Dans le département de l'Aude, Narbonne profite de ses ambiances méditerranéennes et languedociennes : un accent chantant, du soleil, une belle campagne et pas loin d'ici, la mer ! De quoi occuper son temps durant les vacances, à Narbonne même ou dans ses environs...

A voir, à faire à Narbonne : les incontournables

Dans un premier temps, balade dans le centre historique, agréable, marquée par la visite de quelques édifices médiévaux remarquables (Narbonne est classée Ville d'Art et d'Histoire). Pour les curieux, le canal de la Robine est classé par l'Unesco. Bien vite, on est attiré par la belle région de Narbonne : campagnes vallonnées, vignobles, étangs... puis la mer, à Narbonne-Plage et autres stations balnéaires de la côte.

Spécialités culinaires

Plusieurs produits réputés sont issus du terroir de Narbonne : le miel, les olives Lucques, mais aussi les vins du Languedoc et de Corbières. A retrouver les jours de marché dans les Halles ou directement dans vos assiettes aux bonnes tables de la ville et des environs.

dormir à Narbonne ?

Une gamme hôtelière plutôt complète est présente, du simple hôtel fonctionnel pour une escale sur la route à l'adresse plus confortable du centre-ville. N'oubliez pas non plus les chambres d'hôtes, les résidences de tourisme abordables, mais aussi les campings et les gîtes ruraux pour séjourner à la campagne ou en bord de mer.

Conseils aux voyageurs

N'attendez pas le dernier moment pour réserver votre hébergement en plein été si vous comptez passer vos vacances en bord de mer, à Narbonne-Plage par exemple : en juillet-août, il y a du monde !

Fiche d'identité

Population : 50000 habitants

Code postal : 11100

Département : Aude

Liens utiles

Site de l'office de tourisme de Narbonne

Tourisme à Narbone

A mi-chemin entre Montpellier et Perpignan, Narbonne fait partie de ces villes du sud de la France bénéficiant des largesses (en matière de soleil) du climat Méditerranéen. Traversée par le canal de la Robine, classé au patrimoine mondial par l'Unesco, Narbonne propose un cadre remarquable pour la visite : les quais, le centre-ville, puis plus loin, lorsque la chaleur prend le dessus, il est toujours possible de faire le détour par Narbonne-Plage ; la station balnéaire de la ville n'est éloignée que d'une quinzaine de kilomètres.

Narbonne est une ville dont l'histoire remonte à l'Antiquité, lorsque les Romains y fondèrent une colonie : la cité a conservé son importance à travers les âges, grâce notamment à sa position de carrefour bénéfique pour le commerce. Son patrimoine reflète son histoire : des vestiges de la via Domitia, les Horreum, la cathédrale Saint-Just, la Palais des Archevêques, de quoi justifier une escale prolongée sur les routes du Languedoc-Roussillon.

Visite de Narbonne.

Narbonne est une commune française située dans le département de l'Aude dans la région Languedoc-Roussillon. Située au coeur du « parc naturel régional de la Narbonnaise», Narbonne possède des sites naturels classés, comme le massif de la Clape et celui de l'abbaye Sainte-Marie de Fontfroide ainsi que l'étang de Bages-Sigean.

La ville est entourée d'un environnement composé de garrigues et de vignes, elle est aussi proche du littoral et est même dotée d'une plage de cinq kilomètres à Narbonne-Plage.

Le climat de Narbonne est de type méditerranéen. Il se caractérise par des hivers doux, des étés secs, et des vents assez violents comme la tramontane.

Au centre de la ville, sur la place de l'Hôtel de Ville, l'antique voie Domitienne (Via Domitia) est visible. C'est un vestige de la première grande route romaine tracée en Gaule à partir de 120 av. J.-C. La voie Domitienne reliait l'Italie à l'Espagne romanisée. À Narbonne, elle rencontrait la Via Aquitania, ouverte en direction de l'Atlantique vers Toulouse et Bordeaux, attestant dès cette époque du rôle de carrefour tenu par la ville.

A voir également : La cathédrale Saint-Just-et-Saint-Pasteur datant de 1272.

-Les horrea, des galeries souterraines remontant au Ier siècle avant notre ère.

-Le Palais épiscopal qui accueille la mairie, le musée d'art et d'histoire et le musée archéologique.

-Le pont des Marchands permettant le franchissement de l'Aude par la voie Domitienne.



Booking.com

Les plus populaires à Narbonne

Novotel Narbonne Sud Quartier Plaisance, à Narbonne Un bel établissement quatre étoiles, le Novotel Paris Pont De Sèvres se trouve à l’entrée de Paris, entre Issy les Moulincaux et Boulogne Billancourt. Il propose un hébergement confortable. Il a ...
à partir de85
Hôtel La Résidence 6 Rue Du 1er Mai, à Narbonne Situé à proximité du centre-ville et des monuments de Narbonne, l’hôtel La Résidence mélange l’authenticité et la modernité. Il comprend 26 chambres conviviales bien présentées et équipées. Il ...
à partir de67
Hôtel du Midi 4 Avenue De Toulouse, à Narbonne L'Hôtel Restaurant Du Midi se trouve au cœur de la ville historique de Narbonne, près des commerces, des bars et des restaurants. Il dispose de 37 chambres tout confort. Il a un restaurant serv ...
Voir les prix
Tous les hôtels à Narbonne

R&servez vos activités sur place, transferts, coupe-file et billets d'entrée musées & monuments

Top sites touristiques à Narbonne

Amphoralis - Musée des Potiers Gallo-Romains

La fondation de la Narbonnaise en 27 av JC par l'empereur Auguste marque le début d'un formidable essor pour la ville de Narbonne décrétée capitale de la nouvelle province. Ville portuaire, Narbonne devient alors un grand centre d'échanges marqué par le développement de l'agriculture et de l'artisanat, et en particulier de la céramique. C'est ce que nous montre bien le très didactique Musée des Potiers Gallo-Romains. Situé dans le village de Sallèle-d'Aude, le musée Amphoralis raconte la vie tricentenaire d'un atelier de potiers et de tuiliers gallo-romains actif au 1er siècle ap. JC. Les fouilles [...]

Basilique St-Paul

La basilique Saint-Paul-Serge se trouve sur la rive droite du canal de la Robine. Proche de la voie domitienne, elle fût bâtie sur une ancienne nécropole du 5e siècle autour du tombeau du premier évêque de Narbonne, Paul, qui vécut au 3e siècle. La crypte de la basilique contient d'ailleurs six sarcophages d'origine probablement païenne remployés par des chrétiens. Plusieurs sanctuaires se sont succédés à cet endroit avant la construction d'une église importante au 12e siècle. Narbonne était bien placée sur le chemin de Compostelle, l'église en tira bénéfice et put s'étendre. Ainsi, au 13e siècle [...]

Cathédrale St-Just-et-St-Pasteur

La cathédrale Saint-Just-et-Saint-Pasteur est le monument le plus prestigieux de Narbonne. Le sanctuaire remonterait au 4e siècle mais c'est en 1268 que le pape Clément V - ancien archevêque de Narbonne - ordonna la reconstruction d'une vaste église. Les travaux progressèrent mais en 1332 ils furent stoppés pour des raisons économiques -peste, guerre de Cent ans- et surtout politiques. Le différend oppose le clergé aux consuls de la ville. Les uns veulent agrandir leur église quitte à ouvrir une brèche dans le rempart, les autres s'y refusant. Les consuls gagneront et la cathédrale sera à jamais [...]

Cloître de Narbonne

Le cloître de la cathédrale Saint-Just-Saint-Pasteur est imbriqué entre l'église et le Palais des Archevêques. Sa construction débuta en 1349 mais ne fut achevée qu'en 1417. Entre-temps, la peste et les désastres de la guerre de Cent ans avaient frappés durement la région. Etaient venus s'y ajouter les querelles opposant le clergé aux consuls de la ville. Bref, les priorités étaient ailleurs ! Le cloître est constitué de quatre galeries couronnées d'une balustrade percée d'élégantes ouvertures quadrilobées. Les contreforts des arcades sont ornés de gargouilles et chargées de beaux pinacles de style [...]

Donjon Gilles-Aycelin

L'imposante silhouette du Donjon Gilles-Aycelin domine Narbonne. Avec la Tour Saint-Martial, le donjon encadre la façade néo-gothique du Palais des Archevêques réalisée par Viollet-le-Duc en 1845. Constituée de quatre niveaux et protégé par trois échauguettes, il était autrefois accessible par un escalier de bois amovible. Le donjon porte le nom de Gilles Aycelin, un prélat de la fin du 13e siècle nommé archevêque de Narbonne avant même d'avoir été ordonné prêtre et qui fut un soutien sans faille de Philippe le Bel. Il se distingua en participant à l'organisation du procès de l'Ordre des Templiers [...]

Voir les 16 sites touristiques à Narbonne

Les deals du moment


Votre voyage à Narbonne







Les voyageurs qui ont vu cette page aiment aussi