Notez Serbie ?

Généralités

Voir hébergements

La Serbie est une destination touristique en pleine expansion dans les Balkans : on redécouvre peu à peu dans cette région longtemps sujette aux troubles et à l'instabilité une réserve inépuisable de remarquables sites tant naturels qu'architecturaux, toujours un peu plus nombreux à rejoindre la liste du patrimoine mondial de l'Unseco. La Serbie est en effet l'héritière d'une histoire millénaire au cours de laquelle se sont succédés de nombreux occupants, Romains, Byzantins, Ottomans comme les grands royaumes de Serbie du Moyen-Age ; chacun a laissé une trace sur ce territoire que l'on pourrait diviser en deux aires géographique : au nord, la Voïvodine annonce les grandes plaines d'Europe centrale, avec pour principales agglomérations Novi Sad ou Belgrade, la très attractive capitale du pays. Au sud, le pays présente un relief montagneux d'altitude modéré jusqu'au nouvellement indépendant Kosovo. Pas moins de cinq grands parcs nationaux ont été créés pour préserver les grands espaces naturels de la Serbie.

Découverte de la Serbie.

La Serbieest un pays situé dans les Balkans, il est entouré par le Monténégro, la Bosnie-Herzégovine à l'ouest, la Bulgarie au sud, la Croatie au nord-ouest, la Hongrie au nord. La Serbie est un beau pays, ouvert au tourisme toute l'année. Pendant l'été les visiteurs aiment passer leur temps à Belgrade et profiter de la nature dans les nombreux parcs nationaux à travers le pays.

En hiver, les visiteurs sont chaleureusement accueillis dans les stations de montagne (l'une des plus populaires étant Kopaonik. Il y a aussi de nombreuses stations thermales telles que Sokobanja, Niska Banja et Vrnjacka Banja. Coté climat le nord est continental avec des hivers froids et des étés chauds et humides, quant au sud les étés sont chauds et secs et les hivers relativement froids. Outre ses beaux paysages les nombreuses curiosités de la Serbie comprennent des magnifiques châteaux, des monastères médiévaux, des beaux villages traditionnels et des villes animées, notamment Belgrade. Ne manquez pas non plus de visiter Subotica qui est situé dans le région de Voïvodine dans le nord de la Serbie. La ville se distingue par ses nombreux exemples d'architecture hongroise (on est juste à coté de la frontière avec la Hongrie) ainsi que par une scène étudiante animée. -Nis, qui est entouré par un certain nombre de sites d'importance historique. Il y a 3 sites remarquables : Mediana - Lieu de naissance de l'empereur Constantin le Grand, la Tour de Crânes et enfin la forteresse de Nis du 18ème siècle.

-Enfin Novi Sad, et sa forteresse de Petrovaradin. Aujourd'hui la forteresse contient un musée rassemblant tous les objets antiques de la région de l'ère préhistorique jusqu'à aujourd'hui.

Voyager en Serbie

A l'écart des grands flux touristiques en raison de nombreux conflits qui ont agité la région jusque récemment, la Serbie est une destination passionnante pour son patrimoine historique et naturel, mais aussi pour la soif de renouveau de nombre de ses habitants. Il n'y aucun danger à voyager en Serbie, si ce n'est quelques tensions aux frontières (ex : Kosovo) et la subsistance de zones non encore déminées... des soucis qui ne devraient pas concerner beaucoup de voyageurs.

Pour voyager à travers la Serbie, on utilise le bus : le réseau est fiable, mène partout, et s'avère très bon marché. Les trains sont à éviter car en piteux état et très lents. La location d'une voiture est évidemment intéressante pour se déplacer à loisir, si le budget le permet...

Dans l'ensemble, voyager en Serbie ne coûte pas cher : les petits budgets s'en sortent à merveille ! Même à Belgrade, sortir le soir n'est pas une ruine, la plupart des restaurants sont abordables, les musées/visites/transports tout autant.

Rayon hébergement, des prix élevés sont appliqués dans les adresses haute catégorie, principalement présentes dans la capitale. Autrement, on se loge à bon marché avec les hôtels sans prétention et les chambres chez l'habitant (souvent signalées par le panneau Sobe-Zimmer-Room), et pour vraiment pas cher dans les hostels en ville et les campings en dehors.

Car la Serbie ne se découvre pas qu'à travers ses villes (Belgrade, Novi Sad, Nis...) mais aussi via ses campagnes, ses parcs naturels, montagnes, lacs et rivières... de quoi prolonger son voyage de quelques semaines !

Partir en Serbie

La Serbie se situe à la frontière séparant l'Orient et l'Occident. Au milieu du monde méditerranéen et d'Europe centrale, elle abrite des sites touristiques comme des châteaux et des monastères datant du XIIe et XIVe siècle. Pendant son séjour, le visiteur pourra visiter de nombreux espaces naturels, une forêt verdoyante dans les alpages et des falaises immenses traversées par quelques fleuves, le tout illuminé par un soleil méditerranéen.

Une exploration pleine de sensation :

Escalader le canyon de l'Uvac, visiter le parc de Drina et passer dans le Monténégro en rafting et en kayak sont au programme. Sous un climat d'été, les vastes trésors naturels de la Serbie s'explorent par des randonnées pédestres, équestres ou en VTT. Un touriste peut aussi s'entraîner au parapente ou opter pour la spéléologie. Les curieux, auront le plaisir de voir les parcs nationaux comme celui de Fruska Gora où des vignes ont été plantées sur des collines très élevées, culminantes jusqu'à 538m. Il y a aussi le Parc national de Djerdap, les portes de Fer sur le Danube et le parc de Tara à visiter absolument.

La gastronomie serbe :

La cuisine de la Serbie résulte d'un grand mélange de peuples tels que les ottomans, grecs, bulgares et les slaves. Elle est surtout dominée par les traditions des austro-hongrois. Pour les Serbes, la journée commence par un café bien corsé façon turque et du burek, une sorte de chaussons friands composés de viande, champignons, pommes ou des cerises assez aigres. Le proja qui est un pain de maïs. Le Sarma, généralement servi en hors-d'oeuvre, est un plat de riz enroulé dans une feuille de vigne ou de chou avec de la viande. Leur soupe, appelé le Corbe est composée d'agneau, poulet ou de porc avec des haricots, carottes, navets et même du lard. Les plats traditionnels tels les moussakas, le djuvatch et les wiener schnitzel sont délicieux. Au dessert, les baklavas et les halvas qui leur viennent des Ottomans, sont tout simplement succulents.

Les coins où dormir en Serbie :

Côté hébergement, il n'est pas facile de trouver des hôtels de grand luxe, mais il y a tout de même des établissements à deux étoiles. Si vous souhaitez être en contact direct avec les Serbes, optez pour les pensions. Vous aurez l'avantage de connaître rapidement et en détail les traditions mais il vous faudra éviter de faire la fine bouche lorsque vous serez à table.

Les auberges de jeunesse de la FUAJ vous hébergeront sur un tarif allant de 3EUR à 12EUR. Plus insolite, certains visiteurs peuvent choisir les refuges dans les parcs nationaux, faire du camping ou dormir à la belle étoile.

Le basket, sport national en Serbie

Les Serbes aiment jouer au football et leur équipe se défend plus que bien, mais le vrai sport national ici demeure le basketball. Les terrains extérieurs sont nombreux où l'on assiste à quelques matchs de rue intéressants. Les Serbes ont un excellent niveau de jeu, à l'image de l'équipe nationale, longtemps une des meilleures du monde. Vlade Divac, ancien jouer de NBA, fait ainsi partie des figures emblématiques parmi les célébrités serbes ! Vue la taille et la carrure de nombreux Serbes, il n'est d'ailleurs pas étonnant que ces derniers excellent au basket...

Les paysages de Serbie, belle destination pour le tourisme en nature

Une bonne partie sud de la Serbie est montagneuse : les sommets évoluent entre hautes et basses montagnes jusque dans le nord du pays, où la plaine prend le relais. Tout amateur de randonnée et de tourisme vert se doit de considérer la Serbie comme future destination : on découvre depuis la route des paysages somptueux de montagnes couvertes d'épais massifs forestiers, qui par endroit paraissent vierge d'occupation humaine... bref, en se tenant à l'écart des centres urbains de Serbie, on profite de beaux paysages préservés : le pays compte d'ailleurs plusieurs parcs naturels protégés.

Combien de temps partir en Serbie ?

Prévoyez au grand minimum trois jours : Belgrade à elle seule occupe largement trois jours. On peut également en faire (trop) rapidement le tour en une journée, partir pour Novi Sad (pas loin), puis agrémenter le séjour d'une escale ''nature'' dans un parc naturel... très vite, on se rend compte que le temps manque, car la Serbie regorge de sites, naturels notamment, souvent insoupçonnés... Les dimensions du pays demeurent relativement modestes, les temps de trajet n'occupent pas une trop grande part du voyage. Une semaine en Serbie permet d'en voir davantage, de descendre le Danube par exemple... trois semaines-un mois sont à prévoir pour ''faire le tour'' du pays.

La bière en Serbie, ''pivo''

La bière (pivo) est abondamment consommée en Serbie, à Belgrade notamment. Le soir sur les tables des bars, des boites et même des restaurants, les bières sont omniprésentes. Le format de base est bien sûr la pinte, on ne fait de demi-mesures que dans les bars branchés de la Strahinjica Bana, dans le quartier de Dorcol... La Serbie produit de nombreuses bières : partout vous trouverez la Jelen Pivo, pas mauvaise pour une bière de base, présente partout. Les tarifs au verre comme en bouteille sont peu élevés, c'est un coup à prendre deux tours de ventre avant de rentrer ! Un festival de la bière se déroule à Belgrade chaque année aux environs de la fin août. Plus d'infos sur le site du festival : http://www.belgradebeerfest.com/, en serbe et en anglais.

Künstendorf, le village créé par Kusturica, en Serbie

Une destination pour le coup insolite, dans la campagne serbe, à 200 kilomètres de Belgrade, le village de Künstendorf a servi de décor au tournage du film ''La vie est un miracle'' d'Emir Kusturica. Le réalisateur a monté tout un projet visant à créer ce village forcément original et hors norme, qui a remporté par la suite un prestigieux concours d'architecture ! En tête d'affiche, la culture serbe mise à l'honneur. Künsendorf est depuis devenu une véritable attraction pour les curieux qui visitent la Serbie.

Découvrir Niš en Serbie.

Niš est une ville de Serbie entourée par un certain nombre de sites d'importance historique de différentes époques. Il y a 3 sites remarquables :Mediana - Lieu de naissance de l'empereur Constantin le Grand, c'est un site antique situé sur la route Nis - Niška Banja (Spa). -La Tour de Crâne (19ème siècle) qui a été construite par les Turcs avec les crânes des Serbes tués durant la bataille de Cegar, près de Nis, en mai 1809. Elle est de forme rectangulaire, d'environ 3 m de haut et a été construit à partir de chaux, de sable et de crânes. En 1892, une chapelle a été construite autour de la Tour. -Et enfin la forteresse de Nis du 18ème siècle, sur la rive Nišava. La forteresse fût construite par les turcs sur les restes d'un camp militaire romain. On trouve à l'intérieur, encore quasiment intact, une armurerie, un bain turc, un relais de poste turque, une mosquée, une poudrière et une prison. Niš est très bien desservi par bus , non seulement localement mais aussi internationalement, depuis la Bulgarie, la Turquie, la Grèce ou la Macédoine. Un trajet en bus de Belgrade dure environ trois heures si vous prenez un bus direct, beaucoup plus si vous faites des arrets. La station de bus de Nis se trouve au nord de la rivière. L'itinéraire le plus rapide de la station de bus à la place principale (Trg Kralja Milana) est de passer par le marché couvert. En train, Niš est desservi depuis Thessalonique en Grèce, Ljubljana en Slovénie, Skopje, Belgrade, Zagreb, Istanbul,Vienne, Sofia, Budapest.... Une autre liaison ferroviaire importante est celle de Bar, au Monténégro, qui relie Niš avec la mer Adriatique. Les trains sont lents, pas très propre, mais les billets sont bon marché, le paysage est parfois superbe. La gare est à 2 km à l'est de la place principale.

Découvrir Subotica, l'une des plus belles villes de Serbie.

Subotica est situé dans le région de Voïvodine dans le nord de la Serbie. La ville se distingue par ses nombreux exemples de l'architecture hongroise (on est juste à coté de la frontière avec la Hongrie) ainsi que par une scène étudiante animée. Pour dormir, les petits budgets pourront se diriger vers l'auberge de jeunesse derrière la gare, 14 rue Segedenski. Pour vous rendre à Subotica, il y a 2 trains quotidiens directs depuis Szeged en Hongrie (2 heures de trajet). Ainsi que des trains depuis Novi Sad.

Infos pratiques

Voir le magazine

Informations pratiques sur la Serbie

Pays : Serbie Capitale : Belgrade Superficie : 88 361 km² Population : 10 150 265 hab.

Monnaie, argent en Serbie : le dinar serbe

La monnaie serbe se nomme le dinar serbe. Attention, on se retrouve rapidement avec des liasses de billets pas possible avec ces dinars, dont la valeur est minime : pour 1 euro, on obtient en échange environ 100 dinars serbes... Le change s'effectue dans les bureaux de change bien sûr, dont les horaires d'ouverture sont larges à Belgrade, excepté le samedi et la fermeture du dimanche. Vous pourrez également changer directement au guichet d'une banque. Il n'y pas franchement de différence de commission... Vous pouvez également retirer directement (attention aux taxes supplémentaires) : les guichets automatiques sont nombreux à Belgrade, aucun problème de ce côté-ci.

Météo et climat

Climat et températures en Serbie

Climat continental Température moyenne : 3°C en hiver, 28°C en été

Météo Serbie: climat et prévisions météorologiques

Faisant partie des Balkans occidentaux, la Serbie est un État dans l'Europe du Sud. En général, elle bénéficie d'un climat continental modéré avec des hivers rigoureux surtout dans les montagnes. Dans sa partie nord, un climat continental caractérisé par un été chaud et humide et un hiver froid est observé. Dans sa partie sud-est, par ailleurs, l'été est chaud et sec et l'hiver est assez froid, avec des tombées de neige. Enfin, dans sa partie sud-ouest, l'hiver est particulièrement rude. Les températures les plus basses sont -4°C dans la région de Zlatibor et de 0°C à Belgrade. Dans cette dernière, la température annuelle moyenne avoisine en outre les 28°C.

Climat et saisons touristiques en Serbie

La Serbie est sous l'influence d'un climat continental modéré, ce qui signifie tout de même une grande démarcation entre les saisons. Ainsi, il fait très chaud en plein été, en juillet-août notamment, lorsque les températures dépassent régulièrement les 35°C ; à l'inverse, les hivers sont bien froids, les températures tombent souvent en dessous de 0°C ; la neige tombe abondamment sur les sommets, alors pourquoi pas venir skier en Serbie ? Été et hiver s'étirent dans le temps pour ne laisser que peu de place au printemps, doux et agréable, et à l'automne, davantage pluvieux. Le printemps ou l'arrière-saison s'avèrent certainement les meilleurs moments pour se rendre en Serbie.

Santé

Vaccins pour la Serbie

non

Sécurité et dangers en Serbie

Attention à la présence de mine dans la Serbie du sud.

Santé et risques sanitairesen Serbie

En raison de l'épidémie de grippe aviaire : ne pas consommer de volailles et se laver régulièrement les mains.

Cityzeum s'efforce de fournir une information sur la santé et la sécurité à jour et exacte, mais ne constitue en aucun cas la source officielle. Merci de complémenter votre recherche en visitant les sites de référence sur la destination.

Formalités voyage

Visa pour la Serbie

Faut-il un visa pour la Serbienon (pour un séjour de moins de 90 jours)

Ambassade et office de tourisme Serbie

Office de tourisme de Serbie 5, rue Léonard de Vinci - 75116 Paris Tél : 01.40.72.24.17 Ambassade de Serbie en France 5, rue Léonard de Vinci - 75116 Paris Tél : 01 40-72-24-24 / 01-40-72-24-10 Site Internet : www.amb-serbie.fr

Formalités d'entrée en Serbie

Certes, la Serbie n'appartient pas à l'Union Européenne, mais les formalités d'entrée ont récemment été simplifiées, et c'est désormais tout comme ! Pour tous les ressortissants de l'UE, une carte d'identité suffit pour entrer en Serbie. Ceci s'applique également pour ressortir vers les autres pays membres frontaliers de la Serbie : Hongrie, Roumanie et Bulgarie (Croatie également, bien que toujours hors UE). Vérifiez les formalités d'entrée si vous souhaitez vous rendre au Monténégro, en Albanie ou en Macédoine : à priori, le passeport sera demandé.

Cityzeum s'efforce de fournir une information sur les formalités pratiques et administratives (visa, passeport, ambassade) à jour et exacte, mais ne constitue en aucun cas la source officielle. Merci de complémenter votre recherche en visitant les sites de référence sur la destination.

Transport : comment y aller et se déplacer

Voir transports

Distance pour la Serbie

Durée vol au départ de Paris et à direction de Belgrade : > 2 heures

Comment aller en Serbie

Aéroport de Belgrade Aéroport Nikola Tesla de Belgrade - 18 kilomètres de la ville de Belgrade - Navettes ville/aéroport (taxi, bus)

Quand Partir en Serbie

Mois conseillés mai / juin / sept

Se déplacer en Serbie

Train Autobus Voiture (personnelle ou de location)

Transports Serbie: y aller et se déplacer

L'Air France et le JAT Airways sont les principales compagnies aériennes qui relient la France à Belgrade, Serbie. Le prix du vol  Paris-Belgrade-Paris s'élève en moyenne à 275 EUR. Pour rejoindre le centre-ville de l'aéroport, il vous est possible de prendre le bus de ville (0,05EUR), ou le minibus E7. Sinon, JAT Airways dispose d'une navette à environ 10 euros. Le déplacement interne est assuré par le Balkan Express qui part de Budapest et les bus qui partent de Belgrade tous les quarts d'heures. La liaison entre les villes environnantes est assurée par l'Eurolines.

Voyager en bus en Serbie

Comme dans l'ensemble des Balkans, le bus demeure de loin le meilleur moyen de voyager en Serbie. Les liaisons sont nombreuses entre les principales villes, les horaires respectées avec des départs ponctuels. Le bus permet aussi de se rendre dans des villes et villages de moindre importance. Il représente de plus un moyen de transport bon marché, plus rapide que le train, sans doute moins confortable : le confort des bus peut être très variable, ces derniers sont beaucoup utilisés par les Serbes et peuvent être bondés (et pour peu que le passager de devant baisse son siège, le trajet peut devenir très long..!). Gardez toujours un peu de monnaie (environ 100 dinars serbes) pour pouvoir mettre vos bagages en soute, les chauffeurs sont généralement intraitables.

Voyager en train en Serbie ou comment prendre son temps pour se déplacer

Qu'on se le dise, la carte inter-rail n'est pas franchement une bonne affaire pour un voyage dans les Balkans, à l'image de la Serbie. Mieux vaut emprunter les bus, plus nombreux, plus rapides, bien plus ponctuels... les trains serbes sont vétustes et lents, mais beaucoup préfèrent le charme d'un voyage en train ; dans ce cas, savourez votre trajet, celui-ci s'éternisera souvent des heures pour une distance toute relative... bien sûr, ce n'est pas un problème lorsque l'on a tout son temps ! Le site du train en Serbie : http://www.zeleznicesrbije.com/, en serbe et en anglais.

Aller en bus ou en train à Niš, en Serbie.

Niš est très bien desservi par bus , non seulement localement mais aussi internationalement, depuis la Bulgarie, la Turquie, la Grèce ou la Macédoine. Un trajet en bus de Belgrade dure environ trois heures si vous prenez un bus direct, beaucoup plus si vous faites des arrêts. La station de bus de Nis se trouve au nord de la rivière. L'itinéraire le plus rapide de la station de bus à la place principale (Trg Kralja Milana) est de passer par le marché couvert. En train, Niš est desservi depuis Thessalonique en Grèce, Ljubljana en Slovénie, Skopje, Belgrade, Zagreb, Istanbul,Vienne, Sofia, Budapest.... Une autre liaison ferroviaire importante est celle de Bar, au Monténégro, qui relie Niš avec la mer Adriatique. Les trains sont lents, pas très propre, mais les billets sont bon marché, le paysage est parfois superbe. La gare centrale est situé à 2 km à l'est de la place principale.

Cuisine et gastronomie

Voir restaurants

Les spécialités culinaires Serbie

Böreks, pljeskavica (hamburgers serbes), salade Chopska, simit (pain aux graines de sésame), riz pilaf. Pour les boissons : eau de vie.

Spécialités culinaires et gastronomie Serbie

Böreks, pljeskavica (hamburgers serbes), salade Chopska, simit (pain aux graines de sésame), riz pilaf. Pour les boissons : eau de vie.

Spécialités gastronomiques et culinaires Serbie

La cuisine de Serbie évoque le mélange de nombreuses traditions différentes, influencée surtout par les pays orientaux et la Méditerranée. Les plats sont très épicés, avec un assaisonnement de plusieurs fines herbes. En guise de bienvenu des visiteurs, les habitants ont la coutume d'offrir du slatko, composés de fruits conservés dans le sucre. Les boissons traditionnelles sont les Rakija : Sljivovica (eau de vie de prune de Serbie centrale), dunjevaca (eau de vie de coing de Voïvodine). Sachez également que la Serbie est traditionnellement une productrice de vin. A noter que ce n'est pas dans la gastronomie d'aujourd'hui que le petit déjeuner fait partie du repas journalier des serbes.

Trouvez un hôtel simplement au meilleur prix!


Top sites touristiques en Serbie

Monuments médiévaux au Kosovo

C'est à la périphérie de la ville que le patriarcat du monastère de Pec repose. Les quatre églises de ce site reflètent l'apogée de la culture ecclésiastique byzantine et romane qui s'est développée dans les Balkans entre les XIIIe et XVIIe siècles avec un style particulier de peintures murales. Les fresques du XIIIe siècle de l'Eglise des Saints-Apôtres révèlent ainsi la phase mature d'un style de [...]

Parc National du Durmitor

Reconnu Patrimoine Mondial de l'UNESCO en 1980, le Parc national du Durmitor, créé en 1952 englobe sur 39 000 hectares le massif du Durmitor et le Canyon de la Tara. Cette région est l'une des plus isolées et préservées du Monténégro. Il regorge, tout comme tous les autres parcs nationaux du pays, d'une biodivertsité inhabituelle, en particulier une flore endémique. Il contient aussi 18 lacs glaciaux [...]

# 3/6 : Zabljak

Zabljak

Zabljak est la plus haute concentration urbaine des Blakans (1 456m), et est essentiellement une station de ski en hiver. En été, elle propose de nombreuses activités: de l'excursion à l'escalade en passant par le rafting sur la rivière Tara pas très loin. La petite ville se trouve très proche du Lac Noir" Crno Jezero, principale attraction dans les montagnes, et l'on peut s'y rendre à pied. Zabljak [...]

Belgrade est la capitale et la plus grande ville de Serbie(1 576 124 habitants). Construite au nord de la Serbie centrale, au confluent d'une rivière, la Save, et d'un fleuve, le Danube. Belgrade est l’une des plus anciennes cités d’Europe, au fil de son histoire mouvementée, Belgrade a été conquise par 40 armées : elle a été romaine, byzantine, hongroise, ottomane puis capitale de la Serbie réellement [...]

# 5/6 : Vie culturelle

Belgrade est réputé pour sa vie nocturne particulièrement animée, avec des clubs ouverts jusqu'à l'aube un peu partout dans la ville. Le long des rives de la Save et du Danube se succèdent de nombreuses barges ("splavovi", cafés ,restaurants, salle de concert) qui figurent parmi les lieux les plus appréciés des noctambules. De nombreux visiteurs, venant particulièrement de Bosnie-Herzégovine, de [...]

# 6/6 : Musées

Le musée le plus important de Belgrade est le Musée national, créé en 1844 ; il abrite une collection de plus de 400 000 pièces, parmi lesquelles figure le célèbre Évangile de Miroslav qui date de 1180 et qui a été inscrit en 2005 sur la liste Mémoire du monde de l’UNESCO. Le musée d'art contemporain de Belgrade rassemble environ 8 540 œuvres créées en Yougoslavie depuis 1900. Avec environ 95 000 [...]

Les plus populaires en Serbie

Tous les hôtels en Serbie

Actualités et événements incontournables en Serbie

  • Festival international de musique : en octobre 2017

    Le Festival international de musique de Belgrade, appelé BEMUS, se déroule chaque année durant la première quinzaine du mois d’octobre. Le BEMUS rend hommage à la musique classique ancienne et contemporaine et au ballet. Les plus grands noms de la mu...

  • Foire Internationale du Livre : en octobre 2017

    La Foire internationale du livre de Belgrade est l’un des événements culturels les plus importants de la ville. Elle accueille chaque année près de 150 000 visiteurs et est suivie par plus de 900 journalistes du monde entier. Cette foire est l’occas...

Voir tous les évènements en Serbie



Les voyageurs qui ont vu cette page aiment aussi

Les bonnes affaires en Serbie dénichées pour vous. Plus d'offres en Serbie
Les bons plans la Serbie


Trouvez un hôtel simplement au meilleur prix!