Voyage à Palerme: le guide gratuit



Voyage à Palerme: ce qu'il ne faut pas rater

Palerme est la capitale de la Sicile. Son patrimoine artistique est immense et frappant par la variété des styles, dû aux apports des différentes civilisations qui ont colonisé la zone: les fondateurs Phéniciens, les Romains, les Byzantins, les Arabes, les Normands puis les Aragonais et les Autrichiens.

Du mélange des cultures est né ici l'original style arabo-normand, visible dans le Palais des Normands, surtout dans ses salles rouge, jaune et du Roi Roger. À l'intérieur du Palais se trouve en outre la Chapelle Palatine, célèbre pour ses mosaïques byzantines.

Dans le même univers, l'église normande Saint Jean des Ermites surmontée par cinq dômes rouges de l'époque arabe est très belle. Un autre symbole de la variété de Palerme est la cathédrale Notre-Dame-de-l'Assomption, construite sur l'emplacement d'une ancienne église reconvertie en mosquée.

En ce qui concerne l'époque byzantine, l'intérieur de l'église de la Martorana à voir absolument, dont les parois superieures et la coupole sont recouvertes des mosaïques byzantines les plus anciennes de l'île. L'église est située place Bellini, le véritable centre médiéval de la ville, où se trouve également l'église San Cataldo aux trois dômes caractéristiques.

Place Bellini abrite aussi la plus belle église baroque de Palerme, Santa Caterina. Sa coupole domine la place Pretoria, une autre place de charme avec la fontaine des Nymphes et le Palazzo Pretorio, siège de la mairie.

Enfin, Palerme ne peut pas être réduite à ses monuments. On ne peut pas savourer son atmosphère sans se balader dans ses marchés, parmi lesquels signalons Ballarò et La Vucciria. On peut aussi profiter du charme des ruelles populaires qui entourent les marchés et partir à la découverte des contrastes étonnants qui donnent un charme unique à cette ville.

Voyage à Palerme

Palerme est la principale ville de Sicile, cette grande ville de plus de 700 000 habitants est située sur une baie de la côte nord de l'île.

C'est une ville au très riche patrimoine historique, vous pourrez admirer des vestiges et des monuments témoins des différentes occupations de l'île comme: les grecs, les romains, les byzantins, les arabes, les normands, les aragonais, les autrichiens et les Bourbons.

Les monuments et les musées sont nombreux et répartis dans la ville, vous pourrez également vous promener dans les ruelles charmantes du centre ville. Pour quitter l'agitation de la ville vous pourrez vous rendre à la plage à Cefalu ou partir en excursion pour la cathédrale de Monreale.

Beaucoup de voyageur se contentent de passer à Palerme en arrivant en bateau ou en avion mais la ville à vraiment beaucoup à offrir, vous pourrez passer quelques jours à découvrir ses trésors.

Vous pourrez facilement réserver un hôtel à Palerme, mais il est difficile de trouver de bonnes adresses bon marché.

Le soir la ville s'anime, vous pourrez profiter des restaurants, des bars et des clubs notamment dans les quartiers de La Champagneria, I Candelai, La Kalsa, La Vucciria, Il Borgo Vechio et Zona di Viale della Libertà. Du 11 au 15 juillet, c'est la fête de la ville, ne manquez pas les processions impressionnantes.

Conseils pour préparer son citybreak à Palerme

Unique solution pour rejoindre Palerme dans le court laps de temps d'un city break, l'avion bien sûr. Air France et Alitalia sont les deux principales compagnies à assurer la liaison entre Palerme et Paris, avec une escale. Les prix débutent autour des 240 euros aller-retour, comptez 5-6 heures de voyage selon les temps de correspondance. Les compagnies Transavia et Easyjet proposent des liaisons saisonnières (juillet-septembre) directes : plus vous réservez vos billets à l'avance, plus les prix sont avantageux.

En deux jours, le programme s'annonce bien rempli, avec la visite des principaux musées et monuments de Palerme, se balader dans le centre et sur le port, profiter de l'ambiance, sans oublier d'inclure la petite escapade vers Monreale, connue pour son patrimoine historique et la splendide vue sur la région. Si vous disposez d'une journée supplémentaire, ne manquez pas l'aller-retour vers le port de Cefalu, à quelques kilomètres sur la côte (les liaisons par le train sont pratiques pour éviter de louer une voiture).

Dans le centre de Palerme, la plupart des déplacements se font à pied. Les transports en commun, dont le métro, sont utiles pour les trajets plus longs. Comme souvent, plus l'hôtel bénéficie d'une situation centrale, plus simple sera la visite de la ville. Attention, les prix de l'hébergement à Palerme sont assez élevés, et varient en fonction des saisons. De plus, il est courant qu'un établissement affichant 3 étoiles en vaille plutôt 2 selon nos standards. Pensez à réserver en avance, surtout pour la période de pointe, juillet-août. Outre les hôtels classiques, n'hésitez pas à jeter un oeil du côté des offres de B&B (le cadre), de locations d'appartements (l'autonomie), d'hostels (pour dormir pas cher), etc.

Palerme comme la Sicile profite d'un climat méditerranéen : en plein été, il fait chaud, des températures qui ne sont pas toujours idylliques pour visiter une grande ville où règne une circulation d'enfer...

En revanche, pour les excursions sur la côte. En hiver, le climat reste doux, avec des pluies, mais pas désagréable pour découvrir Palerme ; pour se baigner en revanche, on repassera. C'est pourquoi le printemps (mai-juin) et l'arrière-saison (septembre-octobre) sont les périodes recommandées pour organiser un city break à Palerme.


Booking.com