avis voyageursAvis voyageurs
0 étoiles, avis rédactionAvis rédaction 0/4
Il subsiste encore de petits villages isolés au Panama, des communautés traditionnelles demeurant intactes et encore préservées, là où es autochtones vivent en marge du reste du monde dans une atmosphère d'authenticité exceptionnelle. Le village de Wuala en est un parfait exemple... Dans la jungle du Darien, situé prés de la frontière colombienne, Wuala est l'habitat des indiens Kunas, l'un des seuls peuples à avoir lutté contre le gouvernement et obtenu leur autonomie grâce à une aide extérieure. Le village de Wuala appartient à la comarca Wargandi, faisant partie des comarcas Kunas. L'ambiance y est magique ! Le village est fait de petites ruelles boueuses où se dispersent un peu partout de petites maisons de palmes. Les femmes sont ici toutes vêtues de Molas, un habit traditionnel fait de tissu très colorés, et sortent la poitrine dénudée. Elles se cachent aussitôt qu'un étranger approche. Elles portent également un nombre inimaginable de perles. Comment y accéder : Très difficile d'accès, une route chaotique de plusieurs heures au milieu de la jungle mène au petit village de Wuala. Il faut traverser le Rio Chucunaque pour arriver à Wuala, perché sur une colline.

Booking.com

Activité Wargandi: visites, circuits, transferts, coupe-file, billets d'entrée musées & monuments
Sites populaires dans les environs de Wuala
Parc national du Darien

Plus grand parc d'Amérique Centrale et véritable pont naturel avec l'Amérique du Sud, le parc du Darien présente une exceptionnelle variété d'habitats : plages sablonneuses, côtes rocheuses, palmeraies marécageuses, mangroves, marécages d'eau douce, forêts tropicales de basse et moyenne altitude abritant une faune et une flore remarquables en plus de différentes espèces autochtones. Il sont en effet près de 65 000 êtres à vivre encore coupés du monde, chassant, pêchant, cultivant la terre, et produisant un artisanat coloré. Comment ne pas être scandalisé alors lorsque l'on sait que nombreux sont [...]

Parc national de Los Katios

Couvrant 72 000 hectares dans le nord-ouest de la Colombie, le parc de Los Katios appartient à l'isthme de Darièn qui relie le Panama et la Colombie. En son coeur, des collines basses, des forêts et des plaines humides dont l'ensemble présente une diversité biologique exceptionnelle et sert d'habitat à plusieurs espèces animales menacées, ainsi qu'à de nombreuses plantes endémiques.

Les deals du moment


Votre voyage au Panama







Les voyageurs qui ont vu cette page aiment aussi