Photo Découvrir Angkor

Bayon, Baphuon, Angokor Wat, Banteay Srei...ce sont autant de temples à visiter. Choisissez bien votre saison (sêche ou des pluies), les ruines vous livrent des facettes tout à fait différents. La visite des ruines d'Angkor prend 2 à 3 jours minimum, certains temples étant un peu excentrés. Les voyageurs qui ont un peu de temps pourront faire un détour par le lac de Siem Reap à proximité, et y admirer un de ses fameux couchers de soleil.

Comment s'organise le séjour à Angkor ?

Le site d'Angkor reste de loin le plus connu et le plus visité du Cambodge : de grande envergure, avec des temples disséminés et des trésors encore cachés dans le jungle, il faut plusieurs jours pour en faire le tour... un vrai petit séjour à part entière !

Mais on ne séjourne pas à Angkor même : fort heureusement, aucun hôtel n'a été construit sur le site ! C'est du côté de Siem Reap, la ville la plus proche, que l'on trouve à se loger.

Très fréquentée par les touristes, agréable à vivre, Siem Reap possède une large gamme d'hébergement et il sera facile d'y trouver un hôtel. Les petits budgets se tournent vers les hôtels bas de gamme au confort parfois douteux, mais pourront aussi s'offrir des adresses de catégorie moyenne, largement abordables. Outre les hôtels, on pourra loge chez l'habitant dans les guesthouses. En un mot, l'hébergement est bon marché à Siem Reap.

La restauration l'est encore davantage, c'est pourquoi on pourra même s'offrir un repas dans une adresse haut de gamme avec un budget limité ; avec la cuisine de rue et les petits restos, on mange pour trois fois rien...

Ajoutons à cela les transports et l'entrée du site d'Angkor, et les deux-trois jours consacrés à la visite du site ne reviennent pas bien cher !

Les trésors d'Angkor

Région du Cambodge, Angkor est également un site archéologique et architectural de renommée internationale. En tant qu'ancienne capitale de l'empire Khmer, on y retrouve encore de nombreuses traces de ce passé imposant, notamment à travers des monuments aujourd'hui exceptionnels et prestigieux, classés au patrimoine mondial de l'UNESCO. Au sein de la région, le parc national se visite en plusieurs jours, en véritable destination touristique. Divers autres temples font également partie des trésors de la région, et la végétation qui entoure certains d'entre eux agrémente le caractère exceptionnel, magnifique et émotif d'Angkor. Par ailleurs, il est aussi apprécié pour son environnement immédiat qui est un lieu de détente et de restauration pour les touristes.

Les temples d'Angkor, des trésors à ciel ouvert

D'Angkor, on en connaît surtout les temples. Cela est justifié puisque ces lieux exceptionnels ont profondément marqué l'histoire de la région. Ainsi, le temple qui est absolument incontournable est l'Angkor Vat. Ce vaste site est très fourni, ce qui en fait le plus grand édifice religieux du monde. Dédié au dieu Visnu, il est le paroxysme de l'architecture khmer. Plusieurs édifices, sanctuaires, tours et galeries sont somptueux. Les décorations et ornements sur les murs des temples racontent des histoires de l'époque. L'ensemble représente le monde et il semble que rien n'ait été construit au hasard. De même, Angkor Thom est une merveille architecturale qui se distingue par une porte monumentale. Il se démarque notamment par les 216 visages de Lokesvara, oeuvres impressionnants qui ne peuvent laisser personne indifférent. Le monument qui enrichit le patrimoine d'Angkor est aussi le temple de Ta Phrom. Contrairement aux autres lieux et sites, il a été préservé tel quel, entouré d'une jungle, qui permet aux visiteurs de découvrir la merveille à son état brut. La liste des temples d'Angkor ne s'arrête pas là et les temples peuvent être visités en suivant un circuit organisé.

Les autres particularités d'Angkor

Il n'est pas concevable de voyager sans goûter aux spécialités culinaires de la région. A Angkor, vous trouverez de nombreux restaurants qui pourront éblouir vos papilles. Comme toute spécialité asiatique, le goût est particulier et il est fort possible que l'on n'arrive pas à s'y conformer. Rien n'empêche toutefois d'essayer et de découvrir par la même occasion les spécialités thaïlandaises, proches des mets cambodgiens. Sinon, contrairement à ce qu'on pourrait penser, Angkor est une région dynamique qui s'anime des festivités traditionnelles et modernes. Parmi elles, les nuits d'Angkor sont organisées au courant du mois de janvier, le festival de la photographie en novembre, et le marathon d'Angkor en décembre. Les festivités traditionnelles sont plus nombreuses à l'arrivée de la saison des pluies qui est caractérisée par le festival du labourage royal au mois de mai, et le festival de l'eau en octobre. Il y a également les différentes célébrations en l'honneur du bouddha et des rois et reines des lieux.


Tout pour préparer son voyage Angkor

Formalités administratives

Les ressortissants de l'Union européenne, les Suisses et les Canadiens ont besoin d'un passeport valide et un visa pour entrer à Angkor.

Hygiène et sécurité

Pendant toute l'année, le risque de paludisme est toujours très élevé à Angkor, hormis aux environs de Tonle Sap et de Phnom Penh. De ce fait, il faut bien se protéger contre les piqûres de moustique qui sont à l'origine du paludisme, ainsi que de la dengue et de la fièvre jaune. Le mieux est donc de se munir d'anti-moustiques.

Devises et budget

Le riel est la monnaie utilisée à Angkor où 6000 riels valent 1 EUR. En général, les prix moyens d'un séjour hors voyage sont compris entre 800 et 1500 EUR. Sachez, par ailleurs, que donner des pourboires n'est pas une tradition à Angkor, mais constitue cependant un geste très estimé.

Bon à savoir pour un séjour réussi

Angkor est caractérisé par un climat clément, avec un ensoleillement, du mois de novembre jusqu'au mois de mars. Pour s'y rendre plus facilement depuis Siem Reap, il faut emprunter un tuk-tuk, une moto ou une bicyclette. En ce qui concerne l'électricité sur les lieux, elle est de 220 volts, avec une fréquence de 50 Hz.

Liens utiles

Pour d'autres renseignements, rendez-vous sur le site de l'Office du tourisme http://www.tourismcambodia.com/) ou sur celui de l'Ambassade de France http://www.ambafrance.gov.kh/Index.php).

Les conseils d'hygiène à Angkor

Pour un voyage à Angkor, la mise à jour de la vaccination diphtérie-tétanos-poliomyélite est conseillée. De même aussi pour les autres vaccinations qui sont conseillées selon les conditions d'hygiène et la durée du séjour. En cas de séjour en zone rurale, la vaccination contre l'encéphalite japonaise peut être nécessaire. La vaccination contre la rage peut également être proposée. Dans tous les cas, il faut demander les conseils d'un médecin.

Cityzeum s'efforce de fournir une information sur la santé et la sécurité à jour et exacte, mais ne constitue en aucun cas la source officielle. Merci de complémenter votre recherche en visitant les sites de référence sur la destination.

Le bus, un moyen de transport privilégié à Angkor

Le réseau routier est devenu le meilleur moyen de visiter Angkor. Le voyage en bus est le plus privilégié des habitants. Il relie les villages et les villes éloignés et les villes secondaires de différentes provinces. A la fois confortable, climatisé, il est à un prix très abordable. Des bus de hauts standings sous le « standing de luxe » servent également pour la capitale et les autres agglomérations. Les réservations de bus se font soit directement dans certains hôtels ou auprès des agences de voyages.

Les délices gastronomiques d'Angkor

Angkor recèle une cuisine avec des recettes thaïlandaises, ou cambodgiennes. Comme plats, il y a les légumes sautés ou le poulet au lait de coco, cuit dans une feuille de bananier. Les spécialités comme la brochette mélangent plusieurs viandes, et les spaghettis thaïlandaises très épicées avec du maïs et des champignons sont aussi très appréciées.


Booking.com

Les plus populaires à Angkor

Tous les hôtels à Angkor

R&servez vos activités sur place, transferts, coupe-file et billets d'entrée musées & monuments

Actualités et événements incontournables à Angkor

  • La fête de la course à pied : en décembre 2016

    Une quarantaine de pays participeront au semi-marathon international d'Angkor. Ils existent aussi des catégories pour les utilisateurs de fauteuils roulants et de jambes artificielles pour la course. L'adhésion est obligatoire pour cet évènement spor...

  • Semi-Marathon International d’Angkor Wat : en décembre 2016

    Le Semi-Marathon International d’Angkor Wat est organisé au mois de décembre. Il accueille chaque année pas moins de 40 pays participants. Cette manifestation sportive accueille également un para-marathon, catégories : jambes artificielles et fauteui...

Voir tous les évènements à Angkor
Les deals du moment


Votre voyage à Angkor







Les voyageurs qui ont vu cette page aiment aussi





Top sites touristiques à Angkor

Temple d'Angkor Vat

Temple-capitale le plus grand (du monde) et le plus fameux du site archéologique d'Angkor, ses tours sont l'emblème du Cambodge, on en retrouve la silhouette sur le drapeau du pays. Depuis 1992, le temple est inscrit au Patrimoine Mondial de l'Unesco. Angkor Vat est un temple dédié au dieu hindou Visnu, dont la construction commencée au début du 12e siècle pendant le règne du roi Suryavarman II (1113-1150), dura 37 ans. Angkor Vat signifie "le temple de la cité royale". Sous le règne de Jayavarman VII, à partir de 1181, [...]

Banteay Srei

Le temple de Banteay Srei, contrairement aux autres temples khmers, n'est pas l'oeuvre d'un roi mais celle d'un brahmane, Yajnavaraha, précepteur de Rajendravarman et puis de Jayavarman V (968-1001). En 967, il fit consacrer un sanctuaire dédié à Siva, dans des proportions qui sont à peu près de la moitié de celles des autres temples d'Angkor. Cela s'explique par le fait que seuls les souverains avaient le droit de faire édifier des temples monumentaux. Il est protégé par des douves suivies de murs d'enceinte construits en brique et latérite. Les édifices sont construits avec du grès rose et leurs [...]

Le Bayon

Le Bayon est le chef d'oeuvre du roi Jayavarman VII construit au cours du 13e siècle. Son style est beaucoup moins linéaire et défini que celui d'Angkor Vat. C'est le temple central de l'ancienne ville d'Angkor Thom, capitale des souverains khmers au début du 13e siècle. Le temple est placé dans une enceinte de 150m de côté. L'enceinte délimitant seulement l'espace du temple est constituée d'une galerie à double portique ouvert sur l'extérieur. Les murs sont recouverts de bas-reliefs qui dépeignent la guerre contre les Chams et les grandes batailles qui marquèrent la reconquête du pays par Jayavarman [...]

Temple du Baphuon

C'est l'oeuvre monumentale du roi Udayadityavarman II (1050-1066), époque glorieuse de l'empire khmer. Ce temple est construit au milieu d'une enceinte rectangulaire de 425m sur 125m qui s'ouvre par des gopura (portes d'entrées monumentales) dont ceux de l'Est et de l'Ouest ont trois passages. Une chaussée entièrement construite en grès repose sur des pilotis d'1,20m et passe entre les bassins protégés par cette enceinte. Le sanctuaire central domine sur une pyramide rectangulaire à cinq niveaux, mesurant à la base 120m sur 100m et haute de près de 50m. Le premier degré est ceint d'une galerie [...]

Phiméanakas

Construit en 978, le Phiméanakas, le « palais aérien », se situe au centre de la capitale conçue par Jayavarman V (968-1001) sur l'emplacement que recouvrira plus tard la cité d'Angkor Thom. Le temple est ceint d'un mur d'enceinte rectangulaire de 250m sur 600m. C'est la fameuse « tour d'or » que vit le moine explorateur chinois Tchéou Ta Kouan lors de son voyage au Cambodge à la fin du 13e siècle. Ce temple montagne est édifié au sommet d'une pyramide de trois niveaux faits de latérite, dont la base mesure 35m par 28m. La terrasse supérieure de 30m sur 23m, culmine à 12m de haut. Les escaliers [...]

Voir les 15 sites touristiques à Angkor