Ma cabane au Canada à 50 minutes de Paris [J'AI TESTE POUR VOUS]

Photo

cabane canada yvelines

Non, bien évidemment, soyons sérieux, le Canada sur un week-end c’est un peu court. Mais lorsqu’au coeur de l’automne m’a pris une soudaine envie de sirop d’érable, de chemise à carreaux, de bottes fourrées et de refuge de trappeurs, il a bien fallu trouver une solution.

Je me jette sur mon ordinateur, cherche, cherche et cherche encore, quand soudain, bingo ! Voilà ce qu’il me faut : la Cabane du Trappeur ! Que me promet-on ? Un gite écolo, en pleine forêt, à moins d’une heure de Paris, tout en bois et de quoi se blottir au coin du feu en écoutant la pluie tomber. Le programme qu’il me fallait… Reste un détail : la forêt c’est bien, mais enfin toute seule au fond des bois, c’est plus l’ambiance Blair Witch Project que Ma Cabane au Canada.

Qu’à cela ne tienne, je me munis de 4 amis, on partage une voiture pour rester dans l’esprit écolo et c’est parti direction la forêt de Rambouillet. Moins d’une heure de Paris, bon, ça ne veut pas dire grand-chose un vendredi soir à 18h. Allez, même si c’est bien plus long que prévu, le voyage sera toujours plus court qu’un Paris – Montréal. On quitte la route, on prend un petit chemin de terre dans la nuit, est-on perdus ? Non ! La surprise, merveilleuse surprise est au bout.

C’était donc vrai. En plein milieu des bois, trône une cabane de trappeur. On entre, toutes les promesses sont tenues : c’est cosy, ultra-chaleureux, la cheminée ne demande qu’à être allumée, le mobilier est du fait main en bois à l’ancienne dans le style « Adirondack », il y a des couvertures, un canapé, une belle table et la cuisine est tout équipée pour se préparer un festin de bûcherons. Trois chambres dont une en mezzanine, un joli salon avec la cuisine ouverte, une salle de bain assez rustique mais avec une baignoire (bon, l’eau du bain sent un peu le rouillé tout de même), une très grande terrasse abritée devant la porte, le tout décoré avec soin et dans le plus pur style grand nord américain.

Une bonne nuit blottis sous la couette plus tard, les rayons du soleil nous appellent dehors. Au programme, balade dans la forêt rougeoyante, visite de Rambouillet, chasse au caribou (ou plutôt tour au supermarché pour prendre des grillades), profiter de la terrasse pour se prélasser puis il est déjà temps de préparer la veillée avec une guitare, du Roch Voisine, du Charlebois et un peu de Fabienne Thibaut.

Un week-end parfait, des promesses tenues, une vraie manière de profiter de l’automne dans l’environnement qui lui sied le mieux. C’est sûr, je recommencerai. Et j’essaierai de venir en septembre-octobre pour le brame du cerf.


+ Les plus

L’authenticité de la cabane et des meubles, le confort, la convivialité, le salon de jardin prévu pour les veillées autour du feu, l’attention portée à chaque détail, les services + (livraison du journal et du petit-déjeuner devant la porte, massage...

- Les moins

Les bouchons au départ et à l’arrivée de Paris les week-ends…

 

Informations pratiques : 

  • L’étape du Cerf Volant - Chez Sylvie Da Ronch - Route de la Chesnay – Le Mesle 78113 Adainville
  • Y aller ? L’étape se trouve à 50 minutes de la Porte de Saint-Cloud. Voir la carte
  • Contacts : Le-cerfvolant@wanadoo.fr / Tel: 01 34 87 15 50 / Web: www.le-cerfvolant-rambouillet.com
  • Durée : A partir de 2 nuits
  • Budget : Tarifs week-end: 260 € pour 2 personnes, 470€ pour 6 personnes / Tarifs spéciaux pour les enfants et la semaine
  • A faire autour : Abbaye des Vaux de Cernay à 27 km - Visite des châteaux de Rambouillet (22 km), Maintenon (23 km)

Auteur : Mailys De Sèze