Voyage dans les Iles des Cyclades: le guide gratuit



Croisière ou découverte des Cyclades?

Archipel d'îles grecques qui parsèment la mer Egée, les Cyclades ne représentent pas une mais plusieurs destinations de voyage : chaque île des Cyclades semble en effet avoir sa propre personnalité, ce que l'on découvre en voyageant d'île en île à bord de gigantesques ferries.

Le départ pour les Cyclades se fait généralement par le Pirée, le grand port d'Athènes. A partir de là, à vous de programmer votre itinéraire selon le temps de voyage dont vous disposez (séjours en hôtels, campings pas chers...), à moins d'opter pour une formule croisière dans les Cyclades.

Santorin l'incontournable, Mykonos la festive, la tranquille, Serifos l'imposante Paros... les Cyclades sont multiples ; il sera malheureusement difficile d'en faire le tour en un unique voyage, à moins d'avoir de longues vacances devant soi...

Conseils pour préparer son voyage dans les Cyclades

Il existe différentes manières de rejoindre les Cyclades : quelques unes des îles les plus touristiques sont reliées à la France par des vols, comme Santorin ou Mykonos... Aegean Airlines ou Air France sont généralement sur le coup, tandis que Easyjet propose des liaisons saisonnières directes.

Notons également les vols charters inclus dans les offres de séjour tout compris (vol + hôtel) à destination des Cyclades : certaines formules de tours opérateurs proposent un combiné de plusieurs îles à prix attractifs.

Autrement, la meilleure solution reste de prendre un vol pour Athènes, que l'on peut trouver à des prix très abordables, pour ensuite emprunter un vol intérieur vers les Cyclades (Aegean et Olympic Air).

Mais la solution la plus économique, et certainement la plus plaisante, sera d'embarquer au port du Pirée. Les liaisons pour les Cyclades sont effectuées par des ferries, lents et moins chers, ou des high speed ferries, rapides et plus onéreux : un rapport qui va du simple au double, tant pour le temps de traversée que pour le prix ! Les compagnies sont nombreuses, les navires quasi identiques, mais les tarifs sont semblables car contrôlés : ce qui compte donc sont les horaires, pas la compagnie !

La haute saison touristique dans les Cyclades s'étend sur le mois de juillet et surtout août. Les îles connaissent différents degrés de fréquentation, mais pour des destinations aussi populaires que Santorin par exemple, on frôle la surpopulation touristique ! Les prix sont donc à la hausse... Préférez donc pour un voyage dans les Cyclades au printemps (mai-juin) ou durant l'arrière-saison (septembre-octobre), lorsque l'affluence est moindre.

Le budget à prévoir varie fortement en fonction de l'hébergement voulu et de la saison : les campings sont bon marché, les pensions abordables, les hôtels plus chers... Pensez à ajouter de quoi louer une voiture, un scooter ou même un vélo, indispensable pour parcourir les îles en toute liberté.

Vu le nombre d'îles que compte l'archipel, il faut un sacré bout de temps pour faire le tour de toutes les Cyclades... Une semaine cependant laisse le temps de découvrir deux ou trois îles : ces dernières sont bien reliées par les ferries, les possibilités d'itinéraires sont donc nombreuses.

Sur les Cyclades souffle le meltem, un vent dont il faut tenir compte avant de partir ! Prévoyez de quoi vous couvrir un minimum le soir quand l'air se rafraîchit et que le vent se lève. De même, évitez de prévoir un circuit trop serré au niveau du timing : les jours où le meltem souffle trop fort, de nombreux ferries n'assurent plus de liaisons !


Booking.com