L'archipel des Tremiti

Photo

Le petit archipel des Tremiti est situé au large des Pouilles, près du promontoire du Gargano. Les cinq îles, dont deux seulement sont habitées, sont connues sous le nom de “perles de l'Adriatique”, à cause de la beauté de la mer et de la nature. Le centre administratif, mais aussi historique et religieux, est l'île San Nicola, de 42 hectares. L'île abrite la merveilleuse abbaye Santa Maria a Mare, du XIe siècle. Pourvue de fortifications par le roi Charles I d'Anjou, à cause des attaques de corsaires, en 1567 l'abbaye-forteresse a résisté aux incursions de la flotte de Souleïman le Magnifique. Sur l'île se trouve aussi un tombeau grec qui est appelé Tombe de Diomède, à cause de la légende qui raconte que l'ancien héros à fait naître l'archipel en jetant à la mer trois rochers. Diomède serait ensuite mort sur l'île et ses copains auraient été tranformés en oiseaux. Les oiseaux caractéristiques des falaises de l'archipel sont ainsi nommés “diomedee”. L'autre île peuplée des Tremiti est San Domino, de 207 hectares, elle est entièrement dédiée au tourisme. Ici l'eau est cristalline et nombreuses sont les cales, les pointes et les rochers qui découpent la côte, parmi lesquels l'on signale le Scoglio dell'Elefante, du nom de l'animal auquel il ressemble, et les Pagliai, des rochers en forme de pyramide. À San Domino se trouve aussi la seule plage de sable de l'archipel, la Cala delle Arene. Avec le bateau on peut joindre des grottes très belles comme la Grotta delle Viole, celle du Bue Marino et celle des Rondinelle. En outre, on peut atteindre la belle plage sous les Pagliai. À l'intérieur de l'île prévaut une végétation luxuriante, caractérisée par le pin d'Aleppe. San Domino offre de nombreux hôtels et campings. La plongée est intéressante, car la zone est une réserve marine. >> Plus sur le tourisme en Italie