Nabeul fait partie des grandes destinations balnéaires de Tunisie : la ville profite en effet de sa position avantageuse sur les côtes du Cap Bon, baignées de soleil une bonne partie de l'année, essentiellement composées de longues plages de sable... ces dernières s'étendent presque sans discontinuer jusqu'à Kélibia !

Outre les atouts de Nabeul, la position de la station permet d'organiser facilement des excursions dans les environs : le fertiles Cap Bon et ses villages, Hammamet, la station voisine connue pour sa médina, et même Tunis et ses banlieues (Carthage, Sidi Bou Saïd...), que l'on rejoint facilement par la route.

A voir, à faire à Nabeul

Le gros de programme se déroule à la plage : la mer est claire et chaude, de nombreuses activités et sports nautiques sont proposés aux touristes...

Dans Nabeul, balade dans le centre animé, à l'ambiance sympathique, parfois un poil surfaite. Un tour du côté de la mosquée ou du musée archéologique de Nabeul seront les temps forts. Marchander dans les boutiques de Nabeul, un art qui ne s'acquiert pas si facilement que ça !

Spécialités et artisanat

Il n'y pas que des bibelots et des attrape-touristes à Nabeul : la ville est réputée pour la qualité de son artisanat (certains ateliers sont ouverts), alors on en profite pour ramener des souvenirs ! Des poteries aux couleurs vives et aux motifs variés, des nattes décoratives...

Où dormir ?

A Nabeul même, le nombre d'hôtel est un petit peu limité. On retrouve les éternels hôtels-clubs en bord de plage, bardés d'équipement et d'étoiles, mais pas franchement versés dans ''l'authenticité''... Des adresses plus discrètes (hôtels, résidences, maisons d'hôtes) existent dans le centre, ainsi qu'une auberge de jeunesse. Vous pouvez chercher du côté de Hammamet (beaucoup de choix), à seulement 10 kilomètres plus au sud.

Climat et saisons : quand partir ?

Il fait beau et chaud de mai à octobre, le mercure grimpe durant l'été et les températures peuvent dépasser les 30°C. La mer cependant, adoucit le climat, qui devient plus humide à partir de novembre, tout en restant doux tout au long de l'hiver.

La période estivale correspond à la haute saison touristique : il y a alors beaucoup de monde à Nabeul ! Mieux vaut réserver son séjour en avance, ou partir au printemps ou en automne (moins de touristes, des prix inférieurs...).

Fiche d'identité

Gouvernorat : Nabeul

Population : 56000 habitants

Liens utiles

Site de l'office national du tourisme tunisien

Tourisme à Nabeul

Nabeul et Hammamet ne sont distantes que de 10 kilomètres, et toutes deux ont en commun leurs longues plages de sables qui constituent l'essentiel de la côte est du cap Bon : la côte qui sépare les deux villes est quasiment entièrement urbanisée. Station balnéaire largement fréquentée, la ville est bien reliée à la capitale Tunis : trains et bus effectuent des liaisons fréquentes. Par contre on l'aura compris, ce n'est pas à Nabeul qu'il faut chercher des plages désertes... le littoral est bordé par de nombreux grands hôtels, il y a du monde sur la plage mais la Méditerranée est chaude et la baignade toujours agréable. Dans le centre, la succession de boutiques (babioles et souvenirs) et de terrasses rappellent que Nabeul base son activité sur le tourisme. En bref, Nabeul s'apparente à une station touristique moderne, avec ses avantages (de l'animation, belle plage) et ses inconvénients (beaucoup de monde, un côté parfois ''attrape touriste'').

Vacances à Nabeul : la mer, mais aussi...

Se succédant avec la station balnéaire d'Hammamet (en allant vers le nord) sur le littoral du Golfe du même non, Nabeul est une station balnéaire tout aussi appréciée des touristes internationaux que des Tunisiens eux-mêmes. Question cadre, celle-ci n'a vraiment rien à envier à sa voisine. D'ailleurs, les similitudes ne sont pas rares dans la mesure où les deux villes ne sont séparées que par une dizaine de kilomètres. Nabeul fait également partie des fleurons de la Tunisie dans le secteur du tourisme et attire principalement les clients VIP. Les nombreux palaces et hôtels de luxe bordant la mer en témoignent. Ceci dit, les familles ou les touristes au budget plus modeste trouveront également un hébergement à leurs mesures dans cette station balnéaire. Le mieux serait d'éviter les périodes de haute fréquentation ou d'opter pour les offres de dernière minute pour bénéficier d'un grand confort à prix réduit. Il faut savoir que la mer n'est pourtant pas le seul symbole de la ville, car celle-ci est aussi et surtout connue par sa poterie. Célèbre dans le monde entier, la poterie en terre cuite nabeuliennne prend de plus en plus de place dans la culture locale. Une visite dans les souks s'impose pour découvrir les diverses productions des potiers qui se transmettent le savoir-faire de père en fils. Vous y trouverez également d'autres produits artisanaux. Durant vos vacances dans la ville, prenez le temps d'aller visiter la Mosquée de Nabeul, vitrine de l'art local.

Organiser un séjour à Nabeul

Parmi les grandes stations balnéaires de la Tunisie, Nabeul est la destination de nombreux séjours organisés notamment. Ces formules sont très simples, incluant le vol et l'hôtel, généralement en all inclusive. En gros, on a juste à se laisser aller à la détente pendant une semaine entre les plages et le centre-ville animé de Nabeul, en participant éventuellement à quelques excursions encadrées...

Ce type de séjours sont attractifs pour le prix et le côté pratique. En revanche, ils ne conviendront pas si vous êtes allergiques aux ambiances tourisme de masse, dont Nabeul s'est faite une spécialité... en témoigne ces grands hôtels-clubs impersonnels qui accueillent les flots de touristes en bord de plage !

Mais rien n'empêche de préparer son séjour à Nabeul par ses propres moyens. Plutôt que les grands complexes hôteliers, l'hébergement le plus répandu il est vrai, on peut se tourner vers les pensions ou les locations de vacances présentes à Nabeul ou dans les environs.

On prend ainsi le temps de découvrir Nabeul et ses attraits, avant de s'extraire de la plage bondée : on hésite alors pas à louer une voiture pour découvrir la région, le magnifique Cap Bon, la voisine Hammamet et sa médina, ou plus loin Tunis et ses environs. Des allers-retours qui se font facilement au cours d'une journée !



Booking.com

Les plus populaires à Nabeul

Tous les hôtels à Nabeul

R&servez vos activités sur place, transferts, coupe-file et billets d'entrée musées & monuments
Les deals du moment


Votre voyage à Nabeul







Les voyageurs qui ont vu cette page aiment aussi

Les bonnes affaires à Nabeul dénichées pour vous
Les bons plans Nabeul




Top sites touristiques à Nabeul et dans les environs

Musée archéologique de Nabeul

En plein centre ville de Nabeul, ce musée se consacre à l'archéologie du cap Bon, plus spécialement sur les périodes puniques et romaines de la péninsule. Le musée existe depuis 1984, mais fût rénové en 2003. De taille assez réduite, les collections exposées valent néanmoins la visite. On retrouve dans différentes salles des pièces retrouvées sur le site de l'antique Nabeul, qui portait le nom grec de Néapolis. Déjà au Ve siècle avant J.C., la cité était un important comptoir commercial allié à la cause de Carthage. Après la chute de la grande cité punique, Néapolis devient une colonie romaine. [...]

Artisanat de Nabeul

Station balnéaire très fréquentée en raison de ses plages, Nabeul n'en demeure pas moins également reconnue pour son savoir faire artisanal, notamment en matière de poterie, et ce depuis l'occupation romaine. Les techniques d'élaboration des poteries sont diverses produisant des objets destinés à différentes fonctions, parfois juste décoratives, parfois culinaires. Capitale de la poterie tunisienne, on ne s'étonnera pas de retrouver un nombre impressionnant d'échoppes proposant des poteries en tout genre, pas toujours de très bonne qualité et dont certains motifs font un peu « attrape touriste ». [...]

Village de Nabeul

Nabeul et Hammamet ne sont distantes que de 10 kilomètres, et toutes deux ont en commun leurs longues plages de sables qui constituent l'essentiel de la côte est du cap Bon : la côte qui sépare les deux villes est quasiment entièrement urbanisée. Station balnéaire largement fréquentée, la ville est bien reliée à la capitale Tunis : trains et bus effectuent des liaisons fréquentes. Par contre on l'aura compris, ce n'est pas à Nabeul qu'il faut chercher des plages désertes... le littoral est bordé par de nombreux grands hôtels, il y a du monde sur la plage mais la Méditerranée est chaude et la [...]

Deux plages se situent à proximité directe de la médina : la première s'étend au pied du rempart de la kasbah, en arrivant d'Hammamet Sud, avec en arrière plan le début de la ville moderne d'Hammamet. Le parking donne une chance de se garer. Cette grande plage de sable est agréable mais particulièrement fréquentée. De nombreuses barques colorées jonchent le rivage et la mer est agréable. En poursuivant sa route plus loin en suivant la direction opposée à la médina, on entre dans la zone des hôtels juchés en bord de mer jusqu'à Hammamet Sud : c'est la partie station balnéaire à proprement parler [...]

Hammamet-la médina

La médina d'Hammamet s'étend sur un petit espace sur la pointe sud de la ville. Ceinturée par des remparts, ces derniers sont percés de trois entrées. Hammamet étant un lieu très fréquenté des touristes, un soin particulier semble être apporté pour conserver l'éclat de la petite médina. Dans le dédale de ruelles qui s'entrecoupent, les boutiques sont nombreuses au niveau du souk. Les marchands sont la plupart des roublards chevronnés au bagout interminable, qui promet une sérieuse séance de négociations. Il faut y regarder à deux fois car les babioles de piètre qualité sont innombrables. Difficile [...]

Hammamet-la kasbah

La kasbah, ou la forteresse de Hammamet, dresse ses remparts au bord de la mer : de ce côté-ci, une petite balade est aménagée le long des rochers, où l'on pourra se poser en terrasse boire un verre. L'accès au rempart de la kasbah est payant (environ 1,60 DT) bien qu'il n'y ait rien à visiter, mais il offre un beau point de vue sur la mer Méditerranée d'une part, le reste de la ville d'autre part, qui vaut la peine d'être vu. Un café à la terrasse agréable occupe l'une des tours. En résumé, l'ambiance est à la détente autour de la kasbah. Mais cela n'a pas toujours été le cas, et la kasbah en [...]

Le Centre culturel international tient place dans une somptueuse villa, avenue des Nations-Unis, sur la route de Sousse. La villa, entourée d'un vaste parc verdoyant, a été légué à l'état tunisien par son ancien propriétaire, Georges Sebastian. Cet homme est une des figures emblématiques de Hammamet : milliardaire roumain, il s'installe dans les années 20 à Hammamet. Il contribua grandement à la renommée de la ville, avec les Henson, un couple américain, en invitant dans sa somptueuse demeure de nombreux artistes tel que Giacometti, Gide, Cocteau, Klee... Hammamet devient alors une nouvelle destination [...]

Le site archéologique de Pupput représente un étrange trait d'union entre le passé lointain de Hammamet et son présent. Les vestiges découvert lors des premières fouilles fin XIXe l'ont été dans Hammamet Sud, à quelques kilomètres de la vieille ville médiévale. A l'époque où les Romains occupaient terres du cap Bon, Pupput se développa suffisamment pour accéder rapidement au rang de colonie romaine au IIe siècle de notre ère, et cette prospérité lui vaut d'être doté de monuments propres à la domination romaine. La cité continue son expansion jusqu'au VIe siècle. De cette ancienne ville peu [...]

Yasmine Hammamet

Yasmine Hammamet est un projet récent, terminé au début des années 2000, entièrement créé à partir de rien, si ce n'est à partir d'idées d'architectes originales ou très critiquables selon les points de vue. Il s'agit en fait d'une ville nouvelle entièrement tournée vers l'activité touristique florissante avec la proximité de Hammamet, à une dizaine de kilomètres au nord et Nabeul. Les chiffres font presque peur, une quarantaine d'hôtels (pas les plus petits qui existent, et plutôt 4-5 étoiles), presque 20000 lits, sans compter les villas et bungalows qui complètent la zone. La plage est bordée [...]

Soliman est la première ville que l'on traverse en se rendant sur la côte est du cap Bon en provenance de Tunis. On est ici au coeur de la campagne tunisienne, et Soliman demeure à l'écart des grandes influences touristiques du cap Bon. Soliman s'est davantage tournée vers la commercialisation des produits issus du terroir de la région, et un pôle industriel se développe aux abords de la ville. L'agriculture est une activité importante ici depuis l'installation d'Andalous au XVIIe siècle, ces derniers étant accueillis en Tunisie après avoir été chassés d'Espagne : l'organisation et la forme de [...]