Le Domaine de Grenade, une forêt de rhododendrons unique en Europe s’ouvre à la visite

domaine de grenade 1859 – 2009 : Pour fêter ses 150 ans, le Domaine de Grenade s’ouvre à la visite. Imaginez, un parc de 153 hectares qui sert d’écrin à un jardin paysager. Des rhododendrons aussi hauts que des arbres forment sur 40 hectares une forêt extraordinaire qui n’a pas d’équivalent en Europe. Le parc forestier abrite plus de 30 espèces différentes d’arbres créant une biodiversité exceptionnelle et favorisant la vie des animaux de nos campagnes. On y admire un chêne de 300 ans, un pin maritime de 150 ans, un séquoia d’1,5 mètre de diamètre…. Dessiné par les frères Bühler – reconnus comme les meilleurs architectes-paysagistes du XIXème siècle - le parc du Domaine de Grenade est labellisé « jardin remarquable d’Aquitaine » depuis 2007. Visite libre pour les promeneurs qui peuvent suivre un circuit découverte de 5 km. On se laisse guider par les tables de lecture (15 en tout) qui expliquent le domaine, le château, les écuries, les arbres, la faune, les fleurs. On aime se perdre dans le dédale des rhododendrons (inauguration le 15 mai), rêver devant le lac aux nymphéas ou la rivière Serpentine (clin d’oeil à l’architecture élisabéthaine du château et des écuries et au parc dessiné à l’anglaise). Hortensias, prairie fleurie, bulbes font de Grenade un domaine fleuri toute l’année. On peut déjeuner sur place au Restaurant Champêtre (le premier menu : entrée, plat, dessert est à 15 €), ou s’y arrêter pour admirer la vue sur le château en savourant un café, un thé, une crème glacée. Resté dans la famille Carayon-Latour jusqu’en 1999, Grenade est depuis la propriété de la famille Bonnaval-Chauffourier. Les nouveaux propriétaires y ont travaillé dix années pour lui redonner sa splendeur avant de l’ouvrir au public. « Nous voulons faire de ce lieu (…) un havre de calme et de beauté (…) à deux pas de l’activité et de la densité urbaines, un ailleurs qui nous relie : hommes et nature ; passé, présent et futur. » (Patricia Chauffourier-Bonnaval, propriétaire de Grenade). Tarif 2009 : 7 € par personne (gratuit pour les enfants de moins de 12 ans accompagnés de leurs parents). Ouvert au public du 15 avril au 15 octobre 2009. Renseignements, réservation : Aretxola – Maison d’Hôtes – Route des Grottes 64310 Sare Tel : +33(0)5 59 54 28 33 +33(0)6 12 48 92 93 Email : info@aretxola.com www.aretxola.com Renseignements, réservation : Domaine de Grenade 33650 Saint Selve Tel: +33(0)5 56 78 50 40 Email :contact@domainedegrenade.com www.domainedegrenade.com 15, 16, 17 mai : La fête des rhododendrons Le rhododendron est la fleur emblématique de Grenade. Pour fêter le 150ème anniversaire de la création du parc, le Domaine de Grenade lui dédie 3 journées. C’est à la mi-mai que la floraison est à son apogée. La date est choisie pour inaugurer le Dédale de rhododendrons : un nouveau chemin d’un kilomètre pour se perdre au coeur de cette forêt de fleurs. Le plus : vendredi 15, samedi 16, dimanche 17 mai : visites guidées du parc et du dédale (14h30 et 16h). Vendredi 15 mai à 16h : Conférence de l’architecte-paysagiste bordelaise Françoise Phiquemal « Le parc de Grenade : entre Désert et paysages ». Elle est spécialiste des parcs Bühler et en charge du projet paysager du Domaine de Grenade. 18 juillet : La fête des étoiles 2009 célèbre les 150 ans du Domaine de Grenade, mais aussi les 100 ans de la Société Astronomique de Bordeaux (la plus ancienne de France) et l’Année Mondiale de l’Astronomie. Le parc s’improvisera observatoire pour étudier le ciel d’été le samedi 18 juillet. Les visiteurs pourront admirer le soleil l’aprèsmidi, les étoiles filantes et les constellations le soir. Des animateurs de la société astronomique de Bordeaux commenteront le ciel qui sera « retransmis » sur grand géant à partir d’un télescope. L’occasion de découvrir le parc la nuit : autres perspectives, autres parfums, autres bruits… Le plus : Dîner aux chandelles dans un cadre féérique (limité à 300 couverts, uniquement sur réservation).