Les parcs nationaux de Sardaigne

Photo

La Sardaigne est une région italienne qui présente plusieurs zones naturelles protégées. Elles se trouvent à l'intérieur du territoire de l'île et au bord de la mer, mais aussi dans de petites îles au nord de la côte sarde. Commençons par le nord: le Parc National de l'archipel de la Maddalena est situé devant la fameuse Costa Smeralda et présente une extension cotière de 180 km. L'archipel se compose de 60 îles et îlots granitiques, séparés entre eux par des canaux marins. Il est riche en flore et faune. Actuellement, un Parc Marin International est en phase de réalisation pour relier l'archipel à la réserve française de l'île de Lavezzi, dans la zone des Bouches de Bonifacio, en Corse. Au nord-est de la Sardaigne: le Parc National de l'Asinara, une île qui a été longtemps inaccessible à cause d' une prison fermée en 1997. Elle a donc gardé une nature particulièrement sauvage et intacte. L' île doit son nom à la présence du caractéristique ane blanc. Toujours au nord, près de la ville d'Alghero: Parc régional de Porto Conte- Capo Caccia, parc et zone marine protégéequi inclut la baie de Porto Conte. A l'est de la Sardaigne se trouve le parc le plus grand: le Parc National du Gennargentu et du Golfe d'Orosei. La zone, très vaste, comprend les montagnes du Gennargentu, le massif de l'île dont le sommet plus haut, Punta Lamarmora, est 1834 mètres. Le Parc du Gennargentu est bordé de petits bourgs caractéristiques tels que Dorgali, Orgosolo et Oliena, les forêts du Supramonte, le haut plateau riche en grottes et gorges rocheuses, et la côte du golfe avec la merveilleuse cale Luna. Faune et flore sont richissimes. Au sud de la Sardaigne: le parc régional de Molentargius-Saline di Cagliari est célèbre grâce au flamant rose qui peuple les lagunes situées à l'est de Cagliari.