Quelle note donneriez-vous à Conques ?

Photo Conques et ses sites touristiques

Un petit village complètement perdu dans le fin fond de l'Aveyron, à la frontière nord de la région Midi-Pyrénées, Conques ne compte pas plus de 300 habitants, mais ces derniers peuvent se vanter d'habiter un site classé par l'Unesco ! Superbe village médiéval, la situation de Conques comme étape sur le chemin de Saint-Jacques de Compostelle lui a valu cette distinction, valable pour son vieux pont enjambant le Dourdou et son église abbatiale : cette dernière est un remarquable édifice témoin de l'art roman. Le restant du village s'échelonne sur les versants de faible altitude, totalement intégré dans un décor naturel exceptionnel. Sans aucun doute au classement des plus beaux villages de France.

Maisons d'hôtes et gîtes ruraux de Conques

Petit village classé par l'Unesco, Conques attire de nombreux visiteurs mais ne possède pas une offre hôtelière très développée : les dimensions du village ne laissent pas vraiment le choix ! Trois hôtels sont présents sur la commune, deux quatre étoiles et une auberge deux étoiles.

Cependant, les alternatives à l'hôtel sont nombreuses : les maisons d'hôtes se sont multipliées à Conques, offrant souvent un cadre de séjour au charme incomparable... constat identique pour les quelques locations de gîtes ruraux du village. Des formules idéales pour résider quelques jours en pleine campagne ou au coeur du village ! Il est également possible de séjourner à l'abbaye Sainte-Foy, calme assuré... ou de se tourner vers le camping de Conques, à l'extérieur du village.

En réservant en avance, on s'assure l'hébergement de son choix pour les vacances... autrement, si jamais les places manquent, il ne faut pas hésiter à élargir sa recherche vers les petites communes voisines de Conques : Saint-Cyprien-sur-Dourdou, Sénergues, Grand-Vabre ou Noailhac sont tout proche du village et possèdent eux-aussi leur lot de petits hôtels, de campings, de maisons d'hôtes et de gîtes ruraux...

Conques, idéal pour un répit

Conques, un pittoresque village dans l'Ouest de la France, dans la préfecture de Rodez, en Midi-Pyrénées mérite qu'on le découvre. Conques a un patrimoine riche en histoire, traditions et vie culturelle. Etape majeure sur la route de Saint-Jacques de Compostelle, il abrite l'abbatiale de Sainte-Foy à l'architecture médiévale. Lors de votre visite, vous pourrez flâner à votre gré dans un dédale de ruelles médiévales.

Hébergement :

Conques propose un assortiment d'hôtels, pour n'en citer que le Best Western le Pont d'Or à Figeac, à environ 78 euros la nuitée; les locations vacances dont une ferme pour quatre personnes à Entraygues-sur-Truyère à 380-480 EUR par semaine ; des chambres d'hôtes dont une maison dotée de trois chambres à Conques, à raison de 55-62 EUR la chambre double et du camping dont Sauveterre de Rouargue offrant 33 emplacements sur deux hectares et demie.

Le Logis Hôtel La Terrasse, à cinq kilomètres de Conques, situé au coeur du village de Vieillevie, vous offre vingt-quatre chambres confortables.

Le Petit Chou, à Entraygues-sur-Truyère, propose quatre chambres, un salon de thé et des soirées musicales pendant l'hiver.

Les loisirs ne manquent pas à Conques :

Le vol en Montgolfière pour 2 personnes coûte environ 600 EUR, idéal pour les couples. Rien de tel que de se laisser emporter par le vent pour se ressourcer tout en admirant la beauté de la ville et voler avec les oiseaux.

L'initiation aux échasses urbaines est une activité unique. On vous propose une prestation de deux heures pour une cinquantaine d'euros.

Des randonnées en VTT sont aussi proposées aux visiteurs.

Les balades ne sont pas en reste avec les randonnées pédestres du circuit de la fontaine de Malecargue, idéales pour découvrir la faune et la flore du causse de Limogne. Ce circuit dure en moyenne 3 heures.

Des visites de villages sont aussi proposées, dont celle du village de Fontanges qui dure une heure.

L'histoire de Sainte Foy :

Vous pouvez visiter l'abbatiale à l'architecture médiévale de Sainte-Foy, du nom de cette jeune femme martyr du quatrième siècle dont les restes auraient été volés par un moine de Conques dans un monastère voisin afin d'attirer des voyageurs et la richesse à Conques. L'abbatiale de Sainte Foy a été conçue pour être un lieu de pèlerinage. Sainte Foy se célèbre le six octobre.

A faire également :

Les cascades et les cours d'eau de Salles-la-Source sont propices à la pêche à la truite. Avis aux amateurs. La visite du village aux ruelles médiévales est une véritable partie de plaisir.


Booking.com

Les plus populaires à Conques

Tous les hôtels à Conques

Réservez vos activités sur place, transferts, coupe-file et billets d'entrée musées & monuments
Votre voyage à Conques


Les deals du moment

Les voyageurs qui ont vu cette page aiment aussi


Top sites touristiques à Conques et dans les environs

Village de Conques

Conques est un village millénaire niché sur le versant ensoleillé de la vallée de l'Ouche. C'est ici que s'est installé au Xème siècle une abbaye bénédictine. Un moine réussit à voler la relique de Sainte Foy, jeune martyre de 12 ans et à la porter à Conques... Plusieurs miracles rendirent l'abbaye célèbre à travers la Chrétienté et en firent une étape sur le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle. Au [...]

Abbatiale Sainte-Foy

La ville de Conques fut dès le XIe siècle une étape importante du pèlerinage vers Saint-Jacques-de-Compostelle, c'est donc tout naturellement que la ville se dota d'un édifice religieux d’exception : son abbatiale Sainte-Foy. Un siècle fut nécessaire pour sortir ce chef-d'œuvre de l'art roman de terre. L'abbaye Sainte-Foy est connue pour son architecture unique mais aussi pour le trésor qu'elle renferme. [...]

Trésor de Conques

Vous voilà arrivé à Conques, ville étape du pèlerinage de Saint-Jacques de Compostelle également classé « «plus beau village de France ». Conques est une belle ville, idéale pour les promenades, qui cache un véritable trésor dans son Abbatiale Sainte-Foy. Pour y accéder, traversez les vestiges du cloître direction l’ancien réfectoire des moines. Ouvrez grand vos yeux car ce que vous aller voir fait [...]

Construite au XVIe siècle, la chapelle Saint-Roch est venue remplacer une ancienne place forte contrôlant le confluent de l'Ouche et du Dourdou. Ermitage lié à l'activité de l'abbaye, elle témoigne du regain de puissance de celle-ci au tournant des XVe et XVIe siècles, peu avant le déclin que marquera le passage aux abbés commendataires. Du site, on a une magnifique vue sur le village de Conques. Allez-y, [...]

Construit par Guy d’Humières au début du XVIe siècle, le château d'Humières est un édifice moins imposant que son nom ne le laisserait supposer. Intégré à l'espace urbain, il se compose d'un corps de logis principal, éclairé par de jolies fenêtres à meneaux disposées irrégulièrement, et d'une tourelle d'escalier accolée au bâtiment et aux proportions imposantes. Témoignage des contraintes de l'urbanisme [...]

# 5/10 : Cimetière

Abbaye isolée dans la montagne, Conques était entourée d'une fortification dont il n'y a aujourd'hui que peu de restes, mais dont le tracé est toujours visible aux Combes, au-dessus du village. C'est le long de cette enceinte, au-delà du cloître, que s'est installé le cimetière ou plutôt les cimetières, celui des moines, celui des laïcs et celui destiné aux enterrements privilégiés qui, à la fin du [...]

Monument majeur de l'art roman, l'église abbatiale de Sainte-Foy de Conques est commencée entre 1041 et 1052, et la construction du chevet est probablement achevée en 1065. Par la suite, les travaux furent interrompus à plusieurs reprises et ne furent achevés qu'au début du XIIe siècle. Le plan en est simple : une grande nef à trois vaisseaux, le vaisseau central portant une haute voûte en berceau [...]

# 3/10 : Le Cendié

Petite chapelle construite à la fin du XVe siècle, la chapelle Sainte-Foy, située un peu à l'écart du village, en haut de la montée du Cendié, a été construite à la fin du XVe siècle, lors des derniers flamboiements de l'abbaye. C'est un édifice très simple, de dimensions modestes, mais intéressant par la forme de son abside, légèrement renflée et saillante par rapport à la nef. Amateurs de petites [...]

Construite à la fin du XIIe siècle, la porte de Vinzelle est celle qui ouvre le village abbatial de Conques vers le sud, la route qui mène, au-delà de La Vinzelle, vers Figeac et Cahors, le long du Lot. C'est aujourd'hui une simple arcade légèrement brisée, dont il ne reste rien du système défensif, celui-ci ayant été remplacé, à la fin du Moyen Âge, par une maison d'habitation à colombages.

# 10/10 : Site du Bancarel

Situé au sud du village, le site du Bancarel domine Conques et offre une superbe vue non seulement sur l'abbaye, mais aussi sur les maisons qui l'entourent. C'est un point de vue parfait pour mieux comprendre les rapports qui unissent l'imposante abbaye de Conques qui s'est développée alentour, mais aussi pour comprendre combien la richesse patrimoniale de ce village s'étend, au-delà de l'église, aux [...]

Situé au confluent du Lot et de la Truyère entre deux ponts dont l'un, celui de Truyère, date du XIIIe siècle, Entraygues est une bastide fondée entre 1278 et 1290 par le comte de Rodez. Il s'agit de protéger un nœud commercial essentiel sur la route entre l'Auvergne et le Midi. Le village, construit selon le plan classique des bastides, en damier, a conservé son parcellaire médiéval, avec ses passages [...]

Estaing, village médiéval

A 24 km à l’est de Rodez, le village médiéval d’Estaing fait partie des « plus beaux villages de France.

Un village du Cantal accueillant

Boisset, village de Châtaigneraie (Cantal-Auvergne)

Village de Boisset

Un village du Cantal accueillant

Boisset, village de Châtaigneraie (Cantal-Auvergne)

# 1/10 : Belcastel

Des villages les plus beaux de France, Belcastel possède une histoire surprenante, qui fait à elle seule la renommée de ce petit bourg de l'Aveyron. Grande prospérité, guerres et chute, abandon, ruines... avant une remarquable renaissance, qui en fait aujourd'hui un point incontournable de la région. Erigé bien au dessus des petites habitations de pierre et de lauze devant lesquelles ondule la rivière, [...]

# 1/10 : Figeac

Figeac : halte en pays de Causse sur la route de Saint-Jacques Ville moyenne de la région Midi-Pyrénées , Figeac est d’abord une ville d’art et d’histoire et une étape pour les pèlerins en route vers Saint-Jacques-de-Compostelle . Cause ou conséquence de ce statut de ville étape de ce pèlerinage chrétien de premier ordre, Figeac compte un nombre impressionnant d’édifices religieux pour une ville [...]

Situé au centre du village, le trou de Bozouls est un phénomène géologique impressionnant, creusé par l'érosion des flots du Dourdou : un cirque naturel, en forme de fer à cheval, de 400 mètres de diamètre et de plus de cent mètres de profondeur, comme une vaste saignée dans le Causse Comtal. Jetez un œil dans les profondeurs de la terre !

# 1/10 : Espalion

Espalion

En bordure du Lot, la petite ville d’Espalion offre au visiteur un patrimoine bâti d’une grande variété

Quel est ce vaisseau de grès rouge qui domine la campagne aveyronnaise? C'est Notre-Dame de Rodez. Cette cathédrale à l'allure de forteresse laisse à penser que l'édifice jouait jadis le rôle de bastion avancé pour la défense de la cité. La base de l'édifice très dépouillée et austère laisse cependant place à mi hauteur à une décoration style Renaissance. La pièce maîtresse de l'édifice est le clocher [...]

# 1/10 : Musée Fenaille

Le musée Fenaille est un musée d'archéologie et d'histoire du Rouergue. Visiter le musée, c'est traverser le temps et suivre les premières traces de l'homme il y a 300 000 années. Le musée est connu pour sa collection unique de statues-menhirs sculptées, vieilles d'environ 5 000 ans et connues pour être les plus anciennes statues monumentales en Europe occidentale! Des premières traces de l'homme à [...]

# 1/10 : Arpajon Sur Cere

Sites tourisme et attractions Arpajon Sur Cere Arpajon-sur-Cère est une ville-commune française située dans l’Auvergne, dans le département du Cantal et dans l’Arrondissement d'Aurillac. C’est le chef-lieu du Canton qui porte son nom. Arpajon est l’un des axes routiers qui mènent aux faunes et flores du Massif central, dans lequel il est établi. La localité est accessible facilement par la RN120 [...]

# 1/10 : Puy Mary

Amateurs de sensation forte et amoureux des beaux paysages ?...Alors rendez-vous sur les hauteurs du Puy Mary au cœur des Monts du Cantal, un panorama exceptionnel vous attend ! Une merveilleuse ascension dans un environnement où la nature a su garder ses droits. Un peu de géographie pour ceux qui arriveront au sommet du Puy Mary...Au nord-est vous découvrirez le Peyre Arse avec ses 1.806 mètres, au [...]

Saint-Côme d'Olt

Saint-Côme d'Olt

Saint-Côme d'Olt, dans le département de l'Aveyron, est classé parmi la centaine des « plus beaux villages de France.

A ne pas manquer ! Crée en 1986, le festival d'Aurillac est exceptionnel du point de vue de la diversité des spectacles, et de la multitude de spectateurs qui s'y rendent chaque année plus nombreux. Il se déroule au mois d'août pendant 4 jours au coeur de la ville médiévale d'Aurillac, l'endroit où les températures sont souvent les plus basses en France mais où la joie de vivre et l'esprit festif de [...]

Située à Raulhac dans le cantal cette Auberge de charme tenue par Béatrice qui vous accueille et Alain le chef de cuisine (Toque d'Auvergne) vous fera découvrir les enteurs et saveurs de l'Auvergne et du Cantal. Des menus gastronomiques dignes des plus grands chefs Une gentillesse propre aux gens d'ici et un coeur gros comme ça. 8 chambres coquettes et douillettes décorées avec goût par Bétarice. Grand [...]

# 1/10 : Place Notre-Dame

Fondée en 1252, Villefranche de Rouergue est une des principales bastides fondées par le comte de Toulouse Alphonse de Poitiers. Elle suit le plan déjà élaboré à Montauban et qui s'impose depuis les premières fondations du XIIIe siècle, celui d'un damier aux rues se croisant à angle droit, au centre de laquelle se trouve la fameuse place Notre-Dame. Cette dernière, quoique les maisons en aient été [...]

Villefranche-de-Rouergue

A 48 km d’Albi, une ville étonnante surnommée « la Perle du Rouergue ».

Sauveterre-de-Rouergue, bastide médiévale

Sauveterre-de-Rouergue, bastide du 13e siècle et l’un de « plus beaux villages de France ».

Sainte-Eulalie d'Olt

Sainte-Eulalie d'Olt, village médiéval

Sainte-Eulalie d'Olt, dans le département de l'Aveyron, est classé parmi la centaine des « plus beaux villages de France.

# 1/10 : Vic-sur-Cère

Vic-sur-Cère Le Cantal compte parmi les départements les moins peuplés de France, et voilà justement l'atout sur lequel joue pleinement Vic-sur-Cère pour son offre touristique : des vacances ''vertes'', de la nature préservée et de beaux paysages ruraux, le tout dans un décor de basse montagne, le pays de Vic-sur-Cère possède les charmes [...]

Vous avez rendez-vous avec la nature et ses sites naturels exceptionnels aujourd'hui. Le départ de la randonnée est donné dans le village d’Entraygues-sur-Truyère, petit bourg médiéval pittoresque d'Auvergne. Votre balade vous emmènera au cœur du Cantal, dans une région sauvage à la nature préservée. En contrebas, c'est le Truyère qui slalome entre les montagnes. Cette rivière a creusé au fil des années [...]

# 1/10 : Saint-Céré

Découvrir et préparer son prochain voyage : Saint-Céré Saint-Céré est une ville française du département du Lot, en région Midi-Pyrénées. Ses magnifiques paysages raviront les touristes grâce à son emplacement dans la vallée de la Bave, dans le Quercy sur le causse de Gramat. Elle est dominée par le château de Saint-Laurent et la ville de Saint-Laurent-les-Tours. Elle héberge quelques nombres de [...]

Lac de Pareloup, mer intérieure aveyronnaise

Lac de Pareloup Entre Rodez et Millau, Le lac de Pareloup permet de pratiquer tous les sports nautiques.

Najac, ancienne bastide de l'Aveyron

Najac, dans le département de l'Aveyron, est classé parmi la centaine des « plus beaux villages de France.

# 1/10 : Autoire

Les midi-Pyrrénées sont réputées pour leur relief montagneux et leur forte chaleur en période estivale. C'est dans ce cadre naturel, au creux d'un cirque, dans le "causse", que les plus aventureux pourront trouver le petit village d'Autoire. Directement incrusté dans la roche, ses tuiles brunes jonglent entre petites maisonnettes à colombage, manoirs, [...]

La station thermale de Chaudes Aigues, dans le Cantal en Auvergne, est, comme son nom l’indique, réputée pour ses sources d’eaux chaudes, très appréciées par les rhumatisants. La plus renommée est certainement la source du Par, connue pour ses eaux dont la température atteint les 82°. Il s’agit des eaux thermales les plus chaudes de toute l’Europe ! Cette source d’eau a été exploitée par les romains [...]

# 1/10 : Le Lion d'Or

Le Lion d'Or

Gastronomie Francaise

Vous y savourerez des spécialités de la région tel que son foie gras de canard au Lillet cuit au torchon, sa trilogie d’agneau fermier du quercy, galette de pomme de terre et perles d ail ,le pastis quercynois aux pommes safranées.

Rocamadour, site de pèlerinage par excellence, connaît son apogée au XIIe siècle avant de câliner progressivement à partir du XIVe siècle. Toute la ville converge autour du roc, consacré presqu'entièrement à la fonction religieuse. Des nombreuses églises qui le composaient, la principale, au fond du sanctuaire, adossée à la falaise, est la basilique Saint-Sauveur. Implantée au XIe siècle, elle est [...]

Toute une partie de la force du site de Rocamadour tient à l'implantation du site sur un roc pratiquement inaccessible. Visible de loin, le site n'en apparaît pas moins écrasant sur place, et pour le pèlerin, l'importance de l'ascension à effectuer renforce encore le caractère sensationnel du site. Cette ascension, c'est l'escalier, très fortement restauré au XIXe siècle, qui la symbolise, avec ses [...]

Avec la crypte Saint-Amadour, la chapelle Notre-Dame est l'un des deux buts ultimes du pèlerin à Rocamadour. C'est là, en effet, qu'est abritée la statue de la Vierge qui donne son nom à l'ensemble de l'espace sacré. L'édifice actuel, quoiqu'entièrement reconstruit au XVe siècle, présente probablement un souvenir de l'édifice antérieur dans les tribunes qui s'ouvrent sur la nef et sur le chœur, assez [...]

Petit édifice du XIIe siècle presque entièrement dissimulé dans un encorbellement rocheux dont seul dépasse l'abside, la chapelle Saint-Michel de Rocamadour est avant tout remarquable par son décor de peintures murales. Le rocher qui l'abrite a en effet permis de conserver, sur le mur extérieur, deux scènes, peintes au XIIe siècle, de l'histoire de la Vierge, l'Annonciation et la Visitation, aux représentations [...]

C'est autour de la supposée découverte du corps intact de saint Amadour, identifié à un disciple du Christ, que s'est organisé le pèlerinage de Rocamadour et c'est également de là que le site tient son nom. Située sous la basilique du sauveur, la Crypte Saint-Amadour forme une véritable église basse, destinée à gérer le flux des fidèles. Construite au XIIe siècle, elle présente une architecture particulièrement [...]

Construit au XVIe siècle, l'Hôtel de Ville de Rocamadour reste largement tributaire, dans sa forme, des résidences urbaines du siècle précédent. En 1960, Jean Lurçat créa pour le lieu lui-même deux tapisseries (qui à l'origine devaient ne former qu'une seule pièce), consacrées à "La Faune et la flore du Quercy". Depuis 2000, ces deux tapisseries font l'objet d'un son et lumière. Si vous n'y allez pas [...]

Installé dans un ancien palais épiscopal restauré, pour ne pas dire reconstruit, au XIXe siècle, le musée d'art sacré de Rocamadour se consacre avant tout à l'histoire du pèlerinage, de son essor au XIIe siècle à son déclin au XVIe siècle et à sa renaissance aux XIXe et XXe siècles. Autour d'éléments documentaires sont également rassemblés des œuvres provenant de Rocamadour, notamment le reliquaire [...]

Petite place située au sommet du village, la place Saint Amadour est le lieu supposé de la découverte du corps du saint au moment des travaux d'aménagement du sanctuaire, au XIIe siècle. C'est là que l'on sent toute la dimension de Rocamadour : dominés par la falaise et par le château, vous verrez, tout autour de vous, s'ouvrir les accès des sept sanctuaires qui composent la partie sacrée de la vi [...]

Situé au sommet de Rocamadour, le rocher des Aigles, ouvert en 1977, a aujourd'hui diversifié ses intérêts à l'ensemble des oiseaux. Il permet aujourd'hui de découvrir, dans un site exceptionnel, plus de 400 oiseaux appartenant à 60 espèces différentes, rapaces bien sûr, mais aussi perroquets. Ainsi, aux côtés des aigles qui lui donnent son nom, vous pourrez admirer des vautours, de gypaètes ou des [...]

Principale rue du village de Rocamadour, la rue de la Mercerie, bordée de boutiques et de restaurants, est un passage obligé si vous voulez vous rendre au sanctuaire, puisque c'est à son terme que naît l'escalier. Étroitement et légèrement sinueuse, elle a gardé son tracé médiéval. Dédiée, dès le XIIe siècle, aux activités commerciales liées à l'afflux de pèlerins, elle a retrouvé ce rôle depuis le [...]

# 1/10 : Gramat

Gramat Découvrez, dans cette ville du Lot toute proche de Rocamadour, le Parc Naturel Régional des Causses du Quercy et ses attraits naturels. En passant dans cette ville, vous pourrez vous attarder dans la rue Saint Roch, voir la tour de l'Horloge, la halle ou les jardins de l'Hôtel de ville, ou encore visiter le Parc animalier et le Centre National d'Instruction Cynophile de la Gendarmerie qui [...]

Gouffre de Padirac

Lorsque l'on atteint par les ascenseurs ou les escaliers, la rivière souterraine, commence alors la mystérieuse promenade à 103 mètres sous terre sur 500 m. Après le débarquement dans la salle du Lac de la Pluie, la visite se poursuit à pied, vers la salle des Grands Gours, la Salle du Grand Dôme, dont la voûte s'élève à 94 mètres de hauteur avec son Lac Supérieur situé à 27 mètres au-dessus du lit [...]

Saint-Cirq-Lapopie

Au plein centre du Lot, Saint-Cirq-Lapopie est un village qui par sa beauté simple et authentique, a séduit beaucoup de rois du Môyen-Âge, comme de nombreux écrivains aujourd'hui. "Saint-Cirq-Lapopie a disposé sur moi du seul enchantement : celui qui fixe à tout jamais", disait André Breton, qui en fit même le lieu de sa résidence secondaire. Le village, surplombant du haut de sa falaise les berges [...]

# 1/10 : Salers

Salers

Au pays des Volcans, Salers est sans aucun doute le plus beau village de Cantal. Doté d'un emplacement idéal, à 950 mètres d'altitude, et d'un cadre naturel éblouissant, en plein coeur du Parc naturel régional des volcans d'Auvergne, le village transporte dans un décor moyenâgeux extrêmement bien conservé. Datant du XVIe siècle, ses maisons à tourelle en pierre volcanique sont entourées de remparts [...]

L'église Saint-Pierre représente l'une des principales merveilles de la ville de Beaulieu-sur-Dordogne. Construite au XIIème siècle, elle fut un lieu important de pèlerinage. Edifiée en grès de style roman avec un plan bénédictin, ne manquez pas d'entrer car vous pourrez admirer, entre autre une magnifique Vierge à l'Enfant datant du XIIème siècle faite en bois et revêtue d'argent.

Beaulieu-sur-Dordogne n'est autre qu'une magnifique cité médiévale qui vous donne un avant-goût du Périgord. Outre un ensoleillement largement présent toute l'année, vous découvrirez des trésors architecturaux tels que les rues de la vieille ville, l'église romane Saint-Pierre ou encore les vestiges du monastère bénédictin. N'hésitez pas à faire une pause dans le joli parc botanique de Lostanges. Découvrir [...]

# 1/10 : Caylus

Caylus

Le bourg médiéval de Caylus

Caylus est à la fois une paisible station verte et un village au très riche passé médiéval.

# 1/10 : Tours de Merle

Les Tours de Merle datant des XIIème et XIVème siècles sont des vestiges médiévaux, situées sur une presqu’île isolée, qui se dressent majestueusement sur un éperon rocheux, au cœur des gorges de la Maronne. Vous pourrez les admirer dans la jolie commune de Saint-Geniez-ô-Merle.

# 1/10 : Rocamadour

Rocamadour

Rocamadour est un très joli village du Lot en France. Il est visité par des milliers de fidèles car haut lieu de culte de la Vierge Noire. On y assiste à un pèlerinage depuis le Moyen-âge qui en fait le deuxième site le plus visité de France après la basilique du Mont-Saint-Michel. Citée sacrée, haut lieu de pèlerinage [...]

# 1/10 : Porte du Fort

Percée dans l'enceinte médiévale, la porte du Fort est la première étape du chemin vers la statue de la Vierge et les reliques de Saint-Amadour. Il faut en effet la franchir pour pouvoir accéder à l'escalier qui monte, en franchissant le palais des évêques, jusqu'à la place Saint-Amadour et au parvis des églises.

# 1/10 : Le Fort

Au XIVe siècle, face à la menace que représente la Guyenne, territoire appartenant au domaine Plantagenêt, nombres de systèmes de fortifications du Midi sont repris. C'est à cette époque que fut construit le fort de Rocamadour, système défensif destiné à protéger le sanctuaire et ses communautés religieuses. De cet ensemble il ne reste pratiquement plus aujourd'hui que l'enceinte et son chemin de ronde [...]

Construit durant la Seconde Guerre Mondiale, le barrage de l'Aigle, connu également sous le nom du barrage de la Résistance, se positionne entre l'Auvergne, le Cantal, la Corrèze et le Limousin. Il retient les eaux de la Dordogne, complétées en rive droite par celles de la Luzège, du Vianon et de l’Aubre et en rive gauche par celles de l’Auze et de la Vergne, captées et restituées dans la retenue. [...]

# 1/10 : Argentat

Sites tourisme et attractions Argentat Argentat est une localité française ayant le statut de commune. Elle est localisée dans le département de la Corrèze, région Limousin. Plus exactement, cette ville se trouve dans le Massif central, dans le côté sud de la faille d’argenta. Le climat qui s’y trouve est de type océanique dégradé. La Maronne et la Dordogne, les cours d’eaux sur lesquels elle se [...]

A la fin du XIIIe siècle, Cordes-sur-Ciel connait une très grande prospérité et la cité, qui domine la vallée du Cérou, se pare de demeures bourgeoises de style gothique. C'est en montant la rue pavée Raymond VII, principale rue du bourg que vous tomberez nez-à-nez avec les maisons gothiques. La maison du grand Fauconnier, la maison Prunet ou encore la maison du Grand Veneur, pour n'en citer que quelques [...]

À Cordes, contrairement à l'usage, les habitants étaient autorisés à construire leurs maisons directement appuyées sur le mur d'enceinte. Du coup, il n'y a pas, comme dans les autres villes fortifiées, de fossé longeant les murailles et ce que l'on appelle le Chemin de ronde correspond de fait au glacis extérieur des fortifications. Allez-y, parcourez-le ! C'est le meilleur moyen de percevoir l'ampleur [...]

Construite au début du XIVe siècle, la maison du Grand Écuyer a reçu son nom, comme les deux autres grandes résidences de Cordes, au XIXe siècle, en un temps où l'on croyait qu'elles avaient servi de résidence de chasse au comte de Toulouse. Depuis, on a montré qu'elles avaient été construites bien plus tard, en un temps où le comté était intégré au royaume. Des trois, c'est probablement celle dont [...]

# 1/10 : Maison Gorsse

Construite au début du XVIe siècle, la Maison Gorsse de Cordes-sur-ciel est une demeure simple et de dimensions relativement modestes si on la compare aux grandes résidences du XIVe siècle. Construite en pierre de grand appareil, elle est surtout remarquable pour ses fenêtres aux meneaux travaillés et une frise en encorbellement. Cette bâtisse représente [...]

Constitué à partir des collections réunies par Charles Portal (1862-1936), archiviste du département du Tarn et natif de Cordes, le musée d'Art et d'Histoire Charles Portal est au départ consacré aux éléments décoratifs provenant des maisons cordaises, notamment des sculptures et des éléments architecturaux des XIVe et XVe siècle. Il s'est ensuite enrichi par le biais de nombreuses donations, étendant [...]

Installé dans la maison du Grand Fauconnier, le musée Yves Brayer se veut le musée d'art moderne et contemporain de Cordes. Il se compose de trois espaces. Le premier est consacré à la broderie, art qui fit la richesse de Cordes à la fin du XIXe siècle et jusque dans les années 1930. Le deuxième est consacré à l'œuvre d'Yves Brayer, un des peintres qui, dans les années 1940, participèrent à un renouveau [...]

# 1/10 : Porte de la Jane

Élément central de la deuxième enceinte, au Nord-Ouest de la Ville, la porte de la Jane est un bel exemple de l'art de la fortification au XIIIe siècle. Intégrée dans la muraille, elle est flanquée de deux puissantes tours qui en protègent les abords, et est surmontée de deux niveaux de salles destinées à assurer sa garde et sa protection.

# 1/10 : Barbacane

L'une des particularités de la bastide de Cordes-sur-Ciel est que les habitants y étaient autorisés à appuyer leurs maisons directement sur les fortifications, construites au XIIIe siècle et renforcées au XVe siècle. Ainsi s'explique l'aspect particulier de la tour de la Barbacane : élément de l'enceinte de la ville, elle s'avance par-delà la muraille, supportée par un éperon maçonné. Phénomène surprenant, [...]

# 1/10 : Halle et Puits

Même si elle s'implante sur un site déjà habité, Cordes-sur-Ciel est, à sa fondation en 1222, conçue comme une ville nouvelle. À côté des fortifications qui l'enserrent, l'autre élément essentiel à la survie de la ville, est la présence d'un puits. La place centrale dans de Cordes, où le puits, particulièrement profond et toujours visible, est implanté en plein cœur de la ville la Halle. Accordez-vous [...]

Avec ses bancs de pierre et ses terrasses de restaurant, la place de la Bride est l'une des plus agréables de Cordes-sur-Ciel. Adossée à l'une des enceintes, elle s'ouvre directement par l'un de ses côtés sur la vallée environnante, offrant un extraordinaire panorama. S'il fait beau, n'hésitez pas à lézarder sur un de ses agréables bancs.

Gourmands et gourmandes, cette visite est pour vous!! Direction Cordes-sur-Ciel et son musée de l'art du sucre et du chocolat. Situé dans la maison Prunet, le musée est un véritable laboratoire de pâtisserie crée par Yves Thuriès un pâtissier chocolatier de génie, nommé deux fois Meilleur ouvrier de France. Vous resterez sans voix devant la centaine de pièces d’art réalisées exclusivement à base de [...]

# 1/10 : Eglise St-Michel

L'histoire architecturale de l'église Saint-Michel de Cordes-sur-Ciel est assez représentative de l'histoire même de la bastide. Au commencement se trouve un édifice du XIIIe siècle, dont subsiste encore le chevet. Mais dans une ville importante tant militairement que commercialement, l'édifice fait l'objet de deux grandes campagnes d'embellissement, l'une au XIVe siècle, qui touche la nef et le clocher, [...]

Située face à l'église, la maison du Grand Veneur, à Cordes-sur-Ciel, est probablement la plus impressionnante des grandes résidences urbaines construites dans la bastide au XIVe siècle. Au premier niveau, de grandes arcades en plein cintre, qui donnaient accès aux espaces utilitaires, celliers et écuries, s'ouvrent sur la rue. Le deuxième comme le troisième niveau s'ouvrent par des fenêtres regroupées [...]

Construite au XIVe siècle, la maison du Grand Fauconnier de Cordes-sur-Ciel est un des beaux exemples de palais résidentiels de la bastide. Sa façade est rythmée par trois niveaux de fenêtres en arc brisé qui restent d'intéressants exemples de l'art de concevoir les fenêtres. En admirant cette bâtisse, vous aurez l'impression de retourner à l'époque du moyen-âge, avec sa galerie d'arcades et sa belle [...]

Élément majeur de la première enceinte de Cordes, la porte des Ormeaux fut construite dès la fondation de la bastide en 1222. Flanquée de deux tours, elle s'ouvre par un système d'arcatures imbriquées qui la rendaient quasi-imprenable à l'époque de sa construction et permettait de minimiser les effets des engins de jet. Ce type d'architecture, rendu obsolète par l'invention du canon, n'a que peu survécu [...]

# 1/10 : Porte du Planol

Principale porte de la seconde enceinte de Cordes-sur-Ciel, la porte du Planol (dite aussi porte du Vainqueur) appartient aux premières fortifications de la ville, celles construites au XIIIe siècle. Projetée en avant de la muraille, elle s'ouvre par une grande arcature en plein cintre. Vous remarquerez avec quelle adresse l'architecte a travaillé ses murs pour que la route qui la traverse fasse un [...]

Au croisement du Tarn et de l'Alrance, se dresse un vieux bourg de pierre dominé par son imposant château médiéval. Brousse le Château, à la naissance des pentes pyrénéennes, attire l'oeil tout simplement par son exquise végétation verdoyante, qui coure sur le sol, alimente les jardins et grimpe le long des habitations. Bosquets, buissons, [...]

Châteaux cathares

"Châteaux cathares"est un terme utilisé pour désigner, de manière arbitraire, la série de forteresses bâties par le roi de France sur la frontière sud de ses domaines à l'issue de la croisade contre les Albigeois. Quelques uns de ces sites avaient connu, antérieurement à la période royale, un habitat villageois de type castral susceptible d'avoir abrité des cathares, rasé lors de l'érection des citadelles. [...]

Saint-Antonin-Noble-Val, cité médiévale

Saint-Antonin-Noble-Val, une vieille cité qui recèle des trésors d’architecture médiévale.

# 1/10 : Aumont-Aubrac

Gites, chambres hotes et locations vacances Aumont-Aubrac: infos et réservation en ligne Lors de votre séjour dans le village d’Aumont-Aubrac, dans le département de la Lozère, en Languedoc-Roussillon, il vaut mieux que vous logiez dans une maison d’hôtes ou un chalet de vacances. Avec un budget moyen de 60 € par jour ou 250 € par semaine, vous avez la possibilité de louer l’un des chalets situés [...]

# 1/10 : Martel

Martel: tout pour préparer son voyage Martel est une ville française du département du Lot, en Dordogne. Elle est surnommée la « ville aux sept tours» car à chaque coin de la ville on trouve des tours. Cette ville chargée d’histoire abrite des monuments historiques tels que le Beffroi, les clochers, les tours de défense. Les visiteurs peuvent y réaliser des promenades à travers la ville pour découvrir [...]

# 1/10 : Saint-Flour

Saint-Flour Au sud de Clermond-Ferrand, dans la région Auvergne, Saint-Flour est une petite ville d'environ 6000 habitants classée parmi les villes ''d'art et d'histoire'' de France : la commune attire tout autant des visiteurs pour son centre historique que pour son arrière-pays, paysage de montagnes érodées anciennes du Massif Central. Une région profondément [...]

# 1/10 : Gorges du Tarn

Gorges du Tarn

Les gorges du Tarn, site naturel classé, sont un canyon creusé par le Tarn entre le Causse Méjean et le Causse de Sauveterre. Si vous êtes de passage en Lozère ne manquez pas de vous rendre dans gorges du Tarn, vous y trouverez des paysages à couper le souffle. Il s’agit d’un canyon situé entre le Causse de Sauveterre et le Causse Méjean. [...]

Peyre, dans l’Aveyron

A une dizaine de kilomètres à l’ouest de Millau, Peyre compte parmi les « plus beaux villages de France ».

C'est à la fin du XIe siècle que les moines de Saint-Michel de Gaillac commencèrent à construire leur petit prieuré de Saint-Michel de Lescure. Le chantier, qui se poursuivit jusqu'au milieu du siècle suivant, donna naissance à un édifice de dimensions modestes, 23 mètres de longueur pour 15 mètres de largeur, constitué d'une nef de deux travées, dont le vaisseau central est flanqué de deux étroits [...]

# 1/10 : Viaduc de Millau

Inauguré en 2004, le viaduc de Millau est actuellement le pont le plus haut du monde. Il franchit le Tarn et traverse le Parc Naturel des Grandes Causse. Décrié puis accepté, il a été dessiné par l'un des grands architectes de notre temps, Norman Foster dont le souci esthétique fut la légèreté afin de ne pas gâcher le paysage. De fait, le viaduc est constitué de sept piles en béton monumentales dont [...]

# 1/10 : Viaduc de Millau

Viaduc de Millau

Le viaduc de Millau est un pont autoroutier à haubans franchissant la vallée du Tarn, dans le département de l'Aveyron, en France. Il assure la continuité des autoroutes A75 et A71 entre Paris et Béziers. L?ouvrage, achevé en 2004, détient quatre records du monde : * La pile la plus haute du monde * La flèche la plus haute du monde : le haut d'un pylone culmine à 343 m. * Le tablier routier le plus [...]

Situé au sud de la ville, le Mont Saint-Cyr surplombe, écrase presque, Cahors : au même titre que la Tour Eiffel à Paris, c'est le point d'implantation du principal émetteur de télévision local. Mais le promeneur qui y monte y découvre une vue fabuleuse sur la ville, enserrée dans la boucle du Lot et dominée par la cathédrale et ses coupoles.

Pour qui arrive à Cahors du nord, c'est une vue impressionnante qu'il découvre : une ville assise au bord d'une large rivière, le Lot, et défendue par une puissante muraille du XIVe siècle dont, au premier plan, une tour lui signale la puissance. Si cela marque peut-être moins aujourd'hui, il faut bien comprendre que, au Moyen Âge, pour cette ville enserrée entre Lot et montagnes et qui ne peut se [...]

# 1/10 : Pont Cabessut

Reconstruit trois fois, ce qui explique qu'il soit aussi connu sous le nom de Pont-Neuf, le pont Cabessut offre une vue particulièrement intéressante sur le quartier haut de Cahors, sa forêt de tours (Tour Saint-Jean, Tour Jean XXII, Tour du château du roi, etc.) et sur le clocher de Saint-Barthélemy qui semble offrir comme un point de méditation au milieu de ces fortifications. Allez-y et vous porterez [...]

# 1/10 : Rue St-Urcisse

Dans la pittoresque rue Saint-Urcisse de Cahors, vous vous attarderez plus particulièrement sur deux maisons : aux n°62-68, un ancien édifice du XIIIe siècle, divisé en deux au XVIIe siècle. La première partie a gardé sa façade médiévale, avec ses arcades pour accueillir les boutiques, quand la seconde a été reconstruite en pans de bois. Au n°156, une maison à pans de bois également, mais qui conserve [...]

Mentionnée dès 940, la collégiale Saint-Salvi d'Albi apparaît, jusqu'au XIIIe siècle, comme le principal bâtiment de la ville. Il ne reste rien de l'édifice primitif, un vaste chantier de reconstruction ayant été lancé vers 1070. Vers 1100 est achevé le chevet, où l'arc outrepassé, témoignage de l'influence de l'architecture wisigothique et, par-delà, romaine, qui est utilisée systématiquement. Les [...]

Construit au XVIe siècle pour une famille de riches marchands de draps et de pastels, l'hôtel Reynès est un bel exemple de l'architecture civile de la Renaissance à Albi. Édifié en briques autour d'une cour, il porte encore bien des marques du goût du Moyen-Âge finissant, notamment avec la tourelle d'escalier placée dans un des angles ou les fenêtres à meneaux. Néanmoins, d'autres indices témoignent [...]

Aménagé au XIIIe siècle pour ses parties les plus anciennes, notamment la tour Magne, le palais de la Berbie était la résidence des évêques d'Albi. Il fut modifié au tournant des XVe et XVIe siècles par l'évêque d'alors, Louis d'Amboise, qui le dota d'un vaste corps de logis entre cour et jardin. En 1905 y fut installé le musée d'Albi, qui devint en 1922, le musée Toulouse-Lautrec. Même s'il a de riches [...]

# 1/10 : Rue Lastié

La rue de Lastié, à Cahors, se signale tout particulièrement par deux monuments : la maison du n° 117, construite au milieu du XIVe siècle, dont le rez-de-chaussée, avec sa porte et son arcade destinée à accueillir une boutique, ont été refaits au XVIe siècle, en même temps qu'on surélevait le bâtiment d'un étage, et l'hôtel Baudus, construit dans la première moitié du XVIIe siècle pour un bourgeois [...]

Construite dans les premières décennies du XVIe siècle, la maison Enjalbert reste dans l'esprit des maisons médiévales. C'est un très bel exemple de maison à colombages, au premier niveau en encorbellement, associant architecture de brique et de bois. Elle est aussi remarquable par ses nombreuses petites figures sculptées, dont certaines sont quelque peu obscènes...Alors attendez-vous à être surpris [...]

Comme nombre d'autres hôtels particuliers d'Albi, l'Hôtel Séré de Rivières fuit construit, au XVe siècle, pour une famille de marchands drapiers enrichis dans le commerce du pastel. Puis il fut modifié à de nombreuses reprises pour ne prendre son aspect actuel qu'au cours du XVIIIe siècle. Toujours aux mains de la famille au XIXe siècle, il fut notamment la résidence du général Raymond-Adolphe Séré [...]

# 1/10 : Rue Nationale

Rue nationale, plusieurs maisons retiendront votre attention : au n°53, une maison des environs de 1500, mais construite sur des soubassements datant du début du 13ème siècle. Au n°116, la porte sur rue, monumentale, a de belles boiseries sculptées. Au n°253, la façade présente de beaux médaillons en pierre sculptée du XVIe siècle. Enfin, au n°321, la maison conserve sept fenêtres à baies géminées [...]

Fondé par le testament de Raymond de Pelegri en 1356 et ouvert en 1368, le collège Pélegry fut, jusqu'au XVIIIe siècle, l'un des établissements les plus importants de Cahors, avant d'être démembré à la suite de la suppression de l'université de Cahors en 1751. Le corps de bâtiment principal est en brique, alors que les bâtiments qui y ont été ajoutés au XVe siècle sont en moellon (petite pierre utilisée [...]

Appelée à l'origine Saint-Étienne de Soubirous (pour la différencier de la cathédrale également placée sous le même vocable), l'église passe sous le patronage de Saint-Barthélemy vers 1320, au moment où, sous l'impulsion du pape Jean XXII, sa reconstruction est lancée. Le chantier s'arrête sans être achevé vers 1340, laissant en place un bel édifice, représentatif du gothique méridional, mais non encore [...]

Construit avant 1337 par Pierre de Via, beau-frère de Jean XII, le palais connut sous le nom de Château du Roi fut largement remanié au XVIIe siècle, avant d'être transformé en prison au XIXe siècle, rôle qu'il joue toujours aujourd'hui. Une de ses cheminées du XIVe siècle, aujourd'hui déposée, fut un temps transformée en phare afin d'indiquer aux bateliers l'emplacement du port de Cahors.

C'est Jean Duèze, frère du pape Jean XXII, qui fit construire, sur l'emplacement de la maison familial, un palais, aujourd'hui connu sous le nom de tour Jean XXII. La construction achevée avant sa mort en 1326, le palais fut abandonné très tôt car il fut partiellement détruit. Aujourd'hui, il ne reste que la fameuse tour de pierre de taille et de brique, haute de cinq étages, qui s'intègre dans les [...]

L'une des plus anciennes maisons de la ville, la Maison du vieil Alby, siège de l'Association de sauvegarde du patrimoine, est probablement la mieux conservée et la plus représentative de l'habitat urbain de la fin du Moyen Âge. Certains éléments en sont classiques et se retrouvent ailleurs en France, notamment l'utilisation des colombages en bois où le deuxième niveau, celui destiné à l'habitation, [...]

L'une des principales rues du centre historique de Cahors, la rue du docteur Bergougnoux présente notamment deux façades remarquables : une maison du XVIe siècle aux croisées de fenêtres richement sculptée, l'autre, d'un siècle plus tardive, qui conserve notamment une magnifique porte, elle aussi soigneusement décorée. À ne pas manquer si vous aimez les beaux ensembles architecturaux.

Comme nombre de grandes cités romaines, c'est probablement à la fin de l'Antiquité que Cahors reçu sa première enceinte. Réparée au VIIe siècle par Saint Didier, celle-ci fut ensuite remplacée au XIIe siècle par une nouvelle enceinte. La situation centrale de Cahors lui confère un rôle militaire essentiel, aussi l'enceinte est-elle reprise entre la fin du XIIIe siècle et les premières décennies du [...]

# 1/10 : Berges du Tarn

Dès les premiers beaux jours, il est un lieu de promenade unique et magique à ne pas manquer: les berges du Tarn. Avec le soleil en compagnon fidèle, venez découvrir la splendeur des paysages du sud de la France. Le Tarn est réputé pour ses magnifiques gorges qui attirent chaque année de nombreux amateurs de randonnées et de canoë kayak. En famille ou entre amis, il est très agréable de se promener [...]

Le musée a élu domicile dans l'un des plus vieux châteaux de France, un édifice à la hauteur du talent de l'artiste albigeois Toulouse-Lautrec, son nom : le palais de la Berbie. Le musée Toulouse-Lautrec accueille depuis 1922 la plus importante collection au monde du peintre, plus de mille œuvres, tableaux, lithographies, dessins, ainsi que l'ensemble des affiches réalisées par Henri de Toulouse-Lautrec [...]

C'est à Albi que naquit, le 23 août 1741, Jean-François de Galaup, comte de La Pérouse, auquel le marquis de Castries, ministre de la Marine de Louis XVI, confia une mission de navigation autour du monde au cours de laquelle il devait disparaître. C'est autour de cette expédition et des collections qu'elle a rapportées, qu'est organisé le musée La Pérouse d'Albi, en deux salles. La salle basse est [...]

Installé dans une maison ayant appartenu à La Pérouse et adossé à l'Hôtel du Bosc, maison natale de Toulouse-Lautrec, le musée de Cire d'Albi évoque, en dix-huit tableaux, l'histoire d'Albi. Celle-ci est retracée sous deux angles : à travers ses grands personnages, La Pérouse, Toulouse-Lautrec, mais aussi Jaurès ou Simon de Montfort, et à travers des scènes de genre évoquant la vie de la population [...]

Au XIXe siècle, la ville de Cahors s'étend et conquiert la boucle du Lot. Décentrée par rapport au centre ancien, la ville nouvelle s'axe autour de l'ancien fossé des fortifications, transformé en un boulevard aujourd'hui devenu le boulevard Gambetta. C'est là que vous découvrirez, soigneusement alignés, tous les établissements qui font une ville digne de ce nom au XIXe siècle : l'Hôtel de Ville, construit [...]

Témoignage de la foi chrétienne après l'hérésie cathare, l'édification de la cathédrale sainte Cécile a duré deux siècles, de 1282 à 1480. Avec un clocher donjon de 78 mètres de haut, l'imposante cathédrale est le bâtiment en brique le plus grand du monde. La rigueur de son architecture défensive offre un étonnant contraste avec les somptueuses décorations intérieures comme les fresques de la voûte, [...]

# 1/10 : Tour du Lycée

Tour du Lycée

En 1604, les Jésuites ouvrirent à Cahors un collège qu'ils continuèrent à tenir jusqu'à ce qu'il leur soit interdit d'enseigner par le parlement de Toulouse en 1762. Dès lors, le collège devient, en 1765, collège royal, puis lycée impérial, avant de prendre le nom d'un de ses anciens élèves, Gambetta, en 1888. Des bâtiments d'origine subsistent essentiellement la chapelle et, surtout, l'imposante tour [...]

Ce village vous transportera hors du temps, son patrimoine architectural moyenâgeux est exceptionnellement bien conservé et il est entièrement bâti en grès rouge. La visite est chargée d’histoire et très surprenante par sa couleur. Vous pourrez flâner dans les rues de ce surprenant village et découvrir les nombreuses richesses architecturales. Découvrez l’église Saint Pierre de style roman traditionnelle, [...]

Collonges la Rouge

Collonges la Rouge porte bien son nom, c'est le moins qu'on puisse dire. Et ce rouge, justement, cette couleur chaude qui chemine sur toutes les bâtisses en grès, est le principal attrait du village, qui chaque année, se voit accueillir de nombreux visiteurs. Ancien fief des Comptes de Turenne, jadis, étape des pèlerins qui allaient vers Saint Jacques de Compostelle, Collonges la Rouge s'est bâtit [...]

# 1/10 : Pont Valentré

Pont Valentré

Ordonnée par les consuls de la ville en 1306, construit de 1308 à 1378, le pont Valentré est le point central de la défense des abords méridionaux de Cahors, et sa valeur dissuasive est prouvée par le fait qu'il ne fut attaqué ni pendant la guerre de Cent Ans, ni pendant les guerres de Religion. Construit en dos d'âne, il étend ses six arches en arc brisé, protégées par des éperons de pierre, sur 138 [...]

Au bout d'un chemin de randonnée particulièrement escarpé, le voyageur qui sort de Cahors par le pont Valentré et la rive gauche du Lot, peut suivre l'ancienne route médiévale et monter jusqu'à la Croix de Magne. Si vous aimez comprendre une ville, allez-y. Vous bénéficierez d'un point de vue extraordinaire sur le pont et, au-delà, sur la ville. Là, vous pourrez mieux percevoir les limites de la ville [...]

Gites, chambres hotes et locations vacances Riom-ès-Montagne: infos et réservation en ligne Rioms-ès-montagne se situe dans la région d’Auvergne en France. En guise d’hébergement pour les vacances, les chambres d’hôtes, les gîtes et les maisons de vacances sont au choix. Vous trouverez par exemple des maisons de vacances en campagne à Cantal pas loin du lac d’Auvergne. Il vous est possible de loger [...]

Cathédrale Saint-Etienne de Cahors

C'est vers 1080 que l'évêque Géraud de Cardaillac lance le chantier de reconstruction de la cathédrale Saint-Étienne de Cahors. Consacrée en 1119 par Calixte II, elle ne fut achevée que vers 1135. C'est l'un des plus vastes représentants d'un parti propre à un grand quart sud-ouest de la France, celui des églises à fil de coupole. La nef, relativement courte mais particulièrement large (44 mètres par [...]

# 1/10 : Roc du Serre

Il y a le Tarn, mais aussi la Jonte, ces deux rivières ont façonné les gorges pour leurs donner des formes tourmentées qui s'opposent à l'austérité des Causses. Les contrastes sont puissants, par exemple, la végétation rare des Causses, - si ce n'est le célèbre chardon- contraste avec la verdure et la fertilité des Gorges. Tout cela peut s'appréhender du bas grâce à une descente en barque avec les [...]

Le Causse Noir est le plus petit des Grands Causses, il doit son nom à la couleur sombre de ses forêts de pins. Le parcours le long de la corniche propose de belles vues sur les Gorges de la Jonte, et la vallée de la Dourbie. La végétation constituée de chênes blancs et de pins, buis, cades, cornouillers, coronille ou noisetiers est typique de cette région. Dans le ciel, les vautours sont eux redevenus [...]

# 1/10 : Turenne

Organiser votre prochain périple : Turenne Turenne est une commune française située dans le département de la Corrèze et la région Limousin. Elle est classée parmi les plus beaux villages de France. Turenne est bordée par une vaste végétation avec de nombreux paysages magnifiques et propose une vue panoramique sur les alentours. La ville abrite de nombreux patrimoines religieux et civils comme la [...]

Montpellier-le-Vieux - à ne pas confondre avec le "vieux Montpellier" - est un chaos rocheux situé dans l'Aveyron, sur le Causse Noir, et bordé au sud par les Gorges de la Dourbie. Longtemps ce fut pour les habitants un site malfaisant, bâti par des géants et tourmenté par Satan en personne ! Autant de croyances qui attirèrent, une fois de plus, la curiosité d'Alfred Martel. Cet incontestable savant [...]

# 1/10 : Bruniquel

Bruniquel

Bruniquel, village médiéval

Bruniquel, village médiéval, est classé parmi la centaine des « plus beaux villages de France ».

# 1/10 : Bruniquel

Peuplé depuis l'époque préhistorique, Bruniquel est un village qui prend son essor au milieu du Moyen-Âge, comme en témoignent les deux châteaux qui le surplombent, construits respectivement au XIIe et à la fin du XVe siècle. Ce bourg perd largement de son importance à l'époque moderne. Du coup, c'est un village qui a gardé sa physionomie médiévale, avec un parcellaire fait de rue tortueuses et des [...]

# 1/10 : Sainte-Enimie

Dans les somptueuses gorges du Tarn, Sainte-Enimie se profile sur les pentes d'un canyon devant lequel coule l'illustre rivière. Ce vieux bourg médiéval doit son nom à la légende de Sainte Enimie, princesse mérovingienne soeur du Roi Dagobert, qui paraît-il, fut miraculeusement guérie de la lèpre en se baignant dans la fontaine de Burle. Fontaine qui depuis, est un point de visite à ne pas manquer [...]

# 1/10 : Point Sublime

Le lieu-dit du « Point sublime » se trouve à 870 mètres d'altitude et se situe au sud est de Saint-Georges-de-Lévéjac. C'est de ce haut-lieu que la vue panoramique sur les gorges du Tarn et le causse de Méjean est la plus impressionnante.

Le Cirque des Baumes se trouve dans le Causse du Massegros. Ce "pays" est très riche en diversité. En effet, il réunit les sites parmi les plus spectaculaires des Gorges du Tarn. Les Détroits par exemple, où la rivière se faufile entre des murailles resserrées et verticales pour s'ouvrir plus loin et laisser se dérouler à vos pieds le fameux Cirque des Baumes. Celui-ci s'est donc formé à partir d'un [...]

# 1/10 : Les Détroits

Dans le causse du Massegros, les paysages des Gorges du Tarn nous émerveillent. A pied certes mais surtout en barque. On peut ainsi découvrir durant un parcours, les Détroits, un lieu-dit qui correspond à la partie la plus resserrée du canyon. Au fil de l'eau, en douceur, on franchit en barque la "Grotte de la Momie" avant de se faufiler entre deux parois qui plongent à pic dans le Tarn ! Tout au long [...]

# 1/10 : Gaillac

Découvrir Gaillac: sites de tourisme, à voir et à faire... Gaillac se trouve dans le département du Tarn, en Midi-Pyrénées. Cette commune française se trouve en bordure du Tarn. Elle se trouve au voisinage d’Albi, de Castres et de Toulouse. Les personnes qui y habitent sont appelées Gaillacois. La plus importante édification historique de cette ville française est l’Abbaye Saint-michel, une construction [...]

# 1/10 : Aven Armand

L’aven Armand se trouve dans le causse de Méjean au cœur de la Lozère. Un "aven" c'est une sorte de gouffre caractéristique des régions karstiques, c'est-à-dire calcaires, sans cours d'eau apparents mais avec de nombreuses résurgences et souvent truffé de galeries souterraines. Le causse de Méjean possède ces caractéristiques. L'aven Armand est donc un gouffre qui s'enfonce profondément dans le sous-sol [...]

Le Mont Lozère "occidental" correspond à une boucle d'une centaine de kilomètres que l'on peut parcourir en une journée. L'itinéraire est intéressant car il permet de découvrir la diversité du pays mais aussi sa longue histoire. Au départ de Lanuéjols, où des vestiges romains ont été découverts, on se dirige vers Bagnols-les-Bains, un village bâti en amphithéâtre depuis les pentes de la montagne de [...]

# 1/10 : Mende

Mende: tout pour préparer son voyage Mende est une ville du département de la Lozère, en Languedoc-Roussillon. Elle est située aux portes de Cévennes surplombant la vallée du Lot. Sa situation permet de réaliser de nombreuses activités comme les randonnées en pleine nature, les activités sportives, la pêche en ligne sur le lac de Ganivet. Cette ville champêtre offre un paysage exceptionnel en combinant [...]

Non loin de Tulle, venez découvrir Gimel-les-Cascades. Un site naturel de toute splendeur s'offre alors à vous...De grandioses chutes d'eau au cœur du merveilleux paysage corrézien qui proviennent de deux rivières, la Montane et la Corrèze, qui se rejoignent alors qu'une hauteur de 140 mètres les sépare ! Allez donc admirer ces trois impressionnantes cascades : le Saut, la Redole et la Queue de Cheval. [...]

# 1/10 : Tulle

Tulle : en savoir plus avant votre séjour De forme allongée, épousant le cours de la Corrèze, Tulle compte environ 15000 habitants, ce qui n'est pas négligeable dans le sud rural aux très faibles densités de population du Limousin. Tulle est donc une ville, que ses dimensions réduites rendent agréables à visiter à pied : le patrimoine [...]

La grotte de Dargilan se trouve dans les gorges du Tarn, en Lozère. Aménagée dès 1890, elle est la première grotte ouverte au public. L’entrée d’origine, ne laisse pas soupçonner l’ampleur de ce dédale souterrain constitué d'une succession de salles aux couleurs naturelles très accentuées. D’abord, on trouve une salle immense où un effondrement d’une épaisseur de 60 mètres de roches entrelacées laisse [...]

La Dourbie chemine depuis l'Espérou, à l'est, vers Millau à l'ouest où elle va se jeter dans le Tarn. Si la première partie de son cours correspond au passage de Gorges saisissantes, à partir du beau village de Nant la rivière a formé une seconde série de gorges étroites, baptisée canyon de la Dourbie. Tout en remontant vers Millau, entre Causse noir et Causse du Larzac, le parcours le long de ce canyon [...]

Visite et guide de Brive-la-Gaillarde Jolie ville de Corrèze, elle tire son nom du gaulois Briva (pont) et du latin Galia (force), en effet la ville était à l'époque accessible d'un côté par un pont et de l'autre par une porte ancrée dans une des tours de l'enceinte fortifiée! Elle est aujourd'hui un lieu privilégié pour le tourisme et comporte de nombreux monuments historiques comme la Collégiale [...]

Née sur le massif de l'Espérou à 1300 mètres d'altitude, dans le Gard, la Dourbie coule dans des gorges profondes lorsqu'elle entre en Aveyron. Après un parcours de 67 kilomètres, la rivière se jette dans le Tarn à hauteur de Millau. Durant ce parcours, à deux reprises, la vallée de la Tourbie se resserre pour former des gorges puis un canyon. Les Gorges se trouvent dans le cours supérieur de la Dourbie [...]

# 1/10 : Prayssac

Prayssac: organisez votre séjour Prayssac est une petite ville dans le département de Lot, en Midi-Pyrénées où vous pourrez passer des vacances dégriffées en famille. Pour cela, il convient de trouver les offres promotionnelles de voyage, de séjour ou d’hôtel à l’aide de l’Internet ou d’un comparateur spécialisé. Pour l’hébergement, vous pourrez louer l’une des maisons ou des appartements de vacances [...]

# 1/10 : Gïte des Sagnes

Auberge

Auberge produits du terroir

Un séjour Gastro-culturel à Sarlat la Canéda Au cœur d'une petite vallée, Sarlat la Canéda, capitale du Périgord Noir, sera sans doute votre prochaine destination dans la région de l’Aquitaine. Cette escale au somptueux patrimoine historique, vous étonnera surement par ses vieux toits de lauze, ses grottes préhistoriques et naturelles, ses châteaux et manoirs ainsi que sa cathédrale du 12ème siècle. [...]

# 1/10 : Sarlat

Sarlat

Sarla, capitale du Périgord Noir, est une cité médiévale qui s'est développée autour d'une grande abbaye bénédictine d'origine carolingienne qui est la seule de la région à avoir été épargnée par les Vikings car située à l'écart de la Dordogne et de ses affluents. Joyau architectural élevé dans la pierre blonde du pays, Sarlat a su résister aux épreuves d'une Histoire millénaire... Perdez vous dans [...]

# 1/10 : La Roque-Gageac

La Roque-Gageac

Dans un décor vallonné et parsemé de hautes roches recouvertes de forêts verdoyantes, La Roque-Gageac repose au pied d'une grande falaise, dans une boucle de la Dordogne. Un spectacle à couper le souffle tant le lieu fait redécouvrir la Dordogne. Dans un climat méditerranéen, du fait de son abris et de sa cuvette où reste enfermée la chaleur, le village creusé à même dans la roche dévoile de jolies [...]

Ce festival vieux de plus de cinquante ans est le festival d'art théâtral le plus ancien après celui d'Avignon. Il se déroule à Sarlat dans le Périgord pendant 2 semaines de fin juillet à début août et propose un programme à la fois varié et alléchant, où le théâtre est roi. Accessible à un large public, pourvu qu'on aime l'art et le théâtre ou qu'on ait simplement envie de le découvrir. Des artistes [...]