Activité dans les Alpes : les autres sports d'hiver

Photo

La raquette est fort méconnue dans les Alpes mais devient une occupation en plein essor depuis les années 1990. L’équipement a été largement amélioré. Le patin à glace est un sport traditionnel, pas toujours alpin d'ailleurs. Pour la petite histoire, le patinage artistique a longtemps été la seule activité issue du froid à exister au programme des J.O. d'été. La luge est le plus populaire des sports d'hiver. Les indiens micmacs descendaient sur ue surface de bois courbée à l'avant, nommée tobaakun. Introduit en Europe, paré d'un volant, de freins, d'un carénage désormais digne d'une Formule 1, le tobaakun, aujourd‘hui bobsleigh, est un des plus surprenant sport d'hiver.

Véritablement étonnant (on glisse dans ce couloir de glace à plus de 80 km/h) mais sans risque : ce bob-là (appelé bob-raft) est guidé mécaniquement et ralentit tout seul ! Le curling est une réelle curiosité créée (enfin, ils se l‘attribuent) par les Écossais au XVIe siècle sur les lacs gelés de Calédonie.

Un genre de pétanque sur glace (même si les usagers préfèrent associer ce sport à du billard). Le traîneau à chiens est issu des isolements nordiques au haut Jura par Paul-Émile Victor, les traîneaux à chiens ont aujourd'hui séduit tous les massifs. Autre discipline : le ski-pulka, qui se déroule avec un seul chien et un petit traîneur dirigé par un fondeur.