Dénicher un bon plan pour votre prochain voyage Tunisie -

Photo

La Tunisie est connue universellement par ses sites et lieux touristiques incontournables qui ont fait d'elle un pays à ne pas rater lorsque l'on fait un tour en Afrique. De nombreux sites sont à voir une fois dans le pays comme la Medina de Kairouan, le Musée archéologique de Dougga, le Parc national de l'Ichkeul, la Médina de Sousse et de Tunis.

Profitez aussi de la ville de Carthage et ses sites touristiques intéressants et bien sûr du Lac de Mirage ou encore du chott el Djerid qui sépare deux villes. Et si vous êtes courageux, c'est très amusant de monter sur les plaines.

N'oubliez pas non plus de faire un tour du côté des sites classés au patrimoine mondial de l'UNESCO comme le site archéologique de Carthage, le Parc National de l'Ichkeul, l'Amphithéâtre d'El Jem, Kairouan...



Top 20 en Tunisie: sites touristiques & incontournables


  • Site archéologique de Carthage

    Fondée dès le IXe siècle av. J.-C., Carthage qui signifie "Nouvelle ville" en phénicien, est située sur le golfe de Tunis, et est aujourd'hui une banlieue huppée de la capitale tunisienne. Si l'on en croit la légende, Didon, soeur du roi de Tyr, Pygmalion, aurait fondé la cité en demandant au souverain voisin, Syfax, l'autorisation de fonder un royaume sur ses terres. Mais après s'être vu offrir un terrain aussi grand qu'une peau de vache, Didon, maline, en traca elle-même les limites à l'aide de lanières de peau de vache très fines ! En référence à cette fondatrice mythique, les Carthaginois sont parfois surnomm&ea...

  • Région de Tozeur

    Considérée comme la porte du désert, Tozeur est une station touristique à l'entrée du Sahara, Capital de la région du Djerid, Tozeur est une destination passionnante,c'est le point de départ de la plupart des excursions dans le désert. Cet oasis qui s'étend sur plus de mille hectares à su, malgré l'afflux touristique et les hôtels de luxe, garder son authenticité. En raison de la chaleur étouffante lors de la période estivale, son tourisme n'est pas saisonnier mais continu tout au long de l'année. Apprécié pour ces nombreux palmiers qui croulent sous le poids des dattes (vers le mois d'octobre), pour ses paysages étonnants et sans pareil, pour ces nombreux souks et surtout pour les randonnées que l'on peut y faire, avec ...

  • Ville de Tunis

    Reflet des traditions orientales ou de la modernité? Capital de la Tunisie, Tunis est située au nord-est de la Tunisie au fond du golf de Tunis. Avec environ 730 000 habitants, Tunis est bâtie sur des collines qui s'étendent jusqu'au lac de Tunis. Composée de15 arrondissements et d'une banlieue où vivent les plus modestes, Tunis est une ville de plus en plus développée où se mêlent tradition et modernité, richesse et pauvreté. Sa médina regroupe la plupart des mosquée de la Tunisie et elle est réputée pour ses nombreux souks aux ruelles couvertes où pullulent commerces et objets artisanaux....

  • La palmeraie

    Est-ce un mirage? Lorsque vous êtes dans le désert et que vous apercevez au loin cette grande palmeraie, il n'est pas absurde de se poser la question. Tozeur est le 1er producteur de dattes en Tunisie, et en effet ses nombreux oasis en sont à l'origine. A la fois magnifique et étonnante., cette palmeraie d'environ mille hectares, au milieu du désert, qui entoure la ville de Tozeur est alimentée par plus de 200 sources qui se vident au fil du temps. Vous pourrez vous y promener à pied, à bicyclette ou en calèche, vous y trouverez une certaine animation touristique au centre où vous pourrez vous rafraîchir, vous croiserez le musée des Trésors du Palmier, le zoo du Sahara, les jardins du paradis et à l'ouest un ensemble rocheux" ...

  • Le musée nationale du Bardo- Tunis

    Située à la sortie de la ville vers Beja et Bizerte, ce musée a été crée en 1882 dans l'un des pavillons du palais de beylical. C'est l'un des plus importants musée du Maghreb, avec ses beaux plafonds peints à la mains, ses ornements majestueux et ses boiseries, il rassemble de nombreux objets et trésors archéologique de toute la Tunisie et surtout la plus belle collection de mosaïques du monde qui proviennent des sites les plus réputés de Tunisie (Carthage, Sousse, Dougga, etc...). Cependant, la visite de ce musée est très désordonnée car malgré les différentes périodes historiques qu'il présente (préhistoire, punique, chrétienne et musulmane), les salles ne se suivent pas chronologiquement, et sont fréquemment rén...

  • Ed-Dar

    Située dans la rue Sidi Ben Arous, il ne faut pas manquer de passer par cette maison du XVe siècle, sorte d'institution commerciale de la médina : une réputation soulignée les recommandations de l'Office Nationale de l'Artisanat. Sur plusieurs étages, le foisonnement d'objets laisse songeur, tant par leur nombre que par leur diversité. Difficile de définir Ed-Dar, qui pourrait au final s'apparenter à un musée, à la différence près qu'ici tout peut s'acheter. Boucles d'oreilles, bracelets, bagues ou colliers, le choix en matière de bijoux est large, tout comme il l'est également en ce qui concerne les multiples tissus, tapis, poteries, la liste est longue. Toutes ces richesses décorent parfaitement la maison de par l'impres...

  • Musée Dar Cheraït

    Situé sur la route touristique de Tozeur, près de la palmeraie, ce musée est l'un des plus intéressants de la ville. Crée en 1990 par le maire de Tozeur Abderrazak Cheraït, il représente une demeure bourgeoise du nord du pays avec toute les pièces qui la composent, et reconstitue les scènes de vie tunisienne, actuelles ou anciennes, festives ou quotidiennes. Les costumes traditionnels portés par le personnel et les mannequins lui confèrent une ambiance réaliste et moderne. La visite dure environ 30 minutes et il est conseillé de la faire le soir afin de pouvoir assister dans un décor féerique à l'une des représentations des plus célèbres histoires et contes d'orient: "les Mille et Une nuits", "Ali Baba et les 40 voleurs",...

  • Raf-Raf

    Raf-Raf est éloigné de Bizerte d'une quarantaine de kilomètres, au sud-est. A partir de Bizerte, il faut prendre la direction de Tunis, puis sortir en direction de Metline. On poursuit la route sur plusieurs kilomètres avant d'arriver dans la petite ville de Raf-Raf, située à l'intérieur des terres, au pied d'une colline qui s'élève au sud. La route sera l'occasion d'apprécier un beau paysage dominé par les cultures maraîchères, mais où l'on aperçoit également de la vigne : Raf-Raf tient entre autres choses sa réputation de son vignoble et de son raisin muscat qu'il produit. A partir du village, la route se poursuit en direction de la mer et de la deuxième partie du bourg nommé Raf-Raf plage, au fond de sa baie : élé...

  • El-Haouaria

    El-Haouaria est la ville située le plus en pointe du cap Bon : le Ras Adar dresse son relief (environ 350 mètres d'altitude) comme pour marquer la pointe : une petite route le traverse, à l'extrémité de laquelle une belle vue s'offre sur la Méditerranée, avec la Sicile au large, à pas plus de 140 kilomètres. El-Haouaria, petite ville de 10000 habitants, est devenue maître dans l'art de la fauconnerie : c'est ici une passion partagée par de nombreux habitants. C'est à partir de mars que les fauconniers capturent leurs rapaces à l'aide de pièges composés de filets plantés et munis d'appâts, dans lesquels les oiseaux viennent s'empêtrer. Le dressage est une entreprise savante et rapide, les rapaces étant relâchés après ...

  • Musée d'Art et de Traditions populaires

    Dans le mausolée de Sidi Zitouni, aux environs d'Houmt-Souk, le musée d'Art et de tradition populaire est installé dans un ancienne zaouïa ( lieu d'enseignement du coran) du XVIIIème siècle. Situé à la sortie de la ville, près de la plage, il offre tout un panel d'objets et de costumes traditionnels de Djerba qui offre une vision du passé de l'île, de sa culture et de son artisanat. A travers les collections de costumes, de bijoux, de textes coraniques et de coffrets religieux accompagnées d'explications, ce musée permet à chaque visiteur de comprendre les traditions de cette île et d'en savoir plus sur les deux communautés principales de Djerba: la communauté musulmane et la communauté juive....

  • Hammamet-la médina

    La médina d'Hammamet s'étend sur un petit espace sur la pointe sud de la ville. Ceinturée par des remparts, ces derniers sont percés de trois entrées. Hammamet étant un lieu très fréquenté des touristes, un soin particulier semble être apporté pour conserver l'éclat de la petite médina. Dans le dédale de ruelles qui s'entrecoupent, les boutiques sont nombreuses au niveau du souk. Les marchands sont la plupart des roublards chevronnés au bagout interminable, qui promet une sérieuse séance de négociations. Il faut y regarder à deux fois car les babioles de piètre qualité sont innombrables. Difficile de ne pas avoir le sentiment d'être pris pour un touriste un peu bêta au milieu de tous ces objets souvenirs. Une boutique...

  • Région de Zarzis

    Située sur la côte sud-est de la Tunisie, face à Djerba, cette belle station balnéaire est l'ancienne cité romaine de Gergis (une des plus vieilles villes de la méditerranée du sud). Très appréciée pour son microclimat, entre désert et mer, Zarzis offre de nombreuses plages malheureusement prises d'assaut par les infrastructures hôtelières de la côte. Cependant il reste quelques magnifiques plages un peu moins prisées par les touristes au sud et elle offre de très beaux paysages, entre bord de mer, oliveraies et palmeraies. Zarzis reste une magnifique station balnéaire aux traditions qui se perpetuent (pêche, élevage, cultures et commerce) malgré l'afflux abondant de touriste et le développement économique de la ville....

  • Parc national de l'Ichkeul

    Le Parc national de l'Ichkeul est une réserve naturelle recouvrant l'ensemble du lac ainsi que le jebel Ichkeul (Mont Ichkeul) et les zones de marais qui l'entourent, pour une surface de plus de 130 km². Le parc fût créé en 1980, et l'Unesco l'inscrira au patrimoine mondial en 1996. Ouvert au public, le parcours de visite serpente sur les flancs du jebel Ichkeul, haut d 511 mètres. L'accès au parc se trouve à une trentaine de kilomètres au sud de Bizerte, en empruntant la route direction Menzel Bourguiba, puis en suivant la direction Mateur. Il faut alors emprunter la bifurcation sur la droite en direction de cette montagne qui se dresse seule au milieu d'un paysage extrêmement plat : on aperçoit déjà de la route, avant d'a...

    Réserve incontournable dans les environs de Bizerte

  • Sidi Daoud

    A une dizaine de kilomètres au sud de El-Haouaria, Sidi Daoud est un petit port de pêcheur dont la spécialité réside dans la pêche au thon. La manière de pêcher ce poisson utilise ici une technique ancestrale des plus sanglantes : la matanza. Méthode qui remonterait à l'Antiquité, la matanza consiste à enfermer un banc de thons en les encerclant avec de grands filets de pêche. Une sorte d'arène est constituée, dans laquelle des milliers de thons, un poisson qui peut atteindre une taille impressionnante, sont pris au piège et facilement mis à mort par les pêcheurs à coup de harpons, puis remontés sur les navires à l'aide de crochets : la mer devient un bain de sang. La matanza fût un temps une attraction touristique, ...

  • Korbous

    Korbous se situe au début de la côte est du cap Bon, plantée dans les rivages découpés et rocheux : la route escarpée à flanc de montagne qui mène à Korbous depuis Soliman promet de magnifiques paysages. Korbous est une petite station thermale qui possède sur son territoire pas moins de sept sources d'eau chaude. Ces sources ont une réputation thérapeutique, et les Romains en leur temps venaient déjà en ces lieux pour des bains réparateurs : de nombreux vestiges romains sont les témoins de ces pratiques, dont une inscription exposée au musée du Bardo de Tunis. Korbous n'est par la suite plus vraiment fréquentée au Moyen-Age pour être « redécouverte » au XIXe siècle, époque où les cures thermales rencontrent un...

    Petite station thermale entre mer et montagne

  • Sidi Ali el Mekki

    Le village de Ghar El Melh se situe à 57 kilomètres de Bizerte et 44 de Tunis. Juste au sud de Raf-Raf, Ghar El Melh (qui signifie « trou à sel » en raison de salines à proximité) se trouve de l'autre côté du jebel Nadour et ses plus de 320 mètres d'altitude. Le vieux port débouche sur une lagune de 3000 hectares en constante menace d'ensablement, comme le fût l'ancien golfe d'Utique. La lagune est reconnue et classée pour l'importance et la diversité de la vie qui s'y développe. Mais on y pêche aussi quelques délicieux poissons, comme la dorade et la sole. Les pentes du jebel Nadour continuent vers la mer pour se terminer par le Rass Sidi Ali el Mekki, un cap qui forme l'une des extrémités du golfe de Tunis : au larg...

    Plage au pied du djebel Nadour

  • Village de Sidi Bou Saïd

    Le promontoire sur lequel s'étend aujourd'hui Sidi Bou Saïd était un poste défensif déjà occupé du temps de Carthage, par la suite fortifié (construction d'un ribat) par les Arabes, puis disputé par les forces ottomanes et espagnoles au XVIe. Mais Sidi Bou Saïd est une ville chargée d'atmosphère religieuse. La ville porte son nom en l'honneur de Abou Saïd Khalafa ben Yahia Tamini el-Béji, grand soufiste respecté qui après une longue existence à Tunis, vint se retirer sur les hauteurs de Sidi Bou Saïd (le « diminutif » de son nom, qui fût attribué à la ville au XIXe siècle), où il fonde une zaouïa et enseigne la religion à partir de 1207. La confrérie ainsi créée sera le point de départ du développement d'...

    Fondé par un ancien soufiste

  • Bizerte-la ville moderne

    La ville moderne s'étend dans la partie sud de Bizerte, entre l'avenue du Président Habib Bourguiba et le quai Tarik Ibn-Ziad. Les grandes avenues ouvertes s'entrecroisent pour former un plan en damier, organisé durant le protectorat français : quelques bâtiments Art déco des années 30 subsistent. On trouvera dans le centre ville beaucoup de services utiles, supermarché, pâtisseries, location de voiture, borne internet, banques de change. Le quai Tarik longe le canal qui relie le lac de Bizerte à la mer Méditerranée. On y voit passer quelques gros cargos qui prennent la direction de Menzel Bourguiba, un port industriel et militaire situé en amont du lac : on assiste alors au spectacle assez impressionnant de la levée du po...

  • Bizerte-plages

    La forte urbanisation de Bizerte et l'aménagement n'ont pas laissé beaucoup de place aux plages, du moins dans la ville même : au sud, le pont à bascule est une limite qu'il ne vaut mieux pas franchir à moins d'être un passionné de tourisme industriel : c'est ici, de part et d'autre du canal, que l'on saisit l'importance de l'activité industrielle de la ville. Au bout de l'avenue Habib Bougafta, on atteint une première plage en contrebas de la promenade. Elle ne conviendra qu'à ceux que l'étroitesse de la bande de sable ne gênera pas. Les grandes plages de sable débutent du côté nord du canal du vieux port. De grands complexes hôteliers haut de gamme se sont établis tout près du rivage : du coup, certaines sections de...

  • Région de Tabarka

    Tabarka est la dernière ville tunisienne avant de franchir la frontière algérienne. Cette petite ville d'environ 10000 habitants est restée l'écart du tourisme de masse pendant longtemps, mais elle cherche à rattraper son retard, avec l'aménagement d'hôtels, d'un aéroport international... Implantée au fond d'une baie, les premiers reliefs du massif de Kroumire naissent dans son arrière-pays : ce dernier est tapissé de bruyère, une des spécialités de la ville, de chênes-lièges (le liège est une autre production importante de Tabarka), d'eucalyptus. Plantée au sommet de l'ancienne île, aujourd'hui reliée au port, on aperçoit encore la forteresse génoise datant du Moyen-Age : les génois se sont implantés ici pour ex...

    Aux frontières de l'Algérie

Voir les 114 sites touristiques en Tunisie

Les bons plans en Tunisie

Reserver un hotel en Tunisie

Comparer les hôtels en Tunisie jusqu'à -30%

Réservez en 1 minute, payez plus tard jusqu'à -30%. Meilleur tarif!

Booking.com Réservez maintenant

Payez plus tard !

Ventes privées hôtels    Hôtels pour groupes (>8 pers)

Reserver une activite, une visite guidee, un transfert en Tunisie