Les lieux touristiques à Dubrovnik



Vieille ville de Dubrovnik

La vieille ville de Dubrovnik est située en Croatie et c’est une destination très intéressante si vous êtes de passage dans le pays. Sur une presqu'île de la côte dalmate, la « perle de l'Adriatique », connue jadis sous le nom de Raguse", fut fondée au début du VIIe siècle et est devenue - six siècles plus tard - une importante puissance maritime méditerranéenne en constante concurrence avec la Cité des Doges.  Bien que sévèrement endommagée par un tremblement de [...]

La Placa (le Stradun)

Quant on entre dans la vieille ville par la porte Pile, on débouche sur une grande artère de 300 mètres de long qui va tout droit jusqu'au port : c’est la Placa, localement appelé le Stradun. Cette artère est en fait construite sur l’ancien chenal séparant les deux parties de la ville ancienne, qui étaient Ragusium et Dubrava. C'est le comblement de ce chenal qui a unifié les deux petites cités pour créer Dubrovnik. En entrant, vous serez impressionné par cette architecture qui ressemble à un décor de cinéma. Un endroit à découvrir !

La place Onofrio est la petite place au pied de la porte Pile. Elle tire son nom de l’architecte Florentin qui, en 1444, a dessiné la fontaine de la place. A côté, vous verrez le couvent sainte-Claire qui, au 13ème siècle, servait d’orphelinat et accueillait les enfants adultérins ou abandonnés. Aujourd'hui, on y trouve un restaurant. Sur la place se trouve une fontaine du même nom, à l'entrée à droite, l'eau y est potable si vous avez une petite soif !

Monastère Franciscain

Le monastère franciscain abrite un petit musée d’un intérêt très moyen. Mais la beauté du cloître compense cela très largement. Celui-ci date de 1360 et a été réalisé par l’architecte du nom de Brajkov. Il l'a construit avec un étrange et fascinant style mixte romano-gothique. Vous pourrez aussi visiter le petit patio intérieur. Ce havre de paix et d'harmonie appelle à la contemplation. Vous pourrez aussi admirer la succession d'arcades aux fines colonnettes jumelles dont chacun des soixante chapiteaux représente une figure humaine, un animal fantasque, la luxuriance du végétal. Ici et là persistent [...]

Initiée à l'aube du XIVème siècle, la construction de la grande église franciscaine se poursuit jusqu'à la fin du XVème siècle. Des éléments d'origine ne persistent que sur le portail sud. Le tympan, œuvre de Leonardo et Petar Petrovic en 1479, dont les volumes annoncent la Renaissance, arbore une Pietà entourée de Saint Jean-Baptiste et de Saint-Jerôme, et surmontée d'une figure de Dieu. L'église, l'une des plus riches de Dubrovnik à l'époque, a été détruite dans le tremblement de terre de 1667 et reconstruite dans le style baroque. Devant l'église franciscaine, une petite sculpture devant laquelle [...]

Colonne de Roland

Au bout de la rue principale, la colonne de Roland, connu sous le nom de colonne d'Orlando en Croatie, fait référence à Roland de Roncevaux, le chevalier de Charlemagne. Mais en fait, il s’agit plus vraisemblablement de la statue du roi hungaro-croate Sigismond. Elle a été sculptée par Bonino de Milan en 1419. Par ailleurs, détail amusant, les commerçants de Raguse ont pris la mesure de l’avant-bras de la statue comme étalon. Et cette coudée ragusaine mesurait donc 51,2cm. Un lieu touristique qui ne désemplit pas, préparez-vous à rencontrer la foule.

Vieux port

Le vieux port est de petite taille. Vous pouvez vous y rendre et prendre un café en regardant le large. Datant du 15e siècle, il garde un charme d'antan où vous pourrez admirer les nombreux petits bateaux amarrés le long des pontons et vous balader le long du port et de la jetée. Entouré par les remparts, vous verrez comment les habitants de Dubrovnik défendaient leur cité. Une virée romantique et historique à ne pas manquer !

La tour Saint Luc encadre le port avec la tour Saint Jean. Depuis celle-ci vous pourrez accéder aux remparts et vous y balader. Créé en 1467 par l'architecte Paskoje Mili?evi?, cette tour protégeait le port des agressions extérieures. Des fenêtres et des ouvertures y avaient été construites dans le but d'y placer des canons. C'est une jolie balade, qui offre un magnifique panorama sur la ville et la baie.

Forteresse Revelin

La forteresse de Revelin fut édifiée en 1462 pour résister aux turcs qui occupaient alors la Serbie. Dès lors, elle protégeait la partie est de la ville et le vieux port des attaques extérieures. Au 16e siècle, elle fut renforcée et élargie pour lui donner la forme d’un carré irrégulier, suite aux instructions de l’architecte italien Antonio Ferramolino of Bergamo. Juste à côté se trouve des sortes de grands hangars de briques qui servaient au 16ème siècle, de bâtiments pour isoler les lépreux, des léproseries. Ils accueillent maintenant des artistes contemporains.

Marin Drzic (1508-1567) est un nom important de la littérature dalmate. Considéré comme l'un des dramaturges majeurs de la Renaissance, le Croate n'a laissé qu'une dizaine de pièces de théâtre, écrites sur dix ans. Il aura marqué son temps et est toujours très admiré de ses compatriotes. Sa maison fut transformée en musée qui porte son nom et on y découvre les pièces et le mobilier où il rédigea tous ces écrits. La visite de sa maison n'a cependant qu'un intérêt moyen.

Dans ce somptueux musée d'art moderne, vous trouverez des œuvres d'artistes croates du 20ème siècle dont plusieurs de Vlaho Bukovac, né en 1855 à Cavtat tout près de Dubrovnik. Il a étudié aux Beaux-arts à Paris alors que les salons lançaient le mouvement impressionniste. Il se libéra de l'académisme et fut connu pour ses portraits et paysages qui utilisaient notamment le pointillisme. Dans ce musée d'art moderne sont aussi exposés des travaux d'artistes contemporains.

La Porte Ploce est la 2ème grande porte de la ville avec la porte Pile. Mais c'est par celle-ci qu'entraient les caravanes qui venaient d'Orient. On y trouve un système de sas avec 2 portes intérieures d'époque romane, qui furent encore renforcées par une porte extérieure lors de la période autrichienne.

La Chapelle Saint-Sébastien a été édifiée au XVe siècle à l'entrée de la ville pour la protéger. Elle est constituée d'un des plus beaux cloîtres de la Dalmatie de la pré-renaissance. Les galeries d'arcades dans le style gothique ont été taillées à la main par des artisans locaux sur des plans de Fiorentine Maso Di Bartolomeo. C'est une prouesse architecturale qui vaut le détour !

L'église Sigurate est un tout petit édifice mentionné pour la première fois en 1281. Elle a été fondée au IXe siècle sur d'anciennes églises byzantines datant du VIe siècle. Elle fut reconstruite au XVIIe siècle, après le séisme de 1667, qui avait détruit une partie de l'édifice. La façade baroque fut ajoutée à cette époque. On peut admirer l'unique nef voûtée en berceaux, caractéristique d'une construction pré-romane.

La petite église de Saint Roch a été construite au milieu du XVIe siècle dans un style de la Renaissance. Elle fut touchée par le séisme de 1667, ce qui valut la restauration d'une grande partie de l'édifice. Les fenêtres carrées ont été les premières du genre à Dubrovnik. Elle est située dans une rue animée, près d’agréables petits restaurants.

L'église Domino, ou l'église « de tous les saints », est un édifice qui date du 15e siècle. Comme de nombreuses autres églises, elle fut détruite pas le tremblement de terre de 1667 et fut reconstruite dans un style baroque. Le retable d'Andrea Vaccaro ""la gloire de tous les Saints"" date du 17e siècle. Cet édifice était le siège des tailleurs de pierre de l'époque.

Après le tremblement de terre de 1667, l'église de Saint Joseph fut reconstruite sur le site de l'église Saint Jacques. Avec son unique nef et son style baroque, cet édifice fut érigé par la communauté des menuisiers de la ville sous la direction de Saint Joseph lui-même. Située dans un quartier animé, vous pouvez la visiter au détour de votre passage par l'avenue Od Puca.

Sur la rue de Peline, vous rencontrerez de nombreux édifices, dont l'église de Sainte Margaret. Datant du 16e siècle, elle fut édifiée par la reine Margaret sur le site d'une ancienne église. Ici, il n'y a plus de messe, vous pouvez venir voir l'unique nef de cet édifice de la Renaissance lors de votre promenade dans le quartier.

Cette église a été construite par un inconnu, au-dessus des restes de l'église saint Jacques, vers 1630. Le nom de Mont Carmel a été donné pour rappeler le Mont israélien. Le quartier dans lequel elle se situe a pris son nom quelques temps après la construction. Dans un style baroque, vous pourrez aussi admirer les peintures du 18e, de Riccio et Vaccaro, ainsi que celles de l'artiste Canini du 17e siècle. Il y a aussi une statue de Saint Blaise datant du 15e siècle, qui fut ajoutée plus tard. Vous pourrez ensuite faire un tour près du port.

Près de l'abbaye Bénédictine se trouve l'église saint Jacques. Ces deux bâtiments, qui datent du début 13e siècle, furent érigés en même temps dans un style roman, et furent transformés au 16e siècle, pendant la transition entre style gotique et renaissance. L'entrée de l'église et les fenêtres ont été ajoutées sur la façade ouest pendant la période baroque. Bien que l'abbaye ait été détruite, l'église est toujours ouverte aux pèlerins et propose des messes régulières.

Construite par ?ivko Pavlov en 1727, l’église du chantier Naval de Saint Nicolas fut construite juste à coté du chantier naval du port de Gruz, deux siècles après l’établissement de ce dernier. Des offices étaient mises en place à l'arrivée des bateaux, les dimanches et pendant les fêtes religieuses. De nombreuses fresques sont peintes dans cette église, la majorité représente l'arrivée des bateaux au port.

Située sur l'île de Lokrum, l'abbaye fut découverte au 11e siècle. Seulement deux fragments de l'abbaye originale ont été préservés. Adossé à l'église Sainte Marie, un mur a été conservé. On peut y apercevoir quelques fresques et une représentation en pierre de l'assomption datant du 16e siècle. L'entrée se fait par le côté est, à travers une galerie gothique de biforium, des fenêtres à deux arcs séparés par une colonne. De l'autre côté vous pourrez visiter le cloître de la Renaissance avec quelques techniques gothiques. Ce monastère du XIIème siècle fut occupé par les moines, puis fut utilisé [...]

Au bord de la mer, vous découvrirez au sein du couvent, l'église de Sainte Marie, entourée par le cimetière et les léproseries du 15e siècle, des établissements de quarantaines. Sur le portail de l'église vous pourrez admirer la Vierge Marie taillée par un anonyme local dans un style gothique et renaissance. Et à l'intérieur vous pourrez apprécier les peintures des célèbres artistes Nikola Božidarevi? (1517), et Lovro Dobri?evi? (1465). Ici, les nones ont gardé l'habitude de saluer et d’honorer le passage des bateaux par des sons de cloches. Un endroit atypique et historique à visiter.

Mosquée

Située dans une rue perpendiculaire au Stradun, la Mosquée de Dubrovnik est un édifice humble et discret. Les offices ont lieu au deuxième étage d’un immeuble. Pour y accéder, il vous suffit de passer une entrée similaire à une entrée d’un appartement privé, puis au bout du couloir, vous trouverez de spacieuses salles de prières. La Mosquée ou Masjid, est aussi le centre de la communauté musulmane locale.

Le couvent de Sainte Claire est situé juste derrière la fontaine d’Onofrio. C'est un des plus célèbres couvents de Croatie. Construit entre le 13e et 14e siècle, cet édifice servait d'école pour les jeunes filles nobles afin de les préparer à leur ordination. Ce fut aussi un orphelinat, puis sous l'autorité de Napoléon, il fut fermé pour servir uniquement d'entreposage d'armes et de munitions. Aujourd’hui, on peut le visiter, ce lieu a été transformé en un complexe alliant cinéma, restaurants et des services administratifs. C’est une visite historique et une sortie agréable qui vous attendent  [...]

Cette petite église a été construite vers le Xe siècle, elle fut détruite pendant le tremblement de terre puis reconstruite au 17e siècle. Les archéologues ont toutefois retrouvé des vestiges d'églises byzantines du 6e siècle sous ses fondations. Juste à côté se trouve le musée Franciscain pour continuer la balade.

Les léproseries étaient des établissements de quarantaine pour les malades atteints de la lèpre. Généralement construit sur des îles, ils furent utilisés du 15e siècle jusqu’à la fin du 19e siècle. La léproserie de Dubrovnik est l’une des dernières léproseries d’Europe. Située dans la banlieue Est de la ville, ce bâtiment était un lieu de passage obligatoire pour le débarquement des bateaux et des voyageurs. Ici, ils étaient isolés un temps avant d’être autorisés à sortir, une fois que les marchandises et les équipages furent fumigés. Aujourd’hui, la léproserie de Dubrovnik est un site touristique [...]

Forteresse de Bokar

A l’extrémité ouest de la ville sur le rempart se trouve la forteresse Bokar, qui protégeait à l’époque l’accès au Pile et le pont. Surplombant la mer, elle fut érigée par l’artiste italien Michelozzi au 15e siècle. La visite vaut le détour pour sa vue magnifique, et ses canons d’époques, exposés sur la forteresse.

Avec ses 35 mètres de haut cette forteresse surplombe la mer, et avait pour but de protéger la ville des éventuelles attaques maritimes vénitiennes du côté ouest. Sa construction commença au 11e siècle, et se termina au 16e siècle. A l’intérieur se trouve une chapelle avec sa cour intérieure et au-dessus de l’entrée, on peut voir une inscription en latin ""NON BENE PRO TOTO LIBERTAS VENDITUR AURO"" qui signifie « La liberté ne saurait être vendue pour tout l’or du monde ». Avec ses murs de 4 à 12 mètres de larges, ce lieu est devenu un endroit idéal pour les concerts et les représentations théâtrales, [...]

La forteresse Minceta se situe au nord-ouest de la ville. Elle fut construite pour protéger le centre-ville entre la porte Pile et la Placa. C'est au XIVème siècle que l’artiste Nikifor Ranjina entreprit les travaux et elle fut terminée quelques décennies plus tard sous la direction de l’architecte italien Michelozzo Michelozzi, qui lui donna sa forme finale, celle que nous connaissons aujourd’hui. C’est de loin la plus imposante des forteresses de Dubrovnik. Si vous décidez d’y monter, vous découvrirez une vue imprenable sur la ville et la mer. Un détour historique haut en couleur !

Le musée de la guerre d’indépendance de Croatie vous fait découvrir l’histoire de ce pays dans les moindres détails, en passant par la défaite de la République de Dubrovnik, l’histoire des remparts et la victoire des croates face au serbes en 1991. Vous trouverez de nombreux documents, des photographies et des témoignages retraçant les principaux événements historiques. Aussi, vous pourrez voir les armes utilisées, les équipements militaires et des objets du quotidien de différentes époques. Des vidéos authentiques sont aussi projetées dans ce musée. A l’entrée, sur une plaque sont répertoriés [...]

Le mémorial des Défenseurs de Dubrovnik répertorie et honore les combattants morts pendant la guerre d'indépendance. Ici, vous trouverez des photos de soldats, et des pierres tombales, dans un silence déconcertant. Un endroit de recueillement où règne une atmosphère particulièrement pesante. Un bâtiment important pour les habitants du pays, mais qui ne vous apprendra rien sur la ville ni sur l'histoire du pays.

Le musée des sciences naturelles de Dubrovnik a été fondé en 1872, à l'initiative de l'apothicaire Antun Drobac, qui l'inaugura avec sa collection personnelle. Aujourd’hui, on retrouve ces premières collections mais aussi les nouvelles, rajoutées au fur et à mesure des années. Ici, vous découvrirez des collections paléontologiques, préhistoriques et, anthropologiques ainsi que des pièces rares dans le département de minéralogie. Des milliers de spécimens y sont répertoriés. Une visite agréable pour les grands et les plus petits !

Dans un bâtiment de 400 ans, qui appartenait à la famille Bonda, se trouve le musée des icônes de la communauté des églises orthodoxes serbes. Les expositions présentent les différentes icônes réalisées entre le 15e et le 19e siècle. De nombreux tableaux du célèbre peintre Bukovac sont exposés, ainsi que de nombreux meubles et des reliques rares. Un musée intéressant dans sa catégorie.

Ronald Brown était un homme politique américain. Il était secrétaire au commerce des Etats-Unis de 1993 à 1996, année où il décéda dans un crash d'avion. Le pilote rata son approche sur l'aéroport de Dubrovnik et ne put empêcher l'accident. Le mémorial de Roland Brown a ouvert lors de la date anniversaire de cet homme politique, pour lui rendre hommage. Aujourd'hui c'est un hall d'exposition, où vous découvrirez de nombreuses peintures des artistes les plus renommés du pays.

Le musée du couvent Sigurate vous propose des collections de reliques et de peintures religieuses datant du 14e siècle jusqu'au 19e siècle. Les pièces ont pour la majorité, été offertes au couvent ou réalisées sur demande. Vous pourrez voir deux métiers à tisser du 18e siècle dans la galerie, ainsi que des broderies de la même époque. Accessible par la rue Celestina Medovi?a, il est ouvert à la demande du publique, n'oubliez pas de réserver à l'avance !

Musée Historique et culturel

Le musée historique et culturel est situé à l'intérieur du palais du Recteur, il investit le rez-de-chaussée, le premier étage et la mezzanine. Ici on trouve des collections de peintures, de monnaies, de montres et de cachets. De nombreux meubles de différentes époques sont exposés, ainsi que des uniformes et des portraits. Vous pourrez visiter les différentes pièces du site, et pénétrer dans la chambre du recteur. Une décoration du 17e et 18e siècle est reproduite à l'identique dans tout le palais. Un endroit intéressant, où vous pourrez découvrir les genres de l'époque.

Théâtre de Dubrovnik

Le théâtre de Dubrovnik, aussi appelé théâtre du Recteur, a été fondé en 1865, puis détruit et reconstruit dans les années 80. Situé dans le centre-ville, il fait l'objet de nombreuses manifestations culturelles, telles que des concerts ou des pièces de théâtre. Des artistes internationaux viennent à Dubrovnik pour jouer sur cette belle scène. La programmation est disponible aux guichets, elle est très variée, et les prix varient en fonction des représentations, des concerts et des artistes. Alors n'hésitez pas à vous renseigner et à vous laisser porter par un spectacle le temps d'une soirée !

Situé au centre de la vielle ville, le win shop rassemble plus de 250 types de vins. Ici, vous pourrez déguster des vins de cuvées locales et internationales dans un somptueux décor. Vous pourrez aussi vous procurer des liqueurs et des eaux-de-vie de très bonne qualité, mais aussi, des huiles, des confitures et des desserts bio. Une fois vos achats terminés et vos papilles éveillées, vous serez certainement tentés d'aller déjeuner ou dîner au restaurant qui se trouve juste à côté, qui propose des plats délicieux !

A Algoritam, vous trouverez toutes sortes de livres, aussi bien en croates que dans d'autres langues. Cependant la grande majorité des livres étrangers sont en anglais. Vous n'aurez pas de mal à trouver un roman ou un guide touristique en anglais dans cette librairie bien fournie.

Jewellery Gallery Djardin est une jolie boutique qui se situe dans un jardin au fond d’une cour dans la vielle ville. Ici, vous trouverez des bijoux uniques plus ou moins excentriques, des colliers, des bracelets, des bagues et des boucles d'oreilles, conçus par deux bijoutiers locaux. Des pièces que vous ne trouverez nulle part ailleurs !

La boutique Croata est un magasin spécialisé dans les cravates. Vous trouverez aussi des modèles créés spécialement pour les femmes, et des accessoires, tels que des portefeuilles ou des stylos. Certaines cravates sont faites main. Vous aurez l'embarras du choix !

Situé au pied du monastère des dominicains, Dubrova?ka Ku?a est une boutique qui vend des produits locaux et internationaux. Vous pourrez y acheter des vins croates, mais aussi des huiles d'olives et du miel. Une fois le shopping terminé vous pourrez aller visiter les deux étages au-dessus où sont exposées des peintures d'artistes de la région.

Le Ronchi est un magasin de chapeaux très ancien. Ouvert en 1858 par Euphilius Ronchi, un milanais qui s'installa à Dubrovnik, on vient aujourd’hui y admirer ou acheter les belles créations de la styliste et propriétaire Marina Grabovac. Celle-ci conçoit toujours ces chapeaux à la main et ses collections sont uniques et extravagantes. Pour le bonheur des dames !

Arca antique shop est une ancienne boutique située au pied des escaliers qui mènent à l'église jésuite. Vous aurez un large choix de vases, de verres ou de linges de maison à l'ancienne, mais aussi des bijoux d'un autre temps, originaires de Dubrovnik et sa région. Vous pourrez aussi acheter des tableaux ou des souvenirs de la ville ou du pays !

Pharmacie du monastère Franciscain

A l'intérieur de la porte Pile, cette pharmacie toujours en fonction était à l'époque celle du monastère Franciscain. Vous trouverez des cosmétiques naturelles pour les mains, pour la peau et divers parfums. Vous pourrez aussi ramener en souvenir des infusions aux plantes (à la rose ou à la lavande par exemple) dont les recettes originales date de 1317.

Le marché, qui se situe au milieu de la vieille ville, est très attrayant, par ses couleurs et ses nombreux étalages. Vous pourrez y trouver des produits du terroir ainsi que des fruits et des légumes frais de bonne qualité. Il y a aussi de nombreux fleuristes et plusieurs gammes de produit à base de lavande locale, qui est, dit-on ici, la meilleure au monde. Un agréable moment à ne pas maquer !

En-lu ressemble à une petite épicerie où vous pourrez acheter tout un tas d'artisanats. C'est le meilleur endroit pour trouver l’ensemble des produits de la région. Des biscuits en passant par des huiles d'olives, des confitures ou des épices, vous trouverez de quoi enrichir vos plats avec des saveurs croates à votre retour de voyage.

Dans un petit atelier d'art près de la porte Pile, dans une rue perpendiculaire au Stradun, vous pourrez visiter l'Eminence Art Workshop . Ce lieu très joliment aménagé réalise et vend de l'artisanat à des prix très raisonnables. De quoi faire des cadeaux originaux !

Casa Croatia est un petit magasin qui offre une grande variété d'huiles d'olive et de vins locaux, ainsi que des liqueurs élaborées selon des recettes ancestrales croates. Une excellente adresse pour faire des cadeaux ou ramener des souvenirs !

Missori est une boutique de chaussures et de sacs de luxe. Les articles ont été pensés et réalisés par des designers locaux et internationaux réputés. Un lieu incontournable pour les férus du shopping.

Ne vous fiez pas à son nom, le Funky Fish est en réalité une enseigne internationale d'accessoires et de bijoux fantaisies. A des prix raisonnables, vous pourrez dégoter des petits cadeaux tendances pour les femmes de votre entourage.

Dm

Dm

DM est une enseigne bien connue localement qui vend des produits bio, alimentaires et cosmétiques ainsi que des accessoires pour bébés. Vous trouverez des produits frais et de qualité ainsi que des objets utiles à la vie du quotidien.

A l'extérieur de la vielle ville, au Nord, se trouve le plus grand centre commercial de Dubrovnik : Kerum. Vous y trouverez tous types de magasins de vêtements pour adultes ou pour enfants, des magasins de souvenirs, des restaurants, et un supermarché pour faire vos courses. Vous reconnaîtrez plusieurs enseignes telles que Miss Sixty, Nike ou encore Benetton.

Vinoteka Dubrovnik est une bonne adresse pour acheter du vin local. Ici, un sympathique caviste vous fera déguster les meilleurs crus de la région et vous racontera l'histoire des vignobles. Vous trouverez quelques accessoires œnologiques à la vente et des conseils sur la conservation de vos vins. Une boutique à ne pas manquer !

Depuis plus de dix ans Franja Coffee Shop fabrique du café. En plus du réseau de distribution classique, ses produits se vendent dans les boutiques de souvenirs. Vous trouverez également des bouteilles de vins régionaux, divers produits croates, du café, du thé, de l’huile d’olive. Le lieu idéal pour acheter vos cadeaux ou vos souvenirs.

Ejna est une boutique de broderies traditionnelles de soie. Vous y trouverez aussi des articles originaux telles que des napperons ou des sacs. C'est une belle boutique qui offre un large choix de produits faits artisanalement, à des prix un peu élevés dû au caractère unique de chacune de ces pièces. Une jolie collection qui vaut le détour.

Située à quelques pas du Stradun, vous trouverez l'enseigne internationale et luxueuse Escada. C'est un des magasins les plus chics de la ville. Une marque qui n'est pas accessible pour tous les porte-monnaie. Les modèles exposés sont de grande qualité et le service efficace. Une petite visite s'impose pour les accros du shopping !

Stradun

Le Stradun est la rue principale de la vielle ville. C'est aussi le lieu le plus recommandé pour faire son shopping. En effet la rue la plus animée de Dubrovnik rassemble les plus grandes enseignes et les plus beaux magasins locaux. A ne manquer sous aucun prétexte !

Buza

Le café Buza n'a rien à voir avec les cafés ordinaires. Pour y accéder, il faut prendre Od Marguerita, puis traverser les fortifications de la ville pour atteindre cet endroit insolite. Perché sur un rocher, ce lieu offre une jolie vue sur l'île de Lokrum et sur la mer, tout en sirotant un cocktail ou une bière. En journée, vous apprécierez le décor exceptionnel, et en soirée vous pourrez admirer le coucher du soleil dans un cadre des plus romantiques. Dès la nuit tombée, ce lieu s'anime. On vient pour prendre un verre et danser sur des musiques internationales, alors que pour les plus téméraires, [...]

A dix minutes de la porte Ploce, sur une plage privée, se trouve le club East West Banje Beach. Ouvert jusqu'à 3 heures du matin, vous pourrez danser sur des rythmes pop et disco dans une ambiance aussi glamour qu'extravagant. Ici, c'est le lieu incontournable des fêtards en tous genres. Hippies, mannequins et locaux se retrouvent mêlés aux touristes chics qui viennent pour voir ou être vus. MTV et Playboy ont organisé des soirées privées dans ce club, qui est l'un des plus tendances de Dubrovnik. De jour comme de nuit, vous pouvez venir profiter du restaurant ou du bar de l'établissement, avec [...]

Le labirint club porte bien son nom. En effet, ce complexe de plus de 1300 mètres carrés accueille un restaurant, un bar et une discothèque. Composé d’un ensemble de salles, de terrasses avec vue sur le vieux port et la ville, c’est un lieu où la tenue vestimentaire est réglementée. Dans cette ambiance chic, vous pourrez déjeuner où dîner au milieu d’un décor exceptionnel ou simplement savourer des cocktails la nuit tombée, qui sont cependant aussi savoureux qu’onéreux.

Lazareti

Le Lazareti club est un des clubs les plus branchés de la ville. Ce bâtiment qui surplombe la mer était anciennement un lieu de mise en quarantaine pour les lépreux. Aujourd’hui, il a été réhabilité et transformé en un complexe de magasins et de restaurants. Au sous-sol, la discothèque du même nom attire des DJ de House et Techno qui viennent de Hollande et d’Angleterre juste pour enflammer les pistes de danse l’été. Un lieu atypique pour des noctambules curieux et une sortie incontournable pour les adeptes de musique électronique.

Nonenina

Avec plus de 180 cocktails différents, un assortiment international de cognacs, de whisky et liqueurs et un choix de vins qui pourrait satisfaire les palais les plus exigeants, le bar Nonenina offre une vaste sélection de boissons. C’est aussi un lieu à forte notoriété. Ici, il est courant de venir prendre un verre et se retrouver assis à côté de stars mondialement connues telles que Tom Cruise, Valentino ou Tara Reid. Situé dans le centre historique, c’est l’endroit idéal pour finir ses visites culturelles et pour se divertir le soir dans une ambiance lounge.

Le Troubadour Jazz Café est situé dans la vieille ville, prés de la cathédrale. C’est le bar idéal pour écouter des concerts en live. Avec ses représentations régulières, il offre aux clients des soirées conviviales et animées au rythme du Jazz. Un endroit à recommander, bien que les consommations soient un peu élevées.

Le pub katie O'Connor's est à l’image de la convivialité irlandaise. Avec ses innombrables variétés de bières et de cidres, vous pourrez manger de la viande grillées avec des frites en regardant un match sur grand écran, le tout dans une ambiance chaleureuse. Ouvert jusqu'à 2 heures du matin, vous passerez un moment agréable à trinquer quelques pintes entre amis. Et quelles pintes ! Sachez que ce pub a reçu la récompense Guinness pour ses «parfaites pintes » de bières pressions. De quoi attiser les curiosités des amateurs !!

D'vino Wine Bar

Le D’vino est un bar à vin qui vaut le détour. Situé prés du de la porte Pile, au bout de l’avenue du Stradun dans une petite rue perpendiculaire, vous découvrirez ce petit bar qui a pignon sur rue. Avec une liste conséquente de vins rouges et de vins blancs du pays et d’ailleurs, le patron vous recommandera les meilleurs crus et vous racontera l’histoire de ses différentes cuvées. Avec des prix abordables et un décor soigné, vous ne vous arrêterez certainement pas sur une seule dégustation ! Un endroit convivial et idéal pour les apéritifs de début ou de fin de soirées.

En face du Palais du Recteur, vous trouverez l’immanquable Hemingway Bar. Situé à l’intérieur des murs de la cité, c’est surement l’endroit qui correspond le plus à définition d’un bar lounge à Dubrovnik. Vous pourrez vous prélasser dans les gros fauteuils de la terrasse ou bien à l’intérieur dans une ambiance feutrée. Beaucoup de gens et de célébrités s’y retrouvent dans une atmosphère « m’as-tu vu ». Mais que vous vouliez voir ou être vu, ou juste apprécier le lieu, vous ne manquerez pas la spécificité de ce bar : une carte de 30 pages de cocktails à des prix abordables !

Le Gil's était anciennement un restaurant ouvert au public, mais depuis octobre 2009, il n'ouvre désormais plus qu'aux groupes. Une adresse de qualité pour vos soirées si vous êtes nombreux. Dans un cadre exceptionnel, vous dégusterez une cuisine croate revisitée et vous pourrez prendre un verre au bar pour finir la soirée. Uniquement sur réservation !

Latino Club Fuego

Le Club Latin Fuego se trouve vers la porte pile, à l’ouest, à 30 mètres de la vieille ville. Ouvert en 2001, ce club a largement gagné en notoriété. En effet, à ce jour, de nombreuses personnalités, croates et internationales se sont rendues dans cet établissement. C’est la discothèque la plus fréquentée de la ville. L’intérieur est soigneusement décoré, les murs sont en pierres apparentes et le mobilier choisi harmonieusement. Malgré son nom évocateur, ce lieu passe en réalité tous types de musique. De nombreux concerts et soirées à thèmes sont organisés. Les prix sont abordables et le personnel [...]

Alors que tout semble fermé au petit matin à Dubrovnik, il reste encore un lieu ouvert, c’est le Capitano Bar ! Tous les noctambules et les serveurs qui ont finis leur service s’y retrouvent pour partager leurs derniers verres. Toujours plein, c’est un lieu de passage très fréquenté. La musique est variée, les consommations bon marché et les serveurs enjoués. Vous ne serez pas déçu de votre petite escapade dans ce bar.

ABAKUS piano bar

Depuis la terrasse du bar Abakus, dans l’hôtel Excelsior, vous découvrirez un incroyable panorama avec vue sur l’adriatique, la vieille ville et le coucher de soleil. Ce piano bar design et chic vous offre un cadre tranquille et une série de cocktails. Vous pourrez apprécier la musique du piano en live sur la terrasse tout en discutant avec vos amis, ou en vous relaxant simplement.

Le casino de Dubrovnik vous accueille 24 heures sur 24, tous les jours de la semaine. Dans un complexe de 1300 mètres carré, le Golden Sud Casino propose des machines hautes technologies et plus de 80 machines à sous. Au plafond, un immense lustre illumine tout l’espace. Douze tables sont mises à disposition pour chaque jeu. Aussi, vous pourrez trinquer au bar à votre chance ou bien écouter des groupes de musique jouer en live. Un établissement dédié aux divertissements et aux loisirs, idéal pour passer une bonne soirée !

Le Caffe Bar Rio, est un petit café cosmopolite dans le centre de Dubrovnik. Les serveurs parlent anglais et vous proposent toutes sortes de boissons. Cocktails, vins, bières, café, thé, vous trouverez de quoi vous faire plaisir ! Les prix ne sont pas excessifs, et l’ambiance est conviviale. Ici, on danse, on trinque et on passe un agréable moment.

Situé dans le centre de Dubrovnik, le Skybar est un endroit charmant, où vous pourrez commander des cocktails maisons originaux. Il y a aussi une large gamme de vins, de champagnes, et de bières à votre disposition à des prix correctes. Dans un décor lounge et classe à la fois, vous pourrez déguster des salades bien garnies, des hamburgers maisons où un steak-frite, suivant vos envies. Le wifi est accessible gratuitement.

Juste derrière les remparts de la ville, à l’extérieur du centre historique, le pub Irlandais Beckett's est un de ceux qui ferment le plus tard. Ici, l’ambiance est animée et la bière coule à flot. Sur des musiques anglophones vous pourrez trinquer et danser jusqu’au milieu de la nuit. Les soirs de matchs, les écrans géants sont mis en place pour suivre en direct l’évènement. A l’extérieur, sur la terrasse, se trouve un jolie olivier d’une centaine d’année, sous lequel vous aurez plaisir boire un verre entre amis.

Si vous êtes férus de Moto, le Bikers’s Café est pour vous ! Ici, c’est aussi l’endroit préféré du club de motards Liberta de la ville de Dubrovnik et des cyclistes locaux qui viennent se rafraîchir avec une bière, ou un soda sur des aires rock’n'roll. L’atmosphère est conviviale, presque familiale, et tout le monde se parle. Situé tout près de la porte Ploce, juste au-dessus de la vielle ville, vous pourrez aussi y apprécier un vue imprenable sur l’île de Lokrum et l’ensemble du centre ville. Pour les moins initiés vous vous laisserez transporter dans cet univers particulier, et pourrez profiter [...]

Le Orlandinjo nightclub, situé dans le luxueux hôtel 5 étoiles du Dubrovnik Palace, est une discothèque à forte notoriété. Avec ses nombreux bars et restaurants qui ont vue sur la mer, c’est un endroit où l’ont peut facilement passer une journée et une nuit entière. Dans un décore chic et tendance, le club vous fait danser sur différents types de jazz en live pour vous divertir toute la nuit avec vos amis. Un lieu à ne pas manquer pour les avides de soirées huppées !

Juste à côté de l’église Saint Blaise se trouve le Cele Café. Ici, vous pouvez venir en journée comme en soirée, pour un café ou un cocktail. La journée on vous propose une petite carte de salades et de sandwichs pour vous restaurer. A la nuit tombée, c’est un petit bar qui s’anime où les noctambules sont de passage pour quelques verres avant de reprendre la route des clubs et discothèques.

Otok est bien plus qu’un simple bar. Hiver comme été, c’est l’endroit où les jeunes de Dubrovnik se retrouvent pour boire et danser jusqu’à l’aube. Toujours très animé, ce bar à l’ambiance électro est un endroit vivant et animé. Ici, vous pourrez danser toute la nuit dans une ambiance décontractée. Une alternative à une sortie dans un club !

1 | 2 | 3 |

Dénichez vos activités sur place, transferts, coupe-file et billets d'entrée musées & monuments




Les bonnes affaires à Dubrovnik dénichées pour vous
Les bons plans Dubrovnik