Le guide de voyage à Split



Tout pour préparer son voyage à Split

L'avion demeure la solution la plus simple et la plus rapide pour rejoindre Split. Les principales compagnies aériennes à proposer ce vol sont Air France, Croatian Airlines, Lufthansa... Les prix débutent autour de 200 euros aller-retour, avec escale. Le plus court trajet se décompose en un Paris-Zagreb (2h), Zagreb-Split (45 minutes). Les vols sont plus nombreux durant la période de juillet à septembre ; une compagnie low cost telle que Easyjet n'assure des vols que durant cette période.

Autre solution, qui demande davantage de temps, le ferry : Split est reliée à l'Italie par ferry depuis Ancône ou Pescara. Comptez une nuit pour la traversée, entre 30 et 50 euros environ. Un avantage : la possibilité d'embarquer en voiture, pratique si votre séjour ne se cantonne pas à Split.

Depuis la Croatie, Split est bien connectée à Dubrovnik au sud, Zadar et les autres grandes villes plus au nord : le meilleur moyen de transport sera le bus, des trajets assez longs, un confort variable (les bus sont généralement climatisés) mais ponctuels et pas trop chers. Le train pour rejoindre Split (ex : depuis Zagreb ou Rijeka) n'est en revanche pas intéressant, très lent, pas beaucoup moins cher que le bus.

La haute saison à Split correspond aux mois de juillet-août : beaucoup de monde, des prix en hausse... touristique, la ville possède une offre d'hébergement large. Pour les hôtels haut de gamme, comme pour les hostels (auberges de jeunesse) aux places limitées, il est alors conseillé de réserver en avance. La plupart des hôtels sont concentrés autour du centre historique, de la gare et des embarcadères vers les îles, non loin de la plages... plutôt bien situés donc, d'autant plus que les déplacements se font essentiellement à pied dans le centre de Split.

Il est cependant difficile de se retrouver à la rue grâce aux innombrables pensions que compte la ville : cela va de la chambre en plein centre au simple appartement sommairement équipé en périphérie... la gamme est large ! Dès votre arrivée à la gare routière, on vous proposera des chambres : conseil, vérifiez bien la situation, si possible, sur un plan ! Marchandez un petit peu le prix, sans trop pousser. A moins de 20 euros la nuit, on s'en tire à bon compte.

Combien de temps prévoir à Split ? Tout dépend, en deux jours, vous aurez le temps de parcourir le centre historique, visiter les principaux sites, voir les plages, profiter de l'agréable vie nocturne... ''faire le tour'' en quelques sorte. Mais avec son ambiance sympathique, Split peut tout autant servir de point de chute pour une semaine de vacances, en ajoutant des excursions dans les îles et l'arrière-pays.


Booking.com