Le Festival d'Ile de France

Photo

Le Festival d'Ile de France : la rencontre de la musique et du patrimoine


La rentrée correspond à une saison chargée à Paris comme en Ile-de-France, avec son cortège de festivals et de manifestations culturelles en tout genre. Le Festival d'Ile de France (FIF) fait figure de pilier parmi tous ces événements, dont la durée de vie est très variable : ce dernier a su se maintenir chaque année depuis 1990 tout de même !
Une longévité qui renseigne certainement sur la qualité des prestations proposées. Le Festival d'Ile de France mêle deux grands axes à chacune de ses éditions : la musique et le patrimoine se rencontrent alors à l'occasion de multiples concerts, le tout organisé à cheval sur les mois de septembre et d'octobre.
Un festival sur la longueur, mais aussi itinérant. Car c'est bien là l'une des facettes les plus intéressantes du FIF, qui ne cesse de se déplacer : le choix des lieux pour les concerts. Des lieux de natures variées, disséminés aux quatre coins de la région Ile-de-France, de la grande salle parisienne à la petite église de campagne (oui, la région est multiple prise dans sa totalité !).
A cette (re)découverte du patrimoine francilien s'ajoute le plaisir d'écouter des artistes de qualité, à travers une programmation musicale regroupant toujours des répertoires variés : musique classique, musique du monde, jazz, musique électro ou contemporaine également... une ouverture agréable qui plait à un large public : une bonne vingtaine de milliers de personnes se déplace chaque année pour les concerts du FIF !


''Diasporas'' : l'édition 2012 du Festival d'Ile de France


Avec ce thème des ''musiques en partance'', le Festival d'Ile de France, du 8 septembre au 14 octobre, met l'accent sur l'exil musical et les métissages. Le programme des concerts est de ce fait passionnant et intrigant, avec des influences venues du monde entier : en vrac, le tango, le rebetiko, la musique gnawa, le flamenco, le sodade capverdien, l'effervescence de la scène new-yorkaise, l'accordéon ou quelques grands compositeurs classiques, le FIF joue sur plusieurs tableaux, pour un total de 29 concerts qui se tiendront en 26 lieux différents !
Les lieux justement, valent que l'on s'y attarde un moment : le patrimoine est aussi important que la musique pour le Festival d'Ile de France. De l'institut du Monde Arabe au bistrot-théâtre du Jouy-le-Moutier, du Bataclan à l'église de Saint-Mathurin de Larchant, en passant par la ferme du Buisson à Noisiel ou encore la Cigale à Paris, les lieux où se tiennent les concerts sont presque aussi intéressants que les concerts eux-mêmes.
Le programme détaillé des concerts et des lieux du festival d'Ile de France 2012 sur  www.festival-idf.fr.

Les infos pratiques
-Réservation : via le site du FIF, www.festival-idf.fr, ou la Fnac. L'idéal est de réserver. Billetterie sur place ouverte 45min. avant les concerts.
-Les tarifs : variables en fonction des concerts, des salles, des places... Réductions pour les – de 26 ans, les + de 65 ans, les demandeurs d'emploi, les groupes.
-Les pass : si vous comptez assister à plusieurs concerts, un pass peut être intéressant. Différentes formules : 3 concerts à 17 euros, 6 concerts à 15 euros, et pour les jeunes, 3 concerts à 10 euros.