avis voyageursAvis voyageurs
0 étoiles, avis rédactionAvis rédaction 0/4
En terre picarde, région injustement méconnue de France, la petite ville de Vervins ne manque pas d'attraits. Elle est située dans l'Aisne, à environ 40 km au nord-est de Laon, et arrosée par une rivière au joli nom : la Brune, petit affluent de la Serre. Ancienne place forte du Moyen-âge, Vervins fut protégée à l'époque par des remparts, dont une grande partie ceint toujours la cité et lui donne son charme. Longtemps dirigée par les Seigneurs de Coucy, Vervins fut plusieurs fois envahie par les Anglais puis reconquise par les Français pendant la la guerre de Cent ans. Jusqu'au milieu du 20e siècle, la cité fut florissante et très commerçante, grâce à sa petite industrie, en particulier le travail de la laine et du coton, ainsi que l'artisanat de l'osier pour lequel la Thiérache était renommée. La petite cité de Vervins constitue de nos jours une étape confortable, excellent point de départ pour rayonner dans la verdoyante e Thiérache et pour découvrir ses curieuses églises fortifiées : une soixantaine au total, à commencer par celle de Fontaine-les-Vervins. Construites aux 16e et 17e siècles, ces églises constituaient un refuge sûr pour les villageois en cas d'attaques ennemies, hélas fréquentes en Picardie. La plupart sont construites en briques rouges, matériau usuel dans le nord de la France. Cependant, chacune est différente et possède son originalité propre. Parmi les plus connues, citons celles de Bancigny, la Bouteille, Englancourt, Montcornet, Nampcelles, Origny en Thiérache, Parfondeval, Plomion et Wimy.

Booking.com

Activité : visites, circuits, transferts, coupe-file, billets d'entrée musées & monuments
Sites populaires dans les environs de Vervins, dans l’Aisne
Parfondeval

Village agricole, village bucolique, village champêtre, au milieu des vaches, des champs de maïs, des vergers de pommiers et des pâturages, Parfondeval, tranquille dans sa campagne, ne demande rien. Rien que la beauté et la quiétude de son patrimoine, qui charmera plus d'un visiteur. Toutes de briques rouges et de toits en ardoises, les habitations de Parfondeval s'alignent artistiquement autour de l'église fortifiée Saint Médard, datant du XVIe siècle. Une église remarquable, à l'architecture sans aucune pareille. Son donjon vermeil foncé, grand bloc carré surmonté d'une coiffe brune en pointe [...]

Étang de la Galoperie

Dès le 13e siècle, les moines de l'abbaye de Liessies creusèrent au cœur des forêts de profondes fosses destinées à devenir des viviers ou à actionner des moulins...Le nom du bourg voisin, Fourmies, parle de tout cela puisqu'il dérive d'un terme latin désignant la "fosse d'eau". Plus tard au 16e siècle d'autres fosses furent aménagées pour cette fois les besoins de la métallurgie avant d'être abandonnés au 19e siècle avec l'arrivée des haut-fourneaux. Aujourd'hui, il existe tout un ensemble d'étangs dans la région issus de ce passé à l'image de celui dit de " la Galoperie ", qui est bordé d'un [...]

Est de l'Avesnois

Le pays de l'Avesnois est souvent décris comme "le sud du nord". C'est vrai que cette région à ses particularités. Climatique d'abord, les Ardennes ne sont pas très éloignées et l'Avesnois est ainsi privé des influences maritimes adoucissantes, le climat est donc plus rude. Géologique ensuite, les sols sont austères et leur exploitation plutôt récente. Tout cela donne pourtant des paysages rieurs, constitués de boccages, de vergers et de grandes prairies alimentés par la multitude de sources qui parcourent le pays. En Avesnois, la table est par ailleurs essentielle : carpes à la crème, boulettes [...]

Avesnes-sur-Helpe

Ville fortifiée à flanc de falaise, Avesnes est une ville d’art et d’histoire. D’histoire, comme en témoignent ses remparts dont les premières pierres remontent au XIème siècle. La tour ronde à côté du Bastion de la Reine est quant à lui un reliquat des fortifications du XIIIème siècle. Le Bastion de la Reine date du XVIème siècle, c'est-à-dire de la reconstruction qui a suivi le passage destructeur de Louis XI. Les ouvrages extérieurs sont le résultat du travail de Vauban aux frontières du royaume. Au cœur de ces remparts la vieille ville présente nombre de trésors qui retrace l’histoire de la [...]

Disputée à toutes les époques, la Thiérache a eu une histoire violente, faite d'invasion, de mises à sac et de massacres. Le témoignage le plus évident de ce passé guerrier est la présence d'une cinquantaine d'églises fortifiées réparties sur tout le territoire. Car autrefois dans la région les châteaux et les villes étaient rares et éloignés des villages. L'église était souvent le seul bâtiment de pierre et elle était considérée comme inviolable en cas de conflit. Dernier refuge des villageois, ceux-ci fortifièrent donc leurs églises en les dotant de remparts, clochers-donjons, portails à mâchicoulis [...]

La Thiérarche

Dans l'histoire, la Thiérache a toujours joué le rôle d'une zone charnière. D'abord, entre les mondes roman et germanique, ensuite entre la grande plaine picarde et les reliefs émergeant du massif ardennais. La Thiérache est encore un pays mouillé irrigué par de nombreuses sources et quelques rivières. Les sols y sont argileux, propices à l'élevage et à la culture des pommes. Mais c'est encore un pays à l'histoire mouvementée et ce depuis le Moyen-âge. Toutes les guerres sont passées par là et l'insécurité permanente a finalement donnée à la Thiérache un des traits de son paysage, l'importance [...]

Ville de Laon

"Tout est beau à Laon, les églises, les maisons, les environs, tout !" Ainsi parlait Victor Hugo, impressionné par la capitale de l'Aisne. Vaste cité posée sur une acropole gigantesque qui domine la plaine picarde, Laon est une vieille cité. Celtes, Romains, Mérovingiens, Carolingiens et Capétiens tous l'utilisèrent et la fortifièrent. Au 12e siècle ses foires -lors desquelles lin, chanvre et vin- étaient échangés, comptaient parmi les plus importants du royaume. Ruinée par la guerre de Cent ans et surtout par les guerres de Religion, elle fut soumise par Henry 4 après une longue résistance. Suivront [...]

Les meilleurs hotels proches de Vervins, dans l’Aisne

à 33 km
Auberge Everhôtel De Laon Zac Du Champ Du Roy - Rue Turgot L'Auberge Everhôtel De Laon se trouve entre Saint-Quentin et Reims. L’établissement propose 30 chambres avec climatisation et installations modernes. Son restaurant propose des mets faits maison. ...
Voir les prix
à 34 km
Premiere Classe Laon Rue Nicolas Appert La première classe Laon est un complexe hôtelier situé dans la ville de Laon. Il dispose de 48 chambres, d’un restaurant, d’un bar, de plusieurs salles de réunions et d’un centre de remise en form ...
dès 36
à 34 km
Hotel Saint Vincent 111 Avenue Charles De Gaulle L'hôtel Saint Vincent se trouve à quelques minutes du centre de la ville de Laon. L’hôtel comprend 47 confortables chambres qui sont très bien pourvues, et un restaurant servant des plats locau ...
dès 67
à 34 km
Campanile Laon Avenue Charles De Gaulle, R.D. 181 Le Campanile Laon compte 46 chambres. C’est un établissement de catégorie deux étoiles situé dans la partie moderne de Laon. Le petit déjeuner est servi dans le restaurant. Les clients bénéficien ...
dès 66
à 37 km
Hôtel Marmotte Avenue Georges Pompidou L’Hôtel Marmotte est un établissement une 1 étoile du quartier commerçant de Laon. Il a 37 chambres non-fumeurs. Il a son propre restaurant. Les clients de l’hôtel peuvent accéder gratuitement à i ...
dès 39
à 39 km
Hostellerie Du Marché 45 Rue De Landrecie L’Hostellerie Du Marché se trouve en plein centre de la ville du Cateau et non loin du musée Matisse. Cet hôtel deux étoiles comporte 9 chambres disposant d’un prix abordable. Il comporte égalemen ...
dès 56
Tous les hôtels

Les deals du moment


Votre voyage dans l'Aisne







Les voyageurs qui ont vu cette page aiment aussi