Les lieux touristiques à Reims



Cathédrale de Reims

De passage à Reims, il est clair que votre chemin s’arrêtera le temps d’une escale à la cathédrale de Reims. Connue sous le nom de Notre-Dame de Reims, cette cathédrale a été érigée au XIIIème siècle et donc bien après Notre-Dame de Paris et Notre-Dame de Chartres. La cathédrale de Reims était, sous l'Ancien Régime, le lieu du sacre des rois de France. Le dernier sacre, celui de Charles X, eut lieu le 29 mai 1825. Il s'agit de l'une des réalisations majeures de l'art gothique [...]

Besoin d'infos sur place sur Reims? N'hésitez pas à franchir les portes de l'office de tourisme de Reims qui saura vous aiguiller sur les bons plans, les meilleurs itinéraires en fonction de vos attentes ou même trouver des hébergements sur Reims.nnComment trouver l'OT de Reims? Il est à deux pas de la cathédrale...nnLes produits touristiques en vente sur place :n - Reims City Cardn - Séjours pour individuelsn - Regards sur la ville et le vignoblen - Champagne Expressn - Location d audio guidesn - Réservations hôtelièresnn

Japonais, Tsuguharu Fujita, né en 1886, vint à Paris pour y poursuivre ses études d'art, période au cours de laquelle il se lia avec Modigliani, Pascin, Soutine, Léger, Picasso et Matisse, entre autres. Rencontrant rapidement un succès international, il revient au Japon en 1933, où il participera, en tant que peintre, à l'effort de guerre. En 1949, il s'installe à nouveau définitivement en France, obtenant la nationalité en 1955 avant d'être baptisé en 1959. C'est à la suite de ce dernier évènement qu'en collaboration avec son parrain René Lalou, il décide d'édifier, à Reims, la chapelle Notre-Dame [...]

C'est sur le lieu de sépulture de saint Remi, évêque de Reims qui baptisa Clovis, que fut édifiée une chapelle, puis une église, devenue Saint-Remi de Reims, dans laquelle, au VIIIe siècle, l'archevêque Tilpin installa une communauté bénédictine. Vers 852, Hincmar agrandit l'édifice et consacre l'abbatiale carolingienne qui disparaît, après l'an 1000, pour être remplacée par une grande église romane entreprise par l'abbé Airard, puis poursuivie, avec des modifications, par l'abbé Thierry. Il en reste les onze travées de la nef, à l'origine charpentée, avec tribunes et bas-côtés - le long transept [...]

Construite au IIIe siècle, la porte de Mars, construite près d'un temple romain dédié au dieu de la guerre, est le plus ancien monument de Reims. C'est un arc de triomphe de 33 mètres de long (une longueur exceptionnelle non seulement dans le monde gallo-romain, mais aussi dans l'Empire en général) pour 13 mètres de haut, constitué de 3 arches bordées de colonnes. L'intrados des voûtes, aujourd'hui très dégradé, offre une rare et intéressante représentation d'une moissonneuse gauloise.

Le palais du Tau est le palais de l'archevêque de Reims, construit entre 1498 et 1509, puis reconstruit en partie en 1675 et après l'incendie du 19 septembre 1914. Il doit son nom à son plan qui était, au Moyen Âge, en forme de lettre T (tau en grec). C'était le lieu de résidence des rois à l'occasion de leur couronnement. La salle du Tau, où se tenait le banquet royal, héberge une immense cheminée datant du XVe siècle. Il abrite aujourd'hui la statuaire déposée de la cathédrale lors des restaurations, les tapisseries qui y étaient exposées et, dans deux chambres fortes, le Trésor, qui comporte [...]

La première cathédrale de Reims fut édifiée au Ve siècle par saint Nicaise sur d'anciens thermes gallo-romains. Déjà dédiée à Notre-Dame, cet édifice accueillit le baptême de Clovis. En 816, le fils de Charlemagne, Louis Ier le Pieux choisit Reims pour y être sacré empereur. Le prestige de la sainte Ampoule et la puissance politique des archevêques de Reims aboutirent à partir d'Henri Ier (1027) à fixer définitivement le lieu du sacre à Reims. Le 6 mai 1211, l'archevêque de Reims Aubry de Humbert lance la construction de la nouvelle cathédrale de Reims. Quatre architectes (Jean d'Orbais, Jean-le-Loup, [...]

À ma connaissance, leur cave est à Épernay. Et c'est une cave, pas grand chose à en dire. Je vous propose ça, sur l'histoire de la marque : Fondée en 1843 à Ay par Edmond Besserat, les caves Besserat de Bellefon prirent leur nom actuel après le mariage du petit-fils de celui-ci et d'Yvonne de Méric de Bellefon en 1927. C'est ce dernier, également prénommé Edmond, qui assit la réputation de la marque, en créant, en s'inspirant de la méthode de fabrication des crémants, un champagne à la bulle légère, fin et peu mousseux, sous le nom de cuvée des Moines, qui reste aujourd'hui encore la marque de [...]

Après Saint-Remi, Saint-Jacques est la plus ancienne église conservée de Reims. Construite au XIIe siècle, elle desservait le quartier neuf de la Couture, loti par l'archevêque Guillaume aux Blanches Mains. L'église possède une très sobre façade aveugle percée de trois portails, une nef du XIIe siècle et un chevet du XVIe siècle. Les vitraux furent créés, au XXe siècle, par un peintre tchèque, Joseph Sima, et par Maria Elena Vieira Da Silva, l'une des artistes phares de l'école de Paris. Son clocher à lanterne, détruit pendant la Première Guerre mondiale, a été reconstruit de 1986 à 1994. C'est [...]

En 1761, Peter Arnold Mumm, banquier issu d'une famille de la vieille noblesse allemande, inaugure une activité de productions et de vente de vins dans la cité de Cologne en Rhénanie. La qualité exceptionnelle du Riesling du Schloss Johannisberg en 1811 est à l'origine de la fortune de la maison Mumm. Ses fils, Jacob, Gottlieb et Philipp, suivent les traces de leur père, et démarrent en 1827, une activité de négociants à Reims en Champagne. En 1852, Georges Hermann Mumm (G.H.), petit-fils de Peter Arnold devient le patron de la maison de Champagne qui prend son nom. En novembre 1876, il fait enregistrer, [...]

Cinquième musée automobile de France par l'importance de ses collections, le centre historique de l'automobile française expose 200 véhicules exposés selon une présentation régulièrement renouvelée. Autos et motos, de 1908 à nos jours, certains modèles ayant été fabriqués à quelques exemplaires, sont exposés, dont une survivante des automobiles S.C.A.R. de Witry-les-Reims, et de nombreuses marques prestigieuses : Sizaire-Berwick de 1910, Coupé docteur Alba de 1919, Citroën 11 AL ou Panhard 24. Vous pourrez également admirer des motos rares - Alcyon, Condor, DKW, Terrot…- ainsi que près de 110 voitures [...]

Très bel hôtel particulier construit au XIIIe siècle et agrandi au XVIème siècle, le futur musée Levergeur a été acquis en 1910 par le mécène rémois Hugues Krafft qui consacra une grande partie de sa fortune à sa restauration après les dommages subis durant la Première Guerre Mondiale. À la suite du legs d'Hugues Krafft, en 1935, il est devenu la propriété de la Société des Amis du Vieux Reims qui en contrepartie assure la conservation du patrimoine artistique que constituent l'immeuble et les collections et objets mobiliers qu'il contient. Vous y admirerez tout particulièrement la série de gravures [...]

En pénétrant dans le hall des caves Pommery, installées depuis 1868 dans une crayère gallo-romaine où vous accèderez par un long escalier, vous serez ébahis devant la taille du Foudre qui l'occupe. Dans ces caves sont stockées pas moins de 25 millions de bouteilles, stockées, dont les plus anciennes cuvées du Domaine Pommery, soigneusement conservées au sein de l’œnothèque. Sous une fine couche de poussière qui contribue à les protéger de la lumière, les bouteilles vieillissent tranquillement, mais, au détour des galeries, vous pourrez également découvrir des oiseaux voletant ou des expositions [...]

Classées au titre des Monuments historiques depuis 1931, les caves Ruinart sont, comme leurs consœurs, installées dans des crayères. Mais ici, c'est la plus ancienne des maisons de Champagne, fondée en 1729 par Nicolas Ruinart, que vous visiterez. C'est en 1760 que la maison Ruinart s'installa à Reims, sur les crayères de la Butte du Moulin-de-la-Housse. Elle fut la première à faire usage de ces anciens puits d'extraction de la craie, afin d'y élaborer ses vins de Champagne. Alors qu'au XVIIIe siècle ces puits-trous d'une profondeur de 35 mètres paraissaient plutôt dangereux, menaçaient de s'effondrer [...]

Cave Taittinger

L'emplacement même de la maison Taittinger est historique : c'est là que se trouvait probablement la première église chrétienne de Reims, vers 370. En 407, elle accueillit le corps de Saint Nicaise. En 1211 l'architecte Hugues Libergier y construit une nouvelle église, plus aérienne, aux vitraux exceptionnels. Transformée en prison à la Révolution, l'église tomba peu à peu en ruines jusqu'à son acquisition en 1939 par la maison Taittinger, qui installa ses caves dans les anciens celliers monastiques, reliés ensemble par des tunnels creusés dans la craie.

Le 23 octobre 1805, Barbe Nicole Clicquot, née Ponsardin a 27 ans lors du décès de son mari, qui lui laisse une Maison de champagne créée 33 ans auparavant et produisant 100 000 bouteilles annuellement. Elle devient la première femme à diriger une Maison de champagne et une des premières femmes d'affaires de l'époque moderne. À sa mort en 1866, la Maison commercialise 750 000 bouteilles et expédie sa production dans de nombreux pays. Depuis, la marque s'est imposée non seulement comme l'une des grandes maisons de Champagne, mais aussi comme un modèle dans l'exploitation, notamment dans le domaine [...]

Fondée en 1794 à partir des saisies révolutionnaires opérées sur les biens des émigrés et des collectivités religieuses, la collection du musée des Beaux-Arts de Reims, ou musée Saint-Denis, fut d'abord installée dans l’Hôtel de Ville. Durant le XIXe siècle, dons et legs de collectionneurs privés, dépôts de l’Etat et achats de la Ville complétèrent progressivement ce fonds. La Ville acquit, en 1908, le grand séminaire désaffecté installé dans les bâtiments de l’ancienne abbaye Saint-Denis, pour y transférer le musée. C’est cet emplacement qu’il occupe encore aujourd’hui et qui correspond en partie [...]

En 1627, grâce au remboursement d'une dette importante contractée par le duc de Guise pendant la Ligue, les édiles rémois confient à Jean Bonhomme la construction de leur Hôtel de Ville, commençant par la construction du pavillon d'angle, achevé dès 1628. Après quoi les travaux continuent par la façade, dont les décors sont confiés au sculpteur Nicolas Jacques. Les travaux, interrompus faute d'argent en 1636, laissent un édifice inachevé, allant du pavillon d'angle au pavillon central. En 1880, Narcisse Brunette élève, dans le respect du parti initial, la seconde aile. Incendié en 1917, l'Hôtel [...]

Musée Saint-Rémi

Musée d’histoire et d’archéologie de la ville de Reims, le musée Saint-Remi est installé dans l’ancienne abbaye royale bénédictine. Vous pourrez y visiter la salle capitulaire médiévale, mais aussi les éléments refaits au XVIIIe siècle, notamment le cloître et l'escalier d'honneur. Dans les salles, les collections sont d'abord consacrées à l'histoire du site et de l'abbaye. Vous y trouverez notamment des mosaïques gallo-romaines, mais aussi la grande tenture de chœur de saint Remi, tissée au XVIe siècle. Une dernière salle, enfin, vous entraînera dans un tout autre domaine, celui de l'histoire [...]

C'est après un long conflit juridique entre le conseil de ville rémois et l'archevêché qu'un décret du conseil d'État, déboutant l'archevêché, établit l'ancien quartier du Grand Credo comme lieu de la construction de la place Royale, dont la conception est confiée à Jean-Gabriel Legendre qui dessine un carré presque parfait. Au centre se trouvait une statue pédestre de Louis XV, dont la réalisation fut confiée à Jean-Baptiste Pigalle. Celle-ci fut fondue en 1792 et remplacée en 1818 par une nouvelle statue de Louis XV, œuvre de Pierre Cartellier. Malgré les dégâts occasionnés par la guerre, la [...]

Hôtel de la Salle

L'actuel Hôtel de La Salle fut édifié à partir de 1545 par Henri Choilly, bourgeois de Reims, enrichi dans le négoce du drap, et porta plusieurs noms, Hôtel des Sacqs de la Hérissandière, Hôtel de la Cloche Perce, avant de prendre, en 1609, celui de ses nouveaux propriétaires. C'est là que naquit, en 1651, Jean-Baptiste de La Salle. Devenu le siège social des biscuits Fossier, il fut bombardé pendant la première guerre mondiale, mais conserve encore aujourd'hui sa façade sur cour et sa tourelle d'escalier construites en 1556-1557.

Il faut s'imaginer que la salle souterraine actuellement accessible du cryptoportique gallo-romain de Reims ne constitue que l'une des trois ailes qui composaient le monument à l'origine et que cette triple galerie ne représentait elle même qu'un des éléments d'un ensemble bien plus vaste : le forum de Durocortorum. La galerie que vous visiterez s'étend sur 60 mètres de longueur et 9,50 mètres de largeur. Elle est divisée en deux vaisseaux séparés par une rangée de piliers et couvertes de voûtes d'arête en plein cintre. Les murs sont construits en petit appareil, classique à cette époque, alors [...]

Ancien collège des Jésuites

Splendide et sobre ensemble architectural construit entre 1616 et 1678, ordonné autour de deux cours distribuées de chaque côté de la chapelle. L'ancien collège des Jésuites comprend une magnifique bibliothèque, également du XVIIe, ainsi qu’un réfectoire orné de boiseries et de peintures de Jean Hélart retraçant la vie de Saint Ignace de Loyola et de Saint François-Xavier, l'ancien collège des Jésuites abrite, outre une exceptionnelle collection de meubles régionaux, le Planétarium de la Ville et le FRAC Champagne-Ardenne. C'est également un centre culturel présentant régulièrement des expositions [...]

Le lundi 7 mai 1945 à 2 h 41, dans une salle du Collège Moderne et Technique de Reims, où était installé le Quartier Général d’Eisenhover, commandant suprême, les forces alliées mettent fin à une guerre de plus de cinq ans en obtenant la capitulation des armées de terre, de mer et de l’air du IIIème Reich. La nouvelle est annoncée ensuite simultanément dans les capitales alliées le 8 mai 1945 à 15 heures. La salle de la signature, connue sous le nom de Salle de Guerre, a depuis été transformée en un musée de la Reddition, qui a fait l'objet de réaménagements en 2008 et doit rouvrir ses portes au [...]

1 |

Dénichez vos activités sur place, transferts, coupe-file et billets d'entrée musées & monuments