Capitale du Land de Saxe, vers les confins est de l'Allemagne, Dresde (Dresden) est l'une des dernières étapes du pays avant de se diriger vers Varsovie ou Prague, deux capitales éloignées d'une centaine de kilomètres seulement. L'histoire contemporaine de Dresde fut durement marquée par le Seconde Guerre Mondiale, car la ville subit d'importants bombardements de la part des Alliés, engendrant de grandes pertes humaines et défigurant une partie du paysage urbain ; le surnom de Dresde suffit à deviner le patrimoine architectural dont la ville peut se targuer : la ''Florence de l'Elbe''. Un grand effort de reconstruction et de rénovation est lancé dans l'après-guerre, et Dresde a retrouvé peu à peu les splendeurs baroques de son passé : le Palais Zwinger, la Frauenkirche, l'Opéra Semper, la liste des monuments remarquables de Dresde est longue.



Booking.com

Les plus populaires à Dresden

Tous les hôtels à Dresden

R&servez vos activités sur place, transferts, coupe-file et billets d'entrée musées & monuments
Les deals du moment


Votre voyage à Dresden







Les voyageurs qui ont vu cette page aiment aussi

Les bonnes affaires à Dresden dénichées pour vous
Les bons plans Dresden




Top sites touristiques à Dresden

Le palais Zwinger

Monument le plus célèbre de Dresde, il tire son nom de l'espace situé entre le rempart extérieur et celui intérieur de l'ancienne fortification. Il fut bâtis entre 1711 et 1722 par l'architecte Matthäus Daniel Pöppelmann sur commande du roi de Saxe Auguste Le Fort. De style baroque, il comporte plusieurs pavillons reliés par différentes galeries et enfin une grande cour intérieure où vous pourrez contempler le Nymphenbad (le bain des nymphes) décoré de statues féminines. En partie détruit durant la seconde guerre mondiale, sa restauration se termina dans les année 60.

Le Palais japonais de Dresde

Construit de 1715 à 1733 dans un style baroque tardif, le Palais japonais fut à l'origine destiné à accueillir la collection de porcelaines d' Auguste le Fort. Aujourd'hui, il contient le musée de la Préhistoire et le musée de l'Ethnologie. nAllez donc vous attarder sur cette petite curiosité architecturale qui se veut orientale avec sa toiture à la forme arquée, ses colonnes chinoises de la cour intérieure et enfin son superbe relief sur le pignon, intitulé « les pays producteurs de porcelaine offrent leurs trésors à Saxonia ». En effet, Auguste le Fort passionné de porcelaine avait souhaité [...]

 La Frauenkirche de Dresde

Eglise évangélique de style baroque, la Frauenkirche fut bâtis entre 1726 et 1743 par l'architecte George Bähr. Elle est cependant entièrement détruite durant les bombardements que subit la ville en 1945. Durant toute la période communiste qui suit, ses ruines gisent en plein centre de la ville pour rappeler à tous le traumatisme de la guerre. Mais après l'effondrement du bloc et suite à l'appel de Dresde en 1990, la municipalité trouve des fonds pour reconstruire celle qui est souvent considérée comme la plus belle église luthérienne d'Allemagne. Les travaux dureront 15 ans et c'est donc finalement [...]

Symbole de la ville de Dresde (et de la bière Radeberger), l'opéra fut construit successivement trois fois. D'abord en 1838 par l'architecte Semper dans un style Renaissance, il est cependant détruit dans un incendie en 1869 Puis, de 1871 à 1878, le second opéra est bâtis. Durant la seconde guerre mondiale, il est malheureusement sévèrement atteint et c'est en 1977 que débute sa restauration. De ces 2 siècles au passé agité il reste un superbe édifice baroque dans lequel se produit régulièrement le Sächsische Staatskapelle Dresden qui est un célèbre orchestre fondé en 1548 ce qui fait de lui un [...]

Cathédrale de la Sainte-Trinité de Dresde

Cathédrale catholique de style baroque bâtis par l'architecte Gaetano Chiaveri entre 1738 et 1751 et dénommé en allemand "die katholische Hofkirche". Rappelons que la Saxe fut le lieu où la Réforme protestante naquis. Cependant lorsque Auguste le Fort devint roi de Pologne, il fut contraint de se convertir au catholicisme et fit construire une petite chapelle, à l'époque suffisante pour accueillir les messes catholiques. Mais quand son fils vint au pouvoir, celui-ci ordonna la construction de l'impressionnante cathédrale catholique, aujourd'hui, la plus grande de par sa taille de toute la Saxe. [...]