Quelle note donneriez-vous à Rome ?

Rome, qui dans l'Antiquité a su imposer son pouvoir à l'ensemble du monde Méditerranéen, impose aujourd'hui une attraction quasi universelle sur les touristes du monde entier. La richesse culturelle de cette ville est telle que cette capitale italienne ressemble d'ailleurs par endroit davantage à un musée à ciel ouvert qu'à une grande métropole européenne. Bienvenue dans la ''Ville Eternelle''.

Rome a exercé une grande influence sur le monde durant plus de 2500 ans. Elle était autrefois le centre du puissant empire romain, comprenant une vaste région qui s'étendait de la Grande-Bretagne à la Mésopotamie. Dans le centre historique, les témoins de la grandeur romaine à travers les âges sont partout, avec des palais prestigieux, des églises et des basiliques, d'impressionnants vestiges romains, des statues et des fontaines...

La ville est divisée en deux par le Tibre, et sur chacune des rives les monuments les plus exceptionnels surprennent le visiteur : le Colisée aux incroyables dimensions, le Panthéon, le Forum, tout le centre historique a été répertorié par l'UNESCO. Les amoureux de vestiges antiques et de patrimoine architectural se régalent... et même les plus réfractaires ne peuvent qu'être impressionnés par les richesses qu'a su conserver Rome.

Rome est en outre la capitale de la spiritualité catholique : la ville comprend en son sein les frontières de la cité-Etat du Vatican, où les foules se pressent sur la Place Saint-Pierre, pour admirer la Chapelle Sixtine, visiter les musées du Vatican ou assister à une apparition papale...

Plus prosaïquement, Rome est également une capitale de la mode, et les adeptes de shopping s'en donneront à cœur joie au pied de la Piazza du Spagna et ses célèbres marches : l'occasion de se poser un peu et de digérer les innombrables richesses dont recèlent cette ville.

Itinéraire à Rome : les incontournables

La ville intemporelle de Rome attire des visiteurs du monde entier, venez découvrir les vestiges de l'Antiquité, les chefs d’œuvre de la Renaissance, l'exubérance du Maniérisme et du Baroque... et n'oubliez pas de profiter de la vie à l'italienne et de la gastronomie.

A partir du Panthéon, arpentez les rues dans la boucle du Tibre : sur la place Navona, visitez la Chiesa Santo Agnese, puis la Chiesa Nuova, descendez au Palais Farnèse et au Palais Spada. Ne manquez pas le Campo de Fiori surtout les jours de marché, visitez San Andrea della Valle... 

En vous dirigeant vers le monument à Victor Emmanuel, visitez l'église du Gesù et admirez le magnifique plafond. Continuez sur le Forum Romain pour rejoindre le Colisée. Remontez vers le palais du Quirinale, San Carlo alle Quatro Fontane et le palais Barberini, ne manquez pas La fontaine de Trevi.

Rendez-vous à la Piazza di Spagna et montez à la Trinité des Monts. Promenez-vous dans le Parc de la Villa Borghese et visitez la galleria Borghese. Vous pourrez également découvrir la galerie nationale d'art moderne et contemporain.

Retournez vers le Tibre et traversez au niveau du Castel San Angelo pour rejoindre le Vatican. Au Vatican, visitez la Basilique Saint Pierre, La Chapelle Sixtine, montez sur le toit pour une vue imprenable sur Rome et visitez les musées du Vatican. Enfin, ne manquez pas de vous promener dans les rues pittoresques du sympathique quartier de Trastevere.

Visiter la Rome des Empereurs

Rome est une ville à l'immense patrimoine artistique. On peut visiter la Ville Éternelle en suivant des parcours thématiques. Parmi eux, le parcours incontournable est celui de la Rome impériale, qui permet de remonter le temps à la découverte des racines de la culture occidentale. Les ruines et les monuments d'époque romaine sont nombreux et souvent bien conservés.

Le monument symbole de Rome, le Colisée, est l'idéal pour commencer l'itinéraire. Connu aussi sous le nom d'Amphithéâtre Flavien, il a été construit par l'empereur Vespasiane au Ier siècle et les spectacles des gladiateurs s'y déroulait régulièrement. À partir du Colisée on rejoint  facilement les Forums impériaux, situés le long de l'avenue du même nom. Ils représentent la transformation du forum républicain, lieu politique de rencontre de la communauté, à l'époque impériale, quand chaque empereur fait construire son forum... En se promenant dans les Forums, on parcourt des places, des marchés et des rues bordées des restes d'anciens palais.

Derrière le Colisée on peut par contre visiter la résidence de l'empereur Néron, la Domus Aurea. Toujours à l'arrière du Colisée s'élève la colline du Palatino, une aire verdoyante qui se termine avec le Cirque Maxime, l'espace anciennement dédié aux courses des chevaux.

Le parcours continue d'ici vers les thermes de Caracalla, un complexe très vaste qui abrite des mosaïques et des sculptures provenant des colonies romaines. Près des thermes il y a la Porte San Sebastiano, où commence la Via Appia, une ancienne route riche en villas romaines et aujourd'hui siège d'un parc archéologique important.

À visiter à pied ou en vélo : en rentrant dans le centre-ville, il est possible de suivre un autre itinéraire en partant de la colonne de Marc Aurèle qui mène au Panthéon, l'imposant temple dédié à tous les dieux mythologiques romains.

Rome : les quartiers où sortir le soir

Peut-on parler d'un séjour à Rome sans évoquer sa vie nocturne ? Si Rome n'est pas la plus réputée des capitales européennes pour ses bars et ses boites, elle n'en demeure pas moins une capitale, et l'on a pas envie de passer la soirée dans sa chambre d'hôtel !

Pubs, bars, clubs, boîtes de nuit, tout est à Rome, il suffit de demander, d'imaginer, d'oser sortir et vous aurez tous les divertissements à portée de main : ne restez pas cantonner au centre historique de Rome, à moins d'opter pour une balade tranquille à partir de la Piazza di Spagna, en cas d'humeur romantique...

Le Testaccio est sans nul doute l'endroit le plus et le mieux animé, le soir. Ce quartier où les jeunes d'ici et d'ailleurs se rassemblent tous les soirs pour faire la fête, se transforme presque en lieu de parade et reflète la joie de vivre des jeunes romains.

A l'est de la gare Termini, à proximité de la première université de Rome, le quartier de San Lorenzo est le quartier étudiant de Rome, on peut y trouver de nombreux bars et clubs où les jeunes romains passent leurs nuits. Le samedi soir, les rues sont bondées de gens se déplaçant d'un bar à l'autre.

De l'autre côté du Tibre, un autre quartier sympa pour sortir est Trastevere, où il y a beaucoup d'endroits pour manger et boire.

Ceux qui cherchent des endroits plutôt gay peuvent longer « Gay Street » (située à deux pas du Colisée) et se laisser tenter par les nombreux établissements gays situés un peu partout dans la rue.

Infos Pratiques

Se déplacer à Rome

Les principales attractions touristiques de Rome sont relativement concentrées dans le centre historique, et les distances à parcourir n'ont rien d'insurmontable. Il donc préférable de se déplacer à pied dans Rome, la voiture est à proscrire (règles de stationnement pour polytechniciens), et lorsque l'on a les jambes lourdes, il y a toujours les bus, les trams ou le métro.

Astuce : on pourra trouver des formules de cartes de transports sur le site de Atac, la compagnie romaine.

Où dormir à Rome ?

Une situation centrale pour son hôtel, si agréable que cela puisse être pour visiter Rome, n'est donc pas vitale...Tant mieux pour les budgets restreints ! Eh oui, l'hébergement romain coûte cher, pas étonnant pour une capitale aussi touristique... Et comme souvent en Italie, le standing affiché n'est pas toujours celui que l'on retrouve à l'intérieur !

Pour être bref, de nombreux hôtels sont présents dans le centre, entre la Piazza di Spagna, le fontaine de Trevi et la rue très commerçante de la Via del Corso, ou du côté de la très touristique Piazza Navona... Aux abords de la Villa Borghese sont établies plusieurs adresses de luxe. Le quartier de Trastevere, certes un peu excentré sur la rive droite du Tibre, est un coin sympathique et animé le soir.

Les adresses les moins chères sont concentrées autour de la gare de Termini : peut être pas le quartier le plus agréable, mais le centre n'est qu'à dix minutes à pied !

Cuisines romaines

Vous trouverez à Rome pléthore de bons restaurants, mais un bon conseil : éloignez vous des lieux trop touristiques, la qualité n'est souvent pas au rendez-vous et vous allez payer le double du tarif normal. Essayez d'aller là où les Italiens vivent et mangent. Les pizzerias, où l'on achète ses portions au kilo, incontournbales en Italie, sont délicieuses et un moyen bon marché de se régaler.

Les grandes spécialités culinaires de Rome sont les artichauts à la romaine, les spaghetti alla carbonara, l'Abbacchio (côtelettes d'agneau), les escalopes alla romana, la Coda alla vaccinara ( ragoût de queue de bœuf)... A noter que la plupart des pizzeria servent uniquement le soir.

Principaux événements à Rome

  • En été, de fin Juin à début Septembre diverses manifestations musicales du jazz, de rock et de musique classique se produisent à Rome dans des lieux en plein air. Ne manquez pas l'Opéra de Caracalla qui se déroule ponctuellement dans les Thermes du même nom.

  • En septembre, Rome organise une Nuit Blanche (la Notte Bianca), comme à Paris, de nombreuses expositions ont lieu dans toute la ville dans des endroits prestigieux.

Conseils aux voyageurs qui se rendent à Rome

Pendant le mois d'août, de nombreuses boutiques sont fermées et Rome est déserté par ses habitants, semblant uniquemet peuplée de touristes. La température est très élevée et pas particulièrement agréable dans une grande ville où l'on marche beaucoup. Pas vraiment la meilleure période si vous aimez l'effervescence de la ville.

Par contre, vous serez sûr de trouver de la place dans un hôtel et de ne pas faire la queue pour les attractions.

Fiche d'identité

Roma, Italie, région du Latium.

Code postal : 00100.

Population : > 2,7M hab.

Superficie : 1 285,3 km².

Liens utiles

Site officiel de la commune de Rome

Site officiel de l'office de tourisme de Rome

La place et la Basilique Saint-Pierre au Vatican (Rome)

Croyants ou simples touristes, il y a toujours du monde qui gravite autour du Vatican et qui déambule sur la place Saint-Pierre : les dimensions de cette dernière sont véritablement impressionnantes, avec ses deux colonnades qui partent en arc de cercle pour rejoindre l'imposante Basilique Saint-Pierre. D'une extrémité de la place, les touristes à l'opposé paraissent déjà petits ! Dans les rues à partir de la Place Saint-Pierre, vous trouverez une succession de boutiques de souvenirs religieux vendant des objets parfois incongrus où les amateurs de kitch pourront trouver leur bonheur.

La gare ferroviaire de Termini à Rome

La gare de Termini est un point névralgique de la capitale italienne, pour les transports notamment : cette gare ferroviaire est celle où vous débarquez en cas d'arrivée en train. Devant la gare, les lignes de bus (de jour comme de nuit) sont nombreuses à prendre leur point de départ. De même, la station de métro Termini voit passer les deux lignes de métro romaine, ainsi que le train pour la liaison avec Fiumicino et l'aéroport Da Vinci. Dans les quartiers environnant la gare, vous trouverez des adresses d'hôtel accessibles : un bon point de chute, avec les transports donc mais également à distance de marche du centre historique de Rome et de nombreux sites touristiques.

Cinq monuments incontournables à visiter à Rome

A Rome, c'est véritablement la profusion de monuments à voir, d'époques et de natures variées. Si vous ne restez que deux jours à Rome par exemple, il va bien falloir faire un choix ! Et ce ne sera pas facile, mais si vous ne deviez n'en voir que cinq : -Le Colisée et Le Forum Romain : deux pour le prix d'un, l'imposant Colisée est voisin des vestiges du Forum Romain ; vous êtes plongés en pleine Rome antique ! -La Place Saint-Pierre : la vaste place du Vatican, ses proportions sont réellement impressionnantes. -La Piazza di Spagna : ses marches font parties des lieux emblématiques de la capitale. -Le Panthéon : sa grande coupole est immanquable en plein centre-ville de Rome. -Le Palazzo Venezia : un magnifique édifice du XVe siècle, à visiter.

Visiter le Colisée de Rome

Dans une ville qui compte un nombre invraisemblable de monuments remarquables, le Colisée demeure l'un des principaux symboles de Rome, vestige impressionnant de la grandeur antique de la cité. Les dimensions du Colisée ne peuvent que laisser songeur, et l'on peut rester un moment à le contempler sans trouver rien d'autre à faire ! Le Colisée se visite bien sûr, l'entrée est payante, un peu moins de 10 euros plein tarif ; si vous ne devez visiter qu'un unique site de l'Antiquité romaine, choisissez celui-ci. Vous ne serez en revanche certainement pas les seuls, autant bien choisir ses horaires (le plus tôt sera le mieux) pour éviter de faire la queue trop longtemps à l'entrée.

Les billets combinés et pass visites de Rome : le Romapass

Il en existe plusieurs formules, à choisir selon le format de votre voyage. Le temps d'un weekend par exemple, intéressez-vous au Romapass, valable trois jours. Concentrons-nous : cette carte donne un accès gratuit aux deux premiers musées/sites archéologiques visités, puis offre des réductions pour les visites suivantes. Quelques réductions également pour certaines expositions. Autre avantage, la carte comprend l'accès gratuit aux transports en commun de la ville (Atac). Le Romapass coûte 25 euros, vous pouvez l'acheter en ligne (http://www.romapass.it/), ou sur place dans les points d'informations de l'office du tourisme.

Où sortir le soir à Rome ?

En demandant directement aux Romains dans la rue, on vous conseillera invariablement trois quartiers différents à Rome, qui n'est pas franchement la capitale la plus festive d'Europe : si l'on ne veut pas se casser la tête, direction Piazza Navona et les rues qui l'entourent, où l'on trouvera quelques bars-pubs animés, mais sans grande originalité. Pour changer d'ambiance, rendez-vous dans sud de Rome, dans le quartier de Testaccio : populaire et animé, avec des bars sympathiques, des restos mais aussi des boites pour prolonger la nuit ; attention, notez que la majorité des boites romaines déménagent l'été vers les stations balnéaires de la côte du Latium. Pour compléter le triptyque, faites un tour le soir du côté du quartier de Trastevere : de nombreux petits bars étroits, chauds, du monde dans les ruelles, une ambiance décontractée.

Le quartier de Trastevere à Rome

Au sud de Rome, rive gauche du Tibre, il faut traverser le fleuve au niveau de l'Isola Tiberina (on profite d'ailleurs pour en faire le tour) pour pénétrer dans le quartier de Trastevere. La journée, le quartier est très agréable pour une petite balade de place en place, en prêtant particulièrement attention à la Piazza Santa Maria, dont l'église éponyme, Chisa Santa Maria, est une des plus anciennes de Rome. Le soir, Trastevere est réputé comme l'un des quartiers animés de la capitale : beaucoup de promeneurs, énormément de trattoria, des petits bars, des pubs...

La Piazza Navona de Rome

L'une des plus belles place de Rome, qui pourtant ne fait pas dans le détail à ce niveau-là ! La Piazza Navona occupe le plein centre-ville de Rome, à deux pas du Panthéon. Tout en longueur, la Piazza Navona épouse la forme du stade antique sur lequel elle fut superposée. L'ensemble baroque de la Piazza Navona est exceptionnel ; trois fontaines ponctuent la place, dont la fontaine des Quatres Fleuves, en son centre, surmontée d'un obélisque. Très fréquentée, la place accueille du monde la journée et toute la soirée ; dans les environs, de nombreux restaurants et quelques bars : attention aux attrapes-touristes dans le coin.

Campo dei fiori à Rome

Le Campo dei fiori est l’un des lieux les plus animés de Rome. Le jour, on y trouve un marché de légumes et de fruits et quelques artistes de rue, le soir ce décor cède la place aux fêtards qui viennent s’attabler sur les terrasses des cafés, des bars et des restaurants qui jalonnent la place. Le lieu est à découvrir aussi bien en journée qu’en soirée, on jurerait presque que ce n’est pas le même endroit tellement le contraste est important.

Trastevere : un quartier plus authentique que touristique

Le Trastevere est un quartier romain situé de l’autre côté du Tibre, dans la même rive que le Vatican. La renommée de ce quartier est due à sa simplicité. C’est en effet un quartier qui a su conserver le charme authentique romain. On y trouve des petits artisans et des commerçants le jour, la nuit le quartier connaît un peu plus de mouvement avec ses cafés, ses restaurants et ses bars. Un marché aux puces s’y installe le dimanche matin. Un autre marché, cette fois-ci ethnique, s’y installe le samedi à Via Portuense.

Le mont Palatin à Rome

La légende raconte que c’est sur le mont Palatin que Rome fut bâtie. C’est vous dire l’importance de cet endroit aux yeux des italiens de la capitale! En effet, le plus vieux quartier a été découvert ici, par des archéologues. On peut visiter le Mont Palatin tous les jours dés 9h et jusqu’à même une heure avant le coucher du soleil (il est fermé les 1er Janvier et le 25 Décembre). L’entrée coûte 9 € et est, comme pour la plupart des sites italiens, gratuite pour les jeunes et les séniors.

Le château Saint-Ange à Rome

Le château Saint-Ange, ou mausolée Saint-Ange, est situé sur la rive droite du Tibre (au pied de la Via della Conciliazione, à proximité du Vatican). Il doit son nom à la légende selon laquelle l’archange Saint Michel serait miraculeusement apparu au Pape Grégoire Ier pendant une procession au Vème siècle en annonçant la fin d’une épidémie de la peste, qui sévissait alors à cette époque. Cet événement est commémoré par une statue, œuvre de l'artiste Werschaffelt, située au sommet du monument. Le château en lui-même connu de nombreuses transformations et de nombreux éléments ont été modifiés ou supprimés au fils des années. On lui ajouta un donjon, un étage de briques, des bastions octogonaux, etc. La terrasse du château, en haut, offre un panorama splendide sur toute la ville. Son intérieur comprend actuellement cinq planchers et ainsi que de nombreuses salles couvertes de fresques de style Renaissance. En entrant, on ne peut s’empêcher de remarquer la rampe en forme d’hélice. Le château Saint-Ange est ouvert tous les jours de 9h à 19h pour 5€ l’entrée (fermé les lundis et jours de fêtes).

Le forum romain à Rome

Le forum romain, en plein cœur de Rome entre les deux monuments emblématiques du Colisée et du Capitole, est un vaste regroupement de ruines de l’ancienne époque romaine. Ce fut un lieu de rassembler public où les gens se regroupaient pour échanger des conversations, pour débattre, pour le commerce ou autre, etc. Munissez-vous de votre imagination et essayez de vous représenter ce que ces vestiges pouvaient être à l’époque de gloire de Rome. L’entrée aux forums est gratuite et débute à 8h du matin en été. On y trouve de nombreux temples dédiés aux empereurs ainsi que des boutiques, des basiliques, etc. Les éléments les plus importants des forums romains sont la Curie, le temple Vespasien, le temple d’Antonin et de Faustine, le temple de Vesta, la basilique de Maxence, l'Arc de Titus, etc.

Le panthéon, ou le temple dédié aux dieux de l’antiquité

Le Panthéon jouit d’un excellent état de conservation et représente le plus important monument romain à être parfaitement intact. C’est également un des monuments les plus importants dans l’histoire de l’architecture. Cet édifice religieux est situé sur le Champs de Mars et a donné son nom à un quartier de la ville de Rome. Il affiche une superbe façade composée de 16 colonnes (8 de face et 4 de chaque côté) de granite blanc en provenance d’Egypte mesurant 14 mètres de haut. Ces colonnes possèdent des bases et des chapiteaux taillés dans du marbre blanc. On remarque aussi une grande porte en bronze, sachez que celle-ci date de l’Antiquité ! La visite (gratuite !) est ouverte de 8h30 à 19h30 tous les jours (les dimanches de 9h à 18h et jusqu’à 13h les jours fériés).

Le Palais Doria Pamphilj à Rome

Le palais Doria Pamphilj à Rome est magnifique pour sa collection impressionnante de peintures de grands peintres, comptant parmi les plus illustres. Il s’agit en réalité d’une des collections privées les plus riches au monde ! On peut y admirer des œuvres de Vélasquez ou de Rubens, entre autres. Dommage que sa façade extérieure soit tellement noircie par la population, qu’elle passerait presque inaperçue aux yeux de certains passants. Ce palais donne sur la via del Corso et seule la rue la via dei plebiscito le sépare du Palais de Venise.

Les thermes de Caracalla

Il s’agit des plus grandes thermes jamais édifiées à Rome avec une superficie de quelques 11 hectares pour une capacité totale de 16000 baigneurs réunis en même temps. Les murs, de taille colossale sont impressionnants. Ils sont en marbre et décorés de mosaïques. Ces thermes, construites par les empereurs Septime Sévère et Caracalla, n’avaient pas uniquement une fonction d’hygiène, ils servaient également de lieu d’exercice et de détente mais aussi de culture. On y trouve en effet deux bibliothèques ! C’était un lieu public ouvert à tout le monde où tous pouvaient se réunir. Le parcours thermal comprenait un bain chaud au laconicum, un bain tiède au tepidarium et enfin, un bain froid dans le frigidarium. Aujourd’hui, on peut les visiter tous les jours dés 9h du matin pour 6 € l’entrée (moitié tarif pour les jeunes et les séniors).

La villa Borgese à Rome.

La villa Borgese et son musée sont ouverts du mardi au dimanche de 9 h à 19 h. Tel: 0039 06 32651329. C'est une superbe villa située dans un cadre magnifique. Il y a des œuvres remarquables d'Antonio Canova, Gian Lorenzo Bernini, Caravage. Le nombre de personnes admises est limité à 360 toutes les 2 heures , il est donc préférable de faire une réservation. L'entrée coûte 12,50 euros.

Les rives du Tibre à Rome.

Entre deux visites culturelles, ne manquez pas d'aller flâner sur les rives du Tibre et de franchir le Ponte Sisto ou le Ponte Angelo. Il est conseillé de rester sur les hauts des quais, le bas étant quelque peu laissé à l'abandon et assez mal famé la nuit.

Se déplacer pour un euro à Rome

A Rome, les sites les plus connus et les endroits les plus touristiques sont accessibles à pied, puisqu’ils se situent dans un périmètre pas très grand. Si tout de même vous comptez élargir votre périmètre de visite, le réseau de transport en commun est très bien développé à Rome. Chaque itinéraire est à 1 euro et on se procure les tickets chez les vendeurs de journaux. Sinon vous avez également les bus touristiques qui vous offrent une visite de Rome. Vous avez le choix entre un billet valable 24 heures ou de 48 heures. Ils vous permettent de découvrir la Cité éternelle à votre aise. Les tarifs des billets diffèrent d’une agence à une autre mais sont en général compris entre 20 et 40 €.

Les différents quartiers de Rome.

-Le centre moderne, c'est là que que se trouvent la plupart des hôtels, des magasins et des restaurants, le centre névralgique du quartier est la Via Veneto, c'est dans ce quartier que ce situe notamment la fontaine de Trevi. -Le centre de l'époque romaine médiévale et Renaissance, qui comprend la Navona, Campo de 'Fiori, et le quartier juifs. -Le Vatican, la cité papale sur la rive sud du Tibre. -Le centre de l'époque antique, avec le Colisée, le Forum Romain, le Forum d'Auguste et le Capitole. -Le Centre Nord, ou se trouvent notamment la Villa Borghese, la Place d'Espagne, et les quartiers de Parioli et Salario. -Trastevere, quartier au sud du Vatican, plein de petites rues pavées et de jolies places, un haut lieu de la vie artistique de Rome. 'Esquilino-San Giovanni, au sud de la gare Termini, avec la Piazza Vittorio Emanuele et la cathédrale de Rome Saint-Jean de Latran. -San Lorenzo, le Quartier étudiant derrière la gare, haut lieu de la vie nocturne romaine.

A voir autour de Rome.

-Aller à Frascati, connu sous le nom de Castelli Romani. C'est une superbe petite ville qui vous fera oublier la frénésie d ela capitale, ça se trouve à 21 kilomètres de Rome et c'est accessible en bus ou en train..( Roma Termini, trajet 30 minutes, billet 2 euros). -Le lac d'Albano, destination populaire chez les romains en été. Également accessible en bus et en train. -En voiture, il également possible de partir pour la journée à Pompéi, environ 3 heures de route depuis Rome. - Ostia Antica, l'ancien port de Rome. Il est accessible en métro toutes les 30 minutes depuis la gare Piramide. Découvrez aussi la cité papale de Viterbe, (environ 1h30 de Rome). Et tant d'autres chose encore....

Rome : activités sur place et loisirs

Rome est une ville touristique, les visites du patrimoine historique et des musées de la ville sont les principales attractions des visiteurs, la ville offre cependant d'autres activités.

Appréciez la douceur de vivre à Rome en profitant des cafés, des restaurants et des terrasses de la ville.

Profitez de votre visite à Rome pour faire du shopping (lors des soldes les prix sont très intéressants).

Rendez-vous Via dei Condotti pour découvrir les boutiques des grands créateurs italiens : Prada, Armani, Versace, Gucci, Dolce et Gabbana pour ne citer que les plus célèbres. Via del Corso vous trouverez des boutiques plus populaires et Viale Marconi vous trouverez les boutiques branchées.

Rendez-vous au marché aux puces : Porta Portese.

Profitez de la vie culturelle romaine et notamment des galeries d'art et des concerts, par exemple à l'Opéra ou à l'auditorium Parco Della Musica.

Vous pourrez profiter de la plage à Rome, les stations balnéaires telles qu'Ostie se situent à moins de 30 km de la capitale.

Les musées de Rome : premier tri

Vous aurez de quoi faire en matière de visite de musée à Rome, grande capitale culturelle s'il en est. A moins de séjourner un bon moment en ville, il faudra bien faire le tri parmi ces musées, selon vos centres d'intérêts. Les musées du Vatican comptent parmi les grands incontournables de Rome bien sûr, peut-être de toute l'Italie. Les musées consacrés à la Rome antique sont nombreux : les collections du Musée national romain par exemple sont réparties en différents lieux, la Palais Massimo, le Palais Altemps, les Thermes de Dioclétien, la crypte Balbi... toujours sur le thème de l'Antiquité, les Musées du Capitole figurent au programme. Les amateurs de collections d'art orienteront leur choix en priorité vers la galerie de la Villa Borghese qui abrite plusieurs chefs-d'oeuvre de la Renaissance notamment.

Les Musées du Vatican

Les musées du Vatican s’étendent sur plusieurs kilomètres et regroupent plusieurs musées et galeries présentant plusieurs civilisations telles que la civilisation égyptienne, des musées étrusques, les loges de Raphael, la Chiesa Sistina avec les fresques de Michel-ange ... Ces musées regorgent de chefs-d’œuvre de valeurs inestimables des plus grands de la Renaissance et de tous les temps. Entre deux prières, deux confessions ou deux messes, succombez à une la tentation. Durée de la visite : 3 heures. Fermé le dimanche Tarif : 15 € ou 8 € tarif réduit. Gratuit pour les moins de 7 ans. Gratuit pour tout le monde chaque dernier dimanche du mois. Les étudiants peuvent bénéficier de tarifs réduits en présentant un document. Pour plus d’infos : http://mv.vatican.va/5_FR/pages/MV_Home.html

La villa Borghèse et ses trois musées

Les musées de la villa Borghèse (la Galerie Borghèse, la galerie nationale d’Art moderne et contemporain et le musée de la Villa Giulia) sont ouverts tous les jours de 9h à 19h (sauf les lundis !) pour 10.5 € l’entrée (tarif réduit pour les jeunes entre 18 et 25 ans). Des visites guidées sont disponibles sur place (toutes les deux heures) de 9h à 17h. Il est important de réserver à l’avance sur le ticketeria.it ou par téléphone sur le (+39)6 32 810 (dommage que ce ne soit possible qu’en anglais). Site web de la ville Borghèse : www.galleriaborghese.it

Louer un vélo à Rome.

Voilà une bonne idée pour visiter Rome, le velo, pratique pour se déplacer à travers les ruelles du centre historique, là ou les voitures ne peuvent pas passer.  Quelques-uns des nombreux magasins de location: Informativo Punto, Via Appia Antica 58/60. Prix: 3 euros par heure, ou 10 euros par jour. (infos tél : 065126314.) Comitato per la Caffarella (Largo Tacchi Venturi). Prix: 3 euros par heure, ou 10 euros par jour. (Infos et réservations, tél : 06789279.) Location Top Bike & Tours. Via Quattro Cantoni 40 (entre la gare Termini et le Colisée). (Pour plus d'infos ou réservations tél. 064882893) Bikesharing point centerBici Rome & Baci. Via del Viminale, 5 (Gare Termini). Tél. 064828443 Bikesharing est une entreprise de transport public qui pourrait se comparer au vélib.

Informations pratiques sur Rome

Pays : Italie Région : Latium Province : Rome Code Postal : 00100 Altitude : 37 m Superficie : 1 285 km² Population : 2 718 768 hab.

A savoir aussi sur Rome

Au restaurant : il faut ajouter à l'addition le Pane e Coperto. Tenue correcte à adopter dans les lieux saints.

Tout pour préparer son voyage Rome

L'Italie ravit plus d'un vu son cadre splendide et romantique, surtout à Rome. Alors, pour y passer un séjour, il faut bien le préparer.

Formalités administratives

Une carte d'identité suffit pour les ressortissants de l'Union européenne.

Hygiène et sécurité

Côté hygiène, il n'y a pas de vaccination exigée, mais le vaccin antitétanique est tout de même conseillé. Et pour assurer sa sécurité, il suffit de redoubler de prudence dans les zones très fréquentées comme à Monteverde. Il est même préférable de n'apporter que le strict nécessaire lorsqu'on se déplace, car il faut surtout être prudent à cause des pickpockets.

Devises et budget

La monnaie courante est l'euro et pour effectuer ses transactions, prendre de l'argent ou se renseigner sur la monnaie locale, les banques sont les meilleurs lieux pour cela. Celles-ci sont fermées le samedi et le dimanche.

En termes de budget pour son voyage, il est plutôt recommandé de se référer au budget en France en prenant une petite marge, car la vie y est un peu plus chère.

Bon à savoir pour un séjour réussi

Dans certains endroits, l'utilisation de téléphone portable n'est pas autorisée pour éviter les ondes ou quelques problèmes de réseau. Et pour vivre comme un vrai Romain, le mieux est d'avoir quelques notions d'italien avant de faire le voyage.

Formalités administratives

Pour avoir plus d'informations sur Rome, visitez le site de l'office du tourisme www.turismoroma.it/ et celui de l'Ambassade de France www.ambafrance-it.org/

Budget restauration à Rome

Dans le centre de Rome, les restaurants sont omniprésents. Difficile de faire son choix. En résumé, vous pouvez considérer qu'avec une addition inférieure à 10 euros, vous vous en tirez à petits prix. Ensuite, les tarifs des restos romains sont plus ou moins équivalents à ce qui se fait en France. 20-25 euros d'addition pour votre repas représente le budget moyen pour manger au restaurant sans chercher les adresses bon marché. Il est toujours de faire grimper l'addition évidemment, dans les adresses plus chic. A l'autre extrémité de l'échelle des prix, visez les snacks ou bien plutôt les pizzeria, où l'on mange souvent bien pour pas cher.

Budget nourriture à Rome.

Pour 3,5 euros vous pouvez faire votre repas en achetant une part de pizza a emporter et une boisson. Entre 15 et 20 euros, vous pouvez obtenir un plat de pâtes ou une pizza avec dessert ou entrée et café. Les restaurants chinois sont encore très bon marché, mais d'autres restaurants ethniques (thaï, indien) sont généralement chers (30 euros par personne), les japonais sont très chers(40 euros minimum par personne).

Vaccins pour Rome

non

Sécurité et dangers Rome

Pays sûr. Attention tout de même aux pickpockets.

Conseils de santé pour les expatriés à Rome

A Rome, il y a une organisation qui s'occupe de la santé et se singularise par ses soins à moindres couts, c'est le SSN. Pour les expatriés surtout vers les pays tropicaux, où les risques d'avoir des agents pathogènes sont imminents, la vaccination est fortement recommandée pour avoir le certificat d'aptitude à l'expatriation. Pour cela, il faut suivre scrupuleusement les différentes étapes de la vaccination. Et le vaccin contre le paludisme est fortement conseillé pour ceux qui désirent passer des voyages de longs séjours en Afrique.

Cityzeum s'efforce de fournir une information sur la santé et la sécurité à jour et exacte, mais ne constitue en aucun cas la source officielle. Merci de complémenter votre recherche en visitant les sites de référence sur la destination.

Visa pour Rome

Faut-il un visa pour Rome non

Ambassade et office de tourisme Rome

Office national Italien de tourisme 23 rue de la Paix - 75002 Paris Tél : 0080000482542 Site Internet : www.enit-france.com Ambassade d'Italie en France 51, rue de Varenne - 75007 Paris. Tél : 01 49 54 03 00 Site Internet : www.ambparigi.esteri.it

Cityzeum s'efforce de fournir une information sur les formalités pratiques et administratives (visa, passeport, ambassade) à jour et exacte, mais ne constitue en aucun cas la source officielle. Merci de complémenter votre recherche en visitant les sites de référence sur la destination.

Distance pour Rome

Durée vol au départ de Paris et à direction de Rome : > 2 heures Durée train au départ de Paris et à direction de Rome : > 15 heures

Comment aller Rome

Aéroport de Rome Aéroport Leonardo da Vinci - Fiumicino - 33 km au sud ouest du centre ville de Rome - Navettes ville/aéroport (taxi, bus, train, métro) Train Gare de Termini à Rome

Quand Partir Rome

Mois conseillés avril à juillet et septembre à novembre Mois déconseillés août

Se déplacer Rome

Bus Tram Métro Pied

Le prix du transfert à l'aéroport de Rome

Pour le transfert dans l'aéroport de Rome, le plus utilisé est souvent le minivan. Ce service est facile, économique et surtout confortable pour tout déplacement entre la ville et l'aéroport. Il faut noter qu'il est préférable de faire des réservations qui sont toujours en langue anglaise. Enfin, le cout de chaque service rendu est très variable selon les sociétés.

Utiliser le métro à Rome

Le moyen de transport le plus simple à emprunter dans Rome demeure son métro (le metropolitana)... Il n'existe que deux lignes (la ligne A, rouge, et la ligne B, bleue) mais ces dernières desservent des points incontournables durant la visite de Rome, on sera donc facilement amené à les utiliser. Le point central du réseau est la gare de Termini, où passent les deux lignes. Le métro romain roule à partir de 5h30 le matin, jusqu'à 23h30 seulement... méfiance pour les couche-tard ! Une heure de rabais le samedi, fermeture à 00h30. On achète les tickets de métro aux bornes des stations, dans les kiosques ou les bureaux de tabac : un trajet coûte 1 euro.

Les transports à Rome

En soi, Rome est une ville plutôt étendue, mais son centre et ses grands sites touristiques sont généralement accessibles les uns les autres à pied. A Rome circulent de nombreux bus, six lignes de tramway, deux lignes de métro. La ville est bien quadrillée, vous n'aurez aucun problème pour vous rendre d'un point à un autre de Rome. Mieux vaut cependant être muni d'un plan du réseau de transport, car les arrêts (de bus notamment) ne donnent pas forcément d'indications très précises sur les trajets : il peut être parfois difficile de s'y retrouver. Les taxis ne sont pas donnés. Bus, métros et trams roulent jusqu'à environ 23h30-00h00. Des lignes de bus de nuit prennent ensuite le relais jusqu'à 5h30. Le billet de base coûte 1 euro. Transports romains : http://www.atac.roma.it/.

Circuler en bus à Rome.

Les bus sont fréquents à Rome. Les billets peuvent être achetés chez les marchands de journaux, et dans les distributeurs automatiques. Les billets coûtent 1 euros et sont valables 75 minutes. Le bus N° 64 qui fait l'aller-retour entre la gare centrale Termini et la Basilique Saint Pierre est à éviter parce qu'il est toujours bondé et qu'il y a de nombreux pickpockets.

Prendre le bus à Rome.

L'une des lignes les plus populaires et utile pour une visite de Rome est la ligne 40, qui va de la gare Termini au château Saint-Ange, près du Vatican. Elle est considéré comme une voie express, ses arrêts sont espacés d'environ 1,5 km. Pratique mais souvent très encombrée. Quant au bus de tourisme, avec toit ouvert, ils partent tous pratiquement de la Gare de Termini.

Les spécialités culinaires Rome

La gastronomie à Rome

Les spécialités romaines sont certes nombreuses. Mais toutes sans exception ne peuvent se passer leur ingrédient fétiche: les spaghettis!

Il y a par exemple les carbonara, les spaghettis à la matriciana, c'est-à-dire avec de la sauce tomate et viande de porc.

 

Spécialités culinaires et gastronomie Rome

Les restaurants romains proposent notamment l'abbachio, de l'agneau préparé de différentes façons (à goûter absolument !), et beaucoup d'autres plats typiques dont la sauce tomate est un des ingrédients principaux.

  • Antipasto (viandes froides et légumes crus, arrosés d'huile d'olive),
  • Bruschetta (pain grillé avec huile d'olive et ail),
  • Bucatini alla matriciana (tomates, lard et oignons),
  • Penna dall'arrabbiata (tomates, persil, et poivre),
  • Gnocchi alla romana,
  • Ricottas et les mozzarellas pour les fromages.
  • Vins blancs de Castelli Romani.

Rome est aussi réputée pour ses potages.

 

 

 


Booking.com

Météo à Rome

Actuellement à Rome

Ciel dégagé
Température mini : 21°c
Température maxi : 22°c

Voir la météo complète

Top sites touristiques à Rome

Le château Saint-Ange

Saviez-vous que le château Saint-Ange à Rome était un mausolée dans le temps ? En effet,  ce joli petit joyau italien a été édifié par l’empereur Hadrien en 135 après J-C pour servir de tombeau, pour lui et sa progéniture. Il a ensuite connu de nombreuses transformations, chaque civilisation a ajouté sa touche [...]

La Chapelle Sixtine

Vatican - Chapelle - Monument & Patrimoine Rome

La Chapelle Sixtine est à la fois un lieu historique et religieux et c’est certainement l’un des plus célèbres en Europe. Elle contient de nombreux chefs-d’œuvre datant de la Renaissance italienne dont la plus connue est bien sûr la fresque de Michel-Ange. Le nom de la chapelle lui vient du pape Sixte qui ordonna les premiers aménagements. [...]

# 3/468 : Le Panthéon

Le Panthéon

Eglise - Edifice religieux - Monument & Patrimoine Rome

Le Panthéon se trouve sur le Champ de Mars à Rome entre la Piazza Navona et la fontaine de Trevi. Il s’agit d’un édifice religieux qui nous vient du 1er siècle avant Jésus-Christ. Sa construction a été ordonnée par Agrippa homme politique et général romain. Le Panthéon que l’on peut voir aujourd’hui [...]

# 4/468 : Le Colisée

Le Colisée

AmphiThéâtre & Culture - Monument & Patrimoine Rome

Se rendre à Rome sans faire une escale au Colisée c’est comme visiter Paris, sans voir la Tour-Eiffel, et donc rater son voyage ! Il faudra absolument programmer une visite ! Pour vous donner un avant-goût de la richesse que vous allez découvrir sachez que le Colisée est en réalité un amphithéâtre qui a été construit [...]

# 5/468 : Le Forum Romain

Le Forum Romain

Forum romain - Forum antique - Monument & Patrimoine Rome

Centre de la vie publique romaine au VIII° siècle av. J.-C., le forum était à l'origine un marécage entre les collines du Capitole et du Palatin. Des monuments dédiés à la vie politique, religieuse, et commerciale s'y trouvaient. Le peuple romain s'accroissant, le forum devint trop petit, ce pourquoi Jules César en fit construire un nouveau [...]

Centre historique de Rome

Fondée selon la légende par Romulus et Remus en 753 av. J.-C. sur les bords du Tibre, la ville de Rome a d'abord été le centre de la République romaine, puis de l'Empire romain, et enfin la capitale du monde chrétien au IVe siècle. Le site du patrimoine mondial, étendu en 1990 jusqu'aux murs d'Urbain VIII, comporte quelques-uns des principaux [...]

La fontaine de Trevi

Fontaine - Monument & Patrimoine Rome - Incontournable

C'est la plus grande fontaine de Rome. A l’origine, la fontaine de Trevi était la bouche d’un aqueduc romain qui amenait l’eau d’une source construite en 1453 sous le pape Nicolas V. En 1731, un concours est organisé par le pape Clément XII, pour reprendre en main le sort de la place et sa fontaine: des travaux commencent en 1732 d'après les dessins [...]

Saint-Pierre (San Pietro in Vaticano)

Vaticano- Borgo - Basilique - Monument & Patrimoine Rome

L'origine de la basilique remonte au IV° siècle, construite par l'empereur Constantin sur le cirque de Néron, à l'endroit où saint Pierre, apôtre et premier pape du christianisme, est enterré. Au XV° siècle, en grande partie détruite après un incendie, le pape décide de la restaurer mais celui-ci meurt et les travaux sont interrompus. C'est en 1506 sous initiative du pape Jules II que le chantier est [...]

# 9/468 : Cité du Vatican

Cité du Vatican

Etat indépendant - le plus petit au monde - situé à Rome, haut lieu de la chrétienté, la Cité du Vatican témoigne d'une grande histoire et d'une prodigieuse aventure spirituelle. L’Etat du Vatican ou plus communément en tant que Vatican, est un Etat à part entière situé à l’intérieur de la ville [...]

Palazzo Doria Pamphili

Palais - Monument & Patrimoine Rome

La construction du palais par le cardinal Giovanni Fazio Santoro remonte à 1505 environ mais celui-ci fut contraint d'en faire don à son neveu duc d'Urbino en 1508. Après avoir été transmise aux héritiers, la propriété est rachetée par le cardinal Pietro Aldobrandini en 1601 et restera en chantier jusqu'en 1648. A la mort du cardinal Ippolito Aldobrandini, l'unique héritière du palais, Olimpia junior, [...]

# 11/468 : La Piazza di Spagna

La Piazza di Spagna

Place & Rues - Rome

La Piazza di Spagna, ou Place d'Espagne, est connue pour ses innombrables marches (au total, 135), fleuries au printemps et à l'été, dessinées par les architectes Francesco De Sanctis et Alessandro Specchi en 1723. Inaugurées à l'occasion du Jubilée de 1725 par le pape Benoît XIII, les marches devaient relier l'ambassade espagnole à l'église de la Trinité des Monts (située sur une zone d'influence [...]

Saint- Louis des français

Eglise - Edifice religieux - Monument & Patrimoine Rome

Le chantier de l'église de Saint-Louis des français (San Luigi dei francesi), dont la façade est de Giacomo della Porta et Domenico Fontana, commença sous les ordres du futur pape Clément VII en 1518 pour finir en 1589, année de sa consacration. Les ornements intérieurs sont eux du XVIII° siècle et on peut aussi y admirer le fameux cycle de Saint Matthieu du Caravage dans une des chapelles. Etant l'église [...]

Vatican - Lieu dédié à un artiste - Musée - Culture - Rome

Les Chambres faisaient partie de la résidence du pape Jules II, élu en 1503, et de ses successeurs. Les peintures furent réalisées par Raphaël entre 1508 et 1524. La Salle de Constantin présente des épisodes de la vie de cet empereur qui fit de la religion chrétienne le culte officiel. La Chambre d'Héliodore doit son nom à un épisode biblique faisant allusion aux armées étrangères repoussées avec succès [...]

Vatican - Egyptien - Musée - Culture - Rome

Les monuments antiques du musée egyptien proviennent de Rome et de la villa d'Hadrien à Tivoli, appartenant à des collectionneurs privés. A l'initiative du pape Grégoire XVI, le musée est fondé en 1839, sont intérêt étant du en partie à l'importance du rôle de l'Egypte dans les Saintes Ecritures. Composé de neuf salles il présente notamment des oeuvres de Mésopotamie et de Palestine. A voir: Hiéroglyphes [...]

# 15/468 : Les musées du Vatican

Les musées du Vatican

Vatican - Musée généraliste - Culture - Rome

Les origines des musées du Vatican remontent au temps du pape Jules II: amateur de sculptures antiques et d'art contemporain, il fut parmi les premiers à mettre les oeuvres à la portée du public. Mais ce n'est qu'au XVIII° siècle que furent fondés deux musées au Vatican, sous Clément XII. On doit cependant à Clément XIV et [...]

Voir les 468 sites touristiques à Rome

Les plus populaires à Rome

Scott House Via Gioberti 30, à Rome Profitant d’un emplacement idéal au centre de Rome, Scott House est un complexe hôtelier offrant à ses hôtes 34 chambres somptueuses. Avec ses 20ans d’expériences, la satisfaction est le maître mo ...
à partir de39
Hotel Contilia Via Principe Amedeo 81, à Rome Cet établissement a un cout pas cher du tout. Il a pour localisation Via Principe Amedeo 81 à Rome. Séjourner dans l'hôtel vous coutera un prix de moins d'une centaine d'euros pour une chambre dou ...
à partir de60
Eva's Rooms Via Dei Due Macelli 31, à Rome L'hebergement a un cout raisonnable. Il se trouve à l'adresse Via Dei Due Macelli 31 à Rome. Y séjourner vous coutera un prix de moins de cent euros pour une chambre double. Equipé d'internet. Acc ...
à partir de100
Tous les hôtels à Rome

Actualités et événements incontournables à Rome

  • Festa della Madonna della Neve : en août 2017

    Comme chaque année, la fête de la Vierge de la Neige est célébrée à Rome. La manifestation se traduit par une pluie de pétales de fleurs blanches ainsi qu’une marche sur les routes sinueuses avec à la main une statue de la Vierge Marie. Programme ri...

  • Fête de Saint François d'Assise de Rome : en septembre 2017

    Pour la 3è fois, Rome accueille l’événement consacré à Saint François d’Assise. Le mouvement franciscain de l’Emilia-Romagne est l’organisateur de ce festival. Des conférences, des spectacles, des expositions pour les enfants seront au programme. Des...

  • Romaeuropa Festival : en octobre 2017

    25 ans plus tard, la Fondation Franco-italienne Romaeuropa continu toujours à organiser le Top 4 des meilleurs festivals d’Europe. L’organisateur offre au public un événement international et pluridisciplinaire. Au programme, il y aura de la musique,...

  • Festival Internatinal du Film de Rome : en octobre 2017

    Les amateurs de films ainsi que les professionnels sont invités à assister au Festival du film à Rome. L’événement comportera des projections de films en compétition et des rétrospectives. D’autre part, il y aura aussi des soirées de gala, des exposi...

  • Festival International de Musique et d’Art Sacré : de octobre à novembre 2017

    Tous les ans, de fin octobre à début novembre, les plus belles basiliques de Rome organisent des concerts de musique et ce à l’occasion du Festival International de Musique et d’Art Sacré. Parmi les édifices religieux qui participent à cet événement,...

Voir tous les évènements à Rome



Les voyageurs qui ont vu cette page aiment aussi

Voir toutes les vidéos de Rome