Découvrir Kotor: sites touristiques, à voir et à faire...

Kotor est le plus important fjord de l'Europe. C'est une ville historique localisée dans la région du Monténégro. Elle présente de nombreux lieux intéressants. Les visiteurs peuvent réaliser des randonnées dans la célèbre vallée de la Sakadar pour admirer son fameux lac. Cette ville se focalise maintenant sur l'accueil des touristes, on y trouve des multiples infrastructures adéquates entre autres des hôtels, des campings, des boutiques artisanales, de souvenirs. Elle possède de nombreuses plages privées où il est possible de pratiquer des plongées, des baignades ou le bronzage. Il y a également la citadelle attirant plusieurs touristes offrant de magnifiques panoramas sur les bouches de Kotor.


Tout pour préparer son voyage Kotor

Formalités administratives

Les ressortissants des pays membres de l'Union européenne n'auront pas besoin de visa si leur séjour à Kotor ne dure pas plus de 90 jours. Les autres touristes doivent cependant disposer d'un visa long séjour sera.

Hygiène et sécurité

Il est conseillé de faire un rappel des vaccins contre les hépatites A et B et le tétanos, avant de se rendre sur les lieux... Il est également important de souscrire une assurance maladie.

Budget

A Kotor, les transactions se font en euro et les dépenses à prévoir sont en moyenne de 35 à 70 EUR par jour.

Bon à savoir pour un séjour réussi

La langue officielle du Monténégro est le Monténégrin, mais l'italien est également très utilisé. Par ailleurs, le printemps est la meilleure saison pour se rendre à Kotor.

Liens utiles

Si vous voulez de plus amples informations, vous pouvez aller sur le site de l'Office du Tourisme : www.visit-montenegro.com.

Les généralités sur la santé à Kotor

D'une manière générale, la santé à Kotor n'est pas sujette à des problèmes considérables. Les maladies endémiques ne sévissent pas. Cependant, les précautions à prendre demeurent les mêmes : pas d'eau du robinet, ne pas côtoyer les volailles, pas d'aliments crus, souscrire une assurance rapatriement, etc.

Cityzeum s'efforce de fournir une information sur la santé et la sécurité à jour et exacte, mais ne constitue en aucun cas la source officielle. Merci de complémenter votre recherche en visitant les sites de référence sur la destination.

Le train à kotor

Voyager en train à kotor se limitent au trajet entre Bar et Belgrade. Les tarifs sont à bas prix. Certains trains sont parfois annulés, la plupart sont sales et les gares loin des centres villes. Le train fait plus de dix tours quotidiennement. De Podgorica vers Mojkovac, comptez sur 5 trains quotidiens. Il fait 2 départs par jour pour Belgrade, qui dure 6hdepuis Mojkovac.

Enquête sur la gastronomie de Kotor

Les plats de Monténégro se caractérisent par la présence d'ingrédients comme les courgettes, les aubergines, les tomates, les poivrons et le poisson. Quant à la boisson, le vin y est incontournable ! Pour un séjour à Kotor, il faut s'attendre à un cevapcici, une spécialité servie dans les restaurants, une recette typique de la région, concoctée avec de la viande hachée et grillée avec des oignons.


Booking.com

Les plus populaires à Kotor

Tous les hôtels à Kotor

R&servez vos activités sur place, transferts, coupe-file et billets d'entrée musées & monuments

Top sites touristiques à Kotor et dans les environs

Baie de Kotor

Souvent appelée le « Fjord du Sud », la baie de Kotor serait plutôt un canyon immergé, qui forme l'un des ports naturels les plus importants d'Europe. Il est composé de plusieurs grands golfes : le Golfe de Kotor, le Golfe de Tivat et celui de Herceg Novi, les trois villes principales de la baie. Mais on trouve aussi des villages, comme Perast, d'où l'on prend le bateau pour aller sur deux îlots au milieu de la baie, Baosici, où Pierre Loti a vécu l'idylle qu'il contera plus tard dans sa nouvelle Pasquala Ivanovitch et dont la maison est devenue un musée. Ou encore Risan, dont les nappes phréatiques [...]

Contrée naturelle et culturo-historique de Kotor

Ce port naturel monténégrin sur la côte adriatique, bercé entre les montagnes Lovcen et Orjen, était au Moyen-Âge, un important centre de commerce et d'art qui comptait de célèbres écoles de maçonnerie et de peinture sur icônes. Un grand nombre de ses monuments, dont quatre églises romanes et les remparts de la vieille ville, ont été gravement endommagés par un tremblement de terre en 1979, mais la ville a été restaurée, essentiellement grâce à l'aide de l'UNESCO. Si l'on observe l'architecture des bâtiments qui se dressent ici ainsi que la structure de la ville, on remarquera une très large influence [...]

Village de Kotor

C'est au pied de la montagne Lovcen que s'étend la ville de Kotor, qui a donné son nom à la baie où elle se trouve. Difficile de dire quand la ville est apparue, on a décelé une présence humaine dès le Néolithique, et à travers les âges, Deocla, puis Zeta puis enfin Kotor a connu maintes civilisations, de la Romaine, à la Byzantine, aux Slaves et aux Austro-hongrois, pour enfin devenir monténégrine. Pendant des siècles, Kotor a servi de scène à de nombreuses batailles et a ainsi dû se défendre : les fortifications sont probablement le monument le plus important de la ville car elles serpentent [...]

Tivat

Sur les rives de la Baie de Kotor, se trouve la ville de Tivat qui prendrait son nom de la Reine illyrienne Teuta (IIIe avant JC). C'est une petite ville de 10 000 habitants, avec quelques monuments à visiter et de très nombreux hôtels. Mais la vraie attraction de Tivat, ce sont les excursions que l'on peut faire aux alentours, notamment sur les îles qui lui font face. L'île Sveti Marko (Saint Marc) avec son Club Med désaffecté, qui la rend vraiment mystérieuse, l'île Ostrvo Cvijeca (l'île aux Fleurs) avec ses monuments sacrés ou encore le village perché de Gornja Lastva (Lastva du haut"), qui [...]

Abbaye de Saint George

Ce sont les bénédictins qui ont construit sur ce petit îlot des Gorges de Kotor, la première abbaye, au IXe siècle. Malheureusement, tout au long de son histoire, l'île fut en permanence victime des guerres ou des tremblements de terre, détruisant à chaque fois ses édifices. En 1812, elle fut prise par les Français, puis en 1814 par les Autrichiens, avant de finalement revenir aux habitants de Perast, d'où l'on prend un bateau pour la rejoindre. Elle est aujourd'hui composée d'un petit monastère, d'un cimetière et de petites maisons. Ne surtout pas hésiter à accoster, si ce n'est pour visiter au [...]

Notre-Dame du Rocher - Croatie

Située à une centaine de mètres de sa voisine des Gorges de Kotor, l'île de l'Abbaye de Saint-Georges, Notre-Dame du Rocher (Gospa od Skrpjela) est en fait une île artificielle, construite par les habitants de Perast à partir du XVe. La légende raconte qu'un Perastien avait guéri miraculeusement après avoir trouvé une icône de la Vierge sur le rocher qui servit de base au reste de l'île. Ils ont commencé à déposer des épaves de navires et des rochers de toutes tailles pour plus tard pouvoir y bâtir une église. Après de nombreuses destructions, la version actuelle date du XVIIIe. De taille modeste, [...]

Village de Perast

En empruntant la route qui borde les bouches de Kotor (Boka Kotorska), il est impossible de ne pas s'arrêter à Perast, petit village en pierre au charme typiquement méditerranéen. Surplombé par la colline Saint Elie (873m), cette petite cité se concentre à l'extrémité d'un cap, non loin de la ville de Kotor. Ce qui fait sa particularité, c'est qu'elle a autrefois appartenu à la République de Venise, entre 1420 et 1797, et l'on peut encore aujourd'hui facilement distinguer cette influence sur les façades de ses dix-neuf palais baroques, témoins de son ancienne grandeur, et de ses dix-sept églises [...]

Njegusi

Njegusi est le lieu de naissance du prince-poète Petar II Petrovic Njiegos et de la dynastie Petrovic et qui a régné sur le Monténégro entre 1696 et 1918. Il se trouve au bord de la route entre Cetinje et Kotor. D'un côté, on trouve une large maison à un seul étage en pierre et toit de chaume, typique de l'époque des Petrovic. De l'autre côté de la route, en montant un peu, se trouvent les restes du château des Petrovic. Les gens du coin ont la réputation d'être très hospitaliers et vous pourrez peut-être trouver quelqu'un pour vous offrir à manger ou à boire, gratuitement ou non, du Njegu?ki sir [...]

C'est le Mont Lovcen qui aurait donné son nom au Monténégro: Crna Gora (la Montagne Noire). Elle domine deux villes, Cetinje et Kotor et atteint avec ses deux pics ?tirovnik, 1,749 m et Jezerski vrh, 1,657 m. Le prince-poète Petar II Petrovic Njegos avait choisi une petite chapelle construite sous son règne sur ce dernier sommet pour tombe et mausolée. Mais celle-ci fut détruite par les Austro-hongrois. Sa dépouille fut donc transférée à Cetinje dans une autre chapelle par le roi Alexandre. Mais les communistes ont désapprouvé cette décision, détruit la chapelle, créé un mausolée monumental sur [...]

Parc National Lovcen

Le Parc National de Lovcen existe depuis 1952 et recouvre 6 200 hectares de montagnes entre les Bouches de Kotor et Cetinje. Outre une faune et flore très développée (le parc possède 1158 espèces de plantes différentes dont quatre sont endémiques), il s'y trouve de très nombreux vestiges culturels et historiques comme de vieux villages et maisons ou encore des chalets utilisés par les pâtres, et notamment le domaine, à Njegusi, qui a vu naître la dynastie des Petrovic, qui a régné sur le Montenegro entre 1696 et 1918. C'est sur le Mont Lovcen que le roi-poète Petar II Petrovic Njegos a son mau [...]

Les deals du moment


Votre voyage à Kotor







Les voyageurs qui ont vu cette page aiment aussi

Les bonnes affaires à Kotor dénichées pour vous
Les bons plans Kotor