Comment lutter contre le mal de mer?

Vous avez prévu une petite traversée en mer mais vous hésitez un peu car vous et la mer ça fait bien deux ! Au programme mal de mer et quelques jours pour reprendre. Rien de très attirant ! Pourtant, en suivant certaines recommandations, il est tout à fait possible de limiter voir de stopper le mal de mer.

Il y aura des conseils à suivre avant, pendant et après la traversée en mer. Commencez d’abord par préparer votre voyage en mer. Pour cela évitez de manger 3 heures au minimum avant le départ. Vous pouvez prendre un repas léger mais évitez de prendre un repas trop lours qui pourrait vous déranger et vous donner des nausées.

Il existe des comprimés en vente en pharmacie qui atténue le mal de mer. Ils sont en vente libre mais vous pouvez demander conseil auprès du pharmacien. Si vous optez pour l’homéopathie, prenez-les au minimum 24 heures à l'avance afin de garantir leur efficacité.

Maintenant que vous êtes à bord du bateau et même après avoir suivi nos autres recommandations avant votre départ, il est important de suivre des gestes simples pour limiter encore mieux l’apparition de votre mal de mer. Sachez tout d’abord que votre emplacement sur l’embarcation pourra jouer un rôle en votre faveur. En effet, il est conseillé de bien se placer sur le bateau. Essayez s’il fait beau de rester sur le pont, l’air frais devrait vous faire du bien. En cas de mauvais temps, restez à l’arrière du bateau mais évitez à tout prix le bas du bateau qui souvent donne cette impression de renfermé. Evitez de trop vous allonger. Si vous en avez la possibilité et si la traversée n’est pas trop longue optez pour un voyage debout, c’est le meilleur moyen de freiner le mal de mer.

Maintenant que la traversée a été effectuée, sachez que vous restez sensibles dans les heures suivant votre voyage, il faudra donc veiller à ne pas prendre de gros repas et à respirer correctement.

Avec tous ces conseils, vous devriez passer un bon voyage en mer à l’abri de ce mal qui pourra gâcher vos vacances. D’ailleurs le conseil primordial est d’éviter d’y penser. En effet, le cerveau à lui seul peut nous jouer de sacré tour ! Essayez d’écouter de la musique, de discuter mais évitez la lecture qui avec les vibrations du bateau qui risque de vous faire réapparaitre votre mal de mer.