Activités en Ombrie: que faire en Ombrie

Que faire en Ombrie? Activités, visites guidées, sorties, transports, circuits et top expériences en Ombrie

+ ajouter une expérience

Top sites touristiques en Ombrie et dans les environs

# 1/346 : Ville d’Ombrie

Ville d’Ombrie

L’Ombrie, à l’Est de la Toscane, est le cœur vert de l’Italie. La ville est un véritable concentré de la « dolce vita » italienne ! Ayant conservé tout son caractère authentique et rural, elle a été épargnée par un tourisme de masse jusque la réservé aux grands axes du tourisme italien : Rome, Venise et Florence ! La verte Ombrie, longtemps comparée à une « deuxième Toscane » a tellement à offrir, [...]

# 2/346 : Assisi

Assisi

La ville d'Assisi (Assise), est située en Ombrie, dans le centre de l'Italie, sur les contreforts du Mont Subasio. Assisi est célèbre dans le monde pour être la patrie de Saint-François, qui y naît à la fin du XIIe siècle. La basilique du saint est d'ailleurs visitée par de nombreux touristes et pèlerins. Composée de deux églises superposées, la basilique est construite pour abriter le tombeau de François [...]

Cathédrale de Orvieto

La cathédrale de Orvieto, dédiée à la Vierge, est le monument le plus important de la ville. Elle témoigne de l'expansion et de la prosperité de celle-ci au XIIIe siècle, quand Orvieto est sous le control du Pape de Rome. Chef-d'œuvre de l'architecture gothique italienne, la cathédrale est célèbre pour sa façade richement décorée: divisée en trois parties comme un triptyque, elle a une superbe rosace [...]

# 4/346 : Village de Orvieto

Les premières traces d’occupation humaine dans la région remontent au IXème siècle avant J.C. dans les grottes creusées dans le tuf et sur lesquelles repose la ville actuelle. Les étrusques se sont ensuite implantés sur ce territoire avant son annexion par l’Empire Romain au IIIème siècle avant l’ère chrétienne. Devenue commune indépendante au déclin de l’empire romain d’occident, elle reste fidèle [...]

# 5/346 : Spolète

Cette ville perchée d’Ombrie est connue pour avoir été la capitale de Faroald suite aux invasions lombardes du VIème siècle et jusqu’au passage de Charlemagne en 774. Néanmoins, plusieurs fouilles ont révélé une occupation ombrienne dès le VIIème siècle avant J.C. Devenue colonie romaine en 214 de l’ère chrétienne, Spoleto a longtemps joué un rôle stratégique. La cathédrale construite à la fin du [...]

# 6/346 : Village d'Assise

Située en Ombrie, dans la province de Pérouse, Assise est une cité médiévale qui doit sa renommé internationale à l’un des Saints les plus charismatiques et populaires de l’histoire de la chrétienté, Saint François. François d’Assise, comme il convient donc de l’appeler est né et mort dans la cité italienne. Il est à l’origine de la ferveur religieuse qui a valu à la ville de se couvrir d’un patrimoine [...]

Castiglione del Lago

Castiglione del Lago est un village situé sur le bord du lac Trasimeno, dans la région de l'Ombrie. Construit sur un promontoire et très évocateur, Castiglione est un bourg médiéval, mais il a probablement été fondé par les Étrusques, dont les tombeaux sont visibles encore aujourd'hui. Une balade dans le centre historique vous fera découvrir le beau Palazzo Comunale ainsi que le Palazzo Ducale, ayant [...]

# 8/346 : Gubbio

Gubbio compte parmi les plus anciennes villes de l’Ombrie en Italie. Malgré son âge et tout ce que la ville a connu, ses monuments sont restés quasiment intacts. C’est une ville très ancienne qui remonte à l’époque des romains et qui aujourd‘hui encore garde son caractère médiéval. Cette jolie petite ville, située aux pieds d’une montagne, a une architecture à l’ancienne, avec juste 5 rues principales [...]

# 9/346 : Norcia

Cette jolie ville située à l'intérieur du parc national Monti Sibillini, entre l'Ombrie et les Marches, conserve un riche patrimoine artistique, qui a pourtant été endommagé au fil des siècles par les nombreux tremblements de terre qui ont ravagé la région. Signalons, dans le centre historique, la place San Benedetto, le véritable coeur de Norcia: ici se trouve la Basilique, dédiée à Saint Bénoit, [...]

Avec une surface de 70 000 hectars, ce beau parc situé entre l'Ombrie et les Marches offre un riche patrimoine naturel mais aussi historique et artistique. Des châteaux, des tours, des villages évocateurs d'époque médiévale sont par exemple au rendez-vous dans la zone des communes de Visso et Castelsantangelo. L'art est par contre à l'honneur dans le merveilleux centre historique de Norcia, la ville [...]

Si vous avez déjà visité Pérouse vous connaissez sans aucun doute la Rocca Paolina qui est l’un des monuments phare de la ville. Rocca Paolina est une forteresse imposante qui trône sur la ville de Pérouse. Elle fût bâtie sur les ordres du pape Paul III en 1450. La Rocca Paolina a été édifiée au détriment de nombreux autres bâtiments qui ont été détruits à l’époque pour lui libérer l’espace. De [...]

Au cœur de la vieille ville, la place du 4 Novembre est une des places les plus prestigieuses de toute l’Italie. C’est un rassemblement exceptionnel des principaux monuments de la glorieuse époque: le Palais des Prieurs (Palazzo dei Priori), la Fontaine Maggiore (Fontaine Majeure) et la Cathédrale Gothique. Vous trouverez également le Corso Vannucci, artère de la ville de Perugia, où ont lieu toutes [...]

Également connu comme « le lac de Perugia », le lac Trasimène est le deuxième plus grand lac de l’Italie péninsulaire, après le lac de Côme, avec 128 km² mais seulement 6m de profondeur. L’appellation du lac provient du nom d’un roi tyrrhénien qui, en poursuivant une nymphe, s’y serait noyé. Le lac est célèbre pour la sanglante Bataille de Trasimène (217 av. J.C.) qui enregistra une écrasante victoire [...]

# 14/346 : Umbria Jazz

Umbria Jazz est un festival de musique jazz qui se tient chaque année, depuis 1973, à Perugia (Pérouse), la capitale de l'Ombrie. Point de repère dans le monde de la musique grâce à la qualité des propositions artistiques, le festival a vu s'exhiber au fil des années des monstres sacrés du jazz comme Miles Davis, George Coleman, Dizzy Gillespie et Herbie Hanckok. Plus récemment, des artistes comme [...]

# 15/346 : Spoleto

Ancien bourg situé dans la province de Pérouse, Spoleto a été une colonie romaine, un important duché lombard revenu ensuite à l'empire carolingien et enfin une ville de l'État Pontif du XIIIe siècle à 1860. Son histoire fait la richesse du patrimoine artistique de la ville. On peut admirer de nombreuses ruines romaines: le théâtre, le Pont Sanguinario, l'Arc de Druso et la Casa Romana, la villa de [...]

# 16/346 : Pérouse

Capitale de l’Ombrie, Pérouse a été au cœur de la guerre qui a vu l’empire Romain venir à bout de la civilisation étrusque. Victime des incursions barbares du VIème siècle, Pérouse est ensuite quasiment devenue une cité papale entre les XIIIème et XIVème siècles. Ce qui lui valut de partir en guerre contre les cités pro-impériales telles qu’Assise. C’est à cette époque que la ville vit pousser ces [...]

# 17/346 : Foligno

Située sur les rives de la rivière Topino, au plein centre de la péninsule italienne, le territoire de Foligno était déjà occupé du temps des ombriens. Ensuite située sur la Via Flaminia, la ville s’est développée à l’époque romaine. C’est néanmoins à l’époque médiévale qu’elle doit sa forme ovoïde due aux remparts derrière lesquels les maisons se collaient les unes contre les autres au-dessus de rues [...]

# 18/346 : Foligno

Foligno

Foligno est une ville de la région Ombrie située au bord du fleuve Topino, qui traverse la Valle Umbra. Foligno a été fondée par les Ombriens, les anciens habitants de la zone, elle a été ensuite dominée par les Romains et par les Lombards. Bombardée pendant la deuxième guerre mondiale, Foligno conserve un patrimoine artistique médiéval important. La visite idéale de la ville commence Piazza della [...]

# 19/346 : Montefalco

Située sur un promontoire dominant les collines agricoles ou les vignes répondent aux oliviers, Montefalco est un peu l’image d’Epinal d’une Ombrie, petite sœur toute en nuances de la Toscane. Son passé médiéval florissant est une évidence, autant par les petites ruelles serrées qui serpentent entre les bâtisses que par sa situation dominant la région et qui en faisait certainement une place forte [...]

Todi

Todi est une commune pleine de charme située dans la province de Perugia, dans le centre de l'Italie. Au milieu de vertes collines, Todi est une ville médiévale très bien conservée: avant de rentrer dans la ville, on peut admirer la très belle église Santa Maria della Consolazione, de style de la Renaissance. Une fois à l'intérieur, Piazza del Popolo est le véritable coeur médiéval de Todi, qui abrite [...]

# 21/346 : La ville de Todi

Todi

Todi est une commune pleine de charme située dans la province de Perugia, dans le centre de l'Italie. Au milieu de vertes collines, Todi est une ville médiévale très bien conservée: avant de rentrer dans la ville, on peut admirer la très belle église Santa Maria della Consolazione, de style de la Renaissance. Une fois à l'intérieur, Piazza del Popolo est le véritable coeur médiéval de Todi, qui abrite [...]

# 22/346 : Isola Maggiore

Il y a de ces destinations que l’on visite par hasard ou par choix, et qui se révèlent un trésor ! Isola Maggiore en est une. Cette petite île baignant dans le lac Trasimeno, dans la région de l’Ombrie (Umbria en italien), pas loin de la ville médiévale Casteglione del Lago, est un bijou rare. L’unique moyen pour accéder à l’île est de prendre « il traghetto », une sorte de « vaporetto » qui relie [...]

# 23/346 : Citta della Pieve

Ancienne cité étrusque puis Romaine, Citta della Pieve a connu les grandes heures de son développement au Moyen-âge comme la plupart des villes ombriennes ou toscanes. Forte de sa croissance économique elle a du se doter de remparts et concentrer son habitat autour de ruelles étroites. La Via Baciadonne est considérée ainsi comme la rue la plus étroite d’Italie, gare à ceux qui se risqueraient dans [...]

# 24/346 : Chiusi

Chiusi

Chiusi est une commune de la province de Sienne, en Toscane. Ancienne ville étrusque, Chiusi présente plusieurs sites archéologiques intéressants: signalons le tombeau de Poggio Gaiella, de la période de la Dodécapole, quand Chiusi faisait partie du groupe des villes étrusques liées par une alliance. Le tombeau était peut-être du roi Porsenna, qui assiégea Rome en 506 av. J.-C. De nombreuses tombes [...]

un labyrinthe étrusque

Vous êtes fascinés par l'archéologie, les Étrusques vous intriguent et la Toscane vous enchante? Le Labyrinthe du roi Porsenna à Chiusi est la destination pour vous. Porsenna était un roi étrusque très puissant qui essaya d'attaquer la jeune ville de Rome depuis sa Chiusi. D'après Pline l'Ancien, il avait été enterré avec un fabuleux trésor. Le tombeau se trouvait sous le sol de Chiusi et il s'agissait [...]

# 26/346 : Cortona

Cortona

Un bijou médiéval entre Toscane et Ombrie

Cortona est une commune de la province d'Arezzo, en Toscane. Véritable bijou médiéval situé sur une colline du Valdichiana, ses origines remontent selon la légende à Noé, dont le fils Cam aurait fondé la ville. Plus concrètement, Cortona a été un centre étrusque, dont on peut admirer les traces dans le musée de l'Accademia Etrusca. Tout près de la ville, sont aussi à voir les Meloni I et II del Sodo, [...]

Le musée de la cathédrale conserve des trésors de l’histoire de l’art toscane. Ils couvrent la période XIII-XIXe siècle. On y trouve l’Annonciation du Bienheureux Angélique, la Madonna en gloire de Bartolomeo de la Gatta, la Déposition de Luca Signorelli, l'Extase de S. Margherita des Crespi sans oublier la tapisserie Passerini.

# 28/346 : Baschi

Baschi

Dominant la vallée de la partie ombrienne du Tibre, Baschi s’est développée dans un premier temps à l’époque Romain. De nombreux fragments d’objets retrouvés lors de fouilles archéologiques témoignent de ce passé. Cependant le déclin de l’Empire Romain d’Occident, s’est accompagné de celui de nombreux bourgs tels que Baschi. Le site a été réinvesti par l’un des compagnons de Charlemagne lors de son [...]

# 29/346 : Allerona

Plongée dans les collines boisées au sud de l’Ombrie, Allerona est un centre agricole important qui a bénéficié de sa situation entre les grandes villes de Toscane et d’Ombrie et sa relative proximité avec le Latium pour se développer. Ses origines ombriennes, étrusques puis romaines sont quelques mises à l’ombre de son passé médiéval que les fortifications et la structure urbaine ne manquent de rappeler [...]

# 30/346 : Chianciano Terme

Chianciano Terme

Chianciano Terme est une commune toscane célèbre pour ses thermes très appreciés dans le monde entier. Située au milieu de vertes collines riches en chênes, hêtres et chênes verts dans la province de Sienne, Chianciano garde aussi d'importantes traces de son ancien passé: des sites archéologiques étrusques sont présents dans le territoire. Parmi eux, signalons une nécropole avec 700 grandes tombes [...]

# 31/346 : Cascia

Dans une Italie très religieuse, Cascia est un lieu de pèlerinage de premier rang. Si la petite ville a des origines romaines remontant au premier siècle avant J.C, c’est son histoire médiévale qui lui vaut sa renommée actuelle. Pourtant détruite a plusieurs reprises par les byzantins et les lombards, la cité perchée à flanc de montagne a déchainé les passions. A l’heure où les partisans de l’Empereur [...]

# 32/346 : Terni

Située au coeur de l'Ombrie, la ville de Terni est célèbre pour son ancien évèque Saint Valentin, qui est enterré ici et d'où vient le surnom de Ville des Amoureux. Terni est une ville aux origines très anciennes: visitez le site archéologique de Carsulae, l'ancienne ville romaine, et visitez le parc public La Passeggiata, qui abrite à l'intérieur les restes de l'amphithéâtre de 32 av. J.-C. Pour [...]

# 33/346 : Sant'Agostino

L’église Sant'Agostino fut fondée en 1285. A l'origine gothique, elle fut complètement restructurée au 15ème siècle, dans le style Renaissance par le célèbre Michelozzo de Bartolomeo. Sur la façade, voyez en particulier le portail sculpté représentant la Vierge et l'enfant Jésus entourés par Saint Jean et Saint Augustin.

Dans la province de Sienne, Montepulciano est posée à flanc de colline. Beaucoup plus marqué par le style renaissance de ses rues contrairement au caractère médiéval de nombreuses autres cités toscanes, la ville a inspiré et inspirent les romantiques. Car derrière ses murs du XVIème siècle construits sur l’ordre de Côme 1er, ce sont bien les palais renaissance qui émaillent la ville de Montepulciano. [...]

Montepulciano

Montepulciano est une commune toscane située dans la province de Sienne, en Italie. Célèbre pour ses palais de la Renaissance qui en font le charme, Montepulciano vaut le detour aussi pour sa position au milieu d'une campagne verdoyante. Le centre historique est entouré par des remparts du XVIe siècle. On peut visiter les restes des fortifications construites par l'architecte florentin Antonio da [...]

# 36/346 : Palais communale

Le Palais Communal fut construit dans la seconde moitié de 14ème siècle et sa ressemblance avec le Palazzo Vecchio de Florence saute aux yeux. Le palais était gothique à l'origine mais, vers 1424, Michelozzo de Bartolomeo lui ajouta la façade de style renaissance et la tour centrale, parachevant ainsi la ressemblance avec le grand frère Florentin. Bien sûr, ne manquez pas de monter sur cette tour car [...]

# 37/346 : Palais Bucelli

En 1700, le Palazzo Bucelli devint le siège de la grande collection de pièces étrusques et romaines collectées dans les alentours de Montepulciano et de Chuisi. La partie basse de la façade du palais (1648) est d'ailleurs toujours décorée par des reliefs et des urnes funéraires étrusques collectionnées par Pietro Bucelli.

# 38/346 : Palais Tarugi

Le Palais Tarugi fut construit au 16ème siècle par Antonio de Sangallo il Vecchio. Ce palais imposant se trouve à côté du palais communal. Il est l’un des plus beaux exemples d’architecture civile du 16ème siècle. Auprès du Palais Tarugi, se trouve le Palais de Capitano de Popolo de style gothique qui date lui de 1520.

La cathédrale (ou Duomo) fut érigée entre 1592 et 1630. L’unique structure restante de la version originale est la tour du campanile en marbre et en brique. Vous y découvrirez un grand nombre d'œuvres d'art de la renaissance, dont des sculptures de Michelozzo, et le remarquable triptyque de l"Assomption de la Vierge" par Taddeo di Bartolo.

# 40/346 : Santa Maria dei Servi

Santa Maria dei Servi

L’église de Santa Maria dei Servi fut construite au 14ème siècle. Sa façade est de style gothique et l'intérieur a été redécoré en style baroque. On y trouve des œuvres célèbres tels que la fresque Madonna de la Santoreggia (15ème siècle), et surtout "la vierge à l'enfant" attribué à Duccio de Boninsegna, un des plus grands peintres du 13ème italien, qui a fait le lien entre l'art Byzantin et une pensée [...]

# 41/346 : Marche

Sites touristiques et activités Marche Les Marches sont une région située au cœur de l’Italie, bordée par la mer Adriatique. Elle offre un paysage impressionnant avec des montagnes, des falaises escarpées, des grottes profondes, des collines douces où il y a des fleuves côtiers se dirigeant vers la mer. Les visiteurs peuvent explorer les parcs nationaux de la région ou ses réserves naturelles. Dans [...]

# 42/346 : Eglise Madonna di San Biagio

Eglise Madonna di San Biagio

L’église ou le sanctuaire de la Madonna de San Biagio fut construite en 1518 par l'archirecte San Sangello et inaugurée par le pape Clément VII. Ce bel exemple de l'architecture Renaissance est majestueux ainsi posé sur les pentes du col de Montepulciano. Mais son intérieur baroque regorgeant de marbre et décoré par Ottaviano Lazzerini justifie aussi de la visiter.

# 43/346 : Torrita di Siena

Cet ancien château fortifié de la province de Sienne garde un important patrimoine artistique à l'intérieur de ses remparts. La place principale abrite les monuments médiévaux les plus significatifs: l'Hôtel de Ville, la Tour, l'église Santa Flora e Lucilla. Cette dernière, de style roman, abrite des oeuvres d'art importantes d'artistes siennois. Toujours dans la même place se dresse le Teatro degli [...]

Civita di Bagnoregio

Un bourg magique isolé du monde

Civita di Bagnoregio est une localité située dans la province de Viterbo, dans le nord du Latium, en Italie. Elle vaut le détour pour son exceptionnelle position panoramique: perchée sur un éperon d'un rocher, Civita domine la vallée autour, de plus en plus creusée par l'action des pluies et des vents sur le terrain en argille et sur le rocher. Civita a été separée du reste de l'ancien unique bourg [...]

# 45/346 : Sansepolcro

Sansepolcro

Sansepolcro est une commune médiévale de la Toscane orientale. Elle se trouve près de la frontière avec l'Ombrie, dans la province d'Arezzo. Fondée autour du Xe siècle, selon la tradition par deux pèlerins de retour de la Terre Sainte qui fondèrent ici une communeauté monastique, Sansepolcro abrite d'importantes oeuvres d'art de la Renaissance. La plus célèbre est sans doute la peinture de Piero della [...]

# 46/346 : Monticchiello

Ce beau bourg médiéval a des origines anciennes qui remontent à l'époque étrusque. Ancienne forteresse, il faisait partie du système de défense de la République de Sienne au Moyen Âge. Monticchiello se trouve près de la magnifique ville de la Renaissance de Pienza. Au XIIIe siècle le bourg a pris l'allure actuelle, caractérisée par les remparts, la tour de la forteresse qui se dresse sur le sommet [...]

# 47/346 : Grand Place

Grand Place

La Grand place -du 12ème siècle- est une des plus charmantes d'Italie. Elle est entourée de bâtiments de différentes époques: les maisons tours du Moyen Âge, le palais de la Fraternité des Laïques, le palais du tribunal et bien sûr les majestueuses Loges Vasari, une galerie à arcades qui soutient le palais des Loges.

# 48/346 : Eglise di Santa Maria (Pieve)

Eglise di Santa Maria (Pieve)

La Pieve ou Eglise di Santa Marie fut batie au 12ème siècle et est la plus grande et la plus belle église d’Arezzo. Son extérieur est surprenant: on voit 4 niveaux superposés et les facades ont été reocuvertes d'arcades aveugles. C'est le style Romano-Pisan. A l’intérieur, vous serez d'abord surpris par la monumentalité du lieu. Et au fond, vous serez charmés par les panneaux peints de Lorenzetti. [...]

# 49/346 : Maison de Vasari

La maison de la Vasari est un bâtiment peint à la fresque. Giorgio Vasari l’a acheté vers le XVe siècle. Par la suite, l’artiste entreprit d’autres décorations. La casa Vasari est devenue une véritable œuvre d’art. On la considère maintenant comme un musée élégant, splendide où se dévoile l’art maniériste toscan.

# 50/346 : Loges Vasari

Loges Vasari

Le palais des Loges -réalisé par Giorgio Vasari- domine toute la Grand place. Sa façade est parfaitement rythmée par de grandes arcades, reproduites de façon répétitive.

# 51/346 : Maisons Tours

Maisons Tours

Ces maisons tours à 3 étages sont de rares exemples de cette architecture des 12ème et 13ème siècles où les seigneurs se faisaient construire ces mini château forts au cœur des villes.

L’ensemble magnifique d’architecture médiéval

Et maintenant, lorsque vous êtes face au Palais des Loges, regardez encore vers la droite un autre côté de la place. Et là, vous apercevez un bel ensemble d’architecture médiévale. Maintenant, décrivons cet ensemble. Sur ce côté de la place, petits palais et maisons des 13e et 14e siècles, restes de maisons tours des 12ème et 13ème siècles se serrent les unes contre les autres. Regardez ce rare exemple [...]

La Grand’ place d’Arezzo

Ressortez maintenant de l’église et redescendez la rue en longeant la façade. Puis au bout de la façade, vous croiserez une petite rue étroite qui s’appelle la Via di Sesteria. Prenez-la sur la gauche : elle conduit à la Grand’ place. Nous nous y retrouvons dans un instant. Alors voilà : vous êtes sortis de l’église et avez pris la via Sistéria sur la gauche. Et nous voici sur l’une des plus originales [...]

Les loges de Giorgio Vasari

Et maintenant tournez-vous vers la droite, face à ce long bâtiment, sobre et élégant avec ses arcades. Il s’agit du palais des Loges qui domine toute la place. Il a été réalisé d’après un projet dessiné en 1573 par un enfant du pays: Giorgio Vasari, peintre et architecte des grands ducs de Toscane. Il est surtout connu à deux titres : tout d’abord, il est l’architecte du bâtiment du palais des offices [...]

Cet amphithéâtre romain a été construit au IIe siècle. Depuis rien n’a changé : il est resté en parfait état. D’autre part, il abrite le musée archéologique Gaio Cilnio Mecenate qui permet de voir des objets préhistoriques, étrusques et romains comme les célèbres vases corallins.

Le 2ème trésor pictural de la ville xéuté par Pietro Lorenzetti

Et maintenant, montons les marches et entrons. Quelle est votre première impression ? Certainement la surprise, car l’aspect modeste de la façade ne nous préparait pas à un tel ensemble monumental. Mais nous n’allons pas rentrer dans le détail de sa structure, car l’essentiel est ailleurs. Au fond du chœur plus précisément. Allez-y. Vous verrez une abside –c’est la partie qui termine le chœur d’une [...]

L’église santa Maria d‘Arezzo

Nous voici dehors, devant la basilique saint François. Nous allons maintenant gagner l’église santa Maria. Pour y accéder, partez sur votre droite en sortant de l’église et avancez sur la via Cavour. Et avançons jusqu’au Corso Italia, une rue que nous croisons quelques mètres plus loin. Nous voici à l’angle de la via Cavour et et du corso Italia. Prenons à gauche et remontons le corso Italia. Allons-y. [...]

# 58/346 : Parc du Prato

Ce parc est tout en haut de la colline d'Arezzo. Au centre, il y a une grande statue de Pétrarque, l'enfant du pays. D'un coté, il y a la cathédrale et de l'autre une magnifique vue sur toute la vallée.

# 59/346 : Le palais Prétorio

Le palais Prétorio

Nous allons maintenant quitter la place. Pour cela, faites face à nouveau au Palais des Loges. Prenez sur votre gauche la petite rue Giorgio Vasari qui passe entre les loges et le palais de la fraternité. Au bout de cette petite rue, vous arriverez dans la via dei Pileati. Voilà : Presque face à vous et à votre droite, se dresse un bel édifice des 14ème et 15ème, remanié au 16ème siècle Il s’agit du [...]

# 60/346 : Corso Italia

Corso Italia

La Corso Italia est la rue principale d'Arezzo où les Arétins et Arétines viennent se promener le soir. Elle est aussi célèbre pour son aspect médiéval surtout dans sa partie haute et pour avoir été le décor du film « La Vita è Bella » de Roberto Benignis.

# 61/346 : Palais Pretorio

Le Palais Pretorio était siège du Capitaine du peuple jusqu'en 1290. Sa façade est ornée des blasons des capitaines et des commissaires d’Arezzo du XVIè au XVIIè siècle. L'un des blasons est composé de 6 ballons, c'est celui des Médicis.

La maison de François Pétrarque -né en 1304- est un monument d’Arezzo. Pas tant par son aspect, mais parce qu'elle est la maison natale de l’illustre poète et humaniste italien considéré comme le père de la renaissance des lettres italiennes. Sa bibliothèque dispose d’un fonds de plus de quinze mille titres.

La maison natale de François Pétrarque

Remontez la via dei pileati. Et en face de vous, vous apercevez le Prato, le parc d’Arezzo et un peu plus loin, après le tournant que fait cette rue, l’esplanade de la cathédrale qui se dressera devant vous. Mais avant d’arriver sur la place du dôme, faîtes un arrêt devant la maison située au numéro 28 de la via dell’orto. C’est la rue qui est un peu sur la gauche quand vous finirez le virage de la [...]

# 64/346 : Village d'Arezzo

Village d'Arezzo

Arezzo au cœur d’une Toscane qui respire le Moyen-âge et la Renaissance, était l’une des plus importantes cités étrusques, spécialisée dans la production d’objets en bronze. Quand les Romains s’emparèrent de la ville au IIème siècle avant notre ère, elle devint un centre industriel important. Sa production d’objets en métal continuant d’être reconnue, elle devint également au 1er siècle avant J.C. [...]

La cathédrale et le grand espace vert « le Prato »

Maintenant, continuez jusqu’à l’esplanade de la cathédrale qui se dresse devant vous. Toujours à votre droite, le parc du Prato abritant la statue de Pétrarque. Nous voici sur la place, sur laquelle trône la statue de Ferdinand 1er de Médicis, grand duc de Toscane. Elle rappelle et affirme la domination florentine sur Arezzo, depuis 1384. C’est au sommet de cette colline que se trouvait le noyau de [...]

L’intérieur l’église Franciscains

Voilà! Vous avez vos billets. Pénétrez à présent dans l’église. Immédiatement en entrant, sur le mur à votre gauche, vous remarquerez des photographies relatives à la restauration des fresques. Elles seront plus intéressantes à regarder après la découverte des fresques, à la fin de la visite d’église. Avancez de quelques pas à l’intérieur de la nef, en laissant le revers de façade dans votre dos. Comme [...]

Informations pratiques sur les fresques de Piero della Francesca à la Basilique St François

La basilique est ouverte en général : du lundi au samedi de 9 heures à 18 heures le dimanche et les jours fériés de 13 à 18 heures. elle reste totalement fermée le 13 juin pour la fête de saint Antoine et le 4 octobre pour celle de saint François. Son adresse est la place saint François à AREZZO. La « Légende de la Croix » est l’un des chefs-d'œuvre les plus visités d’Italie. Pour cette raison, la [...]

L’histoire de la vraie croix selon Jacques de Voragine

Et maintenant, voici, dans ses grandes lignes, cette histoire de la vraie croix, tel que la raconte Jacques de Voragine. Ce n’est que quand nous serons entrés que nous vous dirons chaque épisode principal dans le détail. Alors voilà : l’histoire raconte comment Adam, sur le point de mourir, envoie son fils Seth auprès de l’archange Gabriel, afin que celui-ci lui remette des graines de l’arbre du péché. [...]

La scène peinte illustrant la reine de Saba

Regardons à présent la scène peinte en dessous. Elle illustre, en 1 seul tableau, 2 épisodes: la reine de Saba adorant le bois de la croix et sa rencontre avec le roi Salomon. Les 2 scènes sont divisées par une colonne du palais royal. La scène de gauche est empruntée à la Légende Dorée, la scène de droite est une invention de Piero. Cette scène de droite est une allusion au souhait d’une union entre [...]

Le tableau « Marie-Madeleine » peint par Piero della francesca

Mais sinon, rendons nous au fond de l’église, en passant par le bas-Côté gauche. Nous dépasserons le tombeau de l’évêque Tarlatti, mort en 1327. Entre ce grand tombeau, datant de 1330 et la sacristie, se trouve le tableau appelé « Marie-Madeleine ». IL a été peint par piero della Francesca. Au moment où il termine le cycle de la basilique saint François, piero laisse à Arezzo une autre trace de son [...]

L’intérieur de l’église

Et maintenant, nous allons entrer dans l’église. 2 cas se présentent. Soit vous avez réservé à l’avance pour admirer le cycle de la « Légende de la Croix » de Piero della Franscesca. Soit non. Si vous avez réservés à l’avance vos billets, vous devez aller les retirer sur la droite de la façade de l’église, à moins de 50 mètres. Là, une vitrine indique le lieu de la «biglieteria». C’est là qu’il vous [...]

Le crucifix peint par Cimabue

Et maintenant, dirigez-vous vers le fond de l’église. Chemin faisant, regardez sur le mur droit de la nef. Là, en passant, vous verrez les quelques fresques qui survivent de Spinello aretino et de son école. Puis vous vous rendrez tout au fond devant le grand crucifix qui se trouve dans la chapelle centrale. Cet exceptionnel crucifix a été peint vers 1270 par Cimabue, ce grand maître de l’école toscane. [...]

# 73/346 : L’annonciation

L’annonciation

Enfin, et ce sera notre dernier commentaire, regardons la dernière scène de cette chapelle située tout en bas à gauche de la fenêtre. Il s’agit de l’annonciation. Alors, bien évidemment, ce n’est pas un sujet de la légende dorée. C’est une variation de l’artiste. On retrouve la même architecture que celle du palais du roi Salomon, dans les panneaux colorés des marbres, les frises et l’élégance de la [...]

Le transport du bois sacré

Et maintenant, regardez à présent du côté de la fenêtre. Vous y êtes ? Et regardez la scène qui est à droite de la fenêtre et sur registre du milieu du mur. Elle représente le transport du bois sacré. Prenez le temps de la trouver, ça y est ? Cette scène a été réalisée par Giovanni da Piamonte, le principal collaborateur de Piero della Francesca, qui a utilisé les cartons de son maître. Ce peintre [...]

L’épisode terminant la légende dorée

Enfin, tout en haut dans la lunette de ce même mur, regardons l’épisode qui termine la légende dorée. Devant les 2 arbres symbolisant les 2 Testaments, Piero installe les disciples d’Héraclius sous les murs de Jérusalem, qui est représentée comme une ville médiévale avec ses hautes murailles et ses tours crénelées. On voit l’empereur qui, humble et pieds nus, porte une lourde croix. Nous l’avons déjà [...]

Le tombeau du pape Grégoire 10

Avant de ressortir, allons sur le bas côté juste en face. Donc traversons l’église et arrêtons-nous devant le tombeau de marbre blanc du pape Grégoire 10 mort à Arezzo en 1276. La vie de ce pape élu en 1271 est assez peu connue. On le sait ami de saint thomas d’Aquin. Son nom est en fait attaché au Concile de Lyon de 1274, durant lequel il fit promulguer la bulle «Ubi periculum» qui définissait la [...]

L’histoire des Adamites

Entrons maintenant dans la chapelle afin d’y regarder les différents épisodes de cette légende. Nous sommes face à la fenêtre. Regardons la 1ère scène qui se déroule sur le mur de droite. Elle se situe tout en haut, à l’intérieur de cette surface de forme ogivale qu’on appelle une lunette. Pour mieux suivre, placez-vous près du mur qui est en face, c'est-à-dire placez-vous près du mur de gauche quand [...]

La Fresque de Piero della Francesca et l’œuvre majeure de Piero

Maintenant, si vous avez la visite de Pocketvox consacrée à la découverte de la Fresque de Piero della Francesca, vous pouvez l’écouter. Et vous reprendrez la suite de cette promenade dans Arezzo après avoir découvert cette œuvre majeure de Piero. Sinon, et bien, ressortez de l’église en jetant un coup d’œil aux photographies prises au moment de la restauration et continuons notre découverte de la [...]

La façade de la basilique saint François

Empruntez la via Guido Monaco, cette rue qui monte dans l’axe de la place. Vous devez la remonter jusqu’en haut, là où vous serez obligé de tourner. Alors, vous irez sur votre droite et nous nous retrouverons devant la façade de la basilique saint François qui sera tout de suite sur votre droite. Vous vous trouvez sur une petite place. D’un côté, elle est bordée de terrasses de café, de l’autre par [...]

L’œuvre de Piero della francesca

Avant d’entrer pour découvrir cette œuvre majeure de Piero della francesca, prenez place sur les bancs pour écouter les présentations des commanditaires, des auteurs et l’Histoire de la Vraie Croix, en attendant l’heure de votre réservation. Grâce à un document notarial, nous possédons quelques renseignements sur les commanditaires et les peintres qui ont travaillé dans cette chapelle. Cette chapelle [...]

La légende de Jacques de Voragine

Et maintenant, parlons quelques instants de cette légende dont est tirée cette fresque et de son auteur, Jacques de Voragine, afin de mieux nous préparer à sa découverte.Et tout d’abord, il faut préciser que la narration figurative de Piero ne suit pas toujours fidèlement le texte de la Légende ; ainsi, il oublie, amplifie et ajoute, suivant son imagination ou les nécessités picturales, les épisodes [...]

La découverte et la vérification de la vraie croix

Portez maintenant votre attention sur la scène située immédiatement à gauche, sur le grand mur gauche de la chapelle. Il s’agit de l’épisode qui suit chronologiquement la torture de l’Hébreu, qui conduira à la découverte et à la vérification de la vraie croix. C’est ici une des compositions les plus monumentales et les plus complexes de Piero della Francesca. Décrivons la scène : à gauche, au 1er plan, [...]

Vers l’église des Franciscains

Vous vous trouvez sur une petite place. D’un côté, elle est bordée de terrasses de café, de l’autre par un ensemble de marches permettant d’accéder à l’église qui était celle des franciscains. Elle fut construite à cheval sur les 13ème et 14ème siècles. Vous notez que cette façade est en briques rouges. Un matériau humble, en conformité avec l’esprit de pauvreté prêché par les franciscains. Et d’ailleurs, [...]

Héraclius contre Chosroès : la 2ème bataille de l’histoire de la croix

Regardez juste en dessous, un épisode qui se déroule 3 siècles plus tard, au début du 7ème siècle. Il s’agit de la 2ème bataille de l’histoire de la croix: celle d’Héraclius contre Chosroès De nouveau, 2 scènes bien distinctes même si l’artiste en a privilégié une. Vous voyez que presque tout l’ensemble de la composition fait place à la bataille, tandis que, tout à fait à droite, se déroule la décapitation [...]

Historique sur la route menant à Arezzo

Repartons loin en arrière, au 6ème siècle avant notre ère plus précisément. Cette cité est alors connue sous le nom d’Arretium. Elle fut certainement 1 des 12 villes principales du royaume Etrusque. De cette époque, il subsiste quelques témoignages, tels que des décorations architecturales de terre cuite provenant de temples, une petite partie de ses murailles près du Prato. Le prato est ce parc voisinant [...]

La scène du Songe de Constantin

Maintenant, portez votre regard sur la scène placée immédiatement au-dessous. Il s’agit d’une des plus belles: celle du songe de Constantin. C’est la scène où on voit l’empereur dormir sous sa tente. L’artiste a magnifiquement exploité l’étroitesse du cadre, en jouant sur la verticalité de la tente autour du pilier central. Décrivons la scène. Dans son lit Constantin est couché et dort. C’est dans [...]

La torture de l’hébreu

Regardez à présent de nouveau du côté de la fenêtre. Et regardez sur son côté gauche la scène appelée « la torture de l’hébreu ». On y voit Judas tenu par les cheveux. 3 hommes sont occupés à le supplicier, selon l’ordre de l’impératrice Hélène, mère de Constantin. Comme l’épisode du transport de la croix, la fresque a été réalisée par le collaborateur de Piero della Francesca. On y retrouve ce même [...]

La bataille de Constantin contre Maxence

Et maintenant, regardez juste à droite du songe : nous voyons la bataille de Constantin contre Maxence. Maintenant, nous allons décrire cette magnifique scène. L’épisode illustre une des plus célèbres batailles de l’antiquité, du temps des tétrarques. 2 mots sur ce système de la Tétrarchie. La Tétrarchie fut un système de gouvernement de l’empire de Rome, mis en place par Dioclétien, à la fin de 3ème [...]

# 89/346 : Les 2 prophètes

Les 2 prophètes

Regardons à présent les 3 autres œuvres de Piero, qui ne font pas partie de la Légende dorée. Regardez de chaque côté de la fenêtre, mais regardez dans les parties hautes: vous voyez 2 personnages. Vous les voyez ? Ils sont identifiés comme 2 prophètes, même si celui de gauche ne porte pas de phylactère, c'est-à-dire ce long rouleau de parchemin qu’il tient dans sa main droite. Portez votre regard [...]

La reine de Saba devant le roi Salomon

Regardez maintenant à droite. Dans une salle du palais, on voit que plusieurs personnages ont pris place autour du couple royal. Décrivons la scène : au centre du groupe: la reine de Saba s’incline devant le roi Salomon. Derrière elle, les dames de sa cour forment un ensemble compact, tandis que derrière le roi, des dignitaires de sa cour forment le pendant masculin au groupe féminin. Pour votre information, [...]

Le grand crucifix peint par Cimabue

Et maintenant, dirigez-vous vers le fond de l’église. Vous vous rendrez tout au fond devant le grand crucifix qui se trouve dans la chapelle centrale. Cet exceptionnel crucifix a été peint vers 1270 par Cimabue, ce grand maître de l’école toscane. Il est tout à fait représentatif de ces grandes croix peintes que l’on réalisait au 13ème siècle, de par sa taille et sa forme. Portez votre attention sur [...]

L’intérieur de la cathédrale

L’église renferme plusieurs œuvres intéressantes, dont de splendides vitraux et une fresque de Piero della Francesca. A présent, entrons. Le gothique domine très nettement dans cette église. On le voit à la recherche de toujours plus de verticalité et de hauteur d’élévation. Sans rentrer dans le détail du gothique, on peut dire qu’il y eut différentes phase : la première où les architectes n’étaient [...]

Les fameuses indulgences

A présent, retournez vous. Et regardez sur le mur d’entrée : on trouve un vitrail de la 1ère moitié du 16ème siècle, que l’on doit à Guillaume de Marcillat, un moine bénédictin. Vous le voyez ? Plusieurs personnages sont représentés. Portez votre attention sur le personnage au centre de la composition. Il s’agit de saint François d’Assise ; il est facilement reconnaissable par son auréole, son vêtement [...]

fresques «la Légende de la croix» de Piero della Francesca

Dans la basilique st François d'Arezzo, les fresques de la "Légende des saints" ou de "La légende de la Vraie Croix" peintes par Piero della Francesca à partir de 1452 forment un ensemble pictural qui compte parmi les trésors patrimoniaux de l’Italie, toutes époques et régions confondues. Une grande caractéristique de Piero est que ses personnages sont magnifiques. Même les plus humbles d’entre eux [...]

# 95/346 : Basilique Saint François

Basilique Saint François

La Basilique Saint François fut construite de la 2ème moitié du 13ème à la 2ème moitié du 14ème siècle: sa façade très simple est faite de briques brutes. Mais elle est surtout connue pour abriter 2 chefs d'oeuvres de l'histoire de l'art: tout d'abord, un grand Crucifix peint par Cimabue vers 1270, ce grand maître de l’école toscane. Mais surtout, allez découvrir les fresques intitulées « la Légende [...]

Cette grande cathédrale est toute gothique et l'intérieur est très aéré. Mais ce qu'il faut voir, c'est le tableau "Marie Madeleine" peint par Piero della Francesca et aussi le tombeau de marbre blanc du pape Grégoire 10.

La place de la via Guido Monaco

Cette partie de la ville où nous sommes forme le 1er noyau urbain de la ville moderne le long de la via Guido Monaco. Elle fut construite vers les années 1870 au moment où est établie la construction de la ligne de chemin de fer Florence-Rome. Les bâtiments qui bordent cette rue sont pour la plupart de cette fin du 19ème siècle. Le nom d’Arezzo est lié à celui de plusieurs hommes célèbres. Et, vous [...]

Promenade dans Arezzo : introduction

La visite d’Arezzo compte parmi les plus plaisantes de Toscane. Tout d’abord parce que la ville a conservé un beau centre urbain médiéval, riche en témoignages architecturaux et que son centre est presque exclusivement piétonnier. Et puis aussi parce que son patrimoine artistique couvre plusieurs périodes de l’histoire de l’art. On peut y voir des oeuvres du 14ème siècle à l’église de la Pieve du 15ème [...]

Quelques conseils pratiques avant la promenade dans Arezzo

Avant de nous rendre au lieu de rendez-vous. Au risque d’insister lourdement, la fresque de « la Légende de la Croix » est un chef-d'œuvre qui mérite votre visite. Essayer donc de prendre le temps de le découvrir à l’église sainte François. Le mieux est bien sûr de le faire avec l’aide de la visite audio de PocketVox. Mais quoi qu'il en soit, sachez que la réservation est obligatoire. Le plus simple [...]

L’historique de Arezzo

Vous pouvez écouter cet historique sur la route qui mène à Arezzo ou bien lorsque vous vous rendez à pieds place Guido Monaco. Alors, voilà : repartons loin en arrière, au 6ème siècle avant notre ère plus précisément. Cette cité est alors connue sous le nom d’Arretium. Elle fut certainement 1 des 12 villes principales du royaume étrusque. De cette époque, il subsiste quelques témoignages, tels que [...]

# 101/346 : Place guido Monaco

La place Guido Monaco fut construite vers les années 1870. Les bâtiments qui la bordent sont pour la plupart de cette fin du 19ème siècle.La statue au milieu est celle de Guido Monaco, un moine –Monaco en italien- du 11ème siècle célèbre pour avoir révolutionné le monde de la musique en inventant la gamme.

L’église de la Badia

A partir de la maison de Vasari, pour arriver à l’église de la Badia, dernier objet de notre visite, descendez la rue du 20 settembre. Si vous êtes face à la maison de Vasari, vous la descendez sur la gauche. Et retrouvons-nous en bas de cette rue. Voilà. Traversez la rue dite via San Lorentino puis engagez vous via Cavour, cette rue qui est presque en face de la rue du 20 settembre, légèrement sur [...]

La toile du père Andrea Pozzo

Et maintenant, parlons de cette toile en trompe-l'œil réalisée par le Père Andrea Pozzo en 1703. 2 mots sur lui tout d’abord : Il rédigea en 1693 son « Traité de Perspective », dans lequel il donna toutes les recettes du trompe-l'œil. Il fut envoyé par les jésuites pour peindre des fresques aux 4 coins de l’Europe. A Rome, il laisse des œuvres très importantes dans les églises Saint Ignace de Loyola [...]

À propos de la contre-réforme

Partons en arrière. Plus précisément, retrouvons-nous le 31 octobre 1517. Ce jour-là, un certain moine nommé Luther, professeur de théologie de surcroit, affiche sur les portes de l’église de Wittemberg, en Saxe, un document qui fera trembler l’Europe entière : ce sont ses fameuses 95 thèses. Il s’agissait d’une liste de 95 propositions de discussions théologiques sur certains abus pratiqués dans l’Eglise [...]

# 105/346 : Eglise la Badia

Eglise la Badia

L'Eglise de la Badia fut construite par les Bénédictins au XIIe siècle. Mais c’est en 1650 que fut construite la tour octogonale qui abrite sa cloche. A l’intérieur, on peut admirer la fresque de St Laurent peinte par Bartolomeo della Gatta (1476) et le Crucifix de Segna di Buonaventura (1319). Mais surtout, une peinture illusioniste. Bien sûr, il s'agit de la fresque en trompe l'oeil réalisée par [...]

L’église San Domenico

Et maintenant, pour continuer la promenade, rendons-nous à l’église san Domenico et à la maison de Vasari. Pour cela, laissons la cathédrale derrière nous et empruntez la via riccasoli. Elle est quasi en face nous et longe le palais communal. Allez y, prenez la puis arrêtez vous au premier croisement. Nous voici arrivés devant une statue au croisement entre la via Ricasoli et la via Sassoverde. Empruntons-la [...]

L’intérieur et les décors de la maison de Vasari

Avant de rentrer, parlons de ce que vous verrez à l’intérieur. Vous y verrez le travail de décoration réalisé par Vasari en cette deuxième moitié de 16ème siècle. Un décor maniériste donc. L’ensemble du décor de cette maison se compose de plafonds à caissons ornés de peintures à l’huile et de fresques sur les parois murales des pièces. Sur les plafonds, Vasari a développé avec une imagination vivante [...]

# 108/346 : La maison de Vasari

La maison de Vasari

Reprenons le cours de cette promenade pour nous rendre à la maison de Vasari. Sortons de l’église puis retournez à l’extrémité de la place qui est devant l’église. Puis, engagez-vous dans la via san Domenico qui part à droite. Voilà, nous sommes dans la via san Domenico. Continuons à avancer : A environ 50 mètres, tournez dans la 2ème rue sur votre gauche, la rue du 20 settembre. La maison de Vasari [...]

# 109/346 : Eglise San Domenico

Cette église romane du 13ème siècle est très simple, une petite façade de pierre avec une rose, et son petit campanile gothique. Elle abrite le Crucifix de Cimabue, une œuvre majeure du XIIIe siècle.

Le musée d’art médiéval et moderne d’Arezzo se trouve au Palais de la renaissance Bruni Ciocchi et il est devenu Musée d'Etat en 1972. C’est en 1972 qu’il est devenu un musée d’Etat. Des collections de la commune d’Arezzo et de la Fraternità dei Laici s’y trouvent : collections de faïences d’Arezzo, de Sienne et de Florence… Elles datent du XIVe et du XVIIe siècle.

# 111/346 : Petroio

Petroio est un joli bourg médiéval très évocateur de la province de Sienne. Il a probablement des origines étrusques. Le plan de Petroio est circulaire, ce qui fait que la rue principale est une sorte de spirale qui culmine dans la place principale, au coeur du bourg. D'ici se développe un dédale de ruelles qui descendent vers le bas du rocher calcaire auquel Petroio est accroché. À visiter: l'église [...]

# 112/346 : Village de Arezzo

Village de Arezzo

La ville de Pétrarque et Vasari

Arezzo est une ville d'environ 100 000 habitants dans la région Toscane. Ancien centre étrusque situé au milieu de douces collines, Arezzo a été gagnée par les Romains, dont on peut aujourd'hui admirer l'amphithéâtre du IIe siècle. Commune libre au Moyen Âge, Arezzo garde de merveilleux monuments médiévaux dans son centre historique splendidement intact. Un tour idéal de celui-ci comprend l'incontournable [...]

# 113/346 : Pienza

La Ville Idéale

Pienza est une commune située dans la province de Sienne, en Toscane. Elle doit son riche patrimoine artistique, entièrement bâti à l'époque de la Rénaissance, à Pie II, le pape né à Pienza et qui a donné son nom à la ville. Entre 1459 et 1464, l'année de la mort de Pie II, celle qui était une bourgade agricole devient un centre important, où l'idéal artistique du Quattrocento italien prend forme. [...]

# 114/346 : Pienza

Pienza a ceci de magique, c’est que derrière sa petite taille, elle est concentrée d’art et d’odeurs. D’odeurs parce c’est la ville du fromage et que les étals des boutiques ne veulent pas manquer de séduire les visiteurs, d’art parce qu’autour de la place Pie II tous les trésors de l’architecture renaissance et médiévale sont agglutinés. Vous l’aurez compris Pienza, l’ancienne Corisgnano, c’est la [...]

# 115/346 : Jardins de Bomarzo

Jardins de Bomarzo

Le Parc des monstres de Bomarzo

Les jardins de Bomarzo, connus dans le passé sous le nom de Sacro Bosco (bois sacré), sont situés dans la province de Viterbo, une ville du nord du Latium. Les jardins se trouvent au fond d'une vallée dominée par le château des anciens seigneurs du territoire, les Orsini. Les jardins, uniques dans leur genre, sont les plus extravagants de l'époque du Manierisme italien. Ils ont été réalisés par l'architecte [...]

# 116/346 : Castelmuzio

Situé dans le territoire de la commune de Trequanda, près de Sienne, ce joli petit bourg médiéval était un château fortifié. Il se trouve au sommet d'une colline en tuf et a un plan circulaire. Il est entouré de murs en tuf disposés de façon irrégulière, qui s'ouvrent de temps en temps pour laisser la place aux canons. Au milieu de la place se trouvent une maison-tour et une citerne qui servait à recueillir [...]

Construit selon la volonté du duc de la ville, Federico da Montefeltro, le Palais Ducal d'Urbino est un chef d'ouvre de l'architecture de la Renaissance. Construit au cours du XVe siècle, il a été aménagé autour du plus ancien petit palais de la Jole, voulu par le père de Federico. Parmi les architectes qui ont travaillé à sa construction, rappelons ici Maso di Bartolomeo, un architecte et sculpteur [...]

# 118/346 : Village d'Urbino

Urbino

Urbino est une jolie petite ville du centre de l'Italie, dont le centre historique a été classé au Patrimoine Mondiale de l'Humnité par l'Unesco en 1998. Riche en histoire et en patrimoine artistique, la ville d'Urbino est située sur de belles collines et offre de beaux panoramas sur la nature environnante. Signalons le merveilleux Palais Ducal, l'un des plus célèbres exemples d'architecture de la [...]

# 119/346 : Lac de Bolsena

Lac de Bolsena

Le plus grand lac d'origine volcanique d'Europe

Le lac de Bolsena se trouve au nord de la ville de Viterbo, dans le Latium, près de la frontière avec la Toscane et l'Ombrie. Il s'agit du plus grand lac d'origine volcanique d'Europe. Bordé de roseaux et de bois de châtaigners, il est entouré par une route panoramique d'environ 60 km, qui offre un magnifique panorama sur le lac et ses environs. Près du lac se trouvent des bourgs médiévaux de charme [...]

# 120/346 : Bagno Vignoni

Un bourg médiéval pittoresque

Bagno Vignoni est un minuscule village du Val d'Orcia, dans la province de Sienne, en Toscane. Il est célèbre pour ses eaux thermales, qui émergent dans le bassin rectangulaire qui constitue la place principale du bourg, Place des Sources. Autour du bassin, réalisé au XVIe siècle, se dressent des palais édifiés par Bernardo Rossellino en hommage à Pie II, le pape qui séjourna ici tout comme Caterina [...]

# 121/346 : Castiglione d'Orcia

Castiglione d'Orcia est une jolie commune de la province de Sienne, en Toscane. Son territoire est caractérisé par la présence de nombreux agritourismes, les lieux idéals pour passer des vacances au milieu de la nature toscane et près de plusieurs ville d'art. Le monument le plus célèbre de Castiglione est sa forteresse, où bien ce qui reste de l'ancienne structure qui se trouve sur le sommet d'un [...]

# 122/346 : San Quirico d'Orcia

Situé au nord du Val d’Orcia, le petit village de San Quirico est souvent ignoré des touristes qui la plupart du temps vont lui préférer Montalcino, Montepulciano ou encore Pienza. Pourtant cette petite cité fortifiée a tous les charmes qui séduisent les artistes. Perché sur les collines arrondies de la région de Sienne, elle s’impose au regard dans ses nuances d’ocre qui répondent au vert vertical [...]

# 123/346 : Le Mont Amiata

Monte Amiata

Situé dans les Apennins de la région de Toscane, entre la zone de la Maremma et celle du Chianti, le Monte Amiata est une montagne de 1738 mètres de hauteur. Riche en sources fraiches, car il était un ancien volcan, le Monte Amiata est resté relativement isolé pendant des siècles et il garde encore aujourd'hui des particularités géologiques, historiques et culturelles qui en font le charme unique. [...]

Le musée de Michelangelo

Le Museo Michelangiolesco se trouve à Rocca Caprese, le village où le célèbre sculpteur de la Renaissance est né, près de la ville d'Arezzo, en Toscane. Le musée est dédié à la vie de l'artiste et il abrite environ en gypse des sculptures les plus importantes de Michelangelo, réalisées par des artistes au XIXe siècle. En outre, des documents concernant la vie du maître sont exposés dans le musée: [...]

# 125/346 : Rapolano Terme

Rapolano Terme

Rapolano est une petite commune de la province de Sienne, située entre les territoires du Val di Chiana et du Chianti. Rapolano, un bourg de 4000 habitants environ, est pourtant célèbre pour ses thermes. Il y a ici deux complexes thermaux principaux: les thermes San Giovanni et les thermes Antica Querciolaia, où il est possible de séjourner dans des hotel accueillants et profiter des piscines d'eau [...]

# 126/346 : Sorano

Sorano est un bourg médiéval perché sur une colline en tuf. Très évocateur, le village présente un dédale de ruelles où s'ouvrent des cours et des portails en tuf très jolis. Creusées dans le tuf sont aussi les caves de Sorano, où l'on produisait le vin local: aujourd'hui, certaines d'entre elles sont ouvertes aux visiteurs. Le patrimoine artistique du bourg est riche: signalons la Collegiata di San [...]

Abbaye Monte Oliveto

Fondée par San Bernardo Tolomei en 1313, cette belle abbaye bénédictine est située dans la campagne au sud de la commune d'Asciano, près de Sienne, en Toscane. Construite au XIVe siècle, l'abbaye de Monte Oliveto Maggiore se trouve au milieu d'un bois de chênes et de cyprès et elle abrite de nombreuses oeuvres d'art, qui témoignent de la puissance de l'abbaye au Moyen Âge. Dans l'église, remaniée [...]

# 128/346 : Monte Oliveto

Située à une petite quarantaine de kilomètres de Sienne, l’abbaye de Monte Oliveto se cache dans la forêt derrière une barrière de cyprès. La communauté bénédictine à l’origine du développement du site, s’est développée au XIVème siècle. Fondée en 1313 par Bernardo Tolomei, membre d’une puissante famille siennoise. C’est l’approbation par l’évêque d’Arezzo en 1319 qui l’affilia à l’ordre bénédictin. [...]

# 129/346 : Macerata

Macerata

Macerata est une ville de la région des Marches, dans le centre de l'Italie. Dans le centre historique de Macerata signalons: place de la Liberté, avec l'église San Paolo et la tour municipale, mais avec surtout la belle Loggia dei Marcanti de la Renaissance, la cathédrale, construite au XVIIIe siècle sur l'emplacement d'une ancienne église du Xe siècle. Enfin, signalons le très beau théâtre Sferisterio, [...]

L'abbaye Monte Oliveto Maggiore est située au coeur de la Toscane, sur une colline verdoyante près de la commune d'Asciano, dans la province de Sienne. Il s'agit d'une abbaye bénédictine qui observe la règle du travail et de la prière selon l'ancienne tradition. L'abbaye est entourée de cyprès, de pins, de chênes et d'oliviers: une nature sauvage et intacte qui plonge les visiteurs qui arrivent dans [...]

# 131/346 : Santa Fiora

Le village médiéval de Santa Fiora

Le village de Santa Fiora se trouve dans la province de Grosseto, en Toscane, au pied du Mont Amiata. Ce petit bijou médiéval, entouré de remparts, est caractérisé par de charmantes églises parmi lesquelles signalons la Madonna de la Peschiera, située au bord du bassin formé par la source du fleuve Fiora. Très belle est aussi Pieve delle Santissime Flora et Lucilla, qui abrite des oeuvres en céramique [...]

# 132/346 : Cartoceto

Un bourg-chateau dans les Marches

Cartoceto est une commune près de la ville de Fano, dans la region des Marches. Ce bourg médiéval plein de charme est situé sur une colline au milieu des oliviers, près du fleuve Metauro. Cartoceto a des origines très anciennes: une legende raconte qu'il a été fondé par les Carthaginois en fuite après la bataille du Metauro en 207 av. J.-C. En tout cas, une inscription romaine datant du 79 av J.-C. [...]

# 133/346 : Viterbo

La ville des papes

Viterbe est une ville du nord du Latium, dans le centre de l'Italie. Résidence préférée par les papes de la voisine Rome, Viterbo présente un vaste centre historique médiéval entouré par des remparts. Un tour de celui-ci fait découvrir au visiteur de superbes monuments, églises et palais. Signalons la Rocca Albornoz, qui doit son nom au cardinal qui commença sa construction au XIVe siècle. Elle s'acheva [...]

# 134/346 : Abbaye de Sant'Antimo

Sant'Antimo

Celle de Sant'Antimo est une très belle abbaye bénédictine. Située dans la campagne au sud de Montalcino, près de la ville toscane de Sienne, l'abbaye a été fondée au VIIIe siècle. Parmi les matériaux de construction on a utilisé des marbres provenant d'une ancienne villa romaine située dans les environs: ces pièces sont par exemple des colonnes de la crypte et le bas-relief avec la Cornucopia sur [...]

# 135/346 : Parc du Bulicame

Le parc des thermes étrusques

Le parc du Bulicame est situé au bord de l'ancienne route romaine Cassia, à 2,5 km du centre de la ville de Viterbo. Le parc, créé en 1985 et pas encore achevé, abrite dans une zone de neuf hectares les restes d'anciens thermes étrusques. Les eaux thermales, utilisées ensuite par les Romains et exploitées encore aujourd'hui, ont des propriétés bénéfiques, surtout pour ce qui concerne les soins des [...]

# 136/346 : Montalcino

Dominant les magnifiques paysages toscans où la verticalité des cyprès émaille un paysage tout en courbes douces, la cité médiévale de Montalcino domine une région agricole dont l’huile d’olive et surtout le vin (c’est la patrie du Brunello) lui confèrent une renommée internationale. Située à une quarantaine de kilomètres au sud de Sienne, le village présente l’avantage de pouvoir rayonner aussi bien [...]

# 137/346 : Montalcino

Montalcino

Montalcino est un bourg médiéval de charme situé près de Sienne, en Toscane. Il conserve une forteresse intacte qui a été construite en 1361 sur le sommet de la colline de Montalcino et il est entouré de remparts médiévaux. La forteresse a une forme de pentagone et elle a été réalisée par les architectes siennois Mino Foresi et Domenico di Feo. Elle abrite l'ancienne tour San Giovanni et une ancienne [...]

# 138/346 : Pitigliano

Un bourg de charme

Pitigliano est un bourg de charme situé au sud de la ville de Grosseto, dans la zone de la Maremme toscane. Il a été littéralement construit dans le tuf, la pierre caractéristique de ce territoire, et ses maisons typiques se dressent sur une falaise très haute, qui surplombe une vallèe creusée par trois petits fleuves. Pitigliano a été fondé par les Romains, mais les premiers habitants de la zone ont [...]

# 139/346 : Sovana

Sovana est un délicieux bourg médiéval récemment restauré situé dans la province de Grosseto, dans le sud de la Toscane. Il se trouve dans la zone connue sous le nom de Area del Tufo, du nom de la pierre malléable dont le terrain est riche et qui a donc été utilisé pendant des siècles pour construire des villages entiers. Depuis les Étrusques, qui ont fondé Sovana au VIIe siècle av. J.-C., le tuf était [...]

# 140/346 : Ascoli

Ascoli

Ascoli est une ville du sud des Marches, la région centre-orientale de l'Italie. Le centre-ville d'Ascoli est monumental, entièrement construit en marbre travertin. Signalons le beau Palais des Capitaines, qui se trouve Piazza del Popolo, la belle place de la Renaissance de la ville. L'église San Francesco se trouve également ici. Cette église se dresse au milieu d'un complexe monumental dont deux [...]

# 141/346 : Tuscania

Tuscania est un village médiéval de charme situé dans la province de Viterbo, non loin de Rome. Sélon la légende, Tuscania fut fondée par Ascagne, le fils du héro grec Enée. Ses deux églises remarquables en tuf jaune sont situées hors les anciens remparts, sur l'emplacement de l'ancien site étrusque. Aujourd'hui, le musée de Tuscania, le Museo Nazionale Archeologico Tuscanese, abrite beaucoup d'objets [...]

# 142/346 : Recanati

Recanati

Recanati est une commune du centre de l'Italie, située à une dizaine de kilomètres de la mer Adriatique. Recanati doit sa célébrité au poète italien Giacomo Leopardi, qui est né et a vécu ici au XIXe siècle. On y peut en effet visiter la maison natale de Leopardi, qui abrite la vaste bibliothèque avec des livres anciens où le poète passait la plupart de son temps. Recanati offre des panoramas magnifiques [...]

# 143/346 : Canino

Canino

Canino est une commune de charme située à 40 km à l'ouest de la ville de Viterbo, dans le nord du Latium. Ancien centre étrusque, à l'époque moderne Canino a été longtemps gouvernée par la famille Farnese, qui l'a enrichie avec de superbes monuments. Piazza De Andreis en donne un digne exemple, avec la fontaine de Vignola surmontée par les armoiries de la famille Farnese. Le centre historique [...]

Les gorges du Salinello se trouvent à l'intérieur du parc national du Gran Sasso, aux Abruzzes. Site naturel spéctaculaire, l'un des plus beaux des Apennins, il s'agit d'un canyon creusé par le fleuve Salinello entre les parois des montagnes du Gran Sasso. Les gorges remontent jusqu'à la partie la plus belle du site: les cascades. Un sentier rejoint les ruines du château Manfrino, d'où il est possible [...]

# 145/346 : La ville de Fano

Fano est une ville de la province de Pesaro et Urbino, dans la région italienne des Marches. Ancienne colonie romaine, elle conserve des témoignages du temps de l'empereur Auguste: d'abord l'Arc d'Auguste, en réalité une porte d'entrée dans la ville située le long de l'ancienne route Flaminia. Ensuite, les remparts avec des tours qui entourent une grande partie du centre-ville. Au Moyen Âge, Fano [...]

# 146/346 : Camaldoli

Camaldoli

Camaldoli est un petit village qui s'est développé près du monastère du même nom et il se trouve dans la province de la ville d'Arezzo, au milieu des forêts du Casentino, près du pittoresque village de Poppi. Fondé par le moine San Romualdo au début du XIe siècle, le monastère de Camaldoli se trouve près du joli petit lac connu sous le nom de Laghetto Traversari di Camaldoli. Une partie des moines [...]

# 147/346 : Pesaro

Pesaro est une ville située dans la region des Marches. Port de la mer Adriatique, elle a des plages parmi lesquelles il faut absolument signaler celle de Fiorenzuola di Focara, un petit bourg situé dans le parc naturel de San Bartolo, à cinq minutes de route panoramique de Pesaro. Du bourg on descend au bord de la mer à pied ou, en été, en minibus. La mer est merveilleuse et le sable fin et clair. Dans [...]

# 148/346 : L'abbaye de Farfa

Farfa

Au milieu de la zone de la Sabina, à Farfa, dans la province de Rieti, au Latium, se trouve l'abbaye bénédictine Santa Maria di Farfa. Entourée par une nature verte et intacte, l'abbaye domine le petit bourg du même nom dans un décor très évocateur. Fondée au Ve siècle par San Lorenzo Siro, elle a été détruite par les Lombards et ensuite reconstruite en 705. L'abbaye de Farfa, très puissante et riche [...]

# 149/346 : Gaiole in Chianti

Située sur la route des châteaux entre les collines du Chianti et celles du Val d’Arbia, Gaiole est une petite cité paisible. Elle jouait le rôle de marché des alentours dès le Moyen-Âge, profitant de sa situation sur la route le Val d’Arno et le Chianti. Elle a longtemps profité de la proximité des châteaux de Vertine et de Barbischio pour rayonner sur la région. S’ils ne sont pas tous ouverts à [...]

L'église est sur une petite place charmante avec tous ces arbres. De là, le panorama est magnifique. Là aussi, de très belles fresques dont 2 du "Massacre des Innocents" peintes l'une par Matteo Giovanni, l'autre par Pietro Lorenzetti et son élève Taddeo di Bartolo.

# 151/346 : Loggia del papa

Réalisée en 1462 par l'architecte siennois Antonio Federighi, cette loggia est voulue par le pape Pie II Piccolomini. Elle se compose de trois arcades et de chapiteaux corinthiens, portant les armoiries de la famille de Pie II. L'inscription sur l'architrave est la suivante "PIUS II PONT MAX GENTILIBUS SUI PICCOLOMINEIS".

# 152/346 : Jardins de Tolomei

Jardins de Tolomei

Ces jardins ignorés du grand public vous permettront de vous reposer tout en regardant d'un coté la vallée de Valdimontone et de l'autre une colline parsemée de vieilles maisons ainsi que la basilique de Santa Maria dei Servi.

# 153/346 : Ancône (Ancona)

Ancône (Ancona) (100 000 habitants), capitale des Marches, en Italie ,à 210 km au nord-est de Rome et 200 km au sud-est de Bologne. Ancienne ville fortifiée, Ancône possède un port sur la mer Adriatique, des ferries assurent la liaison avec la Grèce, notamment pour Patra et igoumenitsa. Ancône s'étends entre les deux extrémités du promontoire de Monte Conero, Monte Astagno, qu’occupe la Citadelle [...]

# 154/346 : Via del Porrione

Cette rue abritait autrefois un marché. Au rez de chaussée, on aperçoit encore les portes des magasins et au dessus l'habitation des commerçants.On y trouve l'église San Martino, la plus ancienne de la ville.

# 155/346 : Orto Botanico et erbario

Orto Botanico et erbario

Le jardin botanique de Sienne a ses origines au XVI° siècle: aux côtés de Santa Maria della Scala en 1588, il est transféré Via Mattioli en 1856. Actuellement à l'intérieur des murs de la ville, il s'étend sur deux hectares et demi, occupant en partie la vallée de Sant'Agostino. De nombreuses espèces végétales sont conservées dans cette structure reconnue pour son centre d'études et ses collections, [...]

Ce jardins d'herbes médicinales fut créé fin 16ème et existe toujours aujourd'hui. Il est agréable de s'y promener et d'y découvrir des plantes qu'on ne rencontre pas tous les jours.

Oratorio di San Bernardino et Museo Diocesano d'Arte Sacra

A quelques pas du Duomo, l'Oratoire, qui prit le nom de San Bernardino en 1450, après la canonisation du saint homonyme, abrite dans ses salles le Musée diocésain d'Art Sacré de Sienne. On peut y admirer des peintures siennoises allant du XIII° au XVI° siècles, ainsi que des fresques venant de l'église de San Francesco. Des plafonds à caissons accompagnés de chérubins sur fond bleu et des Storie della [...]

C'est un des palais que fit construire Silvio Piccolomini, plus connu sous le nom de pape Pie II. IL abrite aujourd'hui le Musée des Archives et ses 60 000 documents dont certains incunables remontent à 736, aux origines de la ville donc. Certains documents furent décorés par des artistes siennois très connus.

Le museum d'histoire naturelle de Sienne (Académie des Fisiocritici) est situé dans un ancien monastère du 12ème siècle et abrite 3 sections: zoologie, géologie, et paléontologie. Par ailleurs, ce même monastère héberge aussi une Bibliothèque contenant près de 800 manuscrits et 15 000 livres allant de 1500 à nos jours.

# 160/346 : Eglise sant agostino

Gothique à l'origine, l'église sant Agostino fut rénovée en 1755 après un incendie. La nef est lumineuse et abrite de belles œuvres d'art comme "L'Epiphanie" de Sodoma, une Maesta par Ambrogio Lorenzetti, un polyptique de Simone Martini retraçant 4 miracles de Saint Augustin.

Cette église fut bâtie à partir de 1326 et surprend par son intérieur très vaste et composé d'une seul nef. L’intérieur à nef unique est d’une ampleur impressionnante. Vous verrez une belle statue du 14ème de saint François ainsi que de nombreuses fresques d'artistes siennois dont Ambrogio et Pietro Lorenzetti et Andrea Vanni.A coté de l'église, vous pourrez jeter un oeil beau cloître Renaissance, [...]

# 162/346 : Tour del Mangia

Tour del Mangia

Cette grande tour del Mangia surplombe le palazzo Pubblico du haut de ses 102 mètres qu'on peut atteindre après avoir gravi 503 marches. Mais le courageux sera récompensé par une vue magnifique sur Sienne et les collines qui l'entourent.

Palais Pubblico e Museo Civico di Siena

Le Palazzo Pubblico de Sienne est construit entre 1287 et 1308 environ, pour que s'y installe le Gouvernement des Neuf en 1310, après la chute d'un gouvernement composé d'aristocrates, qui se réunissaient dans l'église San Pellegrino. Peu modifié au cours des ans, on sait que les étages de ce palais sont ajoutés au XVII° siècle grâce au concours de l'architecte Carlo Fontana, et que la façade est restaurée [...]

# 164/346 : Fonte del Casato

Cachée entre les maisons et palais de Sienne, sous la Via del Casato (une des rues qui mènent à la Piazza del Campo), cette petite fontaine est particulière de par sa place centrale dans la ville. Datant de 1352, elle n'est notée dans la liste des fontaines de la ville qu'en 1555. Elle garde un aspect médiéval, notamment grâce à son arcade, précédemment restaurée car elle était murée. Difficile à trouver, [...]

# 165/346 : Fonte di Ovile

La Fonte di Ovile fut bâtie en 1260, dans le but de remplacer une construction voisine plus en amont. Elle perdit de l'importance au siècle suivant, lorsque l'on édifia la Fonte Nuova d'Ovile, plus imposante. Large de 14 mètres et longue de 9 mètres elle possède une double arcade frontale et une latérale ainsi qu'une voûte en croix.

# 166/346 : Fonte Nuova d'Ovile

Edifiée entre 1298 et 1303, elle fut commandée notamment par Giovanni Pisano et Duccio di Buoninsegna, et dessinée par Camaino di Crescentino et Sozzo di Rustichino. De style gothique, elle est composée d'arcades ogivales, deux frontales et une latérale. Construite afin d'amener l'eau jusqu'aux quartiers artisanaux et agricoles de Vallerozzi, cette fontaine était l'endroit où débouchait l'aqueduc qui [...]

# 167/346 : Pinacothèque Nationale

Pinacothèque Nationale

La Pinacothèque Nationale présente la plus belle collection de peintres siennois. L'orde des salles est chronologique et vous pourrez ainsi bien suivre l'évolution de la peinture entre le 12ème et le 16ème siècle. Citons les 2 plus grands noms: Duccio bien sûr, considéré comme le dernier des peintres médiévaux et Simone Martioni ensuite.

Construit entre 1428 et 1445 (la partie supérieure date du XVIII° siècle) ce joli portique entre gothique tardif et renaissance est connu pour les statues qui ornent ses pilastres, représentant les antiques saints protecteurs de Sienne: San Savino, Sant'Ansano, San Vittore sont réalisés par Antonio Federighi, San Pietro et San Paolo par Lorenzo di Pietro. En outre, on peut admirer les stucs et les [...]

Le Palazzo Piccolomini, plus connu sous le nom de Palazzo delle Papesse a été construit entre 1460 et 1495 pour la soeur du pape Pie II, Caterina Piccolomini, sur projet de Bernardo Rossellino. Sa façade rappelle les palais florentins de la même époque. Acheté par une banque en 1884, il subit de nombreuses modifications dues à sa fonction. En 1998, ce palais ouvre au public en tant que centre d'art [...]

# 170/346 : Fonte di Pescaia

Cette fontaine déjà active au XIII° siècle alimentait en eau la zone qui fournissait la ville de Sienne en poissons (d'où son nom de Pescaia). Située aux environs de la Porta Camollia, à l'extérieur de la cité, elle est caractérisée par trois arcades basses de dimensions différentes. L'aqueduc souterrain et ses kilomètres de galeries par où passait l'eau, encore utilisé il y a quelques décennies passe [...]

# 171/346 : Santa Maria della Scala de Sienne

Santa Maria della Scala de Sienne

Ce complexe est l'un des plus anciens hôpitaux d'Europe. Situé en face de la cathédrale et institué par les chanoines, il accueillait pelerins, pauvres et orphelins. Il était si bien géré et organisé que le duc de Milan, Francesco Sforza, envoya ses émissaires pour l'étudier. Possédant des terres qui constituaient un vaste patrimoine, l'hôpital était aussi un important pôle artistique, grâce à l'intervention [...]

Musée dell'Opera del Duomo (Musée de l'Œuvre)

Le musée de l'œuvre présente une collection très riche de sculptures gothiques de Pisano et Renaissance de Donatello (La Vierge à L'enfant) et de Jacopo della Quercia (La Vierge à L'enfant avec saint Jérôme) pour ne citer que les plus célèbres. Mais il est surtout connu pour abriter une Maesta, une Vierge en Majesté, une des plus belles oeuvres de Duccio di Buoninsegna, ce peintre qui autour de l'an [...]

# 173/346 : Cathédrale de Sienne

Cathédrale de Sienne

Le Duomo de Sienne nous semble être une des plus belles cathédrales d'Italie. Par son architecture tout d'abord: un gothique très ornementé au fil des siècles, et où le campanile roman s'intègre bien. On notera les sculptures de Giovanni Pisano. Enfin, l'intérieur est riche du travail de nombreux artistes: il y a en particulier le Retable Piccolomini entouré de 4 statues réalisées par Michel Ange jeune, [...]

# 174/346 : Baptistère San Giovanni

Baptistère San Giovanni

La construction du Baptistère San Giobanni remonte à 1316-1325 et il est comme une crypte de la Cathédrale même. Les fonts baptismaux, commencés en 1417 par Jacopo della Quercia, ont la forme d'un temple hexagonal. Sur le bassin, il y a six panneaux en bronze qui racontent la vie de Saint Jean Baptiste dont 3 qui ont été exécutés par les florentins Lorenzo Ghiberti et Donatello. Lorsque vous verrez [...]

# 175/346 : Duomo de Sienne

Duomo de Sienne

La cathédrale de Santa Maria Assunta, Duomo de Sienne, se situe entre les styles romans et gothiques. Elle aurait été construite sur un bâtiment datant du X° siècle, vraisemblablement la résidence de l'évêque de l'époque. Consacré au XII° siècle, ce n'est qu'en 1229 que l'édifice devient cathédrale, avec une façade vers l'ouest, et sa coupole est complétée en 1263. Nicola Pisano participa aux travaux [...]

L'Hôpital Santa Maria della Scala abrite aujourd'hui le Musée archéologique. Mais surtout, il recut de nombreux dons qu'il transforma en commandes aux artistes siennois. Dans les salles et dans l'église de l'hôpital (la Santissima Annunziata), de nombreuses fresques racontent les activités du lieu. Vous verrez notamment des oeuvres de Vecchiatta et de Domenico Bartolo.

La maison où mourut Catherine de Sienne en 1380 est devenue un musée: on y voit 17 tableaux qui racontent son histoire, le crucifix du 12ème sur lequel la sainte recut ses stigmates, un tableau du peintre baroque Manetti représentant l'apothéose de Sainte Catherine, et une statue en bois coloré de la sainte sculptée par Neroccio di Bartolomeo en 1474 environ.

# 178/346 : Fonte Branda

Fonte Branda

Il s'agit de la plus célèbre et ancienne source de Sienne (mais aussi de la plus jolie!). Citée par Dante dans le chant de l'Enfer de la Divine Comédie, elle aurait été construite entre le XI° et le XIII° siècle par l'architecte Bellamino et fortifiée au XV° siècle. Elle se compose de trois arcs en ogives, décorées de quatre lions en pierre et des armoiries de la ville. Aux pieds de la colline San [...]

# 179/346 : Porte Saint Marc

La Porte san Marco fut construite fin 13ème et est typique des techniques siennoises qui permettaient aux soldats de garde de voir sans être vus. Au-delà de la porte, une très belle vue sur la campagne siennoise.

# 180/346 : Basilique San Domenico de Sienne

Basilique San Domenico de Sienne

Fondée en 1226 par des dominicains sur le mont Camporegio, précédemment cédé par la famille Malavolti, la basilique est parvenue jusqu'à nous avec les caractères gothiques qui survécurent aux incendies, séismes et autres occupations militaires. Etroitement lié à l'histoire de la sainte et mystique Catherine, ce monument des plus imposants de Sienne, aurait été le témoin d'un de ses miracles, au sein [...]

# 181/346 : Fontaine des Moniales

Proche de la Porte San Marco, en descendant dans les oliviers, vous verrez la charmante fontaine des Moniales où elles venaient laver leurs habits sans être vues.

# 182/346 : Foligno

Située sur les rives de la rivière Topino, au plein centre de la péninsule italienne, le territoire de Foligno était déjà occupé du temps des ombriens. Ensuite située sur la Via Flaminia, la ville s’est développée à l’époque romaine. C’est néanmoins à l’époque médiévale qu’elle doit sa forme ovoïde due aux remparts derrière lesquels les maisons se collaient les unes contre les autres au-dessus de rues [...]

# 183/346 : Foligno

Foligno

Foligno est une ville de la région Ombrie située au bord du fleuve Topino, qui traverse la Valle Umbra. Foligno a été fondée par les Ombriens, les anciens habitants de la zone, elle a été ensuite dominée par les Romains et par les Lombards. Bombardée pendant la deuxième guerre mondiale, Foligno conserve un patrimoine artistique médiéval important. La visite idéale de la ville commence Piazza della [...]

# 184/346 : Montefalco

Située sur un promontoire dominant les collines agricoles ou les vignes répondent aux oliviers, Montefalco est un peu l’image d’Epinal d’une Ombrie, petite sœur toute en nuances de la Toscane. Son passé médiéval florissant est une évidence, autant par les petites ruelles serrées qui serpentent entre les bâtisses que par sa situation dominant la région et qui en faisait certainement une place forte [...]

Todi

Todi est une commune pleine de charme située dans la province de Perugia, dans le centre de l'Italie. Au milieu de vertes collines, Todi est une ville médiévale très bien conservée: avant de rentrer dans la ville, on peut admirer la très belle église Santa Maria della Consolazione, de style de la Renaissance. Une fois à l'intérieur, Piazza del Popolo est le véritable coeur médiéval de Todi, qui abrite [...]

# 186/346 : La ville de Todi

Todi

Todi est une commune pleine de charme située dans la province de Perugia, dans le centre de l'Italie. Au milieu de vertes collines, Todi est une ville médiévale très bien conservée: avant de rentrer dans la ville, on peut admirer la très belle église Santa Maria della Consolazione, de style de la Renaissance. Une fois à l'intérieur, Piazza del Popolo est le véritable coeur médiéval de Todi, qui abrite [...]

# 187/346 : Isola Maggiore

Il y a de ces destinations que l’on visite par hasard ou par choix, et qui se révèlent un trésor ! Isola Maggiore en est une. Cette petite île baignant dans le lac Trasimeno, dans la région de l’Ombrie (Umbria en italien), pas loin de la ville médiévale Casteglione del Lago, est un bijou rare. L’unique moyen pour accéder à l’île est de prendre « il traghetto », une sorte de « vaporetto » qui relie [...]

# 188/346 : Citta della Pieve

Ancienne cité étrusque puis Romaine, Citta della Pieve a connu les grandes heures de son développement au Moyen-âge comme la plupart des villes ombriennes ou toscanes. Forte de sa croissance économique elle a du se doter de remparts et concentrer son habitat autour de ruelles étroites. La Via Baciadonne est considérée ainsi comme la rue la plus étroite d’Italie, gare à ceux qui se risqueraient dans [...]

# 189/346 : Chiusi

Chiusi

Chiusi est une commune de la province de Sienne, en Toscane. Ancienne ville étrusque, Chiusi présente plusieurs sites archéologiques intéressants: signalons le tombeau de Poggio Gaiella, de la période de la Dodécapole, quand Chiusi faisait partie du groupe des villes étrusques liées par une alliance. Le tombeau était peut-être du roi Porsenna, qui assiégea Rome en 506 av. J.-C. De nombreuses tombes [...]

un labyrinthe étrusque

Vous êtes fascinés par l'archéologie, les Étrusques vous intriguent et la Toscane vous enchante? Le Labyrinthe du roi Porsenna à Chiusi est la destination pour vous. Porsenna était un roi étrusque très puissant qui essaya d'attaquer la jeune ville de Rome depuis sa Chiusi. D'après Pline l'Ancien, il avait été enterré avec un fabuleux trésor. Le tombeau se trouvait sous le sol de Chiusi et il s'agissait [...]

# 191/346 : Cortona

Cortona

Un bijou médiéval entre Toscane et Ombrie

Cortona est une commune de la province d'Arezzo, en Toscane. Véritable bijou médiéval situé sur une colline du Valdichiana, ses origines remontent selon la légende à Noé, dont le fils Cam aurait fondé la ville. Plus concrètement, Cortona a été un centre étrusque, dont on peut admirer les traces dans le musée de l'Accademia Etrusca. Tout près de la ville, sont aussi à voir les Meloni I et II del Sodo, [...]

Le musée de la cathédrale conserve des trésors de l’histoire de l’art toscane. Ils couvrent la période XIII-XIXe siècle. On y trouve l’Annonciation du Bienheureux Angélique, la Madonna en gloire de Bartolomeo de la Gatta, la Déposition de Luca Signorelli, l'Extase de S. Margherita des Crespi sans oublier la tapisserie Passerini.

# 193/346 : Baschi

Baschi

Dominant la vallée de la partie ombrienne du Tibre, Baschi s’est développée dans un premier temps à l’époque Romain. De nombreux fragments d’objets retrouvés lors de fouilles archéologiques témoignent de ce passé. Cependant le déclin de l’Empire Romain d’Occident, s’est accompagné de celui de nombreux bourgs tels que Baschi. Le site a été réinvesti par l’un des compagnons de Charlemagne lors de son [...]

# 194/346 : Allerona

Plongée dans les collines boisées au sud de l’Ombrie, Allerona est un centre agricole important qui a bénéficié de sa situation entre les grandes villes de Toscane et d’Ombrie et sa relative proximité avec le Latium pour se développer. Ses origines ombriennes, étrusques puis romaines sont quelques mises à l’ombre de son passé médiéval que les fortifications et la structure urbaine ne manquent de rappeler [...]

# 195/346 : Chianciano Terme

Chianciano Terme

Chianciano Terme est une commune toscane célèbre pour ses thermes très appreciés dans le monde entier. Située au milieu de vertes collines riches en chênes, hêtres et chênes verts dans la province de Sienne, Chianciano garde aussi d'importantes traces de son ancien passé: des sites archéologiques étrusques sont présents dans le territoire. Parmi eux, signalons une nécropole avec 700 grandes tombes [...]

# 196/346 : Cascia

Dans une Italie très religieuse, Cascia est un lieu de pèlerinage de premier rang. Si la petite ville a des origines romaines remontant au premier siècle avant J.C, c’est son histoire médiévale qui lui vaut sa renommée actuelle. Pourtant détruite a plusieurs reprises par les byzantins et les lombards, la cité perchée à flanc de montagne a déchainé les passions. A l’heure où les partisans de l’Empereur [...]

# 197/346 : Terni

Située au coeur de l'Ombrie, la ville de Terni est célèbre pour son ancien évèque Saint Valentin, qui est enterré ici et d'où vient le surnom de Ville des Amoureux. Terni est une ville aux origines très anciennes: visitez le site archéologique de Carsulae, l'ancienne ville romaine, et visitez le parc public La Passeggiata, qui abrite à l'intérieur les restes de l'amphithéâtre de 32 av. J.-C. Pour [...]

# 198/346 : Sant'Agostino

L’église Sant'Agostino fut fondée en 1285. A l'origine gothique, elle fut complètement restructurée au 15ème siècle, dans le style Renaissance par le célèbre Michelozzo de Bartolomeo. Sur la façade, voyez en particulier le portail sculpté représentant la Vierge et l'enfant Jésus entourés par Saint Jean et Saint Augustin.

Dans la province de Sienne, Montepulciano est posée à flanc de colline. Beaucoup plus marqué par le style renaissance de ses rues contrairement au caractère médiéval de nombreuses autres cités toscanes, la ville a inspiré et inspirent les romantiques. Car derrière ses murs du XVIème siècle construits sur l’ordre de Côme 1er, ce sont bien les palais renaissance qui émaillent la ville de Montepulciano. [...]

Montepulciano

Montepulciano est une commune toscane située dans la province de Sienne, en Italie. Célèbre pour ses palais de la Renaissance qui en font le charme, Montepulciano vaut le detour aussi pour sa position au milieu d'une campagne verdoyante. Le centre historique est entouré par des remparts du XVIe siècle. On peut visiter les restes des fortifications construites par l'architecte florentin Antonio da [...]

# 201/346 : Palais communale

Le Palais Communal fut construit dans la seconde moitié de 14ème siècle et sa ressemblance avec le Palazzo Vecchio de Florence saute aux yeux. Le palais était gothique à l'origine mais, vers 1424, Michelozzo de Bartolomeo lui ajouta la façade de style renaissance et la tour centrale, parachevant ainsi la ressemblance avec le grand frère Florentin. Bien sûr, ne manquez pas de monter sur cette tour car [...]

# 202/346 : Palais Bucelli

En 1700, le Palazzo Bucelli devint le siège de la grande collection de pièces étrusques et romaines collectées dans les alentours de Montepulciano et de Chuisi. La partie basse de la façade du palais (1648) est d'ailleurs toujours décorée par des reliefs et des urnes funéraires étrusques collectionnées par Pietro Bucelli.

# 203/346 : Palais Tarugi

Le Palais Tarugi fut construit au 16ème siècle par Antonio de Sangallo il Vecchio. Ce palais imposant se trouve à côté du palais communal. Il est l’un des plus beaux exemples d’architecture civile du 16ème siècle. Auprès du Palais Tarugi, se trouve le Palais de Capitano de Popolo de style gothique qui date lui de 1520.

La cathédrale (ou Duomo) fut érigée entre 1592 et 1630. L’unique structure restante de la version originale est la tour du campanile en marbre et en brique. Vous y découvrirez un grand nombre d'œuvres d'art de la renaissance, dont des sculptures de Michelozzo, et le remarquable triptyque de l"Assomption de la Vierge" par Taddeo di Bartolo.

# 205/346 : Santa Maria dei Servi

Santa Maria dei Servi

L’église de Santa Maria dei Servi fut construite au 14ème siècle. Sa façade est de style gothique et l'intérieur a été redécoré en style baroque. On y trouve des œuvres célèbres tels que la fresque Madonna de la Santoreggia (15ème siècle), et surtout "la vierge à l'enfant" attribué à Duccio de Boninsegna, un des plus grands peintres du 13ème italien, qui a fait le lien entre l'art Byzantin et une pensée [...]

# 206/346 : Marche

Sites touristiques et activités Marche Les Marches sont une région située au cœur de l’Italie, bordée par la mer Adriatique. Elle offre un paysage impressionnant avec des montagnes, des falaises escarpées, des grottes profondes, des collines douces où il y a des fleuves côtiers se dirigeant vers la mer. Les visiteurs peuvent explorer les parcs nationaux de la région ou ses réserves naturelles. Dans [...]

# 207/346 : Eglise Madonna di San Biagio

Eglise Madonna di San Biagio

L’église ou le sanctuaire de la Madonna de San Biagio fut construite en 1518 par l'archirecte San Sangello et inaugurée par le pape Clément VII. Ce bel exemple de l'architecture Renaissance est majestueux ainsi posé sur les pentes du col de Montepulciano. Mais son intérieur baroque regorgeant de marbre et décoré par Ottaviano Lazzerini justifie aussi de la visiter.

# 208/346 : Torrita di Siena

Cet ancien château fortifié de la province de Sienne garde un important patrimoine artistique à l'intérieur de ses remparts. La place principale abrite les monuments médiévaux les plus significatifs: l'Hôtel de Ville, la Tour, l'église Santa Flora e Lucilla. Cette dernière, de style roman, abrite des oeuvres d'art importantes d'artistes siennois. Toujours dans la même place se dresse le Teatro degli [...]

# 209/346 : Civita di Bagnoregio

Civita di Bagnoregio

Un bourg magique isolé du monde

Civita di Bagnoregio est une localité située dans la province de Viterbo, dans le nord du Latium, en Italie. Elle vaut le détour pour son exceptionnelle position panoramique: perchée sur un éperon d'un rocher, Civita domine la vallée autour, de plus en plus creusée par l'action des pluies et des vents sur le terrain en argille et sur le rocher. Civita a été separée du reste de l'ancien unique bourg [...]

# 210/346 : Sansepolcro

Sansepolcro

Sansepolcro est une commune médiévale de la Toscane orientale. Elle se trouve près de la frontière avec l'Ombrie, dans la province d'Arezzo. Fondée autour du Xe siècle, selon la tradition par deux pèlerins de retour de la Terre Sainte qui fondèrent ici une communeauté monastique, Sansepolcro abrite d'importantes oeuvres d'art de la Renaissance. La plus célèbre est sans doute la peinture de Piero della [...]

# 211/346 : Monticchiello

Ce beau bourg médiéval a des origines anciennes qui remontent à l'époque étrusque. Ancienne forteresse, il faisait partie du système de défense de la République de Sienne au Moyen Âge. Monticchiello se trouve près de la magnifique ville de la Renaissance de Pienza. Au XIIIe siècle le bourg a pris l'allure actuelle, caractérisée par les remparts, la tour de la forteresse qui se dresse sur le sommet [...]

# 212/346 : Grand Place

Grand Place

La Grand place -du 12ème siècle- est une des plus charmantes d'Italie. Elle est entourée de bâtiments de différentes époques: les maisons tours du Moyen Âge, le palais de la Fraternité des Laïques, le palais du tribunal et bien sûr les majestueuses Loges Vasari, une galerie à arcades qui soutient le palais des Loges.

# 213/346 : Eglise di Santa Maria (Pieve)

Eglise di Santa Maria (Pieve)

La Pieve ou Eglise di Santa Marie fut batie au 12ème siècle et est la plus grande et la plus belle église d’Arezzo. Son extérieur est surprenant: on voit 4 niveaux superposés et les facades ont été reocuvertes d'arcades aveugles. C'est le style Romano-Pisan. A l’intérieur, vous serez d'abord surpris par la monumentalité du lieu. Et au fond, vous serez charmés par les panneaux peints de Lorenzetti. [...]

# 214/346 : Maison de Vasari

La maison de la Vasari est un bâtiment peint à la fresque. Giorgio Vasari l’a acheté vers le XVe siècle. Par la suite, l’artiste entreprit d’autres décorations. La casa Vasari est devenue une véritable œuvre d’art. On la considère maintenant comme un musée élégant, splendide où se dévoile l’art maniériste toscan.

# 215/346 : Loges Vasari

Loges Vasari

Le palais des Loges -réalisé par Giorgio Vasari- domine toute la Grand place. Sa façade est parfaitement rythmée par de grandes arcades, reproduites de façon répétitive.

# 216/346 : Maisons Tours

Maisons Tours

Ces maisons tours à 3 étages sont de rares exemples de cette architecture des 12ème et 13ème siècles où les seigneurs se faisaient construire ces mini château forts au cœur des villes.

L’ensemble magnifique d’architecture médiéval

Et maintenant, lorsque vous êtes face au Palais des Loges, regardez encore vers la droite un autre côté de la place. Et là, vous apercevez un bel ensemble d’architecture médiévale. Maintenant, décrivons cet ensemble. Sur ce côté de la place, petits palais et maisons des 13e et 14e siècles, restes de maisons tours des 12ème et 13ème siècles se serrent les unes contre les autres. Regardez ce rare exemple [...]

La Grand’ place d’Arezzo

Ressortez maintenant de l’église et redescendez la rue en longeant la façade. Puis au bout de la façade, vous croiserez une petite rue étroite qui s’appelle la Via di Sesteria. Prenez-la sur la gauche : elle conduit à la Grand’ place. Nous nous y retrouvons dans un instant. Alors voilà : vous êtes sortis de l’église et avez pris la via Sistéria sur la gauche. Et nous voici sur l’une des plus originales [...]

Les loges de Giorgio Vasari

Et maintenant tournez-vous vers la droite, face à ce long bâtiment, sobre et élégant avec ses arcades. Il s’agit du palais des Loges qui domine toute la place. Il a été réalisé d’après un projet dessiné en 1573 par un enfant du pays: Giorgio Vasari, peintre et architecte des grands ducs de Toscane. Il est surtout connu à deux titres : tout d’abord, il est l’architecte du bâtiment du palais des offices [...]

Cet amphithéâtre romain a été construit au IIe siècle. Depuis rien n’a changé : il est resté en parfait état. D’autre part, il abrite le musée archéologique Gaio Cilnio Mecenate qui permet de voir des objets préhistoriques, étrusques et romains comme les célèbres vases corallins.

Le 2ème trésor pictural de la ville xéuté par Pietro Lorenzetti

Et maintenant, montons les marches et entrons. Quelle est votre première impression ? Certainement la surprise, car l’aspect modeste de la façade ne nous préparait pas à un tel ensemble monumental. Mais nous n’allons pas rentrer dans le détail de sa structure, car l’essentiel est ailleurs. Au fond du chœur plus précisément. Allez-y. Vous verrez une abside –c’est la partie qui termine le chœur d’une [...]

L’église santa Maria d‘Arezzo

Nous voici dehors, devant la basilique saint François. Nous allons maintenant gagner l’église santa Maria. Pour y accéder, partez sur votre droite en sortant de l’église et avancez sur la via Cavour. Et avançons jusqu’au Corso Italia, une rue que nous croisons quelques mètres plus loin. Nous voici à l’angle de la via Cavour et et du corso Italia. Prenons à gauche et remontons le corso Italia. Allons-y. [...]

# 223/346 : Parc du Prato

Ce parc est tout en haut de la colline d'Arezzo. Au centre, il y a une grande statue de Pétrarque, l'enfant du pays. D'un coté, il y a la cathédrale et de l'autre une magnifique vue sur toute la vallée.

# 224/346 : Le palais Prétorio

Le palais Prétorio

Nous allons maintenant quitter la place. Pour cela, faites face à nouveau au Palais des Loges. Prenez sur votre gauche la petite rue Giorgio Vasari qui passe entre les loges et le palais de la fraternité. Au bout de cette petite rue, vous arriverez dans la via dei Pileati. Voilà : Presque face à vous et à votre droite, se dresse un bel édifice des 14ème et 15ème, remanié au 16ème siècle Il s’agit du [...]

# 225/346 : Corso Italia

Corso Italia

La Corso Italia est la rue principale d'Arezzo où les Arétins et Arétines viennent se promener le soir. Elle est aussi célèbre pour son aspect médiéval surtout dans sa partie haute et pour avoir été le décor du film « La Vita è Bella » de Roberto Benignis.

# 226/346 : Palais Pretorio

Le Palais Pretorio était siège du Capitaine du peuple jusqu'en 1290. Sa façade est ornée des blasons des capitaines et des commissaires d’Arezzo du XVIè au XVIIè siècle. L'un des blasons est composé de 6 ballons, c'est celui des Médicis.

# 227/346 : Maison de Pétrarque

La maison de François Pétrarque -né en 1304- est un monument d’Arezzo. Pas tant par son aspect, mais parce qu'elle est la maison natale de l’illustre poète et humaniste italien considéré comme le père de la renaissance des lettres italiennes. Sa bibliothèque dispose d’un fonds de plus de quinze mille titres.

La maison natale de François Pétrarque

Remontez la via dei pileati. Et en face de vous, vous apercevez le Prato, le parc d’Arezzo et un peu plus loin, après le tournant que fait cette rue, l’esplanade de la cathédrale qui se dressera devant vous. Mais avant d’arriver sur la place du dôme, faîtes un arrêt devant la maison située au numéro 28 de la via dell’orto. C’est la rue qui est un peu sur la gauche quand vous finirez le virage de la [...]

# 229/346 : Village d'Arezzo

Village d'Arezzo

Arezzo au cœur d’une Toscane qui respire le Moyen-âge et la Renaissance, était l’une des plus importantes cités étrusques, spécialisée dans la production d’objets en bronze. Quand les Romains s’emparèrent de la ville au IIème siècle avant notre ère, elle devint un centre industriel important. Sa production d’objets en métal continuant d’être reconnue, elle devint également au 1er siècle avant J.C. [...]

La cathédrale et le grand espace vert « le Prato »

Maintenant, continuez jusqu’à l’esplanade de la cathédrale qui se dresse devant vous. Toujours à votre droite, le parc du Prato abritant la statue de Pétrarque. Nous voici sur la place, sur laquelle trône la statue de Ferdinand 1er de Médicis, grand duc de Toscane. Elle rappelle et affirme la domination florentine sur Arezzo, depuis 1384. C’est au sommet de cette colline que se trouvait le noyau de [...]

L’intérieur l’église Franciscains

Voilà! Vous avez vos billets. Pénétrez à présent dans l’église. Immédiatement en entrant, sur le mur à votre gauche, vous remarquerez des photographies relatives à la restauration des fresques. Elles seront plus intéressantes à regarder après la découverte des fresques, à la fin de la visite d’église. Avancez de quelques pas à l’intérieur de la nef, en laissant le revers de façade dans votre dos. Comme [...]

Informations pratiques sur les fresques de Piero della Francesca à la Basilique St François

La basilique est ouverte en général : du lundi au samedi de 9 heures à 18 heures le dimanche et les jours fériés de 13 à 18 heures. elle reste totalement fermée le 13 juin pour la fête de saint Antoine et le 4 octobre pour celle de saint François. Son adresse est la place saint François à AREZZO. La « Légende de la Croix » est l’un des chefs-d'œuvre les plus visités d’Italie. Pour cette raison, la [...]

L’histoire de la vraie croix selon Jacques de Voragine

Et maintenant, voici, dans ses grandes lignes, cette histoire de la vraie croix, tel que la raconte Jacques de Voragine. Ce n’est que quand nous serons entrés que nous vous dirons chaque épisode principal dans le détail. Alors voilà : l’histoire raconte comment Adam, sur le point de mourir, envoie son fils Seth auprès de l’archange Gabriel, afin que celui-ci lui remette des graines de l’arbre du péché. [...]

La scène peinte illustrant la reine de Saba

Regardons à présent la scène peinte en dessous. Elle illustre, en 1 seul tableau, 2 épisodes: la reine de Saba adorant le bois de la croix et sa rencontre avec le roi Salomon. Les 2 scènes sont divisées par une colonne du palais royal. La scène de gauche est empruntée à la Légende Dorée, la scène de droite est une invention de Piero. Cette scène de droite est une allusion au souhait d’une union entre [...]

Le tableau « Marie-Madeleine » peint par Piero della francesca

Mais sinon, rendons nous au fond de l’église, en passant par le bas-Côté gauche. Nous dépasserons le tombeau de l’évêque Tarlatti, mort en 1327. Entre ce grand tombeau, datant de 1330 et la sacristie, se trouve le tableau appelé « Marie-Madeleine ». IL a été peint par piero della Francesca. Au moment où il termine le cycle de la basilique saint François, piero laisse à Arezzo une autre trace de son [...]

L’intérieur de l’église

Et maintenant, nous allons entrer dans l’église. 2 cas se présentent. Soit vous avez réservé à l’avance pour admirer le cycle de la « Légende de la Croix » de Piero della Franscesca. Soit non. Si vous avez réservés à l’avance vos billets, vous devez aller les retirer sur la droite de la façade de l’église, à moins de 50 mètres. Là, une vitrine indique le lieu de la «biglieteria». C’est là qu’il vous [...]

Le crucifix peint par Cimabue

Et maintenant, dirigez-vous vers le fond de l’église. Chemin faisant, regardez sur le mur droit de la nef. Là, en passant, vous verrez les quelques fresques qui survivent de Spinello aretino et de son école. Puis vous vous rendrez tout au fond devant le grand crucifix qui se trouve dans la chapelle centrale. Cet exceptionnel crucifix a été peint vers 1270 par Cimabue, ce grand maître de l’école toscane. [...]

# 238/346 : L’annonciation

L’annonciation

Enfin, et ce sera notre dernier commentaire, regardons la dernière scène de cette chapelle située tout en bas à gauche de la fenêtre. Il s’agit de l’annonciation. Alors, bien évidemment, ce n’est pas un sujet de la légende dorée. C’est une variation de l’artiste. On retrouve la même architecture que celle du palais du roi Salomon, dans les panneaux colorés des marbres, les frises et l’élégance de la [...]

Le transport du bois sacré

Et maintenant, regardez à présent du côté de la fenêtre. Vous y êtes ? Et regardez la scène qui est à droite de la fenêtre et sur registre du milieu du mur. Elle représente le transport du bois sacré. Prenez le temps de la trouver, ça y est ? Cette scène a été réalisée par Giovanni da Piamonte, le principal collaborateur de Piero della Francesca, qui a utilisé les cartons de son maître. Ce peintre [...]

L’épisode terminant la légende dorée

Enfin, tout en haut dans la lunette de ce même mur, regardons l’épisode qui termine la légende dorée. Devant les 2 arbres symbolisant les 2 Testaments, Piero installe les disciples d’Héraclius sous les murs de Jérusalem, qui est représentée comme une ville médiévale avec ses hautes murailles et ses tours crénelées. On voit l’empereur qui, humble et pieds nus, porte une lourde croix. Nous l’avons déjà [...]

Le tombeau du pape Grégoire 10

Avant de ressortir, allons sur le bas côté juste en face. Donc traversons l’église et arrêtons-nous devant le tombeau de marbre blanc du pape Grégoire 10 mort à Arezzo en 1276. La vie de ce pape élu en 1271 est assez peu connue. On le sait ami de saint thomas d’Aquin. Son nom est en fait attaché au Concile de Lyon de 1274, durant lequel il fit promulguer la bulle «Ubi periculum» qui définissait la [...]

L’histoire des Adamites

Entrons maintenant dans la chapelle afin d’y regarder les différents épisodes de cette légende. Nous sommes face à la fenêtre. Regardons la 1ère scène qui se déroule sur le mur de droite. Elle se situe tout en haut, à l’intérieur de cette surface de forme ogivale qu’on appelle une lunette. Pour mieux suivre, placez-vous près du mur qui est en face, c'est-à-dire placez-vous près du mur de gauche quand [...]

La Fresque de Piero della Francesca et l’œuvre majeure de Piero

Maintenant, si vous avez la visite de Pocketvox consacrée à la découverte de la Fresque de Piero della Francesca, vous pouvez l’écouter. Et vous reprendrez la suite de cette promenade dans Arezzo après avoir découvert cette œuvre majeure de Piero. Sinon, et bien, ressortez de l’église en jetant un coup d’œil aux photographies prises au moment de la restauration et continuons notre découverte de la [...]

La façade de la basilique saint François

Empruntez la via Guido Monaco, cette rue qui monte dans l’axe de la place. Vous devez la remonter jusqu’en haut, là où vous serez obligé de tourner. Alors, vous irez sur votre droite et nous nous retrouverons devant la façade de la basilique saint François qui sera tout de suite sur votre droite. Vous vous trouvez sur une petite place. D’un côté, elle est bordée de terrasses de café, de l’autre par [...]

L’œuvre de Piero della francesca

Avant d’entrer pour découvrir cette œuvre majeure de Piero della francesca, prenez place sur les bancs pour écouter les présentations des commanditaires, des auteurs et l’Histoire de la Vraie Croix, en attendant l’heure de votre réservation. Grâce à un document notarial, nous possédons quelques renseignements sur les commanditaires et les peintres qui ont travaillé dans cette chapelle. Cette chapelle [...]

La légende de Jacques de Voragine

Et maintenant, parlons quelques instants de cette légende dont est tirée cette fresque et de son auteur, Jacques de Voragine, afin de mieux nous préparer à sa découverte.Et tout d’abord, il faut préciser que la narration figurative de Piero ne suit pas toujours fidèlement le texte de la Légende ; ainsi, il oublie, amplifie et ajoute, suivant son imagination ou les nécessités picturales, les épisodes [...]

La découverte et la vérification de la vraie croix

Portez maintenant votre attention sur la scène située immédiatement à gauche, sur le grand mur gauche de la chapelle. Il s’agit de l’épisode qui suit chronologiquement la torture de l’Hébreu, qui conduira à la découverte et à la vérification de la vraie croix. C’est ici une des compositions les plus monumentales et les plus complexes de Piero della Francesca. Décrivons la scène : à gauche, au 1er plan, [...]

Vers l’église des Franciscains

Vous vous trouvez sur une petite place. D’un côté, elle est bordée de terrasses de café, de l’autre par un ensemble de marches permettant d’accéder à l’église qui était celle des franciscains. Elle fut construite à cheval sur les 13ème et 14ème siècles. Vous notez que cette façade est en briques rouges. Un matériau humble, en conformité avec l’esprit de pauvreté prêché par les franciscains. Et d’ailleurs, [...]

Héraclius contre Chosroès : la 2ème bataille de l’histoire de la croix

Regardez juste en dessous, un épisode qui se déroule 3 siècles plus tard, au début du 7ème siècle. Il s’agit de la 2ème bataille de l’histoire de la croix: celle d’Héraclius contre Chosroès De nouveau, 2 scènes bien distinctes même si l’artiste en a privilégié une. Vous voyez que presque tout l’ensemble de la composition fait place à la bataille, tandis que, tout à fait à droite, se déroule la décapitation [...]

Historique sur la route menant à Arezzo

Repartons loin en arrière, au 6ème siècle avant notre ère plus précisément. Cette cité est alors connue sous le nom d’Arretium. Elle fut certainement 1 des 12 villes principales du royaume Etrusque. De cette époque, il subsiste quelques témoignages, tels que des décorations architecturales de terre cuite provenant de temples, une petite partie de ses murailles près du Prato. Le prato est ce parc voisinant [...]

La scène du Songe de Constantin

Maintenant, portez votre regard sur la scène placée immédiatement au-dessous. Il s’agit d’une des plus belles: celle du songe de Constantin. C’est la scène où on voit l’empereur dormir sous sa tente. L’artiste a magnifiquement exploité l’étroitesse du cadre, en jouant sur la verticalité de la tente autour du pilier central. Décrivons la scène. Dans son lit Constantin est couché et dort. C’est dans [...]

La torture de l’hébreu

Regardez à présent de nouveau du côté de la fenêtre. Et regardez sur son côté gauche la scène appelée « la torture de l’hébreu ». On y voit Judas tenu par les cheveux. 3 hommes sont occupés à le supplicier, selon l’ordre de l’impératrice Hélène, mère de Constantin. Comme l’épisode du transport de la croix, la fresque a été réalisée par le collaborateur de Piero della Francesca. On y retrouve ce même [...]

La bataille de Constantin contre Maxence

Et maintenant, regardez juste à droite du songe : nous voyons la bataille de Constantin contre Maxence. Maintenant, nous allons décrire cette magnifique scène. L’épisode illustre une des plus célèbres batailles de l’antiquité, du temps des tétrarques. 2 mots sur ce système de la Tétrarchie. La Tétrarchie fut un système de gouvernement de l’empire de Rome, mis en place par Dioclétien, à la fin de 3ème [...]

# 254/346 : Les 2 prophètes

Les 2 prophètes

Regardons à présent les 3 autres œuvres de Piero, qui ne font pas partie de la Légende dorée. Regardez de chaque côté de la fenêtre, mais regardez dans les parties hautes: vous voyez 2 personnages. Vous les voyez ? Ils sont identifiés comme 2 prophètes, même si celui de gauche ne porte pas de phylactère, c'est-à-dire ce long rouleau de parchemin qu’il tient dans sa main droite. Portez votre regard [...]

La reine de Saba devant le roi Salomon

Regardez maintenant à droite. Dans une salle du palais, on voit que plusieurs personnages ont pris place autour du couple royal. Décrivons la scène : au centre du groupe: la reine de Saba s’incline devant le roi Salomon. Derrière elle, les dames de sa cour forment un ensemble compact, tandis que derrière le roi, des dignitaires de sa cour forment le pendant masculin au groupe féminin. Pour votre information, [...]

Le grand crucifix peint par Cimabue

Et maintenant, dirigez-vous vers le fond de l’église. Vous vous rendrez tout au fond devant le grand crucifix qui se trouve dans la chapelle centrale. Cet exceptionnel crucifix a été peint vers 1270 par Cimabue, ce grand maître de l’école toscane. Il est tout à fait représentatif de ces grandes croix peintes que l’on réalisait au 13ème siècle, de par sa taille et sa forme. Portez votre attention sur [...]

L’intérieur de la cathédrale

L’église renferme plusieurs œuvres intéressantes, dont de splendides vitraux et une fresque de Piero della Francesca. A présent, entrons. Le gothique domine très nettement dans cette église. On le voit à la recherche de toujours plus de verticalité et de hauteur d’élévation. Sans rentrer dans le détail du gothique, on peut dire qu’il y eut différentes phase : la première où les architectes n’étaient [...]

Les fameuses indulgences

A présent, retournez vous. Et regardez sur le mur d’entrée : on trouve un vitrail de la 1ère moitié du 16ème siècle, que l’on doit à Guillaume de Marcillat, un moine bénédictin. Vous le voyez ? Plusieurs personnages sont représentés. Portez votre attention sur le personnage au centre de la composition. Il s’agit de saint François d’Assise ; il est facilement reconnaissable par son auréole, son vêtement [...]

fresques «la Légende de la croix» de Piero della Francesca

Dans la basilique st François d'Arezzo, les fresques de la "Légende des saints" ou de "La légende de la Vraie Croix" peintes par Piero della Francesca à partir de 1452 forment un ensemble pictural qui compte parmi les trésors patrimoniaux de l’Italie, toutes époques et régions confondues. Une grande caractéristique de Piero est que ses personnages sont magnifiques. Même les plus humbles d’entre eux [...]

# 260/346 : Basilique Saint François

Basilique Saint François

La Basilique Saint François fut construite de la 2ème moitié du 13ème à la 2ème moitié du 14ème siècle: sa façade très simple est faite de briques brutes. Mais elle est surtout connue pour abriter 2 chefs d'oeuvres de l'histoire de l'art: tout d'abord, un grand Crucifix peint par Cimabue vers 1270, ce grand maître de l’école toscane. Mais surtout, allez découvrir les fresques intitulées « la Légende [...]

# 261/346 : Cathédrale d'Arezzo

Cette grande cathédrale est toute gothique et l'intérieur est très aéré. Mais ce qu'il faut voir, c'est le tableau "Marie Madeleine" peint par Piero della Francesca et aussi le tombeau de marbre blanc du pape Grégoire 10.

La place de la via Guido Monaco

Cette partie de la ville où nous sommes forme le 1er noyau urbain de la ville moderne le long de la via Guido Monaco. Elle fut construite vers les années 1870 au moment où est établie la construction de la ligne de chemin de fer Florence-Rome. Les bâtiments qui bordent cette rue sont pour la plupart de cette fin du 19ème siècle. Le nom d’Arezzo est lié à celui de plusieurs hommes célèbres. Et, vous [...]

Promenade dans Arezzo : introduction

La visite d’Arezzo compte parmi les plus plaisantes de Toscane. Tout d’abord parce que la ville a conservé un beau centre urbain médiéval, riche en témoignages architecturaux et que son centre est presque exclusivement piétonnier. Et puis aussi parce que son patrimoine artistique couvre plusieurs périodes de l’histoire de l’art. On peut y voir des oeuvres du 14ème siècle à l’église de la Pieve du 15ème [...]

Quelques conseils pratiques avant la promenade dans Arezzo

Avant de nous rendre au lieu de rendez-vous. Au risque d’insister lourdement, la fresque de « la Légende de la Croix » est un chef-d'œuvre qui mérite votre visite. Essayer donc de prendre le temps de le découvrir à l’église sainte François. Le mieux est bien sûr de le faire avec l’aide de la visite audio de PocketVox. Mais quoi qu'il en soit, sachez que la réservation est obligatoire. Le plus simple [...]

L’historique de Arezzo

Vous pouvez écouter cet historique sur la route qui mène à Arezzo ou bien lorsque vous vous rendez à pieds place Guido Monaco. Alors, voilà : repartons loin en arrière, au 6ème siècle avant notre ère plus précisément. Cette cité est alors connue sous le nom d’Arretium. Elle fut certainement 1 des 12 villes principales du royaume étrusque. De cette époque, il subsiste quelques témoignages, tels que [...]

# 266/346 : Place guido Monaco

La place Guido Monaco fut construite vers les années 1870. Les bâtiments qui la bordent sont pour la plupart de cette fin du 19ème siècle.La statue au milieu est celle de Guido Monaco, un moine –Monaco en italien- du 11ème siècle célèbre pour avoir révolutionné le monde de la musique en inventant la gamme.

L’église de la Badia

A partir de la maison de Vasari, pour arriver à l’église de la Badia, dernier objet de notre visite, descendez la rue du 20 settembre. Si vous êtes face à la maison de Vasari, vous la descendez sur la gauche. Et retrouvons-nous en bas de cette rue. Voilà. Traversez la rue dite via San Lorentino puis engagez vous via Cavour, cette rue qui est presque en face de la rue du 20 settembre, légèrement sur [...]

La toile du père Andrea Pozzo

Et maintenant, parlons de cette toile en trompe-l'œil réalisée par le Père Andrea Pozzo en 1703. 2 mots sur lui tout d’abord : Il rédigea en 1693 son « Traité de Perspective », dans lequel il donna toutes les recettes du trompe-l'œil. Il fut envoyé par les jésuites pour peindre des fresques aux 4 coins de l’Europe. A Rome, il laisse des œuvres très importantes dans les églises Saint Ignace de Loyola [...]

À propos de la contre-réforme

Partons en arrière. Plus précisément, retrouvons-nous le 31 octobre 1517. Ce jour-là, un certain moine nommé Luther, professeur de théologie de surcroit, affiche sur les portes de l’église de Wittemberg, en Saxe, un document qui fera trembler l’Europe entière : ce sont ses fameuses 95 thèses. Il s’agissait d’une liste de 95 propositions de discussions théologiques sur certains abus pratiqués dans l’Eglise [...]

# 270/346 : Eglise la Badia

Eglise la Badia

L'Eglise de la Badia fut construite par les Bénédictins au XIIe siècle. Mais c’est en 1650 que fut construite la tour octogonale qui abrite sa cloche. A l’intérieur, on peut admirer la fresque de St Laurent peinte par Bartolomeo della Gatta (1476) et le Crucifix de Segna di Buonaventura (1319). Mais surtout, une peinture illusioniste. Bien sûr, il s'agit de la fresque en trompe l'oeil réalisée par [...]

L’église San Domenico

Et maintenant, pour continuer la promenade, rendons-nous à l’église san Domenico et à la maison de Vasari. Pour cela, laissons la cathédrale derrière nous et empruntez la via riccasoli. Elle est quasi en face nous et longe le palais communal. Allez y, prenez la puis arrêtez vous au premier croisement. Nous voici arrivés devant une statue au croisement entre la via Ricasoli et la via Sassoverde. Empruntons-la [...]

L’intérieur et les décors de la maison de Vasari

Avant de rentrer, parlons de ce que vous verrez à l’intérieur. Vous y verrez le travail de décoration réalisé par Vasari en cette deuxième moitié de 16ème siècle. Un décor maniériste donc. L’ensemble du décor de cette maison se compose de plafonds à caissons ornés de peintures à l’huile et de fresques sur les parois murales des pièces. Sur les plafonds, Vasari a développé avec une imagination vivante [...]

# 273/346 : La maison de Vasari

La maison de Vasari

Reprenons le cours de cette promenade pour nous rendre à la maison de Vasari. Sortons de l’église puis retournez à l’extrémité de la place qui est devant l’église. Puis, engagez-vous dans la via san Domenico qui part à droite. Voilà, nous sommes dans la via san Domenico. Continuons à avancer : A environ 50 mètres, tournez dans la 2ème rue sur votre gauche, la rue du 20 settembre. La maison de Vasari [...]

# 274/346 : Eglise San Domenico

Cette église romane du 13ème siècle est très simple, une petite façade de pierre avec une rose, et son petit campanile gothique. Elle abrite le Crucifix de Cimabue, une œuvre majeure du XIIIe siècle.

Le musée d’art médiéval et moderne d’Arezzo se trouve au Palais de la renaissance Bruni Ciocchi et il est devenu Musée d'Etat en 1972. C’est en 1972 qu’il est devenu un musée d’Etat. Des collections de la commune d’Arezzo et de la Fraternità dei Laici s’y trouvent : collections de faïences d’Arezzo, de Sienne et de Florence… Elles datent du XIVe et du XVIIe siècle.

# 276/346 : Petroio

Petroio est un joli bourg médiéval très évocateur de la province de Sienne. Il a probablement des origines étrusques. Le plan de Petroio est circulaire, ce qui fait que la rue principale est une sorte de spirale qui culmine dans la place principale, au coeur du bourg. D'ici se développe un dédale de ruelles qui descendent vers le bas du rocher calcaire auquel Petroio est accroché. À visiter: l'église [...]

# 277/346 : Village de Arezzo

Village de Arezzo

La ville de Pétrarque et Vasari

Arezzo est une ville d'environ 100 000 habitants dans la région Toscane. Ancien centre étrusque situé au milieu de douces collines, Arezzo a été gagnée par les Romains, dont on peut aujourd'hui admirer l'amphithéâtre du IIe siècle. Commune libre au Moyen Âge, Arezzo garde de merveilleux monuments médiévaux dans son centre historique splendidement intact. Un tour idéal de celui-ci comprend l'incontournable [...]

# 278/346 : Pienza

La Ville Idéale

Pienza est une commune située dans la province de Sienne, en Toscane. Elle doit son riche patrimoine artistique, entièrement bâti à l'époque de la Rénaissance, à Pie II, le pape né à Pienza et qui a donné son nom à la ville. Entre 1459 et 1464, l'année de la mort de Pie II, celle qui était une bourgade agricole devient un centre important, où l'idéal artistique du Quattrocento italien prend forme. [...]

# 279/346 : Pienza

Pienza a ceci de magique, c’est que derrière sa petite taille, elle est concentrée d’art et d’odeurs. D’odeurs parce c’est la ville du fromage et que les étals des boutiques ne veulent pas manquer de séduire les visiteurs, d’art parce qu’autour de la place Pie II tous les trésors de l’architecture renaissance et médiévale sont agglutinés. Vous l’aurez compris Pienza, l’ancienne Corisgnano, c’est la [...]

# 280/346 : Jardins de Bomarzo

Jardins de Bomarzo

Le Parc des monstres de Bomarzo

Les jardins de Bomarzo, connus dans le passé sous le nom de Sacro Bosco (bois sacré), sont situés dans la province de Viterbo, une ville du nord du Latium. Les jardins se trouvent au fond d'une vallée dominée par le château des anciens seigneurs du territoire, les Orsini. Les jardins, uniques dans leur genre, sont les plus extravagants de l'époque du Manierisme italien. Ils ont été réalisés par l'architecte [...]

# 281/346 : Castelmuzio

Situé dans le territoire de la commune de Trequanda, près de Sienne, ce joli petit bourg médiéval était un château fortifié. Il se trouve au sommet d'une colline en tuf et a un plan circulaire. Il est entouré de murs en tuf disposés de façon irrégulière, qui s'ouvrent de temps en temps pour laisser la place aux canons. Au milieu de la place se trouvent une maison-tour et une citerne qui servait à recueillir [...]

Construit selon la volonté du duc de la ville, Federico da Montefeltro, le Palais Ducal d'Urbino est un chef d'ouvre de l'architecture de la Renaissance. Construit au cours du XVe siècle, il a été aménagé autour du plus ancien petit palais de la Jole, voulu par le père de Federico. Parmi les architectes qui ont travaillé à sa construction, rappelons ici Maso di Bartolomeo, un architecte et sculpteur [...]

# 283/346 : Village d'Urbino

Urbino

Urbino est une jolie petite ville du centre de l'Italie, dont le centre historique a été classé au Patrimoine Mondiale de l'Humnité par l'Unesco en 1998. Riche en histoire et en patrimoine artistique, la ville d'Urbino est située sur de belles collines et offre de beaux panoramas sur la nature environnante. Signalons le merveilleux Palais Ducal, l'un des plus célèbres exemples d'architecture de la [...]

# 284/346 : Lac de Bolsena

Lac de Bolsena

Le plus grand lac d'origine volcanique d'Europe

Le lac de Bolsena se trouve au nord de la ville de Viterbo, dans le Latium, près de la frontière avec la Toscane et l'Ombrie. Il s'agit du plus grand lac d'origine volcanique d'Europe. Bordé de roseaux et de bois de châtaigners, il est entouré par une route panoramique d'environ 60 km, qui offre un magnifique panorama sur le lac et ses environs. Près du lac se trouvent des bourgs médiévaux de charme [...]

# 285/346 : Bagno Vignoni

Un bourg médiéval pittoresque

Bagno Vignoni est un minuscule village du Val d'Orcia, dans la province de Sienne, en Toscane. Il est célèbre pour ses eaux thermales, qui émergent dans le bassin rectangulaire qui constitue la place principale du bourg, Place des Sources. Autour du bassin, réalisé au XVIe siècle, se dressent des palais édifiés par Bernardo Rossellino en hommage à Pie II, le pape qui séjourna ici tout comme Caterina [...]

# 286/346 : Castiglione d'Orcia

Castiglione d'Orcia est une jolie commune de la province de Sienne, en Toscane. Son territoire est caractérisé par la présence de nombreux agritourismes, les lieux idéals pour passer des vacances au milieu de la nature toscane et près de plusieurs ville d'art. Le monument le plus célèbre de Castiglione est sa forteresse, où bien ce qui reste de l'ancienne structure qui se trouve sur le sommet d'un [...]

# 287/346 : San Quirico d'Orcia

Situé au nord du Val d’Orcia, le petit village de San Quirico est souvent ignoré des touristes qui la plupart du temps vont lui préférer Montalcino, Montepulciano ou encore Pienza. Pourtant cette petite cité fortifiée a tous les charmes qui séduisent les artistes. Perché sur les collines arrondies de la région de Sienne, elle s’impose au regard dans ses nuances d’ocre qui répondent au vert vertical [...]

# 288/346 : Le Mont Amiata

Monte Amiata

Situé dans les Apennins de la région de Toscane, entre la zone de la Maremma et celle du Chianti, le Monte Amiata est une montagne de 1738 mètres de hauteur. Riche en sources fraiches, car il était un ancien volcan, le Monte Amiata est resté relativement isolé pendant des siècles et il garde encore aujourd'hui des particularités géologiques, historiques et culturelles qui en font le charme unique. [...]

Le musée de Michelangelo

Le Museo Michelangiolesco se trouve à Rocca Caprese, le village où le célèbre sculpteur de la Renaissance est né, près de la ville d'Arezzo, en Toscane. Le musée est dédié à la vie de l'artiste et il abrite environ en gypse des sculptures les plus importantes de Michelangelo, réalisées par des artistes au XIXe siècle. En outre, des documents concernant la vie du maître sont exposés dans le musée: [...]

# 290/346 : Rapolano Terme

Rapolano Terme

Rapolano est une petite commune de la province de Sienne, située entre les territoires du Val di Chiana et du Chianti. Rapolano, un bourg de 4000 habitants environ, est pourtant célèbre pour ses thermes. Il y a ici deux complexes thermaux principaux: les thermes San Giovanni et les thermes Antica Querciolaia, où il est possible de séjourner dans des hotel accueillants et profiter des piscines d'eau [...]

# 291/346 : Sorano

Sorano est un bourg médiéval perché sur une colline en tuf. Très évocateur, le village présente un dédale de ruelles où s'ouvrent des cours et des portails en tuf très jolis. Creusées dans le tuf sont aussi les caves de Sorano, où l'on produisait le vin local: aujourd'hui, certaines d'entre elles sont ouvertes aux visiteurs. Le patrimoine artistique du bourg est riche: signalons la Collegiata di San [...]

Abbaye Monte Oliveto

Fondée par San Bernardo Tolomei en 1313, cette belle abbaye bénédictine est située dans la campagne au sud de la commune d'Asciano, près de Sienne, en Toscane. Construite au XIVe siècle, l'abbaye de Monte Oliveto Maggiore se trouve au milieu d'un bois de chênes et de cyprès et elle abrite de nombreuses oeuvres d'art, qui témoignent de la puissance de l'abbaye au Moyen Âge. Dans l'église, remaniée [...]

# 293/346 : Monte Oliveto

Située à une petite quarantaine de kilomètres de Sienne, l’abbaye de Monte Oliveto se cache dans la forêt derrière une barrière de cyprès. La communauté bénédictine à l’origine du développement du site, s’est développée au XIVème siècle. Fondée en 1313 par Bernardo Tolomei, membre d’une puissante famille siennoise. C’est l’approbation par l’évêque d’Arezzo en 1319 qui l’affilia à l’ordre bénédictin. [...]

# 294/346 : Macerata

Macerata

Macerata est une ville de la région des Marches, dans le centre de l'Italie. Dans le centre historique de Macerata signalons: place de la Liberté, avec l'église San Paolo et la tour municipale, mais avec surtout la belle Loggia dei Marcanti de la Renaissance, la cathédrale, construite au XVIIIe siècle sur l'emplacement d'une ancienne église du Xe siècle. Enfin, signalons le très beau théâtre Sferisterio, [...]

L'abbaye Monte Oliveto Maggiore est située au coeur de la Toscane, sur une colline verdoyante près de la commune d'Asciano, dans la province de Sienne. Il s'agit d'une abbaye bénédictine qui observe la règle du travail et de la prière selon l'ancienne tradition. L'abbaye est entourée de cyprès, de pins, de chênes et d'oliviers: une nature sauvage et intacte qui plonge les visiteurs qui arrivent dans [...]

# 296/346 : Santa Fiora

Le village médiéval de Santa Fiora

Le village de Santa Fiora se trouve dans la province de Grosseto, en Toscane, au pied du Mont Amiata. Ce petit bijou médiéval, entouré de remparts, est caractérisé par de charmantes églises parmi lesquelles signalons la Madonna de la Peschiera, située au bord du bassin formé par la source du fleuve Fiora. Très belle est aussi Pieve delle Santissime Flora et Lucilla, qui abrite des oeuvres en céramique [...]

# 297/346 : Cartoceto

Un bourg-chateau dans les Marches

Cartoceto est une commune près de la ville de Fano, dans la region des Marches. Ce bourg médiéval plein de charme est situé sur une colline au milieu des oliviers, près du fleuve Metauro. Cartoceto a des origines très anciennes: une legende raconte qu'il a été fondé par les Carthaginois en fuite après la bataille du Metauro en 207 av. J.-C. En tout cas, une inscription romaine datant du 79 av J.-C. [...]

# 298/346 : Viterbo

La ville des papes

Viterbe est une ville du nord du Latium, dans le centre de l'Italie. Résidence préférée par les papes de la voisine Rome, Viterbo présente un vaste centre historique médiéval entouré par des remparts. Un tour de celui-ci fait découvrir au visiteur de superbes monuments, églises et palais. Signalons la Rocca Albornoz, qui doit son nom au cardinal qui commença sa construction au XIVe siècle. Elle s'acheva [...]

# 299/346 : Abbaye de Sant'Antimo

Sant'Antimo

Celle de Sant'Antimo est une très belle abbaye bénédictine. Située dans la campagne au sud de Montalcino, près de la ville toscane de Sienne, l'abbaye a été fondée au VIIIe siècle. Parmi les matériaux de construction on a utilisé des marbres provenant d'une ancienne villa romaine située dans les environs: ces pièces sont par exemple des colonnes de la crypte et le bas-relief avec la Cornucopia sur [...]

# 300/346 : Parc du Bulicame

Le parc des thermes étrusques

Le parc du Bulicame est situé au bord de l'ancienne route romaine Cassia, à 2,5 km du centre de la ville de Viterbo. Le parc, créé en 1985 et pas encore achevé, abrite dans une zone de neuf hectares les restes d'anciens thermes étrusques. Les eaux thermales, utilisées ensuite par les Romains et exploitées encore aujourd'hui, ont des propriétés bénéfiques, surtout pour ce qui concerne les soins des [...]

# 301/346 : Montalcino

Dominant les magnifiques paysages toscans où la verticalité des cyprès émaille un paysage tout en courbes douces, la cité médiévale de Montalcino domine une région agricole dont l’huile d’olive et surtout le vin (c’est la patrie du Brunello) lui confèrent une renommée internationale. Située à une quarantaine de kilomètres au sud de Sienne, le village présente l’avantage de pouvoir rayonner aussi bien [...]

# 302/346 : Montalcino

Montalcino

Montalcino est un bourg médiéval de charme situé près de Sienne, en Toscane. Il conserve une forteresse intacte qui a été construite en 1361 sur le sommet de la colline de Montalcino et il est entouré de remparts médiévaux. La forteresse a une forme de pentagone et elle a été réalisée par les architectes siennois Mino Foresi et Domenico di Feo. Elle abrite l'ancienne tour San Giovanni et une ancienne [...]

# 303/346 : Pitigliano

Un bourg de charme

Pitigliano est un bourg de charme situé au sud de la ville de Grosseto, dans la zone de la Maremme toscane. Il a été littéralement construit dans le tuf, la pierre caractéristique de ce territoire, et ses maisons typiques se dressent sur une falaise très haute, qui surplombe une vallèe creusée par trois petits fleuves. Pitigliano a été fondé par les Romains, mais les premiers habitants de la zone ont [...]

# 304/346 : Sovana

Sovana est un délicieux bourg médiéval récemment restauré situé dans la province de Grosseto, dans le sud de la Toscane. Il se trouve dans la zone connue sous le nom de Area del Tufo, du nom de la pierre malléable dont le terrain est riche et qui a donc été utilisé pendant des siècles pour construire des villages entiers. Depuis les Étrusques, qui ont fondé Sovana au VIIe siècle av. J.-C., le tuf était [...]

# 305/346 : Ascoli

Ascoli

Ascoli est une ville du sud des Marches, la région centre-orientale de l'Italie. Le centre-ville d'Ascoli est monumental, entièrement construit en marbre travertin. Signalons le beau Palais des Capitaines, qui se trouve Piazza del Popolo, la belle place de la Renaissance de la ville. L'église San Francesco se trouve également ici. Cette église se dresse au milieu d'un complexe monumental dont deux [...]

# 306/346 : Tuscania

Tuscania est un village médiéval de charme situé dans la province de Viterbo, non loin de Rome. Sélon la légende, Tuscania fut fondée par Ascagne, le fils du héro grec Enée. Ses deux églises remarquables en tuf jaune sont situées hors les anciens remparts, sur l'emplacement de l'ancien site étrusque. Aujourd'hui, le musée de Tuscania, le Museo Nazionale Archeologico Tuscanese, abrite beaucoup d'objets [...]

# 307/346 : Recanati

Recanati

Recanati est une commune du centre de l'Italie, située à une dizaine de kilomètres de la mer Adriatique. Recanati doit sa célébrité au poète italien Giacomo Leopardi, qui est né et a vécu ici au XIXe siècle. On y peut en effet visiter la maison natale de Leopardi, qui abrite la vaste bibliothèque avec des livres anciens où le poète passait la plupart de son temps. Recanati offre des panoramas magnifiques [...]

# 308/346 : Canino

Canino

Canino est une commune de charme située à 40 km à l'ouest de la ville de Viterbo, dans le nord du Latium. Ancien centre étrusque, à l'époque moderne Canino a été longtemps gouvernée par la famille Farnese, qui l'a enrichie avec de superbes monuments. Piazza De Andreis en donne un digne exemple, avec la fontaine de Vignola surmontée par les armoiries de la famille Farnese. Le centre historique [...]

Les gorges du Salinello se trouvent à l'intérieur du parc national du Gran Sasso, aux Abruzzes. Site naturel spéctaculaire, l'un des plus beaux des Apennins, il s'agit d'un canyon creusé par le fleuve Salinello entre les parois des montagnes du Gran Sasso. Les gorges remontent jusqu'à la partie la plus belle du site: les cascades. Un sentier rejoint les ruines du château Manfrino, d'où il est possible [...]

# 310/346 : La ville de Fano

Fano est une ville de la province de Pesaro et Urbino, dans la région italienne des Marches. Ancienne colonie romaine, elle conserve des témoignages du temps de l'empereur Auguste: d'abord l'Arc d'Auguste, en réalité une porte d'entrée dans la ville située le long de l'ancienne route Flaminia. Ensuite, les remparts avec des tours qui entourent une grande partie du centre-ville. Au Moyen Âge, Fano [...]

# 311/346 : Camaldoli

Camaldoli

Camaldoli est un petit village qui s'est développé près du monastère du même nom et il se trouve dans la province de la ville d'Arezzo, au milieu des forêts du Casentino, près du pittoresque village de Poppi. Fondé par le moine San Romualdo au début du XIe siècle, le monastère de Camaldoli se trouve près du joli petit lac connu sous le nom de Laghetto Traversari di Camaldoli. Une partie des moines [...]

# 312/346 : Pesaro

Pesaro est une ville située dans la region des Marches. Port de la mer Adriatique, elle a des plages parmi lesquelles il faut absolument signaler celle de Fiorenzuola di Focara, un petit bourg situé dans le parc naturel de San Bartolo, à cinq minutes de route panoramique de Pesaro. Du bourg on descend au bord de la mer à pied ou, en été, en minibus. La mer est merveilleuse et le sable fin et clair. Dans [...]

# 313/346 : L'abbaye de Farfa

Farfa

Au milieu de la zone de la Sabina, à Farfa, dans la province de Rieti, au Latium, se trouve l'abbaye bénédictine Santa Maria di Farfa. Entourée par une nature verte et intacte, l'abbaye domine le petit bourg du même nom dans un décor très évocateur. Fondée au Ve siècle par San Lorenzo Siro, elle a été détruite par les Lombards et ensuite reconstruite en 705. L'abbaye de Farfa, très puissante et riche [...]

# 314/346 : Gaiole in Chianti

Située sur la route des châteaux entre les collines du Chianti et celles du Val d’Arbia, Gaiole est une petite cité paisible. Elle jouait le rôle de marché des alentours dès le Moyen-Âge, profitant de sa situation sur la route le Val d’Arno et le Chianti. Elle a longtemps profité de la proximité des châteaux de Vertine et de Barbischio pour rayonner sur la région. S’ils ne sont pas tous ouverts à [...]

L'église est sur une petite place charmante avec tous ces arbres. De là, le panorama est magnifique. Là aussi, de très belles fresques dont 2 du "Massacre des Innocents" peintes l'une par Matteo Giovanni, l'autre par Pietro Lorenzetti et son élève Taddeo di Bartolo.

# 316/346 : Loggia del papa

Réalisée en 1462 par l'architecte siennois Antonio Federighi, cette loggia est voulue par le pape Pie II Piccolomini. Elle se compose de trois arcades et de chapiteaux corinthiens, portant les armoiries de la famille de Pie II. L'inscription sur l'architrave est la suivante "PIUS II PONT MAX GENTILIBUS SUI PICCOLOMINEIS".

# 317/346 : Jardins de Tolomei

Jardins de Tolomei

Ces jardins ignorés du grand public vous permettront de vous reposer tout en regardant d'un coté la vallée de Valdimontone et de l'autre une colline parsemée de vieilles maisons ainsi que la basilique de Santa Maria dei Servi.

# 318/346 : Ancône (Ancona)

Ancône (Ancona) (100 000 habitants), capitale des Marches, en Italie ,à 210 km au nord-est de Rome et 200 km au sud-est de Bologne. Ancienne ville fortifiée, Ancône possède un port sur la mer Adriatique, des ferries assurent la liaison avec la Grèce, notamment pour Patra et igoumenitsa. Ancône s'étends entre les deux extrémités du promontoire de Monte Conero, Monte Astagno, qu’occupe la Citadelle [...]

# 319/346 : Via del Porrione

Cette rue abritait autrefois un marché. Au rez de chaussée, on aperçoit encore les portes des magasins et au dessus l'habitation des commerçants.On y trouve l'église San Martino, la plus ancienne de la ville.

# 320/346 : Orto Botanico et erbario

Orto Botanico et erbario

Le jardin botanique de Sienne a ses origines au XVI° siècle: aux côtés de Santa Maria della Scala en 1588, il est transféré Via Mattioli en 1856. Actuellement à l'intérieur des murs de la ville, il s'étend sur deux hectares et demi, occupant en partie la vallée de Sant'Agostino. De nombreuses espèces végétales sont conservées dans cette structure reconnue pour son centre d'études et ses collections, [...]

Ce jardins d'herbes médicinales fut créé fin 16ème et existe toujours aujourd'hui. Il est agréable de s'y promener et d'y découvrir des plantes qu'on ne rencontre pas tous les jours.

Oratorio di San Bernardino et Museo Diocesano d'Arte Sacra

A quelques pas du Duomo, l'Oratoire, qui prit le nom de San Bernardino en 1450, après la canonisation du saint homonyme, abrite dans ses salles le Musée diocésain d'Art Sacré de Sienne. On peut y admirer des peintures siennoises allant du XIII° au XVI° siècles, ainsi que des fresques venant de l'église de San Francesco. Des plafonds à caissons accompagnés de chérubins sur fond bleu et des Storie della [...]

C'est un des palais que fit construire Silvio Piccolomini, plus connu sous le nom de pape Pie II. IL abrite aujourd'hui le Musée des Archives et ses 60 000 documents dont certains incunables remontent à 736, aux origines de la ville donc. Certains documents furent décorés par des artistes siennois très connus.

Le museum d'histoire naturelle de Sienne (Académie des Fisiocritici) est situé dans un ancien monastère du 12ème siècle et abrite 3 sections: zoologie, géologie, et paléontologie. Par ailleurs, ce même monastère héberge aussi une Bibliothèque contenant près de 800 manuscrits et 15 000 livres allant de 1500 à nos jours.

# 325/346 : Eglise sant agostino

Gothique à l'origine, l'église sant Agostino fut rénovée en 1755 après un incendie. La nef est lumineuse et abrite de belles œuvres d'art comme "L'Epiphanie" de Sodoma, une Maesta par Ambrogio Lorenzetti, un polyptique de Simone Martini retraçant 4 miracles de Saint Augustin.

Cette église fut bâtie à partir de 1326 et surprend par son intérieur très vaste et composé d'une seul nef. L’intérieur à nef unique est d’une ampleur impressionnante. Vous verrez une belle statue du 14ème de saint François ainsi que de nombreuses fresques d'artistes siennois dont Ambrogio et Pietro Lorenzetti et Andrea Vanni.A coté de l'église, vous pourrez jeter un oeil beau cloître Renaissance, [...]

# 327/346 : Tour del Mangia

Tour del Mangia

Cette grande tour del Mangia surplombe le palazzo Pubblico du haut de ses 102 mètres qu'on peut atteindre après avoir gravi 503 marches. Mais le courageux sera récompensé par une vue magnifique sur Sienne et les collines qui l'entourent.

Palais Pubblico e Museo Civico di Siena

Le Palazzo Pubblico de Sienne est construit entre 1287 et 1308 environ, pour que s'y installe le Gouvernement des Neuf en 1310, après la chute d'un gouvernement composé d'aristocrates, qui se réunissaient dans l'église San Pellegrino. Peu modifié au cours des ans, on sait que les étages de ce palais sont ajoutés au XVII° siècle grâce au concours de l'architecte Carlo Fontana, et que la façade est restaurée [...]

# 329/346 : Fonte del Casato

Cachée entre les maisons et palais de Sienne, sous la Via del Casato (une des rues qui mènent à la Piazza del Campo), cette petite fontaine est particulière de par sa place centrale dans la ville. Datant de 1352, elle n'est notée dans la liste des fontaines de la ville qu'en 1555. Elle garde un aspect médiéval, notamment grâce à son arcade, précédemment restaurée car elle était murée. Difficile à trouver, [...]

# 330/346 : Fonte di Ovile

La Fonte di Ovile fut bâtie en 1260, dans le but de remplacer une construction voisine plus en amont. Elle perdit de l'importance au siècle suivant, lorsque l'on édifia la Fonte Nuova d'Ovile, plus imposante. Large de 14 mètres et longue de 9 mètres elle possède une double arcade frontale et une latérale ainsi qu'une voûte en croix.

# 331/346 : Fonte Nuova d'Ovile

Edifiée entre 1298 et 1303, elle fut commandée notamment par Giovanni Pisano et Duccio di Buoninsegna, et dessinée par Camaino di Crescentino et Sozzo di Rustichino. De style gothique, elle est composée d'arcades ogivales, deux frontales et une latérale. Construite afin d'amener l'eau jusqu'aux quartiers artisanaux et agricoles de Vallerozzi, cette fontaine était l'endroit où débouchait l'aqueduc qui [...]

# 332/346 : Pinacothèque Nationale

Pinacothèque Nationale

La Pinacothèque Nationale présente la plus belle collection de peintres siennois. L'orde des salles est chronologique et vous pourrez ainsi bien suivre l'évolution de la peinture entre le 12ème et le 16ème siècle. Citons les 2 plus grands noms: Duccio bien sûr, considéré comme le dernier des peintres médiévaux et Simone Martioni ensuite.

Construit entre 1428 et 1445 (la partie supérieure date du XVIII° siècle) ce joli portique entre gothique tardif et renaissance est connu pour les statues qui ornent ses pilastres, représentant les antiques saints protecteurs de Sienne: San Savino, Sant'Ansano, San Vittore sont réalisés par Antonio Federighi, San Pietro et San Paolo par Lorenzo di Pietro. En outre, on peut admirer les stucs et les [...]

Le Palazzo Piccolomini, plus connu sous le nom de Palazzo delle Papesse a été construit entre 1460 et 1495 pour la soeur du pape Pie II, Caterina Piccolomini, sur projet de Bernardo Rossellino. Sa façade rappelle les palais florentins de la même époque. Acheté par une banque en 1884, il subit de nombreuses modifications dues à sa fonction. En 1998, ce palais ouvre au public en tant que centre d'art [...]

# 335/346 : Fonte di Pescaia

Cette fontaine déjà active au XIII° siècle alimentait en eau la zone qui fournissait la ville de Sienne en poissons (d'où son nom de Pescaia). Située aux environs de la Porta Camollia, à l'extérieur de la cité, elle est caractérisée par trois arcades basses de dimensions différentes. L'aqueduc souterrain et ses kilomètres de galeries par où passait l'eau, encore utilisé il y a quelques décennies passe [...]

# 336/346 : Santa Maria della Scala de Sienne

Santa Maria della Scala de Sienne

Ce complexe est l'un des plus anciens hôpitaux d'Europe. Situé en face de la cathédrale et institué par les chanoines, il accueillait pelerins, pauvres et orphelins. Il était si bien géré et organisé que le duc de Milan, Francesco Sforza, envoya ses émissaires pour l'étudier. Possédant des terres qui constituaient un vaste patrimoine, l'hôpital était aussi un important pôle artistique, grâce à l'intervention [...]

Musée dell'Opera del Duomo (Musée de l'Œuvre)

Le musée de l'œuvre présente une collection très riche de sculptures gothiques de Pisano et Renaissance de Donatello (La Vierge à L'enfant) et de Jacopo della Quercia (La Vierge à L'enfant avec saint Jérôme) pour ne citer que les plus célèbres. Mais il est surtout connu pour abriter une Maesta, une Vierge en Majesté, une des plus belles oeuvres de Duccio di Buoninsegna, ce peintre qui autour de l'an [...]

# 338/346 : Cathédrale de Sienne

Cathédrale de Sienne

Le Duomo de Sienne nous semble être une des plus belles cathédrales d'Italie. Par son architecture tout d'abord: un gothique très ornementé au fil des siècles, et où le campanile roman s'intègre bien. On notera les sculptures de Giovanni Pisano. Enfin, l'intérieur est riche du travail de nombreux artistes: il y a en particulier le Retable Piccolomini entouré de 4 statues réalisées par Michel Ange jeune, [...]

# 339/346 : Baptistère San Giovanni

Baptistère San Giovanni

La construction du Baptistère San Giobanni remonte à 1316-1325 et il est comme une crypte de la Cathédrale même. Les fonts baptismaux, commencés en 1417 par Jacopo della Quercia, ont la forme d'un temple hexagonal. Sur le bassin, il y a six panneaux en bronze qui racontent la vie de Saint Jean Baptiste dont 3 qui ont été exécutés par les florentins Lorenzo Ghiberti et Donatello. Lorsque vous verrez [...]

# 340/346 : Duomo de Sienne

Duomo de Sienne

La cathédrale de Santa Maria Assunta, Duomo de Sienne, se situe entre les styles romans et gothiques. Elle aurait été construite sur un bâtiment datant du X° siècle, vraisemblablement la résidence de l'évêque de l'époque. Consacré au XII° siècle, ce n'est qu'en 1229 que l'édifice devient cathédrale, avec une façade vers l'ouest, et sa coupole est complétée en 1263. Nicola Pisano participa aux travaux [...]

L'Hôpital Santa Maria della Scala abrite aujourd'hui le Musée archéologique. Mais surtout, il recut de nombreux dons qu'il transforma en commandes aux artistes siennois. Dans les salles et dans l'église de l'hôpital (la Santissima Annunziata), de nombreuses fresques racontent les activités du lieu. Vous verrez notamment des oeuvres de Vecchiatta et de Domenico Bartolo.

La maison où mourut Catherine de Sienne en 1380 est devenue un musée: on y voit 17 tableaux qui racontent son histoire, le crucifix du 12ème sur lequel la sainte recut ses stigmates, un tableau du peintre baroque Manetti représentant l'apothéose de Sainte Catherine, et une statue en bois coloré de la sainte sculptée par Neroccio di Bartolomeo en 1474 environ.

# 343/346 : Fonte Branda

Fonte Branda

Il s'agit de la plus célèbre et ancienne source de Sienne (mais aussi de la plus jolie!). Citée par Dante dans le chant de l'Enfer de la Divine Comédie, elle aurait été construite entre le XI° et le XIII° siècle par l'architecte Bellamino et fortifiée au XV° siècle. Elle se compose de trois arcs en ogives, décorées de quatre lions en pierre et des armoiries de la ville. Aux pieds de la colline San [...]

# 344/346 : Porte Saint Marc

La Porte san Marco fut construite fin 13ème et est typique des techniques siennoises qui permettaient aux soldats de garde de voir sans être vus. Au-delà de la porte, une très belle vue sur la campagne siennoise.

# 345/346 : Basilique San Domenico de Sienne

Basilique San Domenico de Sienne

Fondée en 1226 par des dominicains sur le mont Camporegio, précédemment cédé par la famille Malavolti, la basilique est parvenue jusqu'à nous avec les caractères gothiques qui survécurent aux incendies, séismes et autres occupations militaires. Etroitement lié à l'histoire de la sainte et mystique Catherine, ce monument des plus imposants de Sienne, aurait été le témoin d'un de ses miracles, au sein [...]

# 346/346 : Fontaine des Moniales

Proche de la Porte San Marco, en descendant dans les oliviers, vous verrez la charmante fontaine des Moniales où elles venaient laver leurs habits sans être vues.

Voir les 16 sites touristiques en Ombrie

Réserver une activité, visite guidée, un transfert
Ombrie 2020 : Réserver une activité, un tour, une visite guidée, un transfert, un musée ou monument Ombrie

Comment réserver les meilleures activités en Ombrie?