogne et des Pays-Bas bourguignons, possède à présent [...]

Enserrée dans les remparts de la ville de Beaune, la collégiale Notre-Dame est l'une des dernières grandes églises romanes renommées de Bourgogne.Son édification débute au milieu du XIIe siècle. Construit sur le modèle de l'abbaye de Cluny, son architecture est audacieuse et ambitieuse. Même si un siècle est nécessaire pour venir à bout du chantier, l'édifice conserve une rare homogénéité stylistique. Bien que de style roman dans son ensemble, certaines pièces gothiques sont visibles, comme le porche, ajouté à l'édifice au milieu de XIIIe siècle. En 1972, un incendie ravage l'ensemble canonial, [...]

Sur la rive droite de la Saône, entre Chalon et Mâcon, Tournus, ancienne cité gauloise se dresse sur les collines du Mâconnais, région riche de vieilles pierres et de vins renommés. Devenue castrum, camp fortifié à l'intérieur duquel cantonne la troupe à chaque étage à l'époque gallo-romaine, la commune garde encore de nombreuses traces de ses anciennes fortifications. Avec ses églises et ses monuments datant du Xe siècle, Tournus est l'un des plus importants témoins du passé et l'un des plus anciens centres romans de France. L'abbaye Saint-Philibert, fondée en 875 par des moines de Noirmoutier [...]

Ancien établissement hospitalier, l'Hôtel-Dieu de Beaune où Hospices de Beaune, est aujourd'hui l'un des joyeux architecturaux et historiques de la Bourgogne. Plus de 400 000 visiteurs se pressent chaque année pour visiter l'Hôtel-Dieu qui occupe une importante partie de la ville de Beaune avec son musée, ses trois cours, ses dépendances, son bastion du XVème siècle et ses centaines de mètres de caves conservant, notamment, la réserve personnelle des Hospices. Son architecture traditionnelle bourguignonne et son vin prestigieux, [...]

Roche de Solutré La roche de

Falaise bourguignonne située à 10 km de Mâcon, au coeur du vignoble Pouilly-fuissé, célèbre pour son vin blanc, la Roche de Solutré, escarpement calcaire, est un site classé et protégé. Issue, comme la roche de Vergisson, des massifs coralliens fossilisés, la roche de Solutré est agée de 160 millions d'années. Aujourd'hui, un musée s'étend au pied du site préhistorique où passaient autrefois les troupeaux de chevaux sauvages. A l'intérieur, plusieurs années de fouilles des sols et des environs sont exposées au public. Le site est en effet l'un des plus riches gisements d'Europe, en ossements et [...]

Situé dans le vallon boisé du Morvan, le château de Bussy Rabutin est le reflet de la personnalité marginale et attachante de son propriétaire d'antan, Roger de Rabutin, comte de Bussy, cousin de Madame de Sévigné, auteur du très décrié « Histoire amoureuse des Gaules », qui fit scandale à la cour du Roi Louis XIV. Demeure d'architecture traditionnelle en quadrilatère avec ses quatre tours, ses douves et son jardin à la française, le château est en parfait état de conservation. Homme d'armes et de lettres, il est effet membre de l'Académie Française. Ce propriétaire quelque peu excentrique, dédie [...]

La Basilique de Vézelay de son vrai non basilique Sainte-Marie-Madeleine de Vézelay se trouve dans la commune de Vézelay en Bourgogne. Il s’agit d’une ancienne abbatiale et un haut-lieu de  pèlerinage sur le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle. Inscrite au patrimoine mondial de l'Unseco depuis 1979, la basilique Sainte-Marie-Madeleine de Vézelay est un haut lieu de la chrétienté, de l'histoire et de l'histoire de l'art. Placé sous le patronage de Maire-Madeleine depuis 1050, Vézelay y acueille ses reliques [...]

Aménagée vers 1840, la place Darcy est à la croisée des routes de Paris, Lyon et Nancy. A 200 m de la gare seulement, elle est souvent la première vue de dijon que peuvent admirer les touristes. Bordée par des immeubles de type haussmannien, reflet du style parisien alors très en vogue en province, elle est reconnaissable à son « petit arc de triomphe », comme disent les visiteurs. Il s'agit en fait de la Porte Guillaume, arc de triomphe néo-classique, érigé en l'honneur du Prince de Condé, gouverneur de la Bourgogne. Le nom de l'édifice construit à la fin du XVIIIe siècle, est un hommage à Guillaume [...]

L’abbaye de Cîteaux se trouve en Bourgogne, en Côte-d'or plus précisément, dans la commune de Saint-Nicolas-lès-Cîteaux. L'abbaye faisait partie à l'origine de l'ordre cistérien, ordre monastique catholique réformé fondé par Robert de Molesme en 1098 pour suivre la règle de Saint Benoît. Son établissement à cet endroit commence avant même le début de l'édification de l'abbaye avec l'arrivée, en 1098 d'un groupe de moines venus de l'abbaye de Molesme sous la conduite [...]

Enseigne mythique à Dijon, Mulot et Petit-Jean ne vend que des produits traditionnels bourguignons. Pain d'épice, liqueur de cassis, moutarde à l'ancienne aux fruits rouge, au citron, aux herbes, au miel et bien d'autres parfums, nonnnettes, bonbons... Si l'on y croise de nombreux touristes, les Dijonnais aussi, aiment y venir pour retrouver les produits de leur enfance. Trois boutiques sont accessibles au centre ville, rue de la liberté, place Bossuet et place Notre-Dame. A noter que celle place Bossuet présente une façade à l'ancienne faisant ressembler la boutique à une maison de contes pour [...]

Nichée au coeur du Palais des Etats, cour de Flore, la chapelle des élus est exceptionnelle à plus d'un titre. Seule construction de cette importance au XVIIIe siècle, elle s'élève comme le témoignage de la richesse du patrimoine de Dijon. De nombreux mois ont été nécessaires à sa restauration, mais aujourd'hui, elle s'offre à nouveaux aux regards des visiteurs. Edifiée entre 1736 et 1739 sous le règne de Louis XV, fils du Duc de Bourgogne, la chapelle s'inscrit comme un leg du siècle des Lumières. Si l'architecte Jacques Gabriel en a conçu les plans, c'est à Pierre Le Mousseux que l'on doit sa [...]

Situé dans la Côte de Beaune, Chassagne-Montrachet produit d'excellents vins blancs de cinq appellations dont trois grands crus. Il y a quelques années encore, le domaine produisait principalement du vin rouge. Aujourd'hui, 60% des vins Chassagne-Montrachet sont des blancs. Les deux cépages, Pinot Noir pour le rouge et Chardonnay pour le blanc, prennent racines dans un sol argilo-calcaire favorable au développement de saveurs particulières. Les spécialistes reconnaissent les arômes de cerise et cassis pour le rouge et d'amande, de pomme mure et de miel pour le blanc. 350 hectares sont cultivés [...]

Village touristique et viticole situé sur la Route des Grands Crus dans les Côtes de Nuits, Gevrey-Chambertin jouit d'une réputation mondiale. Plus que l'histoire de la commune, ce sont ses vignobles, dont les 310 hectares de cépage pinot noir vinifiés en vin rouge qui attirent les visiteurs et font sa renommée. Si le plus célèbre des grands crus est le Chambertin, vin préféré de Napoléon, le vignoble de Gevrey-Chambertin produit à lui seul 8 des 33 appellations d'origine contrôlée grands crus des AOC Bourguignons. Le vignoble a pour particularité d'être planté en pente sur des sols calcaires avec [...]

Situé en Côte-d'Or, département de la Bourgogne, Semur-en-Auxois est une authentique cité médiévale à caractère défensif. Construit sur un rocher de granite rose se tenant dans la plus vaste des quatre vallées du pays de l'Auxois, Semur est une commune au parfum historique. D'après la légende, c'est Hercule, à son retour d'Espagne, qui entreprit la construction de la cité. Les premières traces tangibles de son existence datent de 606. La charte de fondation de l'abbaye de Flavigny la cite en la désignant "sene muro", comprenez « vieilles murailles », d'où vient son nom. Affranchie par le Duc de [...]

Le château de Commarin, situé en plein coeur de la Bourgogne appartient encore à ce jour à la famille qui l'a fondé. Ses occupants actuels, le comte et la comtesse Bertrand de Vogüe sont la 26e génération de propriétaires. Les visiteurs apprécient ses jardins, ses décorations et la richesse de son aménagement intérieur d'époque. A l'origine villa romaine, la propriété est tranformée en château fort au XIVe siècle, en témoigne l'architecture générale et les deux tours circulaires. Marie Judith de Vienne, marquise de Damas d'Antigny, entreprend, dés le Xve siècle, d'importantes modifications achevées [...]

Petit village entièrement dévoué à la culture de la vigne, Mercurey, 1505 habitants, est l'un des plus grands vignobles de la Côte Chalonnaise. L'appellation Mercurey en est d'ailleurs la plus renommée. 739 hectares de vignoble, dont 126 classés Premier Cru, le vin est ici une tradition, une religion que l'on se transmet de père en fils. Le village vit aux rythme de la vigne et des cépages. Il y a quelques années pourtant, les vignes de Mercurey, comme bien d'autres en Bourgogne, ont été entièrement ravagées par le phylloxéra. Si aujourd'hui, le Mercurey est de retour sur nos tables et dans nos [...]

Construite à l'emplacement d'une modeste chapelle du Ier siècle,puis d'une église du XIe siècle jugée trop petite, l'église Saint-Michel de Dijon est édifiée en 1499, date du début des travaux. Son histoire n'est pas banale. En effet, ce sont les paroissiens eux-même, désireux d'avoir une plus grande église, qui cotisent chaque mois pour payer les travaux de construction. Le nouvel édifice, de style gothique, voit son édification par deux fois interrompu, faute d'argent, puis par la guerre. Finalement achevée en 1529, l'église dédiée à l'archange Saint-Michel, qui, selon la tradition chrétienne, [...]

Au mois de juillet, dans une ambiance de magie, de fête et de convivialité, Chalon dans la rue, crée en 1987, ressemble un peu au festival d'Aurillac en moins important, bien que le nombre de spectacles et de visiteurs ne cesse de croître chaque année. Gratuité, humour et divertissement semblent faire bon ménage dans cette ville de Chalon-sur-Saône où durant 4 jours, une multitude d'artistes et d'amateurs présente des spectacles de cirque, de théâtre, de musique et d'autres arts du spectacle aux coins des rues et sur les places publiques de la ville. Des prestations inventives, parfois surréalistes [...]

Auxerre a toujours été une ville fleurie. Depuis 1998, elle possède d'ailleurs le label « Ville 4 fleurs, Grand Prix national du fleurissement » et figure parmi les villes les plus fleuries de France. Les espaces verts, très nombreux à Auxerre, offrent donc de multiples possibilités de balades et promenades aux visiteurs, comme aux habitants. Les premières promenades apparaissent dès 1736, sous la pression des Auxerrois, frustrés de ne pouvoir accéder au jardin du chevalier de l'Arquebuse. Les promenades d'Auxerre désignent un beau lieu de randonnée se tenant sur l'emplacement des anciens remparts [...]

Notre-Dame de Dijon

Admirée depuis des siècles pour son architecture et ses sculptures, l'église Notre-Dame est chère aux coeurs des Dijonnais. Située au centre du quartier Notre-Dame, elle est édifiée entre 1230 et 1250, un record pour l'époque, dans un style gothique bourguignon, selon un plan en croix latine avec un transept assez accentué, un chevet sans déambulatoire et deux absides annexées au transept. De 1865 à 1884, l'édifice subit d'importantes restaurations conduites par Jean Charles Laisné, d'après les plans d'Eugène Millet. A cette occasion, la tour de la croisée qui abritait le beffroi, est transformée [...]

Cathédrale de Dijon depuis 1792, Saint-Bénigne est à l'origine une église abbatiale et l'un des plus grands monuments romans de son époque. L'évêque Grégoire de Langres décide en 511 de la construction d'une basilique sur l'emplacement d'une ancienne nécropole gallo-romaine. Après avoir transformé la basilique ruinée en abbatiale peu avant 870, l'évêque de Langres Isaac y installe une communauté bénédictine. En 989, Brun de Roucy, également évêque de Langres, réforme l'abbaye et décide de l'envoi d'une douzaine de moines clunésiens à Dijon, dont Guillaume de Volpiano. De Roucy, esprit très éclairé, [...]

Face à la Roche de Solutré, la forteresse de Berzé le Châtel se dresse du haut de son éperon rocheux, dominant la vallée du Macônnais. Bâtie par les seigneurs de Berzé au XIIIe siècle, elle a été constamment remaniée dans le but d'améliorer son caractère défensif. Le château comprend trois enceintes. Si chacune d'elle abrite aujourd'hui des jardins et des potagers, il n'en a pas toujours été ainsi. Il y a de cela quelques siècles, c'est dans ces mêmes enceintes que venait se réfugier la population lors de troubles, conflits et guerre. Si peu d'information demeure quant à l'organisation du domaine, [...]

Avec ses 8 000 m², la place Wilson est sans conteste l'une des plus grandes de Dijon. Malgré un trafic routier important tout autour, elle reste un lieu calme et reposant en ville. Elle offre une large allée circulaire où il fait bon se promener en regardant le kiosque à musique au charme ancien où le grand bassin à jets d'eau. La place Wilson s'ouvre sur le parc de la colombière. Au sujet des allées du parc, Louis XIV aimait à dire qu'elles étaient les plus belles de son royaume. Long d'1,5 km, le cours est bordé de riches demeures et immeubles huppées. Lieu de jogging et de promenade, le cours [...]

Plus grand parc de Dijon, le parc de la Colombière est un petit bout de campagne proche du centre-ville. Créé en 1672 par Antoine de Maerle, élève de Le Nôtre, il est relié au centre de Dijon par un cours nommé les « allées du parc ». Bordées de très belles demeures et immeubles huppés, ces allées sont le rendez-vous des promeneurs et joggeurs. En ce qui concerne le parc, il regroupe au sein de ses 33 hectares, de nombreuses espèces d'arbres, offrant ainsi des parcelles d'ombre où il fait bon s'étendre par temps chaud. Idéal pour les familles, il possède des enclos d'animaux comme des paons, chèvres [...]

De style classique, l'église Saint-Pierre date de la première moitié du XVIIe siècle. Autrefois vouée à Saint Baptiste, elle est l'une des chapelles du collège des Jésuites. Construite sur un plan centré, elle est ornée de décors peints en trompe l'oeil par l'Italien Gherardini. Sur le sol de l'entrée, une superbe mosaïque a su résister au temps. La signature de l'artiste, Pietro Favret est toujours visible, ainsi que la date de l'achèvement de l'ouvrage. Comme d'autres édifices de Nevers, la chapelle a été durement touchée durant les bombardements allemands de 1944.

La commune de Saint-Fargeau, dans l'Yonne, recèle un trésor que beaucoup tentent, année après année de restaurer, de préserver. Le château de Saint-Fargeau est l'un de ceux qui impressionnent le visiteur avant même qu'il n'ait franchi ses murs. Imposant, gracieux, il est la mémoire de plus de dix siècles. Eribert, évêque d'Auxerre et fils naturel d'Hugues Capet construit en 980, un rendez-vous de chasse qu'il veut fortifié. Il ne conserve pas très longtemps cette propriété. Du X au Xve siècle, ce qui deviendra plus tard un château passe de familles illustres en familles illustres. Désireux d'étendre [...]

Au sud de Nevers dans la Nièvre, le circuit Nevers Magny-Cours est mondialement connu. Chaque année, son Grand Prix de France de Formule 1, le Bol-d'Or et son concert annuel amènent de nombreux visiteurs venus de toute l'Europe. C'est à Jean Bernigaud que l'on doit la création en 1960 du premier circuit, une piste de karting de 510 m de long. Un an plus tard, le circuit de 2000 m est inauguré sous le nom de Jean Behra, en hommage au pilote français décédé en 1959. Le Conseil Général de la Nièvre décide en septembre 1986, sous l'impulsion de François Mitterrand, du rachat du circuit qui mesure alors [...]

Ce jardin, le plus ancien de Dijon, créé en 1880 par l'ingénieur Dijonnais Darcy, doit sa particularité au réservoir d'eau qu'il recouvre. Face à la place du même nom, il offre aux touristes et aux habitants de la ville, un lieu calme et paisible en plein centre-ville. Riche en magnifiques arbres, le jardin Darcy est de style traditionnel. Ses 4000m² de pelouse et de zones de jeux pour les enfants en font l'un des préférés des Dijonnais. A l'entrée principale, l'Ours de Pompon accueille le nouveau venu. Copie due au sculpteur Henri Martinet (1937) en hommage au sculpteur bourguignon François Pompon, [...]

Presqu'au centre de la France, Nevers est une des portes d'entrée en Bourgogne. Déjà à l'époque gallo-romaine, sa petite colline et son bord de Loire en font un site approprié à l'établissement d'une ville. Au fil des siècles, Nevers ne se départira pas de son esprit volontaire, commerce, arts, spiritualité et politique donnent à la ville un rayonnement extra régional. Sur "la butte" les monuments historiques et la vieille ville ont trouvé place, tandis qu'en contrebas, le Pont de la Loire, massif et renforcé se joue des tumultes du fleuve. C'est en la traversant que Nevers apparaît la plus [...]

Il est difficile en voyant la place Emile Zola d'imaginer qu'en des temps pas si anciens où elle s'appelait encore Place du Morimont, elle ait été la place où avaient lieux les séances de torture et d'exécutions publiques. En son centre s'élevait l'échafaud, démoli au XIXe siècle, après cinq siècles d'utilisation. Loin de son passé, la place Emile Zola offre aux Dijonnais et aux visiteurs un lieux calme, piéton et accueillant. Très plaisante avec ses bancs, sa fontaines et ses façades rénovées, elle regroupe les terrasses d'une douzaine de cafés et restaurants. Très prisée par beau temps, il est [...]

Achevé en 1614, l'Hôtel de Vogüe est destiné à Etienne Bouhier, conseiller au parlement de Bourgogne. Mariage entre l'architecture classique et le raffinement de la Renaissance, l'édifice mérite que l'on s'y attarde. Propriété de la famille Bouhier, l'hôtel passe dans la famille de Vogüe en 1766 par le mariage de Catherine Bouhier avec Cerice-François de Vogüe. Aujourd'hui, le service de l'architecture et des affaires culturelles de Dijon occupe l'édifice devenu public. Très bien conservé, l'hôtel est l'un des plus précieux construits au XVIIe siècle. L'intérieur, comme l'extérieur, est riche en [...]

Située sur une butte au coeur de la ville, la cathédrale Saint-Cyr-et-Sainte-Julitte domine Nevers de par sa hauteur et son ancienneté. Construite sur les ruines d'un ancien baptistère du Vie siècle, cette cathédrale gothique atypique est le fruit de plusieurs reconstructions entre le Vie et le Xie siècle. C'est à ces remaniements que l'on doit cet assemblage hétérogène et complexe de styles architecturaux. Mais ce n'est pas la seule particularité de cette église. En effet, si de nombreux monuments affichent des silhouettes quelque peu surprenantes dûes aux destructions et reconstructions, il reste [...]

Situé dans le cloître du Monastère des Bernardines, le musée de la Vie Bourguignonne Perrin de Puycousin présente une collection retraçant le mode de vie rural et urbain en Bourgogne du XVIIIe au début du Xxe siècle. Le musée, inauguré en 1982, offre un parcours s'étendant sur trois niveaux. Le rez-de-chaussée est consacré au patrimoine ethnographique rural Bourguignon de la fin du XIXe siècle, le 1er étage présente lui, la vie quotidienne à Dijon du XVIIIe à la Seconde Guerre Mondiale. Le deuxième étage accueille les caractéristiques de la Bourgogne ainsi qu'un salon de lecture et une salle a [...]

Plusieurs fois objet de reconstructions depuis son édification au XIIe siècle, la collégiale Saint Eusèbe affiche un profil originalement hétéroclite. La nef gothique du XIIIe siècle est ornée d'un choeur Renaissance du XVIe, le tout surmonté d'un clocher roman aux remarquables décors. Pour conserver le plus longtemps possible ce magnifique édifice, l'intérieur a été récemment restauré. Il est malheureusement impossible de le visiter, mais de l'extérieur, de nombreux détails sont toutefois visibles. A voir : Les peintures ornant les voûtes, l'ensemble de verrières dans le choeur Renaissance, [...]

En 1868, l'entreprise Eiffel entreprend la construction des halles de Dijon, destinées à accueillir quotidiennement le marché couvert. Inscrites à l'Inventaire des Monuments Historiques, les halles sont un lieu de rencontre et d'histoire pour les Dijonnais. Il est fréquent d'y voir des parents faire découvrir les lieux à leurs enfants et les amener aux stands où eux-mêmes allaient petits. Proche de la place du Bareuzai, le bâtiment, inspiré pour sa structure extérieure de l'architecture classique, présente une succession d'arcades et de colonnes aux fûts cannelés et aux chapiteaux décorés de pampres [...]

La Fosse Dionne : sa source dispense ses eaux à l'endroit le plus ancien de la cité. La Fosse Dionne ne cesse d'intriguer depuis des siècles et présente quelques mystères. Quelle est la provenance de ses eaux ? Quelle est la raison d'un exutoire de forme curieuse et enfin, l'existence d'un basilic est-elle une fable ou une réalité ? La source de la Fosse Dionne est située dans un quartier retiré de Tonnerre, non loin du centre ville. L'itinéraire est fléché, la source est facilement accessible et on peut se garer facilement. La Fosse n'est pas le seul lieu à visiter à Tonnerre. Il ne faut pas [...]

un jardin-cabaret-snack-bar-artisanat étonnant !

Besoin d'infos sur place sur Auxerre? N'hésitez pas à franchir les portes de l'office de tourisme de Auxerre qui saura vous aiguiller sur les bons plans, les meilleurs itinéraires en fonction de vos attentes ou même trouver des hébergements sur Auxerre.nnn

Cap Canal se trouve au port de Pouilly en Auxois, sur la route de Saulieu

Découvrir Paray Le Monial Discrète petite ville d'environ 10000 habitants perdue dans la campagne du sud de la Bourguogne, Paray-le-Monial cache en vérité un patrimoine historique remarquable, qui lui vaut d'être classée ''ville d'art et d'histoire''. Monument le plus facilement identifiable, la basilique du Sacré Coeur demeure un magnifique témoignage d'art roman bourguignon. On ne manque pas de découvrir les multiples petites chapelles de la ville, ou, pour rester dans le domaine sacré, le musée eucharistique du Hiéron. [...]

Vougeot Sur la route des grands crus de Bourgogne, Vougeot ne compte pas même 200 habitants mais a réussi à exporter son nom bien au-delà de ses frontières : dans les Côtes de Nuits (Vougeot voisine avec le non moins prestigieux Nuits-Saint-Georges), le vin que produisent les domaines de la commune compte parmi les plus renommés de cette riche région viticole de Côte d'Or. Ainsi, perdu au milieu des vignes, le château du Clos de Vougeot (monument historique) est la grande attraction du coin, lui qui produit un des plus grands [...]

Château-Chinon: tout pour réserver vos vacances Château-Chinon est une ville bourguignonne avec un patrimoine médiéval incontournable. Vous pourrez y réaliser des vacances et des découvertes importantes, mas il est toujours mieux de bien organiser votre séjour et réserver dans un hôtel adapté à votre budget et à vos besoins. Il vous est alors conseillé d’utiliser un comparateur en ligne pour vous permettre de dénicher l’offre d’hébergement qui vous convient. Vous aurez le choix entre les hôtels et ou encore les chambres d’hôte de manière générale à partir de 50 € par jour. Pour le budget d’une [...]

Sites tourisme et attractions Chagny Chagny est une ville française du département de Saône-et-Loire, en Bourgogne. Elle offre des magnifiques paysages, ainsi elle est située en plein cœur d’un vignoble, traversée à l’ouest par le canal du Centre et au nord par la Dheune. Elle a reçu le label « station vert de vacances ». Elle possède un environnement préservé, il est possible d’y faire des activités et loisirs en pleine nature. Elle dispose de plusieurs lieux et monuments à visiter comme l’église Saint-Marin, le Château de Bellecroix, le théâtre des Copiaux, la sculpture de Lawrence Weiner sur [...]

Sites tourisme et attractions Chaintre La ville de Chaintré est placée dans le département de Saône-et-Loire et dans la région de Bourgogne. Elle fait partie du canton de la Chapelle-de-Guinchay. Elle bénéficie d’un climat continental tempéré. Comme le reste de la Bourgogne, elle est réputée pour son vignoble et ses vis fins. Elle abrite le château de Chaintré avec un portail jeté de deux tourelles circulaires. Ce château est constitué de trois bâtiments placés en forme d’U. Pour le moment, il n’est pas ouvert au public, car c’est une propriété privée, mais on peut très bien l’admirer de près. [...]

Sites tourisme et attractions Chardonnay Chardonnay est une jolie ville française située dans le département de Saône-et-Loire, dans la région Bourgogne. Elle jouit d’un bon emplacement dans le Haut-Mâconnais entre Tournus et Lugny. Elle offre ainsi un magnifique cadre apaisant. Elle est le berceau du cépage éponyme. Elle est soumise à un climat tempéré à l’influence continentale. Elle abrite des monuments historiques comme la cave coopérative vinicole de Chardonnay, l’Église du XIIe siècle, le lavoir du début du XVIIe siècle, le manoir du XVIIe siècle au Champvent. Il est également possible [...]

Découvrir Flagey-Echézeaux: sites de tourisme, à voir et à faire... Flagny-Echézeaux est une ville française du département de la Côte-d’Or, en Bourgogne. Elle jouit d’une meilleure situation dans une plaine toute en face du fameux Clos de Vougeot. Elle possède un espace de vignoble qui s'étend le long du mur de ce clos et allant vers la montagne. Elle offre ainsi des paysages imprenables et des panoramas hors du commun. Il est possible d'y trouver aussi bien des grands crus tels que l’échézeaux et les grands-échézeaux que des petits comme les Beaux-Monts et En Orveaux. Les visiteurs peuvent [...]

Morey-Saint-Denis: tout pour préparer son voyage Morey-Saint-Denis se trouve dans le département de Côte-d’Or, région Bourgogne. C’est une commune française qui se trouve à une quinzaine de minutes de route de Dijon. La localité fait partie de la Zone naturelle d’intérêt écologique, faunistique et floristique de type I de la côte dijonnaise. Elle constitue une bonne destination pour les amoureux de la nature, mais aussi des amateurs de vins bourgonnais. En effet, on y trouve plusieurs caves de viticulteurs et de nombreux restaurants proposant des repas typiques de la région. L’église est la plus [...]

Puligny-Montrachet: tout pour préparer son voyage Puligny-Montrachet est une commune française située dans le département de la Côte d'Or, plus précisément dans la région de Bourgogne. Les visiteurs pourront découvrir la fameuse réputation des jardins de Sully qui s'étendent sur 23 km. À part cela, des pistes cyclables orientent les visiteurs vers les jardins de la Bussière, un large espace vert qui s'étend sur 30 km. Mais ce n'est pas tout, car le jardin du château de Marbirey sur Ouche, un circuit de 34km, est également une belle verdure qui permet de respirer l'air frais. Quels hôtels recommandés [...]

A voir et faire : Chablis et ses sites de tourisme Chablis est situé dans le département de l'Yonne et la région Bourgogne. Cette commune est traversée par la RD965 ou l'ancienne RN65, ainsi que l’axe reliant Auxerre et Chaumont. Elle est traversée par la rivière nommée le Serein. Cette localité est riche en patrimoines, car ils y en existe de toutes les catégories. Comme patrimoine religieux, il y a l'Église collégiale Saint-Marin qui abrita en 872 les reliques du grand apôtre de la Gaule, et aussi l'Église Saint-Pierre. Comme patrimoine civil, Chablis dispose de ce qu'on appelle porte-Noël. [...]

Digoin: conseils voyageurs et avis pour réserver un hotel Pour un séjour à Digoin, Bourgogne, il est conseillé de réserver une chambre à l’hôtel. Pour cela, il est conseillé de prévoir un budget de 40 à 80 € par jour en moyenne. Les hôtels qui vous sont recommandés sont : l’hôtel Rond-Point qui est implanté à un peu plus d’un kilomètre du canal latéral de Roanne et celui de la Loire ;il y a aussi le Logis Hôtel, Le Merle Blanc à la sortie de Digoin et Le Relais Du Canalou localisée à Charollais à une dizaine de minutes de Paray le Monail près de la 2x2 voies centre- Europe-Atlantique.

Hôtels Cosne-sur-Loire: conseils voyageurs et avis pour réserver La réservation d’hôtel est une étape importante dans la préparation et l’organisation de votre séjour. Le budget à prévoir pour une chambre à l’hôtel est en moyenne de 70 € par nuit pour une personne. Les hôtels recommandés sont : le Vieux Relais sur la Rue St Agnan, l’Hôtel de la Gare près de la place de la gare, le Point du Jour dans la Rue du Maréchal Leclerc, l’EtapHotel Cosne sur Loire, l’Auberge Campagnarde sur la Route des Gâtines et l’hôtel de la Charrue sur la place Mar Forch.

La cathédrale Saint-Lazare fut construite au XIIe siècle par l'évêque de la ville, Etienne de Bagé. Dédiée à Saint Lazare, elle emprunte ses reliques à une cathédrale plus ancienne (Ve siècle), Saint-Nazaire, détruite au cours XVIIIe siècle. La flèche et les parties hautes du chevet sont plus récentes et date du XVe siècle. Attardez-vous surtout sur le tympan du portail central qui représente un véritable chef-d'œuvre de l'art roman.

1 | 2 | 3 |

Dénichez vos activités sur place, transferts, coupe-file et billets d'entrée musées & monuments