Dix références ou le meilleur des vins des Etats-Unis

Dès le XVIe siècle, on retrouve du vin aux Etats-Unis. Mais si les cépages viennent tous de France, les viticulteurs n'ont cessé de travailler leurs vins à leur façon. C'est vrai dans l'Oregon, à Washington ou à New-York, et surtout en Californie, où la vigne a trouvé son terroir idéal. Dix bonnes bouteilles américaines.

1/ Le Pinot noir de Californie Robert Mondavi Private Sélection

On apprécie le bouquet et la souplesse de la cuvée 2011. Robert Mondavi a su tirer vers le haut la qualité des vins de la côte Ouest.

2/ Le riesling de New York City

Sur la route du vin de Long Island, il faut s'arrêter chez le viticulteur Peconic Bay Winery. Son riesling est fabuleux. Je me souviens du 2009 avec ses odeurs de fumée et de miel. La minéralité est forte, avec ce goût de métal puis, en longueur, la douceur du bonbon au citron ou de la tarte au citron acidulée.

3/ Une bouteille Opus One

La finesse et la rondeur sont au rendez-vous chez ce viticulteur qui travaille un assemblage avec une forte majorité de cabernet-sauvignon. Ce vin de garde de la Napa Valley se paie très cher aux États-Unis.

4/ Une cuvée de Merryvale

Le viticulteur a un talent fou pour assembler le cabernet-sauvignon avec du cabernet franc et de merlot. Optez pour la célèbre cuvée Profile. Un blanc 2013 Sauvignon Blanc donne tout son fruité et son moelleux. Beaucoup de fraîcheur en bouche, avec des arômes citronnés et de melon. L'assemblage révèle 95% de sauvignon blanc avec 5% de Semillon.

5/ Mourvèdre de Bonny Doon 2013

On aime ce vin pour son étiquette très américaine avec Godzilla. Les tanins sont doux. Ce vin n'a pas besoin de se garder. Il se déguste dès maintenant avec des amis autour d'un barbecue. Le rêve américain. La cerise noire explose avant les arômes des moissons. On imagine bien déguster une bonne ratatouille avec ce vin chaud qui nous vient de la Sonoma Valley.

6/ Pinot noir Marcassin 2009

Belle adresse dans la Sonoma Valley pour un pinot noir, très connu en Alsace, Jura et Bourgogne. L'étiquette du cru 2009 "Marcassin Vineyard" est très élégante. Il s'agit d'une illustration d'un marcassin avec un verre à la main. On retrouve tout le savoir faire bourguignon dans ce vin avec les odeurs intenses de fruits rouges et le côté épicés de la forêt, les petits fruits noirs, la framboise et la cerise... Une belle réussite célébrée par Robert Parker. À consommer jusqu'à 2025.

7/ Le Zinfandel (Baccaria) de la maison Ravenswood

Sonoma Valley est le lieu de prédilection pour le Zin le plus vendu du monde. On retrouve cette bouteille à servir à 16 ou 17°C dans les plus grands restaurants du monde. L'assemblage Zinfandel, Vintner's Blend de 2012 comprend 78% de Zinfandel, avec 18% de Petite Sirah et 4% d'autres cépages rouges. Beaucoup de souplesse pour ce vin rouge.

8/ Une bouteille Château Montelena

La maison est réputée dans la Napa Valley pour réaliser d'excellents assemblages qui prennent toute leur importance avec les années. Le chardonnay 2010 est très bien travaillé : hommage au citron et aux fleurs blanches, beaucoup de gras et de corps pour un blanc d'une grande finesse. Le Cabernet-Sauvignon aussi.

9/ Le Sparkling Wine Lamoreaux Wine

La méthode champenoise permet de faire de belles bulles aux Etats-Unis comme cette bouteille aux bulles brillantes pour la cuvée de 2009. Beaucoup de finesse et des arômes toastés, flirtant avec la vanille et l'amande au nez et le fruité de la pêche et du citron en bouche. Pour un tête-à-tête en amoureux.

10/ Le Riesling Semi-Dry de Lamoreaux Wine à Finger Lakes

La quintessence des pêches, du gingembre et des pommes bien mûres : que d'émotion lors de la dégustation de la cuvée 2014 qui a obtenu le prix de l'excellence américaine en 2015 à la prestigieuse Jefferson Cup Invitational. En bouche, il reste cette belle minéralité et le goût des zestes de citron vert sur le palais. A savourer au dessert avec une salade de fruits ou avec une saucisse bien parfumée.