Quelle note donneriez-vous à Cahors ?

Photo Cahors : Ville d’art et d’Histoire

 

Cahors, sites de tourisme

Préfecture du Lot dans les Midi-Pyrénées, elle est très réputée pour le vin produit dans ses vignobles. Le symbole de la ville reste le pont Valentré bâtis de 1308 à 1378 avec ses trois tours et ses six arches, il est classé depuis 1998 au patrimoine mondial de l'Unesco. Deux nombreuses constructions remontent ainsi à l'époque médiévale comme la barbacane qui permettait de protéger la porte de la Barre, la cathédrale Saint Etienne, l'église Saint-Barthélémy, le tour des pendus... La ville ne manque pas d'atouts pour vous séduire!

Une belle cité médiévale, capitale du Quercy, elle a été convoitée depuis toujours pour ses hauteurs et sa richesse naturelle. Cahors a vu défiler plusieurs conquérants à un point que la devise de ses habitants en est devenue « Sèm de Caors, avèm pas paur » qui signifie : « Nous sommes de Cahors, nous n'avons pas peur ».

 

A voir, à faire à Cahors

Convoitée, depuis la nuit des temps, par les romains, celtes, gaulois, francs, anglais... Cahors a hérité de beaucoup de monuments et sites témoignant de la richesse de son histoire. Vous l'aurez compris, la majorité des monuments à Cahors ont été conçus pour la protéger.

 

Emblème de Cahors, le pont Valentré ou le pont du Diable, le seul pont à trois tours fortifié au monde datant du XIVème siècle est situé sur la route du Puy chemin du pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle . C'est sur ce pont que se déroule tous les ans une grande fête à laquelle participent les plus grands restaurants de tout le département. La légende dit que l'architecte de ce pont a vendu son âme au Diable pour achever rapidement les travaux. Par un malin tour il fit perdre au Diable le marché et rompu ainsi le pacte. C'est une belle représentation de l'architecture de défense française, un monument historique classé patrimoine mondial de l'UNESCO. Sans oublier les autres bâtiments défensifs tels que la Barbacane construite pour protéger la porte de la Barre et la Tour des pendus.

 

A visiter par la même occasion, la Tour du Pape Jean XXII la seule trace qui reste du Palais Duèze, la célèbre maison de Henri IV, l'Arc de Diane, ruines des bains publics ou thermes  gallo-romains et la Cathédrale Saint-Etienne (rue nationale) dont chaque partie rappelle une époque de construction, un magnifique mélange de styles très réussi. Une petite promenade par le quartier de la Daurade vous fera découvrir de jolies maisons dont l'architecture et le style correspondant à l'époque allant du XIIème au XVIIème siècle.

 

Autre que ses monuments historiques, Cahors jouit d'une richesse naturelle très enviable.  C'est une vraie ville fleurie. Ses parcs et jardins nous séduisent et nous réjouissent. Beaucoup  d'endroits sont à voir absolument. La Parc Tassart, une véritable oeuvre d'art, vous y trouverez la sculpture de Niclausse « L'Orpheline », mais encore   « Les Jardins secrets » de Cahors avec ses fleurs originales ou encore le « Jardin d'Ivresse » situé sous le pont Valentré, un clin d'oeil au célèbre vin noir de Cahors, la banquette d'Issala au croisement de la rue Bergougnioux et de la rue Nationale, le Jardin Biblique (église Saint-Urcisse), le Jardin Mauresque sis rue des petits mots, et le magnifique Jardin bouquetier au chevet de la Cathédrale Saint-Etienne.

 

Sans oublier, l'un des plus grand marché que vous auriez jamais vu, le Marché de Cahors situé place Chapou face à la Cathédrale. Un grand espace de découverte haut en couleurs et en saveur vous allez adorer !

 

Les coins où dormir :

 

 Juste un endroit où dormir ou alors un luxueux hôtel, à Cahors vous aurez tous les choix. Pour ne pas faire de jaloux, nous avons sélectionné pour vous deux hôtels qui satisferont tout le monde :

 

Château De Mercuès  (4 étoiles) : Château De Mercuès, 46090 Mercuès - Tel : 05 65 20 00 01. Un château, que dire de plus ! Datant du XIIIème siècle, le château de Mercuès était la résidence des évêques. La décoration des chambres est sublime, la cuisine est très savoureuse, les jardins et lieux de détente élégants et raffinés

 

Hôtel de France : 252, avenue Jean Jaurès - Tel : 05 65 35 16 76. Un petit 2 étoiles à proximité du centre-ville, situé sur le parcours des Chemins de Compostelle. Le personnel est très accueillant, le séjour est agréable et confortable et le rapport qualité/prix est très séduisant. Vous aurez à disposition la liste de tous les restaurants conseillés et des renseignements sur la ville et les endroits à visiter.

 

Les conseils aux voyageurs :  

 

Cahors a un climat assez changeant. Il peut faire très froid et très chaud le même jour, nous vous recommandons de porter toujours un gilet avec vous pour éviter de prendre froid.

 

Liens utiles :

 

Office du tourisme de Cahors : http://tourisme-cahors.com/

Site de la mairie de Cahors : http://www.mairie-cahors.fr/

 

 

  Les moyens de transport pratiques pour visiter Cahors

La ville de Cahors dispose de différents moyens de transports en commun. La Navette relie gratuitement les deux parkings des Charteaux et Rollès qui se trouvent à l'extérieur du centre de la ville. Il existe également deux sortes de bus le « Bus Evidence » qui fait la connexion de tous les recoins de la ville et le « Bus du lot » qui fait le trait d'union inter communales. Il existe également des autocars pour servir les excursions dans les alentours.

Spécialités culinaires et gastronomie Cahors

Specialités culinaires du Lot : Pescajoune : gâteau au rhum et aux pommes ou poires ou pruneaux Safran et truffes composent de nombreuses spécialités de la région Le Malbec : vin tannique des environs de Cahors

Les spécialités régionales de Cahors

Les plats régionaux de Cahors sont très inventifs et à base de produits naturels du terroir. Souvent, les recettes sont à base d'agneau fermier et de truffe avec son arome unique délicat et généreux. La qualité du vin de Cahors qui est riche et soigné caractérise cette région.


Booking.com

Top sites touristiques à Cahors

Barbacane et Tour Saint-Jean

Comme nombre de grandes cités romaines, c'est probablement à la fin de l'Antiquité que Cahors reçu sa première enceinte. Réparée au VIIe siècle par Saint Didier, celle-ci fut ensuite remplacée au XIIe siècle par une nouvelle enceinte. La situation centrale de Cahors lui confère un rôle militaire essentiel, aussi l'enceinte est-elle reprise entre la fin du XIIIe siècle et les premières décennies du [...]

Boulevard Gambetta

Au XIXe siècle, la ville de Cahors s'étend et conquiert la boucle du Lot. Décentrée par rapport au centre ancien, la ville nouvelle s'axe autour de l'ancien fossé des fortifications, transformé en un boulevard aujourd'hui devenu le boulevard Gambetta. C'est là que vous découvrirez, soigneusement alignés, tous les établissements qui font une ville digne de ce nom au XIXe siècle : l'Hôtel de Ville, construit [...]

Cathédrale Saint-Etienne de Cahors

C'est vers 1080 que l'évêque Géraud de Cardaillac lance le chantier de reconstruction de la cathédrale Saint-Étienne de Cahors. Consacrée en 1119 par Calixte II, elle ne fut achevée que vers 1135. C'est l'un des plus vastes représentants d'un parti propre à un grand quart sud-ouest de la France, celui des églises à fil de coupole. La nef, relativement courte mais particulièrement large (44 mètres par [...]

Appelée à l'origine Saint-Étienne de Soubirous (pour la différencier de la cathédrale également placée sous le même vocable), l'église passe sous le patronage de Saint-Barthélemy vers 1320, au moment où, sous l'impulsion du pape Jean XXII, sa reconstruction est lancée. Le chantier s'arrête sans être achevé vers 1340, laissant en place un bel édifice, représentatif du gothique méridional, mais non encore [...]

Au bout d'un chemin de randonnée particulièrement escarpé, le voyageur qui sort de Cahors par le pont Valentré et la rive gauche du Lot, peut suivre l'ancienne route médiévale et monter jusqu'à la Croix de Magne. Si vous aimez comprendre une ville, allez-y. Vous bénéficierez d'un point de vue extraordinaire sur le pont et, au-delà, sur la ville. Là, vous pourrez mieux percevoir les limites de la ville [...]

Situé au sud de la ville, le Mont Saint-Cyr surplombe, écrase presque, Cahors : au même titre que la Tour Eiffel à Paris, c'est le point d'implantation du principal émetteur de télévision local. Mais le promeneur qui y monte y découvre une vue fabuleuse sur la ville, enserrée dans la boucle du Lot et dominée par la cathédrale et ses coupoles.

Pour qui arrive à Cahors du nord, c'est une vue impressionnante qu'il découvre : une ville assise au bord d'une large rivière, le Lot, et défendue par une puissante muraille du XIVe siècle dont, au premier plan, une tour lui signale la puissance. Si cela marque peut-être moins aujourd'hui, il faut bien comprendre que, au Moyen Âge, pour cette ville enserrée entre Lot et montagnes et qui ne peut se [...]

# 8/17 : Pont Cabessut

Reconstruit trois fois, ce qui explique qu'il soit aussi connu sous le nom de Pont-Neuf, le pont Cabessut offre une vue particulièrement intéressante sur le quartier haut de Cahors, sa forêt de tours (Tour Saint-Jean, Tour Jean XXII, Tour du château du roi, etc.) et sur le clocher de Saint-Barthélemy qui semble offrir comme un point de méditation au milieu de ces fortifications. Allez-y et vous porterez [...]

# 9/17 : Pont Valentré

Pont Valentré

Ordonnée par les consuls de la ville en 1306, construit de 1308 à 1378, le pont Valentré est le point central de la défense des abords méridionaux de Cahors, et sa valeur dissuasive est prouvée par le fait qu'il ne fut attaqué ni pendant la guerre de Cent Ans, ni pendant les guerres de Religion. Construit en dos d'âne, il étend ses six arches en arc brisé, protégées par des éperons de pierre, sur 138 [...]

L'une des principales rues du centre historique de Cahors, la rue du docteur Bergougnoux présente notamment deux façades remarquables : une maison du XVIe siècle aux croisées de fenêtres richement sculptée, l'autre, d'un siècle plus tardive, qui conserve notamment une magnifique porte, elle aussi soigneusement décorée. À ne pas manquer si vous aimez les beaux ensembles architecturaux.

# 11/17 : Rue Lastié

La rue de Lastié, à Cahors, se signale tout particulièrement par deux monuments : la maison du n° 117, construite au milieu du XIVe siècle, dont le rez-de-chaussée, avec sa porte et son arcade destinée à accueillir une boutique, ont été refaits au XVIe siècle, en même temps qu'on surélevait le bâtiment d'un étage, et l'hôtel Baudus, construit dans la première moitié du XVIIe siècle pour un bourgeois [...]

# 12/17 : Rue Nationale

Rue nationale, plusieurs maisons retiendront votre attention : au n°53, une maison des environs de 1500, mais construite sur des soubassements datant du début du 13ème siècle. Au n°116, la porte sur rue, monumentale, a de belles boiseries sculptées. Au n°253, la façade présente de beaux médaillons en pierre sculptée du XVIe siècle. Enfin, au n°321, la maison conserve sept fenêtres à baies géminées [...]

# 13/17 : Rue St-Urcisse

Dans la pittoresque rue Saint-Urcisse de Cahors, vous vous attarderez plus particulièrement sur deux maisons : aux n°62-68, un ancien édifice du XIIIe siècle, divisé en deux au XVIIe siècle. La première partie a gardé sa façade médiévale, avec ses arcades pour accueillir les boutiques, quand la seconde a été reconstruite en pans de bois. Au n°156, une maison à pans de bois également, mais qui conserve [...]

# 14/17 : Tour de Jean XXII

C'est Jean Duèze, frère du pape Jean XXII, qui fit construire, sur l'emplacement de la maison familial, un palais, aujourd'hui connu sous le nom de tour Jean XXII. La construction achevée avant sa mort en 1326, le palais fut abandonné très tôt car il fut partiellement détruit. Aujourd'hui, il ne reste que la fameuse tour de pierre de taille et de brique, haute de cinq étages, qui s'intègre dans les [...]

Construit avant 1337 par Pierre de Via, beau-frère de Jean XII, le palais connut sous le nom de Château du Roi fut largement remanié au XVIIe siècle, avant d'être transformé en prison au XIXe siècle, rôle qu'il joue toujours aujourd'hui. Une de ses cheminées du XIVe siècle, aujourd'hui déposée, fut un temps transformée en phare afin d'indiquer aux bateliers l'emplacement du port de Cahors.

Voir les 17 sites touristiques à Cahors

Les plus populaires à Cahors

Hôtel de France Cahors Avenue Jean Jaurès, à Cahors L’Inter-Hotel de France se trouve à courte distance du centre-ville de Cahors. Ses 39 chambres climatisées offrent tout le confort moderne d’un hôtel trois étoiles. Pour les besoins professionnels ...
à partir de 82
Hôtel Kyriad Cahors 33 COTE DES ORMEAUX, Rond Point de REGOURD, à Cahors Le kyriad hôtel cahors est parmi les hôtels classés deux étoiles de Cahors. Celui-ci propose 102 chambres climatisées. Pour se détendre, il a une salle de remise en forme, un centre de bien être, ...
à partir de 58
Campanile Cahors Lieu-Dit 'Regourd Sud', à Cahors La Campanile Cahors 2 étoiles est situé à quelques minutes du centre-ville de Cahors. Il dispose de 51 chambres décorées dans un cadre simple, mais original et dotées de tout le confort moderne et ...
à partir de57
Tous les hôtels à Cahors

Réservez vos activités sur place, transferts, coupe-file et billets d'entrée musées & monuments

Actualités et événements incontournables à Cahors

  • Journées du patrimoine septembre Cahors : en septembre 2017

    Les 3èmes samedi et dimanche de septembre, vous pourrez visiter les sites touristiques suivants de Cahors. Les visites des journées du patrimoine à Cahorssont l'occasion de découvrir des sites touristiques incontournables ou bien rarement ouverts à...

Voir tous les évènements à Cahors
Votre voyage à Cahors


Les deals du moment

Les voyageurs qui ont vu cette page aiment aussi