Notez Athènes ?

Généralités

Voir hébergements

Athènes fait bien souvent figure d'incontournable lors d'un voyage en Grèce : on s'y arrête un ou deux jours, le temps de visiter les sites mondialement connus, le Parthénon et autres vestiges antiques de l'Acropole, on profite rapidement de l'atmosphère de la capitale, puis direction le Pirée et les îles ! Mais Athènes, pour qui souhaite creuser davantage la visite, réserve bien d'autres surprises, des quartiers originaux, des zones chaotiques, des musées passionnants... il y a largement de quoi s'attarder dans la capitale grecque !

Athènes : les grands incontournables

En plein coeur de la ville se dresse l'Acropole, le symbole d'Athènes et du pouvoir de la cité durant l'Antiquité. Nombreuses visites, dans un périmètre restraint autour de l'Acropole : le Parthénon, le temple d'Athéna Nikê, l'Agora, l'Erechthéion, le temple d'Héphaïstos, les Propylées, le théâtre de Dionysos, l'Olympiéion... sans oublier le récent musée de l'Acropole, un splendide musée qui, contrairement à certaines ruines, aide vraiment à se faire une idée de l'Athènes antique.

En redescendant de la colline de l'Acropole, baladez-vous dans le célèbre quartier de Plaka, touristique à souhait, il regorge de restaurants, tavernes situées dans des petites ruelles charmantes, mais aussi de boutiques à souvenirs. Vous pourrez y visiter le musée juif, le musée d'art du peuple grec et le musée Frissiras. Ne manquez pas les ruelles fleuries aux allures de Cyclades de Anafiotika, petit quartier blotti au pied de l'Acropole.

Prenez la direction de Monastiraki, coeur de l'Athènes touristique : le marché au puce vaut le détour, tandis que l'on flemmarde sur les agréables terrasses du quartier. Un peu plus haut, vous pénétrez dans le quartier de Psiri, connu pour ses cafés, ses allures originales et sa vie nocturne. Continuez dans la ville moderne en remontant vers la place Omonia, en fasant halte en route dans les halles du marché, puis faites le détour par le musée national archéologique, plein de trésors antiques.

Depuis Omonia, saturée de trafic, prenez la direction de la place Syntagma où se trouvent le Parlement, avec sa traditionnelle relève de la garde. Il vous reste encore à visiter les grands musées (Benaki, musée d'art cycladique, musée Byzantin...) de Kolonaki, quartier chic de la capitale, puis de grimper au sommet du Lycabète pour sa vue imprennable, et vous aurez déjà un bel apperçu d'Athènes !

Athènes, hors des sentiers battus

Néanmoins, pour ceux qui veulent découvrir un aspect plus authentique d'Athènes, allez vous balader dans les quartiers de Metaxourgeio, d'Exarchia et de Psiri ; certes, vous n'y trouverez pas de ruines antiques, mais vous découvrirez des lieux non seulement incontournables mais inédits de la capitale grecque.

Metaxourgeio est un quartier situé à coté d'Omonia. Ce quartier donne l'impression d'être en transition, non fini, et c'est là tout son intérêt. Nouveaux buildings design côtoient ruines, vieilles maisons et ateliers artisanaux. Ce patchwork d'architectures est à l'image de la population, diversifiée : des immigrants de toutes nationalités y habitent. C'est également un excellent endroit pour sortir, et il existe de nombreux bars et restaurants qui se sont implantés.

A ne pas manquer non plus si vous êtes à Athènes : le dimanche, le grand marché aux puces entre Thissio et Gazi. La découverte de cet étalage géant a même le sol ne vous laissera pas de marbre. De plus, il recèle des merveilles que l'on peut trouver dans les poubelles athéniennes, une vraie leçon de recyclage. Les partisans du shopping trouveront leur bonheur à Ermou où on déniche un grand nombre de magasins et de boutiques. Il ne faut pas omettre de faire ses emplettes dans l'immense magasin Vassilopoulos à Plaka. Ce dernier est un quartier où il est possible de trouver de jolis objets en souvenir de la Grèce pour la famille et les amis. Un autre bon plan shopping serait le grand marché aux puces de Monastiraki.

Il faut préciser aussi que pour profiter pleinement d'Athènes et de tous les quartiers précédemment cités, il faut éviter de s'y rendre en été, surtout en août. En effet, la capitale est alors complètement désertée par ses habitants, ce qui enlève une grande partie du charme de la ville, (pour ne pas dire tout son charme).

Infos Pratiques

Se déplacer à Athènes

Se déplacer complaisamment dans la capitale grecque n'est pas évident. En effet, la majorité des Athéniens sont relativement brutaux une fois derrière le volant. Envisager une location de voiture ou de deux roues n'est pas recommandée. Prendre le bus ne constitue pas également une bonne option. Le plus souvent en effet, on perd énormément de temps avec ce type de moyens de locomotion à cause des longues attentes à chaque arrêt bus. 

Le taxi est une mauvaise idée, fréquemment le chauffeur fait monter des clients en route alors que d'autres occupent déjà le véhicule...

Si l'on se cantonne aux quartiers centraux d'Athènes, on se déplace principalement à pied. Attention, au niveau des passages marqués, la priorité aux piétons par le feu vert n'a pas la même signification pour tout le monde. Heureusement, le métro est lui plutôt efficace, et récent. Conclusion : marche et métro pour découvrir la ville.

Hôtels à Athènes: les coins où dormir

Durant la saison touristique, de mai à octobre, il est nécessaire de réserver à l'avance. Athènes peut tout aussi bien être une destination bon marché qu'une destination onéreuse, tout dépend du standing que l'on compte donner à son séjour...

Quelques quartiers d'Athènes regroupent de nombreux hôtels :

- Plaka par exemple, est l'un des quartiers les plus touristiques de la capitale, et pour cause, il est voisin de l'Acropole ! Ici, c'est l'embarras du choix pour les hôtels, avec quelques hôtels haut de gamme et beaucoup de petits deux-trois étoiles convenables. Principal intérêt, la proximité des principaux sites historiques d'Athènes, des restaurants partout, des boutiques, et un quartier bien desservi.

- Du côté de Syntagma, face au Parlement grec, on trouve plusieurs hôtels de luxe, mais aussi d'autres grands établissements modernes de bon standing en s'éloignant vers Kolonaki. Du confort et des services de qualité certes, mais le cadre et la localisation laissent un peu à désirer...

- Pour voir baisser les tarifs, on cherche du côté de la place Omonia : ce n'est pas le quartier le plus agréable d'Athènes, mais il est plutôt bien desservi: une liaison directe avec l'aéroport et à distance de marche du centre historique. Outre des hôtels moyen de gamme, le quartier comprend également les adresses les moins chères de la ville, type hostels et auberges de jeunesse.

- Enfin, pour sortir des quartiers les plus touristiques d'Athènes, tout en séjournant dans un cadre très agréable, il ne faut pas hésiter à jeter un oeil sur les adresses de Psiri ou Exarchia, deux quartiers agréables à vivre en plein centre d'Athènes, avec cafés, bars, restos, etc.

Où sortir à Athènes ?

Pour passer des soirées funs et sympas dans chaque quartier d'Athènes , rendez-vous dans les bars, les cafés et les tavernes. Si vous aimez traîner dehors la nuit, les bars de jazz, les bazoukia, les clubs, les night-clubs ne sont pas difficiles à trouver : les quartiers réputés pour leur vie nocturne ne manquent pas.

Les quartiers de Gazi (le plus bruyant), Thissio et Psiri (le plus branché) sont très réputés pour leur vie nocturne. Metaxourgeio est un excellent endroit pour sortir, il y a de nombreux bars et restaurants qui s'y sont implantés. Si vous n'êtes pas trop fan des ambiances "m'as tu vu" il est conseillé de se rendre dans le célèbre quartier anarchiste d'Exarchia, à coté d'Omonia. Une autre alternative est le quartier de Petralona, situé de l'autre côté de l'Acropolis, plus tranquille. En effet, on y trouve au hasard des rues quelques petits bars chaleureux.

Prenez donc votre temps pour sortir, parce que la nuit promet d'être longue, ici on veille jusqu'à l'aube et quand on dit l'aube, ce n'est pas juste une façon de parler, les bars et les boîtes de nuit ferment vers 5 heures du matin. A Athènes, il faut attendre au moins 23 heures pour voir les noctambules et les insomniaques envahir les rues.

Fiche d'identité

Pays : Grèce

Région : Attique

Population : environ 750 000 hab.

Indicatif téléphonique: 210, 211, 212

Liens utiles:

Site officiel de l'office de tourisme grec: www.visitgreece.gr

Pickpockets à Athenes

Lorsque vous préparez votre voyage pour partir à Athènes, prévoyez de prendre un sac qui se porte sur le ventre plutôt que sur le dos pour vos déplacements journaliers. En effet, Athènes regorge de pickpockets et ils sont très rapides. Si vous avez un sac à dos et que vous êtes arrêtés à un passage piéton par exemple : La personne se place derrière vous sur votre droite et, aussi rapide que l’éclair, elle arrive à dénouer les liens qui ferment le sac. Pour peu qu’il y ait du bruit à se moment là, vous n’entendez même pas la fermeture qui glisse et adieu les vacances, elle a tout piqué ! Et le comble c’est que si vous vous retournez, ses mains sont bien cachées sous un manteau qu’elle porte au bras. Pensez-y et soyez vigilants.

Athènes-Santorin en bateau

Pour rejoindre Santorin depuis Athènes (plus précisément le port du Pirée) par bateau, deux solutions s'offrent à vous : le ferry ou l'hydroglisseur. Le trajet en ferry est long, il faut bien compter 12 heures de traversée ; un hydroglisseur met deux fois moins de temps. Plusieurs paramètres sont à prendre en compte avant de prendre un billet : déjà, le ferry est moins cher. Je le trouve aussi bien plus agréable, car on peut se balader sur le pont, profiter des paysages marins. Avec l'hydroglisseur vous êtes enfermé en cabine, sans accès au pont, si ce n'est aux escales. Tout dépend ensuite du budget transport et du temps dont on dispose...

Le quartier de Plaka à Athènes

Le quartier de Plaka s'étend plus ou moins depuis la place Syntagma jusqu'aux pieds de l'Acropole. C'est un peu le passage obliger pour tout bon touriste qui visite Athènes ; en soi, Plaka serait un quartier très agréable, avec ses rues piétonnes et ses quelques places fleuries... Le problème vient de l'impressionnante profusion de boutiques à souvenirs ringards voire carrément de mauvais goût par endroit... c'est amusant au début, mais on se lasse vite. Aux heures de pointe, c'est l'embouteillage touristique... Le quartier s'améliore en remontant les rues en direction de l'Acropole : la densité de touriste est moindre, ce qui permet de profiter davantage du très joli décor qu'offre Plaka.

Le quartier d'Omonia à Athènes

Un des points névralgiques d'Athènes en matière de transports, Omonia est souvent un passage obligé pour qui parcourt la capitale (station Omonia lignes 1 et 2, nombreux bus). Circulation intense, beaucoup de passage, aucun intérêt touristique particulier, on ne s'attarde jamais longtemps sur la place Omonia. L'ensemble du quartier est très populaire, surtout en remontant dans les rues derrière la place. Si ce n'est la méfiance habituelle des pickpockets, vous n'avez pas grand chose à craindre malgré l'aspect peu engageant du quartier, la nuit notamment : Omonia regroupe de nombreux hôtels dont quelques adresses pas chères.

Le quartier de Psiri à Athènes

Central et pourtant totalement délaissé des touristes, Psiri est un petit quartier plein d'intérêt qui s'étend juste au-dessus de la station de métro Thissio. Composé de petites rues au plan désordonné, on perd vite ses repères dans Psiri. Par endroits, le quartier semblerait presque à l'abandon, avec de vieilles boutiques et des sortes ''d'antiquaires'' (vendant toutes sortes d'objets vieillots et souvent inutiles) contrastant avec quelques ruelles fleuries bien entretenues... De nombreux cafés et bars sont présents dans tout le quartier, très sympathique pour sortir le soir notamment.

Le quartier d'Exarchia à Athènes

Exarchia s'étend derrière le Musée National d'Archéologie, légèrement excentré au nord-est d'Athènes. Sans aucun doute l'un des quartiers les plus agréables de tout Athènes. Ancien repère des anarchistes de la capitale, l'ambiance à Exarchia demeure décalée et détendue : peu de circulation, des rues tranquilles, des arbres, des places où s'alignent les terrasses, une ambiance nocturne vivante... A partir de la place principale, engagez-vous dans les rues en pentes qui remontant vers un secteur piétonnier : quelques petites hôtels et restaurants discrets, une végétation et un calme inattendus, on passe facilement une après-midi à se balader dans Exarchia.

Visiter le Musée National d'Archéologie d'Athènes

L'un des musées les plus anciens et les plus prestigieux d'Athènes, le Musée National d'Archéologie fait parti des visites incontournables de la capitale. Les trésors archéologiques rassemblés dans cet établissement proviennent des quatre coins de la Grèce ; de nombreuses pièces remontent à loin dans l'Antiquité. Grand musée, prévoyez un peu de temps devant vous pour vous y attarder. Le musée occupe un imposant bâtiment sur l'avenue 28 Oktovriou, immanquable (et bien indiqué). La station de métro le plus proche est Omonia. Le musée est ouvert tous les jours, mais les horaires sont mouvantes suivant le jour et la saison...

Le quartier de Monastiraki à Athènes

C'est le quartier le plus central d'Athènes ; la station de métro Monastiraki (lignes 1 et 3) débouche sur une grande place toujours vivante : il s'y mélange des promeneurs, des touristes, des vendeurs à la sauvette... la place regroupe également de multiples restaurants ; vous pourrez également manger sur le pouce un giros. Tout le quartier est piéton. On s'arrête prendre un verre en terrasse face au site de l'Agora, par-delà la voie ferrée ; le lieu est propice à une bonne pause après une après-midi de visite des sites antiques. Un marché au puce se tient régulièrement, où l'on dégote une multitude de babioles et de bouquins.

Le billet d'entrée pour la visite de l'Acropole, l'Olympéion, l'Agora ancienne, l'Agora romaine...

Un unique billet vous sera remis pour la visite des principaux sites archéologiques du centre historique d'Athènes : le billet d'entrée coûte 12 euros en plein tarif. Si vous êtes étudiant, pensez à prendre votre carte avec vous : l'entrée est gratuite pour les étudiants de l'Union Européenne. Sans ''preuve'' que vous êtes étudiant, inutile d'insister, ça ne passera pas ! Le billet revient un peu cher sur le coup mais donne accès aux sites incontournables que sont l'Acropole, l'Agora, l'Olympiéion, l'Agora romaine, le théâtre de Dyonisos et le musée du Céramique.

Visite de l'Acropole

Prévoyez bien vos horaires de visite, notamment en été au plus fort de la saison touristique. Pour éviter de faire la queue ou de subir une affluence trop importante, privilégiez une visite très matinale (le site ouvre ses portes à 8 heure quasiment tous les jours). Cet horaire permet de plus d'échapper aux fortes chaleurs de l'après-midi : l'Acropole est complètement exposée, et une petite ascension est nécessaire pour l'atteindre, certains souffriront donc du soleil. Quelques robinets sont répartis sur le site pour remplir sa (indispensable) bouteille. Gardez-vous deux bonnes heures pour visiter l'Acropole.

Le Parthénon à Athènes

Ce superbe temple dressé au sommet de l'Acropole est peut être le plus connu au monde ; il demeure le symbole toujours debout (malgré une histoire très mouvementée !) de la puissance de l'Athènes antique. Petite déception en visitant le Parthénon, ce dernier semble perpétuellement en travaux, avec des grues et des échafaudages qui gâchent, en partie seulement, le spectacle... il s'agit de toute façon d'une absolue nécéssité pour la conservation du temple. Il n'empêche d'ailleurs que ce temple érigé en l'honneur d'Athéna demeure impressionnant : on a du mal en revanche à se l'imaginer tel qu'il était dans l'Antiquité, c'est à dire tout peinturluré de couleurs vives !

Les plages autour d'Athènes

Il y a des plages accessibles sans difficulté autour d'Athènes, sur les côtes de l'Attique... on n'en dit pas le plus grand bien : souvent bondées, parfois payantes, le littoral athénien n'a de plus pas été épargné par l'urbanisme... Si vous souhaitez vraiment faire une escapade baignade depuis Athènes, préférez embarquer dans un bateau en direction des îles Saroniques, les plus proches de la capitale : Egine n'est qu'à trois quarts d'heure du Pirée !

Combien de temps consacrer à Athènes ?

En une journée, vous n'aurez pas le temps de voir grand chose, excepté le centre puis grimper sur le sommet de l'Acropole pour voir le Parthénon et une belle vue d'ensemble de la capitale. Une deuxième journée permet de visiter davantage de sites ou de musées, mais paraît encore court par rapport au potentiel d'Athènes. L'idéal est de rester entre trois et cinq jours pour faire le tour des principales attractions touristiques, voir les principaux musées, mais aussi de découvrir les quartiers moins connus mais non moins intéressants ; vous aurez même le temps d'un aller-retour dans une île proche !

Le Pirée, le port d'Athènes

Le nom du Pirée résonne familièrement : il s'agit depuis l'Antiquité du port d'Athènes, point stratégique ouvert sur la mer Egée. A l'époque de la grandeur d'Athènes, la ville et son port étaient reliées l'un à l'autre par une route protégée de murailles garantissant la sécurité du passage. De nos jours, Athènes s'est étendue sans discontinuité pour ne créer qu'une vaste zone urbaine. Cette zone de banlieue n'a pas grand intérêt pour le voyageur qui ne fera que la traverser ; le port du Pirée, immense, comprend une partie industrielle, les embarcadères pour les ferries desservant les îles ainsi qu'une marina.

Activités et loisirs

Voir sites & attractions

Activités à Athenes. Tout pour organiser vos loisirs

Athènes offre à ses visiteurs de nombreuses sorties et visites culturelles mais également des activités diverses.

Les amateurs d'archéologie trouveront leur bonheur, ne manquez pas de visiter l'Acropole, l'agora, le musée du Parthénon, le musée national archéologique  ainsi que les autres sites.

Pour découvrir Athènes, vous pourrez vous rendre au grand marché, au marché aux puces de Monastiraki, sur le mont Lycabette pour profiter du panorama.

Rendez-vous à la plage pour vous baigner, bronzer ou faire du bateau; vous pourrez trouver des plages à 45 minutes du centre ville d'Athènes notamment à Voula, Vouliagmeni.

Vous pourrez également partir en excursion à la journée sur les îles d'Egine, Hydra ou Poros.

Les cinq musées ''à ne pas manquer'' à Athènes

La capitale grecque compte une floppée de musées, et vous aurez du mal à tous les visiter en un court séjour ! Quelques-uns se démarquent cependant clairement du lot ; voici à mon avis les cinq musées à ne pas manquer à Athènes : -Le Musée de l'Acropole : un musée tout neuf dont le nom est explicite sur son thème... -Le Musée National d'Archéologie : des pièces archéologiques issues de fouilles à travers toute la Grèce. -Le Musée Benaki : une belle collection dans un magnifique hôtel particulier. -Le Musée d'art Cycladique : témoin de l'art des Cyclades vieux de plusieurs millénaires. -Le Musée Byzantin : pour réviser l'histoire de Byzance.

Le musée de l'Acropole à Athènes, visite à ne pas manquer

Le nouveau musée de l'Acropole fut inauguré récemment puisqu'il a ouvert ses portes en 2009 seulement. Dans un grand bâtiment à l'architecture moderne et originale, le musée se situe juste en contre-bas de l'Acropole, donnant sur la grande rue piétonne Dionysiou Areopagitou. Ce musée est un parfait complément de la visite de l'Acropole : vestiges retrouvés sur le site mais aussi ailleurs, statues, films explicatifs, la visite est excellente et l'on comprend mieux les turpitudes de l'histoire de ce lieux. La station de métro Akropoli (ligne 2) est voisine du musée. L'entrée n'est que de 5 euros en plein tarif, gratuite pour les étudiants. Un musée rapidement devenu incontournable à Athènes.

Infos pratiques

Voir le magazine

Informations pratiques sur Athènes

 

Pays : Grèce Code Postal : 10x XX, 11x XX, 120 XX Altitude : 70 m Superficie : 38 km² Population : 885 000 hab.

Site web officiel d'Athènes

www.grece.infotourisme.com

 

 

Tout pour préparer son voyage Athènes

 

Athènes est une ville grecque qui attire de nombreux touristes chaque année grâce à ses sites touristiques très intéressants. Voici quelques informations qu'il sera utile de connaitre avant de s'y rendre.

Formalités administratives

Les ressortissants de l'Union européenne peuvent se rendre sur les lieux avec seulement une carte nationale d'identité ou un passeport encore valide.

Hygiène et sécurité

Il n'est pas obligatoire de faire un vaccin particulier pour pouvoir séjourner à Athènes. Toutefois, il est conseillé d'effectuer un rappel du vaccin contre le tétanos, la poliomyélite et l'hépatite A. Une fois arrivé sur les lieux, il faut faire attention à l'hygiène alimentaire.

Côté sécurité, il est recommandé d'être vigilant face aux pickpockets, surtout dans le métro, près de la place d'Athinas, sur la place Omonia et dans les marchés.

Devises et budget

Les banques ne sont ouvertes que de 8 à 14 heures du lundi au jeudi et que de 8 h à 13h30 le vendredi. Heureusement que des bureaux de change indépendants se trouvent près des places Syndagma et Omonia ainsi que dans le quartier de Plaka. Les distributeurs automatiques qui peuvent être retrouvés un peu partout sont également disponibles de jour comme de nuit. La monnaie courante à Athènes est l'euro.

Bon à savoir pour un séjour réussi

L'aéroport international d'Athènes est placé non loin du centre-ville, ce qui facilite beaucoup le déplacement des touristes. Pour que ces derniers ne se perdent pas une fois qu'ils seront arrivés sur les lieux, il faudra cependant qu'ils aient au moins quelques notions de grec et d'anglais, car ce sont les langues les plus utilisées dans la ville.

Liens utiles

Si vous voulez beaucoup plus d'informations à propos d'Athènes, www.grece.infotourisme.com (le site de l'Office du tourisme) et www.amb-grece.fr (le site de l'Ambassade de France) vous seraient sûrement d'une grande utilité.

 

Santé

Vaccins pour Athènes

non

Sécurité et dangers à Athènes

Ville sûre. Attention tout de même aux pickpockets.

   La santé des expatriés à Athènes

 

Pour des séjours temporaires à Athènes, il est important de se procurer la carte Européenne d'assurance maladie. Cette carte est valide pour les pays membres de l'Union Européenne pour une durée de un an. Il suffit d'en faire la demande à la sécurité sociale qui la délivrera sous quinzaine. Cette carte est personnalisée et n'est effective que dans les centres de santé publics. Les centres de santé en dehors des villes d'Athènes se trouvent dans les chefs-lieux de canton appelés « KendroHyghias/Health Center » qui sont des dispensaires ; dans les gros villages il existe des cabinets médicaux de campagne appelés "AgrotikoIatrio ».

 

Cityzeum s'efforce de fournir une information sur la santé et la sécurité à jour et exacte, mais ne constitue en aucun cas la source officielle. Merci de complémenter votre recherche en visitant les sites de référence sur la destination.

Formalités voyage

Visa pour Athènes

Faut-il un visa pour Athènes non

Ambassade et office de tourisme d'Athènes

Office national de tourisme hellénique 3, avenue de l'Opéra - 75001 Paris Tél : 01 42 60 65 75 Site Internet : www.grece.infotourisme.com Ambassade de Grèce en France 17 rue Auguste Vacquerie - 75116 Paris Tel : 01 47 23 72 28 Site Internet : www.amb-grece.fr

Cityzeum s'efforce de fournir une information sur les formalités pratiques et administratives (visa, passeport, ambassade) à jour et exacte, mais ne constitue en aucun cas la source officielle. Merci de complémenter votre recherche en visitant les sites de référence sur la destination.

Transport : comment y aller et se déplacer

Voir transports

Distance pour Athènes

Durée vol au départ de Paris: > 4 heures

Comment aller à Athènes

Aéroport Eleftherios Venizelos - 27 kilomètres du centre ville d'Athènes- Navettes ville/aéroport (en bus et train)

Quand Partir à Athènes

Mois conseillés Mai / Sept / Oct Mois déconseillés de janvier à avril

Se déplacer à Athènes

Bus Trolley-bus Métro Tramway Taxi

Le métro de la ville d'Athènes

 

Le métro constitue un moyen de transport incontournable de la ville d'Athènes, très pratique, en particulier, quand on part depuis le centre d'Athènes. Pour ce faire, il faut acheter son ticket, à l'unité ou par dix, au guichet ou au distributeur et ces billets ont une durée de validité de 90minutes. Les métros circulent même le weekend et ce jusqu'à 2h du matin les vendredis et samedis. Les enfants de moins de 6 ans ne paient pas.

 

Utiliser le métro d'Athènes

Propre, rapide, efficace, le métro d'Athènes a bénéficié du passage des Jeux Olympiques en 2004 pour se refaire une santé. Trois lignes numérotées de 1 à 3 desservent bien les quartiers du centre-ville, chacune filant ensuite vers différentes banlieues ; la ligne 1 est celle qui dessert le port du Pirée, la ligne 3 relie le centre à l'aéroport. Les trois principales stations avec correspondance sont Omonia, Syntagma et Monastiraki. Les stations sont assez éloignées les une des autres. On achète son ticket à la borne, un euro. Les noms des stations sont inscrites (et annoncées) en grec et en anglais : on s'y retrouve donc facilement. Les lignes ouvrent autour de 5h30 du matin et cessent de circuler vers 00h au plus tard.

Prendre le taxi à Athènes

Ils sont très nombreux partout dans la ville : pas cher, le taxi est un moyen de transport courant à Athènes. Très pratique la nuit lorsque les problèmes de circulation ont disparu ; gare aux embouteillages le jour. Assurez-vous que le taxi possède un compteur et qu'il soit à zéro ! Pratique déroutante au début, les taxis athéniens effectuent plusieurs courses en une seule : ne vous étonnez pas de voir quelqu'un monter dans ''votre'' taxi en cours de route ! A plusieurs, il devient parfois difficile de s'y retrouver pour savoir à quoi correspond le compteur... De nombreux chauffeurs sont bavards et n'hésitent pas à s'embarquer dans des discussions en anglais ; leur conduite est souvent aussi dure que leur accent !

Se déplacer dans Athènes

Dans le centre d'Athènes, les déplacements peuvent se faire à pied : il faut une vingtaine de minutes de marche par exemple par rejoindre la place Omonia depuis l'Acropole... les distances ne sont donc énormes. Les bus sont nombreux et quadrillent bien la ville ; ils cessent de circuler autour de minuit. Même horaire du soir pour les métros, simples d'utilisation et rapides : le meilleur moyen de se déplacer en journée. Les taxis ne sont pas chers et sont une excellente alternative la nuit lorsqu'il n'y a plus de transports en commun. Vue la circulation infernale dans certains quartiers d'Athènes, mieux vaut éviter de se déplacer soi-même en voiture dans la capitale.

Cuisine et gastronomie

Voir restaurants

Les spécialités culinaires d'Athènes

Ouzo, mezes, tarama, moussaka, feta

Spécialités culinaires et gastronomie Athènes

Ouzo, mezes, tarama, moussaka, feta

Goûter aux saveurs des spécialités grecques à Athènes

La cuisine grecque est faite à base de produits régionaux. Durant les fêtes religieuses, les Grecs préparent rituellement des gâteaux comme les kouriabedes à Noël, ou la tsourékia à Pâques. La spécialité de ce pays est leTzatziki qui est une sauce d'accompagnement pour les légumes ou les poissons frits. Comme apéritif, les vins blancs les plus populaires restent le Boutari et la Camba.

Trouvez un hôtel simplement au meilleur prix!


Météo à Athènes

Actuellement à Athènes

Peu nuageux
Température mini : 27°c
Température maxi : 31°c

Voir la météo complète

Top sites touristiques à Athènes

Acropole d'Athènes

Acropole - Site archéologique - Monument & Patrimoine Athènes

Plateau rocheux de 55 mètres de haut, l'Acropole d'Athènes est à l'origine la forteresse d'un seigneur local. Sa position sur les hauteurs et son seul chemin d'accès, une pente escarpée, en faisaient un site imprenable qui permit au seigneur d'étendre son influence sur toute la région. Mais l'Acropole désigne également l'ensemble des monuments [...]

# 2/42 : Le Parthénon

Le Parthénon

Site archéologique - Monument & Patrimoine Athènes

Edifice situé sur la partie la plus élevée de l'Acropole d'Athènes, le Parthénon, ou « temple de la Vierge » , est un édifice consacré à la déesse Athéna, protectrice de la cité athénienne. Monument grec classique, il a fallu onze années pour achever sa construction qui commenca en 447 av J.C. Phidias, [...]

Temple d'Athéna Niké

Temple - Monument & Patrimoine Athènes

Situé sur l'Acropole, le temple d'Athéna Niké, construit dans la seconde moitié du Ve siècle av J.C, formait un bastion protégeant l'ensemble du site. Construit sur le bord du rocher, il est, à l'époque antique, le seul endroit d'où la mer est visible depuis l'Acropole. Selon la légende, c'est ici qu'Egée vint attendre de voir revenir le navire de son fils Thésée. Celui-ci, contrairement à la promesse [...]

Musée de l'Acropole

Site de l'Acropole - Musée d'archéologie - Culture - Athènes

Situé derrière le Parthénon, sur le site de l'Acropole, le musée de l'Acropole d'Athènes, construit entre 1865 et 1874, est un musée archéologique grec. Il ne contient que des oeuvres provenant de l'Acropole et des fouilles menées depuis le XIXe siècle sur le site. On peut dire qu'il n'abrite que les restes laissés par Lord Elgin [...]

Temple d'Héphaïstos ou Théséion

Temple - Monument & Patrimoine Athènes

Situé sur le site de l'Agora Grecque, le temple d'Héphaïstos, aussi appelé Théséion à cause des fresques représentant les exploits de Thésée, est sans doute le monument de cette époque le mieux conservé d'Athènes, voire de Grèce. Le fait qu'il n'ait jamais contenu aucune richesse y est sans doute pour quelque chose. Les pilleurs l'ont épargné. Construit à la même époque que le Parthénon, au Ve siècle [...]

# 6/42 : L'Erechthéion

L'Erechthéion

Site archéologique - Monument & Patrimoine Athènes

Situé sur le site de l'Acropole, l'Erechthéion est le temple se trouvant sur la gauche, en direction du Parthénon. Construit entre 420 et 406 av J.C par l'architecte Philoclès, ce temple tombeau, fruit de l'assemblage de plusieurs sanctuaires est à l'origine appelé temple d'Athéna Polias. Renommé ensuite par le nom du plus beau bâtiment qui le compose : l'Erechthéion, venant d'Erechthée, l'un des rois [...]

Acropole d'Athènes

Plateau rocheux de 55 mètres de haut, l'Acropole d'Athènes est à l'origine la forteresse d'un seigneur local. Sa position sur les hauteurs et son seul chemin d'accès, une pente escarpée, en faisaient un site imprenable qui permit au seigneur d'étendre son influence sur toute la région. Mais l'Acropole désigne également l'ensemble des monuments formés par le Parthénon, le Temple d'Athéna Niké, le théâtre [...]

Musée archéologique national d'Athènes

Musée d'archéologie - Culture - Athènes

Le Musée archéologique national, construit à partir de 1860 par Ludwig Lange et achevé en 1889 par Ernst Ziller, renferme la plus belle collection d'antiquités grecques au monde, même si, de nombreuses oeuvres, pillées par les européens, se trouvent aujourd'hui dans des musées étrangers. On y retrouve une magnifique collection de céramiques, sculptures et poterie de la Grèce antique. Bien que parfois [...]

Théâtre de Dionysos

Théâtre & Culture - Monument & Patrimoine Athènes

Situé sur le flan sud de l'Acropole, le théâtre de Dionysos, construit à l'intérieur d'un sanctuaire dédié à Dionysos, est le plus illustre de tous les théâtres grecs. Tout au long des IVe et Ve siècles av J.C, les gradins étaient uniquement constitués de bois. Des grands noms du théâtre antique y immortalisèrent leurs pièces tels que : Sophocle, Euripide et Aristophane pour ne citer qu'eux. A la suite [...]

# 10/42 : Les Propylées

Les Propylées

Site archéologique - Monument & Patrimoine Athènes

Situées sur le site de l'Acropole, les Propylées, un ensemble de colonnes de marbre, forment une entrée monumentale qui, dans l'Antiquité, impressionne fortement les visiteurs de la cité. Constituées de trois parties : un corps central et deux ailes, les Propylées sont l'oeuvre de l'architecte Mnésiclès. La construction de ce gigantesque [...]

# 11/42 : L'Agora

L'Agora

L'Agora - Site archéologique - Monument & Patrimoine Athènes

Située au pied de l'Acropole, l'Agora est, à l'Antiquité, le centre de la vie publique de la cité. Place principale de la ville, elle sert de lieu de rassemblement de l'Ecclésia, des commerces, et d'activités sociales. On y trouvait de tout : échoppes, services publics, sièges des administrations de la cité antique, sanctuaires publics...A l'origine, l'Agora est située au Nord-Est de l'Acropole, mais, [...]

Puces - Shopping & Magasin - Athènes

Ici, les traditions sont restées, moyennant quelques petits aménagements. Comme il y a des centaines d'années, les grecs s'adonnent à leur commerce et aux négociations, disons, très passionnées. Pour les touristes, seul le grec y est parlé, l'anglais est jugé mal venu. Malgré cela, vous pouvez tout de même admirer la curiosité principale du lieu: l'arrivée des marchands à bord de leurs métaforas, triporteur [...]

# 13/42 : Le quartier Psiri

Psiri - Quartier- Athènes

Nouvellement devenu branché, le quartier de Psiri est à l'origine un quartier populaire. Avec ses échoppes, ses artisans et brocanteurs, il respire l'authenticité grecque. Psiri s'articule autour des rues Miaouli et Evripidou. Si la journée, les touristes aiment y flâner et sentir les multiples odeurs émanant des magasins de gros proposant huile d'olive, fruits secs et épices, une fois les devantures [...]

Cimetière - Monument & Patrimoine Athènes

Comme son nom l'indique, il s'agit d'un cimetière, abritant les pierres tombales des riches citoyens athéniens et de soldats que la ville voulait honorer. Dans un très beau cadre, les stèles et pierres tombales se joignent à la végétation luxuriante.

Art grec - Musée - Culture - Athènes

Situé dans un très beau bâtiment de verre et de marbre, le musée des Cyclades et de l'Art grec ancien, aussi appelé musée d'art cycladique, donne un aperçu de la naissance de la civilisation grecque. Consacré à l'art des IVe et IIIe millénaires av J.C, il vient en complément du musée Bénaki. On y trouve notamment de magnifiques statuettes provenant des Cyclades. Les pièces, dont certaines remontent [...]

Voir les 42 sites touristiques à Athènes

Les plus populaires à Athènes

President Hotel 43, Kifissias Avenue, à Athènes Abrité dans un immeuble de plus de 10 étages, les chambres du Président Hôtel donnent sur une vue fantastique de la ville d’Athènes. Cet hôtel de 4 étoiles dispose d’une piscine, d’un bar et d’un ...
à partir de 76,00
Golden Age Hotel Michalakopoulou 57, à Athènes C'est un hébergement de 4 étoiles. L'hébergement se positionne Michalakopoulou 57 dans Athènes. Son implantation est dans un quartier branché. A moins d'un km, il y a Musée des Cyclades et de l'Ar ...
à partir de 135,00
Emmantina Hotel 33, Possidonos Ave, à Athènes L'hotel a un cout moyen à modéré. Il se positionne 33, Possidonos Ave à Athènes. Vous débourserez pour y loger un prix de plus de 75 euros par nuit minimum pour une chambre double. C'est un hotel ...
à partir de 84,00
Tous les hôtels à Athènes

Actualités et événements incontournables à Athènes

  • Le Marathon Classique d'Athènes : en novembre 2017

    Le Marathon Classique d'Athènes est l’un des plus importants au monde. Il est organisé chaque année au mois de novembre, à l’honneur du soldat Phidippides. La légende raconte qu’en 490 avant Jésus-Christ, le soldat Phidippides a couru 42 km, afin d’a...

  • Fête de l'école polytechnique d'Athènes : en novembre 2017

    Les étudiants se sont révoltés contre la junte militaire, en 1973. Ce jour n-est férié que pour les enfants.

Voir tous les évènements à Athènes



Les voyageurs qui ont vu cette page aiment aussi

Voir toutes les vidéos d'Athènes


Les bonnes affaires à Athènes dénichées pour vous. Plus d'offres à Athènes
Les bons plans Athènes


Trouvez un hôtel simplement au meilleur prix!