Légèrement dans l'ombre de ses illustres voisines, il faut bien avouer que Salon est en bonne compagnie, à mi-chemin d'Arles, d'Avignon, et d'Aix-en-Provence. Si le château de l'Emperi retient tout de suite l'attention, lui qui domine la ville du haut de son rocher, Salon jouit d'une certaine réputation en raison de la présence ici de la patrouille de France, de son importante production d'huile d'olive, mais aussi de la fabrication de savon de Marseille.

Salon possède le charme typique des villes provençales, notamment dans sa vieille ville, autours du château. A voir notamment, l'église Saint-Michel, du XIIIe siècle. Un autre monument religieux, la gothique collégiale Saint-Laurent, abrite le tombeau d'un homme illustre qui vécut un bon moment à Salon, Nostradamus. Devenu une figure emblématique de la ville, on peut voir dans le centre deux statues à son effigie, tandis que son ancienne maison est aménagée en musée.



Booking.com

Les plus populaires à Salon de Provence

Tous les hôtels à Salon de Provence

R&servez vos activités sur place, transferts, coupe-file et billets d'entrée musées & monuments
Les deals du moment


Votre voyage à Salon de Provence







Les voyageurs qui ont vu cette page aiment aussi

Les bonnes affaires à Salon de Provence dénichées pour vous
Les bons plans Salon de Provence




Top sites touristiques à Salon de Provence et dans les environs

Savonnerie Marius Fabre

Salon de Provence est devenu l'un des principaux lieux de production de savon de Marseille : au XIXe siècle, la ville profite de l'importance de la culture de l'olivier dans ses environs. L'huile d'olive qui en extraite se trouve en effet être l'une des matières premières pour la conception du savon de Marseille, dont les règles sont établies de façon stricte. Aux alentours de 1870, Salon devient le siège de nombreux négociants, qui s'installent pour la plupart dans les quartiers à l'ouest du centre ; la ville devient un centre majeur dans la fabrication du savon, tandis que le ''quartier des savonniers'' [...]

Village de Salon de Provence

Légèrement dans l'ombre de ses illustres voisines, il faut dire que Salon est en bonne compagnie, à mi-chemin d'Arles, d'Avignon, et d'Aix-en-Provence. Si le château de l'Emperi retient tout de suit l'attention, lui qui domine la ville du haut de son rocher, Salon jouit d'une certaine réputation en raison de la présence ici de la patrouille de France, de son importante production d'huile d'olive, mais aussi de la fabrication de savon de Marseille. Salon possède le charme typique des villes provençales, notamment dans sa vieille ville, autours du château. A voir notamment, l'église Saint-Michel, [...]

La Grande Crau

La plaine de la Crau s'étend à l'est d'Arles jusqu'à Salon de Provence, puis vers sud et le rivage de la mer. La Crau correspond à l'ancien delta de la Durance, à l'époque reculée où celle-ci était encore un fleuve, il y a 4 millions d'année. Le fleuce s'est retiré ne laissant que des milliers de galets drainés par son cours, puis le climat chaud et sec de Provence s'est chargé d'assécher tout cet espace, riche cependant des limons contenus dans le sol. A la longue, la plaine est devenue aride et plane, formant une vaste steppe de 600 km². Ces steppes, localement appelées coussouls, servent [...]

Château de l'Emperi

Parmi les plus grands châteaux que compte la Provence, le château de l'Empéri impose ses remparts plantés sur les hauteurs de Salon de Provence, dénommées le rocher du Puech. Son époque de construction tourne autour des IXe-Xe siècle, sans qu'aucune année précise ne soit connue. On retiendra notamment que le château fût un lieu de résidence prisé des archevêques d'Arles, qui prirent la décision de la construction d'une forteresse en ce lieu : le château fût en outre longtemps sous l'autorité des empereurs du Saint-Empire romain germanique, d'où son nom. De son origine médiévale, il ne reste [...]

Château de la Barben

La Barden est un petit village situé non loin de Salon de Provence, en pleine campagne provençale étonament verdoyante dans les environs, en raison du passage d'une rivière, la Touloubre, qui irrigue les terres et tient le village à l'abri des sécheresse. Comme nombre de villages de ce type, la Barden est dominée par un château fort, construit en hauteur à même un éperon rocheux : son excellent état de conservation en font un des châteaux parmi les plus remarquables de la région. Un temps propriété [...]

Zoo de la Barben

La Barden, petite commune à quelques kilomètres à l'est de Salon de Provence, possède deux gros atouts touristiques, tout proche l'un de l'autre qui plus est, son château perché au-dessus du village, et son parc zoologique, le plus gros de la région sud-est, avec ses 33 hectares consacrés à l'exposition d'animaux en tout genre : on dénombre ici 120 espèces différentes. Un petit train parcours le zoo (embarquement pour 1 euro), à la découverte des différents enclos : les 600 animaux proviennent [...]

Site naturel éloigné d'une quinzaine de kilomètres au sud-est de Cavaillon, les gorges du Régalon sont l'occasion d'une bonne randonnée dans le petit Lubéron, région encore relativement sauvage. On emprunte la D973 à partir de Cavaillon pour se rendre aux gorges : l'entrée n'est pas loin du petit village du Logis-Neuf, où l'on trouvera un parking (payant). Ce lieu demeure assez fréquenté. Un parcours fléché vous mène dans un premier temps un travers un champs d'oliviers, avant de pénétrer dans un véritable canyon. A partir de là, la balade devient spectaculaire. Protégé du soleil et de la chaleur, [...]

Un environnement privilégié •L'observatoire ornithologique Mise en place en 1996 à l'initiative du Parc Naturel Régional du Luberon, cet équipement a pour but de faire découvrir les oiseaux de la Durance. La retenue hydraulique de Mallemort, réalisée en 1964 par EDF, constitue un plan d'eau remarquable pour l'observation de l'avifaune. C'est en hiver et au printemps que les oiseaux sédentaires ou de passage fréquentent cette étendue aquatique. La diversité des milieux naturels présents offre une multitude d'habitat pour les différentes espèces àn observer. La Durance constitue un couloir migratoire pour de nombreuses espèces ce qui permt des rencontres originales. •L'arboretum de la Font de l'Orme Un arboretum a été créé autour de la maison forestière. Les conditions écologiques sont idéales pour l'introduction d'espèces variées qui atteignent sous le climat des hauteurs remarquables. L'arboretum abrite entre autres quatre espèces de sapins méditteranéens, des pins pignons et des feuillus tels que le hêtre, le févier d'Amérique ou encore le noyer noir. Patrimoine •Le Vieux Village La fondation du village sur l'actuel "Vieux Mérindol" date de 1225. Il est bâti sur un piton rocheux d'où on domine la vallée Ormede la Durance : de la Sainte Victoire aux Alpilles. •Le Beffroi Tour de l'Horloge et ancien clocher du premier Temple. Ce beffroi représente les restes de l'ancien Temple détruit vers 1682 lors des persécutions religieuses. •Temple •Eglise catholique Sainte Anne Au dix-septième siècle, existaient deux lieux de culte catholique : dans le vieux village la "Paroisse" et en bas dans le quartier des bastides, une chapelle en bois rebâtie en pierre vers 1670. L'Eglise actuelle remplace cette dernière depuis 1756. La sacristie est surmontée d'un clocher à bulbe dit "Sarrazin" unique dans la région. •Le Lavoir Il se situe à côté de la Bastide "La Bourdille" à l'entrée du village. •Le moulin à huile du seizième siècle Le moulin à huile a été construit au milieu du seizième siècle après les persécutions contre les Vaudois. Sa voûte d'un seul tenant témoigne du savoir-faire des cobnstructeurs de cette époque. Le moulin appartenait au seigneur du village, les paysans apportaient leur récolte et laissaient une partie de leur production pour payer l'impôt. Un site historique : les Vaudois Minorité religieuse du douzième siècle, les Vaudois sont les disciples de VALDO, marchand lyonnais qui fait réaliser des copies de textes bibliques en langue courante. Les Vaudois seront déclarés hérétiques et poursuivis par l'église catholique. Fuyant l'inquisition, ils s'installent dans le Luberon fin quinzième, début seizième siècle. Les seigneurs de ce territoire vont conclure des accords avec les populations vaudoises afin de faire renaître les villages et relancer l'économie. Dans les années 1530, l'Inquisition retrouve la trace des Vaudois. En 1540, le Parlement de Provence prend l'arrêt de Mérindol condamnant les habitants des villages soupçonnés de semer le trouble et d'être hérétiques. 18 villages du Luberon seront rasés, brûlés et leurs populations massacrées en 1545. Ce n'est qu'avec le dernier Edit de Tolérance (1787) et la Révolution française que les persécutions cesseront définitevement pour des Vaudois qui avaient rejoint la réforme dans le cours du seizième siècle..

LES GORGES DU REGALON

Voici une très belle ballade à faire entre amis ou en famille ! Il est à noter toutefois qu’il s’agit d’une promenade sportive et qu’il est donc conseillé de la faire entre bon marcheurs ! Vous commencerez votre découverte en traversant une oliveraie avant d’atteindre l’entrée des gorges. Un énorme rocher entre les deux parois forme un pont naturel sous lequel vous passerez. A partir de cet instant, vous serez transporté dans un autre univers…une sensation d’ailleurs, hors du temps ! Toute une partie de l’expédition consistera à se hisser, grimper sur la roche, se faufiler à travers les rochers… La [...]

Istres

Découvrir Istres: sites touristiques, à voir et à faire... Istres se trouve en région Provence-Alpes-Côte d'Azur, dans le département des Bouches-du-Rhône. C’est une commune française qui bénéficie d’une position importante en bordure de Berre, le plus grand de l’Europe de par sa superficie. En plus, son emplacement se situe sur un axe routier menant à d'intéressantes villes comme Marseille et Arles. Il y a un parc régional où l’on peut voir de nombreuses richesses animales et végétales non loin de cette commune. La localité renferme également de richesses historiques et architecturales telles [...]