Les conséquences du Coronavirus sur les compagnies aériennes.

Photo Les conséquences du Coronavirus sur les compagnies aériennes. ©

 

 L'impact de la crise du Covid-19 sur les compagnies aériennes

Découvrez les conséquences du coronavirus et de la crise sanitaire sur les compagnies aériennes ainsi que quelques explications sur vos droits en tant que passager si votre vol a été annulé en raison du Covid-19.

 

Le secteur aérien et donc les compagnies aériennes, ont été gravement touchés par la crise du coronavirus qui a touché le monde au cours des derniers mois et certaines de ces compagnies risquent aujourd’hui la faillite ou au minimum la fermeture de certaines de leurs lignes. Selon les estimations réalisées par l’IATA, ce sont plus de 250 milliards de dollars de pertes que le secteur de l’aéronautique devrait subir au sortir de la crise soit dix fois plus qu’à la suite des attentats du 11 septembre.

 

Quelles conséquences pour quelles compagnies et pourquoi ?

Comme vous l’avez compris, les conséquences pour les différentes entreprises du secteur aérien vont être importantes et cela concerne tout particulièrement les compagnies aériennes qui sont en première ligne et qui ont ainsi dû stopper quasiment tout leur trafic pendant plusieurs mois. Ces entreprises peinent également à remonter la pente en cette période de déconfinement progressif avec peu de lignes rouvertes et certaines destinations dont les frontières restent fermées pour l’instant.  Rien que pour la France, le trafic aérien a baissé de près de 80% durant les derniers mois.

La cause de cette chute impressionnante est avant tout la fermeture des frontières qui a provoqué une vague d’annulation de vols sans précédent avec des flottes parfois clouées au sol dans leur intégralité. Les compagnies aériennes concernées ont ainsi perdu près de 50% de leur chiffre d’affaires annuel à cause de cette crise. Les vols internes ont été également très perturbés dans les pays dans lesquels le confinement et l’interdiction de se déplacer au-delà d’un rayon défini a été décidé.

Or, malgré le fait que leurs avions ne volaient pas, les compagnies aériennes ont dû faire face à des coûts fixes importants car certains aéroports exigent par exemple des frais de parking, ce qui a occasionné d’ailleurs quelques tensions.

Cette perte d’activité couplée à des frais toujours importants a aussi eu une conséquence directe sur les marchés boursiers puisque les actions des compagnies aériennes se sont littéralement effondrées, comme on a pu le constater en France avec l’action Air-France qui a perdu très rapidement de nombreux points.

 

Quelle est la situation actuelle des compagnies aériennes et que doit-on attendre de l’avenir ?

En plus des difficultés actuelles à estimer les véritables conséquences définitives de la crise du coronavirus pour les compagnies aériennes, on rappellera qu’avant le début de cette crise, la situation financière de certaines de ces compagnies était déjà mauvaise et dangereuse.

Selon les spécialistes de ce secteur, nous devons nous attendre à des conséquences catastrophiques avec de nombreuses faillites mais aussi des programmes de licenciement de masse ou encore la fermeture de lignes supplémentaires dans le but de permettre à certaines entreprises de se remettre de cette pandémie et des pertes engendrées.

En définitive, l’avenir de ces compagnies aériennes va avant tout dépendre de la vitesse à laquelle les vols et les demandes de billets vont reprendre. Une deuxième vague de Covid-19 serait en effet une véritable catastrophe pour certaines.

Heureusement, les différents gouvernements sont déjà venus en aide à certaines de ces grandes compagnies dans le but de les aider à affronter cette situation sans précédent. C’est le cas notamment du groupe Air-France KLM qui a bénéficié d’une aide à hauteur de 7 milliards d’euros mais qui a quand même dû procéder en échange à une réduction de ses coûts et de son impact environnemental.  Bien que l’action Air France ait momentanément regagné quelques points après l’annonce de ce plan de sauvetage, la société reste très fragile aujourd’hui encore.

Une chose est sûre : Le secteur aérien mondial a été à jamais transformé par cette pandémie de coronavirus et les séquelles seront présentes encore très longtemps.

 

Est-il possible, en tant que voyageur, d’obtenir un remboursement ou des indemnités suite à une annulation de vol ?

Comme beaucoup de voyageurs qui avaient préparé leurs vacances à l’avance, que ce soit avec Air France ou une autre compagnie aérienne, vous avez peut-être eu la mauvaise surprise de voir votre vol annulé à cause de cette crise ou hésitez à prendre vos billets de peur que votre vol ne soit pas maintenu en cas de deuxième vague du virus.

Il est cependant possible d’obtenir un remboursement si la compagnie a annulé votre vol en réponse à cette crise du Covid-19. Un vol annulé par décision de la compagnie aérienne est automatiquement remboursable par celle-ci et ce, quel que soit le motif de cette annulation. La compagnie peut également proposer au passager de bénéficier d’un réacheminement, c’est-à-dire un vol de remplacement du vol annulé.

Dans le cas où vous espériez une indemnité suite à l’annulation de votre vol par une compagnie aérienne et dans ce contexte, la question est plus délicate. En effet, la loi stipule que le remboursement n’est la seule compensation pour un vol annulé dans un délai maximum de 14 jours avant la date du départ et qu’une indemnité doit également être versée au passager en réparation du préjudice qu’il a subi. Mais en réalité, il existe des exceptions selon la situation.

Ainsi et lorsque l’annulation du vol est une décision commerciale de la part de la compagnie, les passagers doivent effectivement être indemnisés. Cela arrive par exemple lorsque les compagnies souhaitent assurer un taux de remplissage optimal de ses appareils.  Mais si cette annulation est faite suite à une décision d’une autorité et est imposée à la compagnie comme une restriction de l’espace aérien pour des raisons de sécurité ou de santé, une indemnité ne peut être versée aux passagers. De ce fait et en ce qui concerne la crise du coronavirus, il y a peu de chances pour que vous obteniez gain de cause si vous demandez une indemnité. La fermeture des frontières des pays de destination peut en effet être considérée comme étant une décision indépendante de la volonté de la compagnie qui sera contrainte de ne pas mener ses vols. Ces compagnies sont alors exonérées de leurs obligations d’indemnisation.

De plus et si vous avez annulé vous-même votre billet alors que le vol était maintenu, vous ne percevrez pas de remboursement de celui-ci. Pour dénicher les pistes pour se faire rembourser, il est possible de consulter des sites spécialisés dans le remboursement de vols

En savoir plus sur France: si vous souhaitez réserver un hotel en France (photos, avis, promos...), un séjour en France, une activité en France (loisirs, visites, transferts,...), ou en savoir plus sur les incontournables de la destination et denicher un vol pas cher, visitez nos differentes rubriques et toutes les offres de voyage France .