Le guide de voyage à Mykonos



En partance pour Mykonos

Lorsque l'on pense à un voyage à Mykonos, on songe immédiatement aux ambiances nocturnes sans fin, à une île entièrement consacrée à la fête où se mêlent communauté gay et jeunesse dorée... Certes, Mykonos est la destination toute indiquée des Cyclades si vous souhaitez vous défouler jusqu'au petit matin dans des clubs déchainés, mais pas seulement. Durant un voyage à Mykonos, vous aurez également tout le loisir de vous pencher sur les richesses naturelles de l'île, composant de magnifiques paysages, mais aussi sur son patrimoine bien présent, à découvrir en explorant les terres baignées de soleil méditerranéen de Mykonos. Pour se rendre à Mykonos, c'est très simple : un vol pas cher pour Athènes, puis on s'embarque au Pirée sur un ferry en direction des Cyclades, pour une petite ''croisière'' jusqu'à Mykonos !

Conseils pour préparer son trip à Mykonos

Il existe plusieurs façons de rejoindre Mykonos, tout dépend surtout du temps dont vous disposez. Mykonos fait partie des quelques Cyclades à être desservies par un aéroport international. Des vols sont effectués depuis Paris par exemple, généralement avec escale : les principales compagnies concernées sont Aegean Airlines, Lufthansa, Malev... comptez au minimum 300 euros pour l'aller-retour. Notons également que la compagnie low cost Easyjet propose des vols saisonniers (juillet-septembre) entre Paris et Mykonos : des tarifs intéressants si l'on s'y prend à l'avance.

Autre solution, un vol pour Athènes, qui généralement revient moins cher, pour emprunter un vol intérieur Athènes-Mykonos, ou direction Le Pirée : c'est depuis ce port gigantesque que partent les bateaux pour Mykonos. Les liaisons sont effectuées par des ferries, lents et moins chers, ou des speed boats, rapides et plus onéreux : un rapport qui va du simple au double !

Parmi les Cyclades les plus fréquentées, les séjours touristiques sont légions à destination de Mykonos : ces formules sont pratiques car il n'est rien besoin d'organiser soi-même (vol, transfert, hôtel... parfois même all inclusive), mais aussi alléchantes en termes de prix, en comparaison d'un vol sec. Mais dans ce cas, il ne faut pas être rebuté par les ambiances ''touristico-balnéaires''...

D'autant plus que Mykonos comme les autres îles des Cyclades regorge de possibilités d'hébergement moins chères que les hôtels, mais aussi souvent bien plus charmantes... ainsi, les pensions et chambres chez l'habitant sont légions, on en trouve partout. Les campings sont la solution la plus économique. Voyager hors formule tour opérateur peut donc se faire avec un faible budget.

Pour découvrir Mykonos, pensez à prévoir un budget pour une location : voiture, scooter, ou même vélo. Un permis de conduire sera demandé pour les engins motorisés. Les locations sont abordables, les prix se négocient si vous louez pour une semaine entière par exemple.

Faire le tour de Mykonos ne prend pas longtemps, comptez deux jours, plus un troisième pour l'excursion sur l'île de Délos et son site archéologique. Bien sûr, il est facile de s'attarder une semaine entière dans un tel cadre !

Les mois de juillet et surtout août correspondent à la haute saison touristique : parfait si vous venez à Mykonos pour faire la fête et fréquenter du monde sur les plages ! Les adeptes de calme privilégient le printemps (mai-juin) et l'arrière-saison (septembre jusqu'à octobre) : le climat est parfait, il y a moins de monde, et les prix sont moins élevés !


Booking.com