avis voyageursAvis voyageurs (4 votes)
0 étoiles, avis rédactionAvis rédaction 0/4
  • Adresse : ,
Gravir les alentours de l'Everest est le rêve de tout alpinistes. Plusieurs treks sont possibles au milieu des géants himalayens. C'est l'occasion de se retrouver pendant plusieurs jours complètement immergés au coeur des montagnes. Au-delà des paysages de rêves, les treks permettent de croiser de nombreux villages sherpas. Les treks peuvent partir soit de Jiri, soit de Lukla. La ville de Jiri s'atteint en bus, elle est moins élevée que Lukla. Cela permet de s'acclimater progressivement à l'altitude. Mais on est aussi plus loin du camp de base de l'Everest. On rejoint Lukla par avion. Le prix du vol est assez cher, et les trajets sont régulièrement annulés pour des raisons climatiques. Mais partir de Lukla permet de se rapprocher beaucoup plus du camp de base. Le trek entre les deux villes dure une dizaine de jours. Il est destiné aux sportifs et nécessite une bonne préparation. Les descentes et montées sont raides, on passe un col par jour. Mais on traverse de très beaux villages et le rapprochement vers la haute montagne est progressif. Aussi moins fréquenté. Beaucoup de touristes préfèrent arriver directement au coeur des montagnes et débarquent à Lukla. Attention, on arrive directement en haute altitude, l'acclimatation demande de gros efforts physiques. Mais la montée est ensuite plus facile car les pentes moins abruptes. De Lukla, la montée au camp de base de l'Everest dure une quinzaine de jours. Les problèmes d'altitude peuvent toutefois freiner la cadence. Pour rejoindre les splendides lacs Gokyo, il faut compter un trek de douze jours de Lukla. Si on combine avec le camp de base, on arrive à une vingtaine de jours.


Informations pratiques Treks De L'Everest

  • Adresse : ,
  • Prix et tarifs entrée: L'entrée au parc national de Sagarmatha est payante.

Booking.com

Activité : visites, circuits, transferts, coupe-file, billets d'entrée musées & monuments
Sites populaires dans les environs de Treks de l'Everest
Les Sherpas

Comment ne pas associer le trek au pied de l’Everest avec aux fameux Sherpas ? Ce peuple est en réalité un groupe ethnique venu du Tibet aux XIIIe et XIVe siècles. Ils sont connus dans le monde entier pour être porteur en altitude. En tibétain, shar signifie « Est » et pas est un suffixe qui signifie « peuple » : d’où le mot Sherpa, désignant ceux qui viennent de l'Est. Il y a environ 500 ans, les Sherpas ont quitté la province du Kham, située dans l'Est du Tibet (bouddhiste), pour venir s'établir dans les hautes vallées himalayennes du Népal, notamment au pied du mont Everest. Les Sherpas sont [...]

Le camp de base de l'Everest

L’Everest, ce sommet qui fait rêver tant d’alpinistes. Pour y entreprendre l’ascension, c’est du camp de base que l’on part. Pour les plus modérés et aussi la majorité des touristes, c’est aussi de là que termine certains treks et c’est de là qu’on part pour avoir la vue sur le géant de l’Himalaya. Il existe en réalité deux camps de base. Le premier se situe sur le versant sud, du côté népalais. Il est à 5 364 mètres d'altitude, au pied du glacier du Khumbu. Le second versant nord se trouve côté tibétain à 5 154 mètres d'altitude, au pied du glacier du Rongbuk. Côté népalais, le camp de base [...]

Les Newars

Les Newars sont un groupe ethnique très présents au Népal. Ce peuple représente les premiers habitants de la vallée de Katmandou. Il parle la langue Newari, également appelé Nepal Bhasa. C’est une langue tonale asiatique du groupe tibéto-birman. Leur population actuelle est d'environ 1,2 millions d'habitants, soit environ 2,5% de la population. Vous entendrez sûrement beaucoup parler des Newars au Népal car c’est un peuple qui regroupe essentiellement des artistes. Ainsi, les temples de bois sculpté, la pierre et le bronze sculptés viennent des Newars. Ils ont parsemé dans toute la vallée un [...]

On appelle la ballade du Namo Bouddha la petite randonnée courte et facile qui mène au stupa du Namo Bouddha. La promenade se réalise en une journée au départ de Panauti et à destination de Dhulikhel, ou inversement. Il faut compter six heures de marche, à un rythme tranquille. La ballade est une plongée au cœur de la campagne népalaise. On traverse des petits villages traditionnels, authentiques, qui montrent comment vivent les Népalais des campagnes. Un niveau de vie qui évoque parfois le Moyen-âge. Les poules, les chèvres se promènent en liberté et les femmes utilisent des fours en terre cuite. [...]

Panauti

Le village de Panauti se situe à six kilomètres au sud de Banepa, une ville plus importante. Ce charmant village est à voir pour son caractère authentique et son ensemble religieux splendide, étonnant pour un village si restreint. Panauti est un ancien petit état donné par le roi Bhupitendra Malla à sa sœur comme dot. C’est une des plus vieilles villes du Népal. Elle possède son Durbar square au centre, ainsi que plusieurs temples. A la fin du XIIIe siècle, Panauti fut intégré au royaume unifié du Népal, au côté de Katmandou, Patan et Bakthapur qui en étaient les capitales. A l’intérieur de [...]

Bhaktapur est la troisième ancienne capitale royale du Népal avec Patan et Katmandou. C’est sans conteste la ville la plus belle de la vallée. Elle a conservé un aspect médiéval fantastique et pittoresque. Jusqu'au XVIe siècle, Bhaktapur a dominé politiquement et économiquement tout le Népal. Elle a maintenu cette position jusqu'à la conquête gorkha en 1769. Depuis ce temps, cette ville a toujours constitué un monde à part. Tout vêtu de briques rouges, le centre de la ville est un véritable bijou, même si le pavage est assez récent. Il abrite un grand nombre de temples, de palais, de petites [...]

Les deals du moment


Votre voyage au Népal







Les voyageurs qui ont vu cette page aiment aussi