Voyage au Cambodge: le guide gratuit



En route pour le Cambodge

Si le Cambodge est surtout connu pour l'incroyable site d'Angkor, la découverte du reste du pays est un véritable bonheur.

Le pays fut marqué par le régime des Khmers rouges mais tente aujourd'hui de tourner la page malgré les grandes soufFrances infligées par ce régime. Les cambodgiens sont d'une rare hospitalité et le pays regorge d'une nature particulièrement belle.

Les voyages organisés basent leur circuit autour de la région de Siem Reap où se trouvent les vestiges de l'ancien royaume Khmer et de Phnom Penh. Si vous partez par vous même ne loupez pas le groupe de Roluos constitués de maisons sur pilotis et feuille de palmiers à sucre, les rizières et les temples.

Si vous souhaitez trouver un endroit ou plonger et prendre le soleil en toute tranquillité, dirigez vous vers Sihanoukville. Il s'agit de la station balnéaire du pays : bateaux, plongée sous-marine, visite du parc national de Ream sont au programme !

Conseils pour préparer son voyage au Cambodge

Depuis la France, il n'existe aucune liaison directe avec le Cambodge. Votre vol fera systématiquement escale quelque par, le plus fréquemment via Bangkok. Comptez 12-13 heures de voyage au total. Les principales compagnies à assurer ces vols sont Etihad, Emirates, Thai, Malaysia Airlines, Korean Air...

Les premiers prix tournent autour de 700 euros aller-retour ; ne tardez pas à prendre vos billets pour profiter des meilleurs tarifs.

Notons également l'existence de l'aéroport régional de Siem Reap, très bien relié à Bangkok notamment : le point de chute parfait pour la visite de Angkor.

L'obtention d'un visa est obligatoire pour entrer au Cambodge : vous pouvez faire la demande à l'ambassade, muni d'une photo d'identité, de 20 euros, de votre passeport valide 6 mois après la date de votre retour de voyage. La demande peut également se faire sur internet via le site du ministère des affaires étrangères du Cambodge (mfaic.gov.kh), auquel cas vous imprimez votre visa vous-même ; il sera nécessaire de scanner une photo. Le visa donne droit à un séjour touristique d'un mois dans le pays.

Le décalage horaire entre le Cambodge et la France est de 6 heures (5 heures en été) : lorsqu'il est midi à Paris, il est 18h à Phnom Penh.

La monnaie nationale au Cambodge est le riel, mais, en raison de sa grande faiblesse, le dollar fait office de monnaie courante. Évitez donc de changer vos euros en riel, vous vous retrouverez avec une liasse aussi énorme qu'inutile ! Le mieux reste de se procurer des dollars avant le départ, en évitant les grosses coupures que vous aurez bien du mal à écouler une fois sur place ; autrement, les distributeurs dans les grandes villes délivrent tout simplement des dollars.

Le Cambodge est une destination bon marché pour le touriste européen. En mode routard, vous pouvez limiter votre budget à trois fois rien. Prévoyez toujours du liquide, surtout en dehors des villes où l'utilisation de la carte bancaire n'a plus court. Les établissements moyen-haut de gamme ont de plus en plus tendance à accepter les paiements par carte.

Aucun vaccin n'est obligatoire pour se rendre au Cambodge, cependant, il convient de vous mettre à jour sur l'hépatite B, le tétanos et la polio (basiques), la fièvre typhoïde, l'hépatite A, éventuellement l'encéphalite japonaise (pour le milieu rural).

Il fait chaud toute l'année au Cambodge, qui connaît deux saisons : la saison des pluies s'étend grosso modo de avril à octobre, il fait très chaud et humide... Pas l'idéal donc. La saison sèche, de novembre à mars, est plus conseillée, notamment entre décembre et janvier : un climat alors bien agréable.

Le Cambodge est un pays magnifique et fascinant qui ne pourra vous décevoir. Laissez-vous porter au fil des rencontres avec les habitants !


Booking.com