Crête, route de montagne

La question revient souvent : la Crète est-elle indépendante, ou bien grecque ? La réalité peut être trompeuse : avec son caractère insulaire et ses traditions ancrées font de la Crète une entité bien particulière, mais faisant aussi partie intégrante de la Grèce... Une île certes, mais de toute autre dimension que les confettis de l'Egée, la Crète est imposante, à l'image des montagnes qui la scindent d'est en ouest, hauts sommets qui replongent plus bas dans le bleu profond de la Méditerranée... les paysages crétois sont eux-aussi, à part !

La Crète mesure environ 260km de long, pour 60 km de large en moyenne, avec des hauteurs culminant à plus de 2400 mètres... voilà qui ne facilite pas une visite rapide : du temps est nécessaire pour découvrir la Crète, les courts séjours repartiront frustrés : vous êtes prévenus.

L'île est divisée en quatre régions, avec d'est en ouest, Lassithi, Héraklion, Rethymnon et Chania. ''Fermant'' la mer Egée au nord, la Crète baigne en mer de Lybie au sud : deux côtes qui s'opposent l'une à l'autre. Le nord où se concentrent les villes, les stations touristiques et les activités de l'île, le sud, plus difficile d'accès, davantage préservé, comptant sur ses villages littoraux. Entre les deux, des villages traditionnels de montagne, des pistes de randonnée, des sites naturels et des vestiges archéologiques...

Histoire de la Crète: cultures et traditions

La Crète fut le centre de la civilisation minoenne, l'île témoigne de leurs réalisations par le biais des vestiges de palais, de tombes et de sites sacrés que l'on peut trouver à plusieurs endroits de l'île (notamment le palais de Knossos). La chèvre sauvage par ailleurs est une espèce sous protection, elle est emblématique de la Crête.

Ces derniers prospérèrent sur cette île dès 2700 av. J.C., avant de décliner et disparaître vers -1200, théoriquement suite à la terrible éruption du volcan de Santorin, un peu plus au nord.

Les Minoens furent ensuite remplacées par les Mycéniens de la Grèce continentale.

L'île fût occupée au fil des siècles par les romains, les byzantins, les ottomans et les vénitiens, ces derniers ont notamment réussi à transmettre leur savoir et leur raffinement en matière d'architecture, les plus beaux exemples sont visibles à La Canée et à Rethymnon.

A partir de là, la Crête a connu une multitude d'occupants jusqu'à son retour dans le giron grec, en 1913.

La Crète et ses incontournables

En plus d'être belle, la Crète est accueillante, l'hospitalité étant l'une des plus hautes vertus dans la culture crétoise et plus généralement dans la culture grecque. Vous apprécierez également la cuisine saine et savoureuse, dans les nombreuses tavernes de l'île. La taille de l'île permet d'y séjourner un moment, et il faudra pas mal de temps avant d'en avoir ''fait le tour''...  

La capitale, Héraklion, est une grande ville pas toujours très agréable, même si le centre historique et le musée archéologique valent le détour. A partir d'Héraklion, les amateurs d'archéologie se devront par ailleurs de visiter les sites de Knossos, de Roussolakos à Zakros, le palais minoen et le site archéologique d'Agia Triada à Phaistos : des vestiges exceptionnels !

Plus à l'est, de nombreuses stations balnéaires offrant tous les loisirs imaginables se concentrent autour d'Agios Nikolaos. Partez vers le sud pour dénicher de belles plages perdues et traverser des paysages aux allures toujours plus désertiques...

L'ouest de la Crète est plus montagneux, et de manière général, réputé comme étant la plus belle région de l'île. Chania, aux charmes vénitiens, est une jolie ville agréable à vivre : les rues étroites du centre historique possèdent un charme fou... Réthymnon sa voisine, conserve quant à elle des faux airs de ville turque, bien que son port soit gardé par une imposante citadelle vénitienne.

Plusieurs excursions figurent au programme, avec en premier lieu les spectaculaires gorges de Samaria, les plus profondes d'Europe, le site de Balos et l'île de Gramvoussa, grandiose lorsqu'il n'y a pas trop de monde, puis Elafonisi, véritable lagon aux eaux turquoises : le triptyque classique de la région, qui ne forme qu'une infime partie des possibilités !

La Crète côté nature : plage et rando

Il n'est pas difficile de trouver des belles plages le long des côtes crétoises. Parmi les plus connues, citons les plages de Palékastro, Falassarna, de Préveli ou de Gramvoussa, ou bien encore Elafonisi : autant de sites magnifiques, faciles d'accès, mais revers de la médaille, très fréquentés en saison. C'est pourquoi, en plus de profiter de ces plages ''incontournables'', il est important de partir explorer la côte, de partir randonner sur un sentier, afin de dégoter une splendide plage, sans parasols ni transats !

Et ceci n'est pas bien difficile, à condition de délaisser la côte nord et privilégier l'ensemble de la côte sud.

La Crête possède également des gorges impressionnantes, à l'instar des gorges de Samaria : déclarées site naturel protégé, elles commencent à Omalos et s'achèvent à Agio Roumeli, un itinéraire facile, accessible à tous. Dans les environs, les amateurs de rando ont de quoi s'en mettre plein les pattes, à commencer par les gorges d'Aradéna, les gorges d'Agia Irini, ou carrément en plein coeur des Montagnes Blanches (Lefka Ori)... La Crète est par ailleurs traversée par un chemin balisé, le E4 : un parcours complet qui vous fera galoper plus d'un mois !

Il faut aussi aller du côté de Gavdos, cette petite île se situe au sud de la Crète ! Le dépaysement est garanti sur cette île très peu habitée et pratiquement sans infrastructures, où les hippies ont l'habitude de poser leurs sacs à dos chaque été... un véritable bout du monde.

Tavernes et cuisine crétoise

Sur tous les fronts de mer des villes et stations crétoises, on constate l'abondance de restaurants : dans les coins touristiques, les attrape-touristes médiocres sont facilement repérables, et lorsque l'on tient une bonne adresse, on se régale pour pas cher ! La Crète est célèbre pour sa cuisine savoureuse et saine. Le régime crétois a fait l'objet d'étude qui a révélé ses bienfaits et sa grande valeur nutritive. On peut le résumer ainsi : peu de viande, peu de matières grasses et beaucoup de légumes.

En ce qui concerne les viandes, on consomme surtout de la chèvre et de l'agneau, l'un des plats les plus typiques étant le tsigariasto, agneau cuitent dans l'huile d'olive. Bien sûr, les souvlakis de porc ou de poulet sont omniprésents. Les escargots sont également très populaires. Sur la côte, les restos de poissons ne manquent pas : il n'est pas rare que le poulpe soir directement séché au soleil.

Pour les fromages, contrairement à la plupart des régions Grecque, la feta n'est pas un produit très populaire, on lui préfère le Graviera, un fromage dur avec beaucoup de types et de saveurs différentes, ou le Myzitra: un fromage frais de lait de brebis. Une autre spécialité bien connue est le Dakos, du pain sec avec des tomates, de la feta, de l'huile d'olives et de l'origan, c'est très frais ce qui est idéal pendant l'été.

En Crète on boit du Raki, un alcool fait à partir de ce qui reste des grappes de raisins après pressage. Aussi appelé Tsikoudia, c'est un alcool assez fort que les crétois ont l'habitude de boire pour porter un toast, en apéritif, en digestif, etc. Bref, les rasades de raki rythment les journées crétoises. Le raki est toujours servi avec un "meze" (accompagnements) pour atténuer l'effet de l'alcool, comme le fromage dur, olives, concombre ou charcuterie. Dans les tavernes, le raki est généralement offert à la fin du repas,en guise de digestif.

Infos Pratiques

Bien qu'il pleuve peu, la Crète offre une nature luxuriante, dûe en partie à la culture de l'olivier qui a des racines suffisamment profondes pour survivre aux implacables canicules estivales.

Le sud-ouest de la Crète, est certainement l'une des plus belles et des plus sauvages régions crétoises. Les plages sont belles et pas bondées, il y a de supers randos à faire, comme celles des gorges de Samaria. Paleochora est une bonne base pour visiter la région, c'est un petit port bénéficiant de toutes les facilités et permettant de se déplacer facilement en bateau dans toute la région, vous pouvez notamment aller sur l'île de Gavdos.

Crète : quand partir ?

Très touristique, la Crète attire toujours du monde en été : la haute saison commence en juillet avec un pic de fréquentation au mois d'août, lorsque de nombreux Grecs prennent leurs vacances. Si sur la côte sud, on ne ressent que très peu les grosses affluences touristiques, on ne peut pas en dire autant de la côte nord : cette dernière regroupe les principales destinations touristiques de l'île, Héraklion, Chania, Réthymnon... Le nord de la Crète est donc à éviter, trop de monde, trop de béton aux abords des villes...

La saion idéale pour découvrir la Crète s'étend d'avril à juillet, sans oublier l'agréable mois de septembre. En hiver, la neige recouvre les sommets, les touristes ont disparu, l'île présente un tout autre visage et mérite aussi la visite.

Se déplacer en Crète

La Crète est bien desservie par les bus grés par la compagnie KTEL), qui relient les principales villes, stations balnéaires et sites touristiques de l'île. La location d'un véhicule, deux-roues ou voiture, est une excellente solution pour s'écarter des grands axes, et demeure abordable...

La conduite crétoise est en revanche suspecte, si ce n'est dangereuse. Ainsi, certains n'hésitent pas à parcourir la Crète à pied, une randonnée exceptionnelle mais il faut un peu de temps devant soi !

Hôtels en Crète: les coins où dormir

La beauté de la Crète est située dans les petits villages cachés et non dans les endroits bondés. Dans le nord de la Crète sont regroupés tous les grands hôtels et résidences offrant des séjours tout compris, mais beaucoup de visiteurs préfèrent voyager par leurs propres moyens et fuir la côte nord.

C'est donc dans le nord que l'offre d'hébergement est la plus développée : on trouve franchement de tout en Crète, des hôtels de charme mais aussi des complexes sans âme, de très nombreuses pensions et chambres chez l'habitant souvent agréables, des campings plus ou moins bondés...

Sur place, on fait selon ses envies et son budget. Mais avant de partir, mieux vaut se renseigner sur les prestations d'un hôtel avant de réserver. Un conseil qui s'applique particulièrement aux offres de séjours "all inclusive" à destination de la Crète, où il n'est pas rare qu'en pensant faire des économies, on se retrouve dans un hôtel sans charme situé à peu près nul part et proposant un service médiocre !

Sinon vous pouvez aussi faire du camping, voire du camping sauvage, qui est toléré dans certains endroits, comme à Sougia, Agia Roumeli ou Gavdos.

Principaux événements en Crète

Si vous êtes en Crète durant l'été, essayer de participer à l'une des fêtes locales liées à la distillation du raki. On les appelle les "rakokazano" et on les trouve à l'écart des lieux touristiques, plus dans les montagnes et près des vignes.

Il est quasi-obligatoire dans une fête de ce genre de boire le raki que l'on vous offre. Un refus serait vu comme un manque de respect, voir une insulte. Vous voila prévenus!

Fiche d'identité

Pays : Grèce

Capitale: Héraklion

Villes principales : La Canée, Héraklion, Lasithi, Rethymno.

Superficie : 8336 km2

Point culminant: 2456 m

Population : environ 622 000 habitants.

Liens utiles:

Site officiel de la Crète

Site officiel de l'office de tourisme grec


Crête : les activités sur place?

La Crête reste une île sauvage malgré l'important afflux de touristes. Vous pourrez profiter de belles plages et d'activités nautiques (plongée, planche à voile, pêche en mer...), de plages naturistes et de criques sauvages. Le camping sauvage est pratiqué sur plusieurs plages de l'île. Dans les terres vous pourrez partir en randonnée et visiter les villages du centre de l'île. Vous pourrez également visiter quelques sites archéologiques sur l'île.

Informations pratiques sur Crête

Pays : Grèce Région : Crète Capitale : Heraklion Superficie : 8 336 km² Population : 601 131 hab.

Site web officiel Crête

www.grece.infotourisme.com

Tout pour préparer son voyage Crête

Formalités administratives

Pour un bref séjour à Crête, un français n'a besoin que d'un passeport et d'une carte d'identité, donc le visa est inutile. Pour en savoir davantage, consultez le site officiel de l'Office du tourisme en Grèce http://www.visitgreece.gr

Hygiène et sécurité

Les hôpitaux des grandes villes sont les plus sûrs, mais n'oubliez pas votre carte européenne d'assurance maladie pour bénéficier de plusieurs avantages.

Des polices touristiques qui circulent sur les sites sécuriseront votre séjour et seront en mesure de vous aider, même pour les problèmes d'hébergement.

Change et budget

Effectuez vos opérations de change dans les grandes villes, car elles ne sont pas possibles dans les localités éloignées. La vie à Crète est moins chère, même si une augmentation des prix est notée pendant la haute saison. Quoi qu'il en soit, on peut déjà bien manger pour 20 EUR environ.

Bon à savoir

En Grèce, les banques n'ouvrent que la matinée jusqu'à 14 heures. Sinon, lors de vos courses, essayez de marchander et de négocier pour économiser un peu plus.

Au moindre souci, le 171 est le numéro de référence pour s'informer. Grâce à ce numéro vert, vous pourrez savoir par exemple que le voltage du courant électrique est de 220 volts. Vous pouvez donc vous munir d'un adaptateur si nécessaire.

Vaccins pour Crête. Obligatoires et infos pratiques

non

Les vaccins recommandés pour un voyage sans risque en Crête

Aucun vaccin n'est indispensable pour entrer en Crête. Toutefois, il est conseillé aux voyageurs qui se rendent dans les régions forestières de l'île de se faire vacciner contre l'encéphalite. Par ailleurs, il est aussi conseillé d'effectuer le rappel des vaccins contre le tétanos, la diphtérie et la poliomyélite.

Cityzeum s'efforce de fournir une information sur la santé et la sécurité à jour et exacte, mais ne constitue en aucun cas la source officielle. Merci de complémenter votre recherche en visitant les sites de référence sur la destination.

Visa pour Crête

Faut-il un visa pour Crête non

Ambassade et office de tourisme Crête

Office national de tourisme hellénique 3, avenue de l'Opéra - 75001 Paris Tél : 01 42 60 65 75 Site Internet : www.grece.infotourisme.com Ambassade de Grèce en France 17 rue Auguste Vacquerie - 75116 Paris Tel : 01 47 23 72 28 Site Internet : www.amb-grece.fr

Cityzeum s'efforce de fournir une information sur les formalités pratiques et administratives (visa, passeport, ambassade) à jour et exacte, mais ne constitue en aucun cas la source officielle. Merci de complémenter votre recherche en visitant les sites de référence sur la destination.

Distance pour Crête

Durée vol au départ de Paris et à direction de Heraklion: > 5 heures

Comment aller Crête

Aéroport d'Heraklion Aéroport International d'Heraklion - 30 km à l'est d'Heraklion - Navettes ville/aéroport (bus)

Quand Partir Crête

Mois conseillés Mai à novembre Mois déconseillés Janv / fev

Se déplacer Crête

Autobus Ferry Location de voiture et de moto Taxi

Informations sur les coûts des transports en commun en Crête

En crête, il n'y a rien de plus intéressant pour se déplacer facilement que de prendre les bus. Ils desservent la plupart des sites touristiques de la région. Mais, si vous voulez avoir une sorte de transport personnel, une location de voiture est conseillée. En général, les prix sont autour de 50 euros par jour environ.

Les spécialités culinaires Crête

Mezze, fromage de brebis, pitas (chausson fourré au fromages ou à toutes sorte d'autres ingrédients), les poissons (en soupe, grillés ou frits). Pour les boissons : l'ouzo, le café.

Spécialités culinaires et gastronomie Crête

Mezze, fromage de brebis, pitas (chausson fourré au fromages ou à toutes sorte d'autres ingrédients), les poissons (en soupe, grillés ou frits). Pour les boissons : l'ouzo, le café.

Des plats typiques à base d'Olives en Crête

Les spécialités en Crête sont arrosées, comme dans toute la Grèce, d'huile d'olive. La salade grecque et la feta, la moussaka, le souvlaki sont les plats les plus connus. Les légumes ont également une tout autre saveur une fois arrosés d'une généreuse rasade d'huile d'olive. Les soupes et les mezze, les escargots et les chaussons fourrés sont également des spécialités de la Crête.

Le top du top

Sofia Hotel Stadiou 57, à Heraklion L'hôtel Sofia est un établissement de catégorie 2 étoiles et qui est dressé à côté de l'aéroport d'Héraklion, dans un bâtiment moderne, commode. Il dispose de 61 ...
à partir de55
Georgia Hotel Vagias 10 , à Amoudara Herakliou Georgia hôtel se situe à quelques kilomètres des lieux à découvrir comme Héraklion (plus de 6 kms), knossos, Le palais de Phaestos (environ 17 kilomètres). L'hô ...
à partir de35
Casa Vitae Hotel N. Patelarou 3, à Réthymno L'hôtel a un prix très correct. Il a pour adresse N. Patelarou 3 à Réthymno. Y dormir vous coutera un prix en dessous d'une centaine d'euros. C'est un établissem ...
à partir de70
Hotel Life Ikarou 50, à Heraklion C'est un hotel avec deux étoiles. Au Ikarou 50, à Heraklion, vous trouverez l'Hôtel Life. L'hôtel est placé proche de l'aéroport. Que voir non loin de hôtel Life ...
à partir de55

Top sites touristiques en Crète

Gavdos(Grec: Γαύδος) est situé tout au sud de la Grèce, en dessous de sa grande voisine crétoise. C'est l'île Grecque la plus proche du continent africain et par conséquent le point le plus [...]

Sfakia (en grec:Σφακιά)est un village situé sur la côte sud de la Crète,dans la préfecture de Chania (400 habitants). Depuis Skakia, vous pouvez vous rendre en bateau à Gavdos,une île à [...]

La Canée (en grec τα Χανιά ,Chania) est une ville de Crète, en Grèce. C'est la seconde ville de l'île, avec environ 55 000 habitants. La Canée est situé sur l’ancien emplacement minoen [...]

Paléochora (Greek: Παλαιόχωρα ) est petit port du sud-ouest de la Crète à 77 km au sud de Chania (2000 habitants). C'est une destination incontournable pour ceux qui cherchent à fuir le [...]

Un des principaux palais de la Crète, le palais de Phaestos, s’étend sur plus de 8300 m² et domine la colline située aux abords de la plaine Messara offrant une vue panoramique sur la montagne Asteroussia [...]

Héraklion (en grec: Ἡράκλειον) est une ville grecque située sur la côte nord de La Crète. La ville d’Héraklion fut fondée à l'époque archaïque, elle tire son nom du héros grec Héraclès, [...]

Knossos (en grec Κνωσός) était probablement la capitale de la Crète lors de la période minoenne. La cité abriterait le palais du roi Minos, le plus important des palais minoens et sans doute [...]

Réthymnon (en grec : Ρέθυμνο) est une ville grecque de 33 000 habitants située sur la côte nord de la Crète. La cité fut bâtie pendant l’Antiquité,c'est probablement la ville de Crète [...]