Comment éviter que son animal de compagnie soit malade en voiture ?

 

Partir avec son chien ou son chat en voiture n’est pas toujours une sinécure. Un animal de compagnie malade devient vite la plaie, et votre voyage se transforme en calvaire. Il n’y a pas de solutions miracles pour éviter que votre animal soit malade en voiture, mais des conseils à suivre et éventuellement une visite chez le vétérinaire.

 

  • Notons que les animaux jeunes les chiots notamment sont plus susceptibles d’être malade que les chiens plus âgés, car un animal malade en voiture est aussi une question d’habitude.

  • Du coup, habituez votre animal à votre véhicule en faisant quelques trajets de temps en temps. Ceci est particulièrement vrai si vous changez de voiture.

  • Dès le plus jeune âge faites monter à bord votre chiot ou votre chaton. Faites des courts trajets, faites en sorte que monter dans la voiture et effectuer un trajet soit récompensé, et assimilé à une récompense. Ceci est surtout vrai pour les chiens qui seront plus sensibles à ce traitement que les chats.

  • Certains animaux s’habituent au transport et n’ont plus de problème en vieillissant, pour d’autres, le mal-être perdure, selon les animaux.

  • Le mal des transports chez les animaux peut être lié à un problème d’oreille interne, comme chez les humains. Mais il peut également s’agir de la panique du transport, le chien ou le chat assimilant le voyage avec une expérience désagréable. Le stress engendré est la cause de la maladie.

  • Un animal malade en voiture n’est pas facile à gérer. Chien ou chat s’agitent, miaulent ou aboient fort pour signaler leur mal-être, et les troubles peuvent aller jusqu’à des vomissements qui dans la voiture, incommodent tous les passagers.

  • Dans la voiture, il est conseillé de bien placer son animal, de manière confortable et sécurisée. Si vous utilisez une cage de transport assurez-vous que ses dimensions soient suffisantes pour que votre animal puisse bouger confortablement.

  • Placez votre animal de préférence sur la banquette arrière plutôt qu’à l’avant.

  • La conduite a son rôle à jouer. Une conduite nerveuse avec de nombreux virages a toute les chances d’affoler votre animal. Roulez doucement, à allure régulière, conduite tout en souplesse.

  • Comme pour les humains maintenez votre véhicule aéré durant le voyage. Ouvrez la vitre et laissez entrer de l’air. Veillez à ce que la voiture ne soit ni surchauffée ni trop froide pour le confort de tous, passagers, chiens et chats !

  • Donner quelque chose à mastiquer à votre animal afin qu’il s’occupe durant le trajet.

  • Aménagez des pauses régulièrement durant votre voyage en voiture afin de laisser votre compagnon à quatre pattes prendre l’air, le sortir, jouer avec lui. Une pause toutes les 2 heures paraît un bon compromis.

  • Peu de temps avant votre départ en voiture, 2h auparavant environ, ne nourrissez plus votre animal et retirez sa pitance afin qu’il embarque dans les meilleures dispositions.

  • Si votre animal est réellement trop malade en voiture et que ces conseils ne peuvent suffire, et s‘il ne peut s’habituer à voyager en voiture, alors faites appel à un vétérinaire. Ce dernier saura prescrire une solution médicamenteuse pour calmer les symptômes et trouver la solution appropriée. Certains médicaments entraînent la somnolence mais d’autres solutions plus légères comme l'homéopathie sont également disponibles. Parlez-en à votre vétérinaire.