Comment éviter le mal des transports ?

Comment éviter le mal des transports ?

Mal de mer, malade en voiture, nausées dans le train… le mal des transports rend tous les trajets difficiles, mais il existe des remèdes et conseils, voire des médicaments, pour en atténuer les effets.

Le mal des transports provient de l’oreil interne et de la vue : les informations envoyées au cerveau durant le déplacement sont contradictoires, la vue indique une position stationnaire, l’oreille un mouvement. Il y a conflit ! Et de là surviennent malaise, nausées, pâleurs, voire vomissements…

 

12 conseils pour éviter le mal des transports :

 

  1. La fatigue est un facteur favorisant le mal des transports. Bien reposer avant de partir, faire une bonne nuit, faire des pauses, voire une sieste en cours de trajet.

  2. Manger sain et léger avant de partir : éviter de trop manger, une digestion lourde, risquent de renforcer le mal des transports. Même constat pour la consommation d’alcool, à éviter.

  3. Eviter de s’exposer à des odeurs ‘’aggravants’’ la situation, comme la fumée de cigarette, les odeurs de nourriture, de produits chimiques… qui renforcent la nausée. Un environnement le plus neutre possible est préférable.

  4. Prendre l’air, éviter de voyager dans un environnement clos, en voiture ou en bateau notamment. Ouvrir la vitre pour laisser entrer l’air en voiture, quitter la cabine pour le pont du bateau, en plein air, fera du bien.

  5. Se placer autant que possible ‘’au milieu’’ du moyen de transport : siège central de l’avion ou du bateau, là où les secousses et les mouvements sont ressentis de manière moindres. En voiture, préférer le siège avant. Se placer dans le sens de la marche, en train notamment.

  6. Fixer un point devant soi, vers l’extérieur, à l’horizon et stabiliser son regard. Eviter de ce fait la lecture, les vidéos, etc… qui demandent l’attention du regard.

  7. Eviter autant que possible les mouvements de tête et de corps. Un appui-tête peut-être utile.

  8. Se détendre, occuper son esprit avec de la musique ou une activité mentale. Rester calme.

  9. Ne pas laisser le malaise s’installer, faire une pause, prendre l’air dès les premiers signes.

  10. Un chewing-gum peut aider, tout comme boire à petites gorgées et régulièrement de l’eau.

  11. Dans la catégorie remède de grand-mère qui fonctionne, le gingembre est excellent pour le mal des transports : à consommer sous toutes ses formes avant de partir, car bon pour lutter contre les nausées. Thé au gingembre, bonbon au gingembre, gingembre cuisiné, ou encore huile essentiel de gimgembre...

  12. S’aider d’un médicament : les pharmacies délivrent sans ordonnance des médicaments contre le mal des transports. Généralement sous forme de cachet à prendre 1/2h avant le départ. Des effets de somnolence sont à prévoir. Attention, ces effets diffèrent selon les personnes et entraînant une somnolence plus ou moins forte. Demander conseil à son médecin ou son pharmacien.