Notez Tibet ?

Photo Trek au Tibet?

Généralités

Voir hébergements

Région rattaché à la Chine, le Tibet est le théâtre d'une lutte pour l'indépendance de ce pays, dont le gouvernement est en exil tout comme une centaine de milliers de ressortissants : le plus connu d'entre aux reste bien sûr le Dalaï Lama, chef spirituel des tibétains bouddhistes. L'une des craintes du peuple tibétain est l'assimilation puis la disparition progressive de leur culture à la culture chinoise, qui tente de s'imposer de manière impérialiste dans le pays.

Cette situation tendue amène parfois à des soulèvements (réprimés) de population, et le Tibet n'est donc pas une destination toujours ''facile'' : la région a pourtant ouvert ses frontières aux visiteurs, mais ces derniers demeurent en grande majorité chinois.

Bordé de la chaine de l'Himalaya, le Tibet possède quelques uns des plus hauts sommets du monde, et son territoire se situe partout à des altitudes élevées : Lhassa, la capitale, est perchée à 3650 mètres ! Le bouddhisme, religion et culture des tibétains, a produit un art de vivre et une production architecturale originale, qui, outre les magnifiques paysages montagnards du pays, justifient une excursion tibétaine.

Voyager au Tibet

Relié par l'avion et par le train au reste de la Chine, le Tibet a gagné en accessibilité et accueille un nombre croissant de touristes. Pays de hautes montagnes où les distances sont grandes (verticalement et horizontalement...), il n'est cependant pas encore évident de voyager à travers toute la région par ses propres moyens, à moins bien sûr, d'être un baroudeur endurci !

En effet, voyager au Tibet hors des grandes villes et principaux sites touristiques est parfois compliqué en raison d'un manque d'infrastructures de transports : trekkeurs invétérés, chevaucheurs de VTT ou adeptes de longs trajets en stop (officiellement interdit) trouveront des solutions. Autrement, pour un séjour plus limité dans le temps, louer une voiture (avec chauffeur, à moins que vous ayez le permis de conduire chinois...) permet d'organiser quelques escapades.

Au Tibet, les autorités chinoises ont établi un certain nombres de règles visant à maintenir une barrière entre les Tibétains et les touristes, mais il sera parfois possible de les contourner...

La plupart des hôtels modernes du Tibet sont tenus par des Chinois ; dans l'ensemble les tarifs restent relativement abordables, mais le rapport qualité-prix n'est pas toujours au rendez-vous. Des adresses bon marché sont disponibles, où l'on loge pour vraiment pas cher, mais dans certains cas, confort et propreté sont en chute libre ! De manière générale, le touriste doit choisir parmi les hébergements agréés par les autorités chinoises.

Pour une simple visite de Lhassa et de sa région, une grosse semaine peut être suffisante, mais lorsque l'on souhaite voyager plus en profondeur au Tibet, un séjour bien plus long est à prévoir !

Tibet, pour les amoureux des escalades

Le Tibet est une région autonome de la Chine qui se situe à l'ouest de celle-ci. Lhassa, « la terre des dieux », n'est non seulement le centre spirituel tibétain, mais aussi la capitale de la région. Le Tibet est surnommé« le toit du monde » en raison de l'immensité de son plateau qui est le plus grand au monde.

Des reliefs d'une taille impressionnante :

Le Tibet est le pays des grandeurs. En effet, en plus de détenir le plus vaste des plateaux du monde, il possède aussi trois grandes chaînes de montagnes qui délimitent ses frontières. Ce sont les monts Kunlun, la chaîne de l'Himalaya qui culmine au niveau le plus élevé du monde et le Karakoram (ou Karakorum).

Les attraits du pays :

Les hauts plateaux désertiques, les grands lacs et la mythique chaîne de montagnes de l'Himalaya au sud, font de cette région de la Chine, à l'identité propre, une destination merveilleuse et fascinante pour des voyageurs avertis et en quête de nouvelles pistes de randonnées et d'autres activités sensationnelles.

Ressources naturelles :

Le Tibet dispose de nombreux sites naturels, dont la chaîne de l'Himalaya, le plateau du Tibet septentrional, la vallée du Tibet méridional et les canyons du Tibet oriental. Le paysage tibétain est aussi composé de steppes, de zones humides, de vallées, de glaciers, de monts enneigés ainsi que différents terrains géothermiques.

La culture tibétaine :

Les nombreux édifices religieux voués au culte de Bouddha sont d'une grande beauté. Le voyage dans ce pays à la culture à part entière permet d'apprendre beaucoup de choses, notamment l'histoire de la civilisation tibétaine ainsi que les moeurs qui se pratiquent encore de nos jours.

Les points d'eau :

Les lacs sacrés, Yamdrok Tso et Namco et la rivière Yangtze sont les principaux points d'eau du Tibet. Ces points d'eau constituent un paysage magnifique à découvrir absolument.

Découvrir le Tibet à Rishikesh

Une forte communauté tibétaine est exilée en Inde, principalement au nord du pays, dans les montagnes. A Rishikesh, on trouve des commerçants tibétains qui vendent de beaux produits artisanaux, des lainages tissés très chauds, des objets en cuivre dont les fameux bols chantants. De même, c’est l’occasion de découvrir la cuisine tibétaine, avec ses mo-mo (petits beignets cuits à la vapeur), parfois au poulet, ce qui est rare dans une ville où le végétarisme est de rigueur.

Cérémonies des pujas à Rishikesh

A Ram Jula, ou Lakshman Jula, deux ghats servent aux prières rituelles dédiées aux divinités de l’hindouisme. Il faut y assister au moins une fois, de préférence le soir, lorsque la chaleur est moindre, et que les torches des prêtres illuminent le Gange de manière féerique. Ces prêtres sont debout sur des estrades, et psalmodient des mantras en faisant tourner à bout de bras les offrandes aux dieux. Lorsqu’arrive l’offrande du feu, la nuit s’éclaire d’un éclat mystérieux. Les pujas ont lieu chaque soir normalement. Les averses de mousson peuvent empêcher leur bon déroulement.

Comment voyager au Tibet

Le Tibet est un pays (enfin une région autonome) fascinant, malgré l’occupation chinoise il est possible de visiter la région et de découvrir les richesses culturelles et naturelles du Tibet. SI c’est la nature et les montagnes de l’Himalaya qui vous intéresse, je vous conseille plutôt de passer par un séjour ou un trek organisé car il est très compliqué d’organiser votre voyage par vous-même et de trouver un guide indépendant. Si vous souhaitez découvrir le Tibet en voyageant pare vous-même (sans passer par un circuit organisé) cela est désormais possible mais compliqué. Vous devez obtenir le visa chinois avant de partir mais ne dites jamais que vous voulez aller au Tibet (même chose pour le Xinjang) car vous ne l’obtiendriez pas. Une fois en Chine, vous devez obtenir un permis TTB pour vous rendre au Tibet. C’est en fait assez simple mais vous devez passer par une agence (adressez vous directement auprès des auberges de jeunesse qui proposent toutes ce service), cela prend 4 ou 5 jours. L’autorisation est généralement proposée par les agences avec le moyen de transport (avion, bus ou train…) et je vous conseille de prendre les deux en même temps. Vous trouverez facilement des agences à Pékin, Xi’an et Chengdu. Théoriquement, il est possible de prendre des billets avec le nouveau train Pékin-Lhassa mais ce n’est pas possible à partir de l’étranger (à moins de passer par une agence spécialisée peut-être) et ce n’est pas sûr du tout sur place (les témoignages des voyageurs sont contradictoires et les règles semblent fluctuantes). En tout cas, vous les obtiendrez comme les permis TTB auprès d’agences. Au Tibet, je vous conseille de visiter Lhassa : le Potala et le temple du Jokhang mais également le quartier musulman. Dans les environs, vous pourrez partir en excursion pour les monastères de Drépung, Séra, Ganden ou Tsurphu. Vous pourrez ensuite partir pour le monastère de Samyé où vous pourrez partir en trek à Chimpu. Rendez vous ensuite à Shigatsé pour visiter les monastères du Tashilumpo et de Shalu ou partir en excursion dans la montagne. A Gyantsé, découvrez le monastère et la ville fortifiée. Continuez jusqu'au monastère de Sakya. Vous pourrez également partir dans les montagnes au nord pour des treks, notamment au Mont Kailash ou au lac Manasarovar. Si vous avez du temps vous pourrez également vous rendre à Toling et Tsaparang les anciens centres politiques et religieux du royaume de Gugué. Bonne découverte !

Meilleures périodes pour s'attaquer à l'Everest.

Les meilleures périodes s'attaquer au plus haut sommet de monde sont de début Mars à la mi-mai et de Septembre à la mi-Novembre. Cependant, la poussière des plaines de l'Inde au cours du printemps troublent l'air et ne permettent pas une vue très claire sur les montagnes. Les hivers sont très froids et la neige peut rendre très difficile l'ascension et de grimper au dessus de Tengboche, de nombreux refuges peuvent être fermés au-dessus de cette altitude. Les étés sont très humides et les pics peuvent être perdu dans les nuages.

Restriction sur les visites du Tibet.

Depuis le 16 Juin 2011, les étrangers en visite en Chine ont besoin d'une permission spéciale pour entrer dans la région autonome du Tibet, traduisez par 'il est impossible de rentrer au Tibet'. L'interdiction doit expirer le 26 Juillet, 2011. Le tourisme au Tibet est strictement contrôlé par le gouvernement chinois, et les restrictions ont augmenté après les émeutes, et avant les Jeux olympiques de 2008. Passer l'interdiction, vous pourrez rentrer au Tibet mais seulement dans le cadre d'un voyage organisé. Le Tibet est aussi la seule région de Chine où des voyageurs ont déclaré avoir été arrêté ou interrogé par la police chinoise.

Circuits et itinéraires touristiques Tibet

Le Tibet fascine depuis longtemps les occidentaux, malgré l'occupation chinoise vous pourrez découvrir les richesses culturelles et naturelles de ce pays. Vous pourrez trouver quelques séjours organisés au Tibet notamment des treks dans l'Himalaya. A Lhassa, visitez le Potala et le temple du Jokhang mais découvrez également le quartier musulman. Dans les environs, vous pourrez partir en excursion pour les monastères de Drépung, Séra, Ganden ou Tsurphu. Vous pourrez ensuite partir pour le monastère de Samyé où vous pourrez partir en trek à Chimpu. Rendez vous ensuite à Shigatsé pour visiter les monastères du Tashilumpo et de Shalu ou partir en excursion dans la montagne. A Gyantsé, découvrez le monastère et la ville fortifiée. Continuez jusqu'au monastère de Sakya. Vous pourrez également partir dans les montagnes au nord pour des treks, notamment au Mont Kailash ou au lac Manasarovar. Si vous avez du temps vous pourrez également vous rendre à Toling et Tsaparang les anciens centres politiques et religieux du royaume de Gugué.

Activités et loisirs

Voir sites & attractions

Tibet : les activités sur place?

Le Tibet est accessible aux touristes étrangers facilement en voyage organisé et avec quelques démarches par vous même. Vous pourrez découvrir la culture tibétaines en visitant temples et monastères, en rencontrant des moines, en visitant l'architecture traditionnelle, en découvrant les artisans locaux... . C'est également une destination prisé pour les treks en montagnes ou en haute montagne et l'alpinisme. Il vaut mieux partir avec un guide ou un groupe.

Infos pratiques

Voir le magazine

Informations pratiques sur Tibet

Etat : Chine Région : Tibet Capitale : Lhassa Superficie : 2 500 000 km²

Site web officiel Tibet

www.tibet.com

Tout pour préparer son voyage Tibet

Formalités administratives

Un passeport valide 6 mois après la date de retour est nécessaire pour obtenir le visa obligatoire auprès de l'ambassade du Tibet dans votre pays. Vous devez partir dans les 3 mois qui suivent l'obtention du visa et votre séjour doit durer 30 jours tout au plus.

Hygiène et sécurité

Même si ce n'est pas obligatoire, il est toujours préférable de mettre à jour son carnet de vaccin avant de venir au Tibet. Si vous êtes sous médicaments, n'oubliez pas de les emmener avec vous.

Devises et budget

La monnaie utilisée au Tibet est le renminbi et 1 EUR en vaut environ 10 RMB. Les bureaux de change sont peu nombreux sur place. Pour l'hébergement et la restauration, prévoir environ 10 EUR par jour et par personne.

Électricité

Le courant est à 220 volts et a une fréquence de 60 hertz et les prises sont multiformats. En cas de besoin, on peut acheter un adaptateur à Lhassa.

Bon à savoir

Pour pouvoir voyager par la route avec une voiture de location, il faut avoir un permis chinois, mais il y a des transports en commun.

Liens utiles

Pour plus d'informations, visiter le site de l'office du tourisme de la Chine www.otchine.com/ ou le site du ministère des Affaires étrangères http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs/conseils-par-pays/chine-12226/.

Santé

Vaccins pour Tibet

Vaccins recommandés : Hépatite A, fièvre typhoïde.

Sécurité et dangers Tibet

Pour se rendre au Tibet, il faut oblogatoirement faire partie d'un voyage organisé.

Santé et risques sanitairesTibet

Il faut être en bonne santé pour se rendre au Tibet car l'hygiène est très mauvaise.

Les principaux risques de maladies au Tibet

Le Tibet est un pays encore en voie de développement. Il faut donc faire très attention en matière d'hygiène car les maladies comme le choléra, la rage, la fièvre typhoïde, et les maladies liées à l'insalubrité y sont nombreuses. Il est donc conseillé d'apporter avec soi des médicaments anti-inflammatoires et contre les fièvres diverses.

Cityzeum s'efforce de fournir une information sur la santé et la sécurité à jour et exacte, mais ne constitue en aucun cas la source officielle. Merci de complémenter votre recherche en visitant les sites de référence sur la destination.

Formalités voyage

Visa pour Tibet

Faut-il un visa pour Tibet oui

Ambassade et office de tourisme Tibet

Office national de tourisme du Tibet 84, boulevard Adolphe Pinard - 75014 Paris Tél : 01 46 56 54 53 Site Internet : www.tibet.com

Cityzeum s'efforce de fournir une information sur les formalités pratiques et administratives (visa, passeport, ambassade) à jour et exacte, mais ne constitue en aucun cas la source officielle. Merci de complémenter votre recherche en visitant les sites de référence sur la destination.

Transport : comment y aller et se déplacer

Voir transports

Distance pour Tibet

Durée vol au départ de Paris et à direction de Hobart : > 24 heures

Comment aller Tibet

Aéroport de Lhassa - 100 km du centre ville de Lhassa - Navettes ville/aéroport (taxi, bus)

Quand Partir Tibet

Mois conseillés juin à août

Se déplacer Tibet

Location de voiture

Les informations utiles sur les moyens de transport au Tibet

Parmi les différents moyens de déplacement au Tibet, il est conseillé aux touristes d'effectuer une location de voiture. C'est plus pratique et ainsi il vous est plus facile de visiter les sites qui vous intéressent selon votre guise. Pour se rendre dans les grandes villes de Tibet, vous pouvez également prendre l'avion.

Cuisine et gastronomie

Voir restaurants

Les spécialités culinaires Tibet

Semblable à la cuisine chinoise.

Spécialités culinaires et gastronomie Tibet

Semblable à la cuisine chinoise.

Les secrets des spécialités culinaires du Tibet

Les spécialités culinaires du Tibet sont exprimées à travers ses différents types de recettes qui ont chacune leur secret. Les momo par exemple sont des raviolis farcis végétariens ou avec de la viande de boeuf ou porc, ce sont des amuses bouches typiquement tibétains. La viande y occupe une très grande place dans la cuisine, leur favorie demeure celle des yaks, des porcs et des volailles. Ils les aiment bien grillées ou rôties.

Trouvez un hôtel simplement au meilleur prix!


Top sites touristiques au Tibet et dans les environs

# 1/10 : L'Himalaya

L'Himalaya

Formidable barrière empêchant les mouvements de population entre l'Inde et la Chine, la chaîne de montagnes de l'Himalaya concentre à elle seule les quatorze seuls pics de plus de 8 000 mètres du monde, y compris l'Everest. Dans ce massif inhabité et hostile, quelques îlots de population se sont pourtant développés. Ainsi, Katmandou au Népal se trouve au pied de la chaîne, du côté de l'Inde ; Lhassa, [...]

Escapade au Tibet

« Un dragon de fer danse sur le Toit du monde ». Depuis le 1er juillet 2006, on peut rejoindre le Tibet depuis la Chine sans devoir prendre l'avion qui coûte cher et sans devoir prendre des risques en 4X4 sur des routes escarpées : le train est arrivé. Longue de 1142 km, elle relie Golmud, à 2800 m d'altitude dans le Qinghai (chine) et Lhassa, 3650 m d'altitude, capitale du Tibet. Le prix d'un billet [...]

# 3/10 : Thamel

Thamel

Thamel est le quartier touristique de Katmandou. C’est là qu’on trouve la majorité des restaurants, hôtels, boutiques et services pour les occidentaux qui débarquent au Népal, qu’ils soient trekkeurs ou simples routards. On peut trouver à Thamel de la nourriture occidentale, des hôtels à bas prix, standing ou plus luxueux, de nombreuses agences de voyages qui proposent des treks, des excursions dans [...]

# 4/10 : Durbar Square

C’est la place historique et la plus impressionnante du vieux Katmandou : la cité glorieuse, comme elle était appelée. C’est aussi l’endroit le plus touristique de la capitale népalaise. Se balader dans Dubar Square est quitter pour quelques instants la réalité. L’accumulation de temples, de palais, de statues, de pagodes, les rues pavées rendent les lieux magiques. Tout est coloré. Le sari de femmes, [...]

Vallée de Kathmandu

Capitale royale et religieuse du Népal, Kathmandu s'élève à 1350 m d'altitude au confluent de deux rivières, la Bagmati et la Bishnumati, et est encerclée par des montagnes de taille moyenne dans les contreforts de l'Himalaya, ce qui explique qu'on parle de la vallée de Katmandou, administrativement connue sous le nom de zone de la Bagmati, qui comprend aussi Patan et Bhaktapur et est peuplée d'environ [...]

# 6/10 : Kumari Ghar

Cette maison qui date du XVIIIe siècle se situe au cœur de Dubar square, la cité glorieuse du vieux Katmandou. D’extérieur, la maison aux multiples fenêtres impressionne par la précision et la finesse de ses sculptures en bois. Deux lions en pierre gardent l’entrée. La cour est magnifique. Tout l’art des ébénistes newars est ici rassemblé. A l’intérieur se dresse un petit sanctuaire dédié à Bouddha. A [...]

# 7/10 : Swayambunath

Le temple de Swayanbunath est situé à deux kilomètres de Katmandou. Pour vous y rendre, vous pouvez entreprendre le chemin à pied, ou opter pour le bus ou le taxi. Le temple est visible de loin car il est situé sur une colline. Une fois à ses pieds, vous devez monter un grand escalier monumental qui vous mènera au site même. Cette montée est charmante, on aperçoit petit à petit la grandeur de la ville. [...]

# 8/10 : Patan (Lalipur)

Patan est une des trois villes royales avec Katmandou et Baktapur. Ce n’est pas la plus belle des trois, mais elle vaut largement le coup d’œil et renferme une architecture exceptionnelle. Cette ancienne capitale était une ville d’art. Une spécialité qui lui vaut son surnom « cité de la beauté ». Elle se situe à six kilomètres de la capitale, séparée de celle-ci par la rivière Bagmati. Patan était [...]

# 9/10 : Bodhnath

A la base, Bodhnath est un petit village à quelques kilomètres de Katmandou. Mais le lieu est extrêmement connu et visité pour son grandiose stupa. Le village, considéré comme un sanctuaire bouddhiste est peuplé de Tibétains qui ont fui l’invasion chinoise. On trouve ainsi à Bodhnath une trentaine de monastères tibétains. Au centre du village, le fameux stupa, large de cent mètres de circonférence. [...]

# 10/10 : Bhaktapur

Bhaktapur est la troisième ancienne capitale royale du Népal avec Patan et Katmandou. C’est sans conteste la ville la plus belle de la vallée. Elle a conservé un aspect médiéval fantastique et pittoresque. Jusqu'au XVIe siècle, Bhaktapur a dominé politiquement et économiquement tout le Népal. Elle a maintenu cette position jusqu'à la conquête gorkha en 1769. Depuis ce temps, cette ville a toujours [...]

Les plus populaires au Tibet

Tous les hôtels au Tibet




Les voyageurs qui ont vu cette page aiment aussi

Les bonnes affaires au Tibet dénichées pour vous. Plus d'offres au Tibet
Les bons plans le Tibet


Trouvez un hôtel simplement au meilleur prix!