Grandes tables transalpines à Paris : les meilleurs restaurants italiens de Paris

Photo

Le gage de l’authenticité veut que des spécialités étrangères soient préparées par un chef local. Dans 95 % des cas, c’est exact. Au top de la gastronomie italienne à Paris, rayonnent quelques personnages, familiers depuis l’enfance aux tournures de la langue de Machiavel. Massimo Mori, originaire de Venise, est l’un d’eux. Dans ses deux restaurants, l’un qu’il gère, Emporio Armani Caffé, l’autre qu’il pilote, le Mori Venice Bar, l’intérieur de goût et les plats vénitiens valent franchement la visite. En second, Claudio Puglia, directeur de quatre restaurants franciliens dont un gastronomique, la Romantica, où les spécialités culinaires de la Botte sont passées au peigne fin. Si deux de leurs pairs sont transalpins comme eux, Flavio Mascia au Fontanarosa et Giuseppe Losapio, patron de vignobles et d’une oliveraie toscane, aux Delizie d’Uggiano, il en va autrement de Michel Ranvier au Conti et de Jean-Pascal Fayet chez Sormani, d’autant qu’ils s’activent aux fourneaux ! Autres tables élégantes, aux produits émérites et à l’addition lourde : le Vinci et Il Gusto Sardo dans le 16e, l’Assagio dans le 1er. Comme une note à trois chiffres n’est pas le critère d’un excellent repas, on se fait également plaisir dans des tables plus modestes, insignes par leur carte impeccable : l’Enoteca, Piu Grande, la Pizzetta, I Golosi, l’Altro, Caffé dei Cioppi, les Cailloux, Sardegna a Tavola et Romain. >> Tourisme à Paris >> Hotels à Paris