Tourisme - 6 moyens de financer un long voyage

Photo 6 moyens de financer un long voyage ©

Partir à l’étranger pendant 6 mois, un an ou même plus, demande un certain budget. Si vous n’avez pas encore les moyens de réaliser votre projet de voyage, vous pouvez commencer dès à présent à préparer votre stratégie. Voici 6 moyens pour réussir à financer votre long voyage.

 

Mettre de l’argent de côté

 

Vous y avez très certainement déjà pensé. C’est le moyen le plus évident mais aussi le plus utilisé. Car c’est simple mais efficace. Comment s’y prendre pour économiser assez d’argent pour tout son voyage ?

 

L’heure de faire un budget arrive. Car impossible de deviner le montant dont vous aurez besoin si vous ne savez pas combien vous pensez dépenser durant votre voyage. Beaucoup de facteurs entrent en jeu dans la budgétisation de votre séjour à l’étranger.

 

En voici quelques-uns :

  • Combien de temps comptez-vous partir ? Si vous partez un an au lieu de 6 mois, il faudra certainement doubler votre budget.

  • Quels pays souhaitez-vous visiter ? Faire un voyage en Asie du sud-est sera bien moins cher qu’un voyage en Europe.

  • Quel type d’hébergement envisagez-vous ? Si vous dormez dans des hôtels, vous devrez sûrement prévoir un budget plus élevé que si vous dormez en auberge de jeunesse.

 

N’oubliez pas de prévoir une marge pour anticiper des dépenses imprévues et votre retour en France.

 

Comment économiser ? Vous pouvez commencer par limiter ou éliminer les achats superflus. Ensuite, plutôt que de manger à l’extérieur, préparez vos repas vous-même avec des produits frais. Vous pouvez aussi mettre en place un virement automatique vers votre livret d’épargne pour être sûr de ne pas utiliser cet argent. Les idées pour économiser avant un voyage sont nombreuses.

 

Louer son appartement

 

Si vous êtes propriétaire de votre appartement ou de votre maison, vous pouvez le ou la louer sur des sites comme Airbnb ou Booking. 

 

Dans le cas où vous n’auriez pas de prêt immobilier à rembourser chaque mois, cela vous permettrait de gagner un revenu complémentaire et de financer une partie voir la totalité de votre voyage.

 

Au contraire si vous avez des mensualités à payer, le loyer vous permettrait de rembourser votre prêt immobilier et peut-être même de vous générer un surplus de revenu mensuel.

 

Vendre ses biens

 

Vous avez certainement entendu des histoires de personnes ayant vendu toutes leurs possessions pour partir faire un tour du monde sans fin. Vous pouvez faire partie de ces grands aventuriers ou tout simplement vous en inspirer afin de générer de l’argent pour votre voyage.

 

Vous pouvez commencer par vendre tous les objets de votre grenier que vous n’utilisez plus. Pour cela, profitez des vides grenier ou utilisez les sites de petites annonces. Vous pouvez aussi vendre des objets de plus grande valeur comme des meubles, des bijoux ou votre voiture.

 

Si votre voyage est un grand projet ou que vous souhaitez changer de vie, vous pouvez évidemment aller plus loin et vendre votre maison ainsi que l’ensemble de vos possessions. Il ne vous restera que les affaires qui rentrent dans votre sac-à-dos et éventuellement celles que vous déciderez de confier à un proche.

 

Faire du volontariat à l’étranger

 

De plus en plus de voyageurs utilisent le volontariat à l’étranger pour voyager à travers le monde, apprendre de nouvelles langues et vivre des expériences fortes en découvertes. En échange de quelques heures de travail par jour, le volontaire est généralement nourri et logé. Il existe de nombreux projets dans lesquels vous pouvez vous investir comme les voyages humanitaires. 

 

Mais ce qui est de plus en plus populaire c’est le WOOFing. Les WOOFeurs (volontaires) partagent la vie d’une famille ou d’une communauté à l’étranger dans une ferme biologique. Ils apprennent à jardiner, récolter et autres travaux de la terre en échange d’un toit et de la nourriture. Ce concept s’est très vite développé car les hôtes comme les volontaires vivent généralement des expériences inoubliables.

 

Travailler sur place

 

Pour voyager tout en ayant un revenu, vous pouvez décider de travailler dans le ou les pays que vous comptez visiter. Il peut s’agir de petites missions comme la garde d’animaux à domicile ou bien du baby-sitting. Pour cela, vous pouvez passer par des sites Internet dédiés mettant en relation les particuliers ayant besoin de ce type de service, et vous.

 

Vous pouvez aussi opter pour le Visa Travail Vacances (PVT). C’est un visa d’un an que vous pouvez obtenir dans l’un des pays avec qui la France dispose d’un partenariat. Il vous permet de voyager dans le pays mais aussi d’y travailler. Les voyageurs choisissant ce visa alternent souvent contrats de travail de quelques semaines et voyages. La France a conclu des accords avec de nombreux pays : l’Australie, Taïwan, la Colombie, le Canada ou encore l’Argentine.

 

Enfin, si vous souhaitez un travail plus stable dans votre domaine, vous pouvez choisir le V.I.E. (Volontariat International en Entreprise). Ce contrat conclu avec une filiale à l’étranger d’une entreprise française dure généralement de 6 mois à 2 ans. Vous y travaillez comme un employé local sauf que vous avez un contrat français et que vos revenus sont exonérés d’impôts.

 

Travailler à distance

 

Face à un monde du travail qui change, nombreux sont ceux qui se tournent vers de nouvelles façons de travailler : télétravail, freelancing ou entrepreneuriat en ligne. Ces modes de travail vous permettent d’accomplir vos tâches depuis chez vous, un espace de coworking ou même depuis un café. Vous pouvez donc travailler partout dans le monde du moment qu’il y a Internet.

 

A condition que votre métier le permette, vous pouvez demander à votre employeur si le télétravail est possible. Vous pouvez commencer à travailler depuis chez un jour par semaine puis augmenter graduellement. Enfin, pour un départ à l’étranger la décision reste entre les mains de votre employeur. Tâchez de bien faire votre travail et d’argumenter les avantages d’un travail à distance.

 

Si vous souhaitez vous lancer dans l’aventure de l’entrepreneuriat, vous pouvez par exemple vous lancer dans le freelancing. Soit vous avez déjà des compétences pouvant être vendues dans des missions de freelance. Dans ce cas, vous pouvez trouver des clients en ligne grâce à des plateformes dédiées, du démarchage ou bien grâce à vos relations. Soit vous n’avez pas encore ces compétences et vous les apprenez grâce à une formation (en ligne ou dans votre région). Vous pourrez ensuite commencer par quelques missions de freelance et développer votre activité petit à petit. 

 

Decouvrir Europe

Les bons plans en Europe

Les bons plans hotels, sejours, activites, vols en Europe

Reserver un hotel en Europe

Comparer les hôtels en Europe

Réservez en 1 minute, payez plus tard jusqu'à -40%. Meilleur tarif!

Booking.com Réservez maintenant

Payez plus tard !

Reserver une activite, une visite guidee, un transfert en Europe


-->