Parcours touristique : à la découverte des tanneries et de la fabrication d'articles en cuir dans le Limousin

parcours cuir limousinLe travail et la façon du cuir sont tout aussi, sinon plus anciens que les Arts du feu en Limousin. Il existe d’ailleurs une véritable filière, de la tannerie-mégisserie à la fabrication de gants de peau, de chaussures très haut de gamme ou d’accessoires de maroquinerie. Cinq tanneries-mégisseries assurent la production de cuirs limousins : Colombier, Hervy, Bastin & Fils, Gal et Gamcuir. Toutes sont les héritières de savoir-faire indéniables qui en font les fournisseurs des plus grandes Maisons de Haute Couture et des bottiers les plus réputés. Saint-Junien reste cependant la capitale du cuir et du gant de peau. Elle oeuvre pour la structuration d’un Pôle Cuir afin de préserver un héritage millénaire et un patrimoine industriel important. La tradition fait remonter au XIe ou XIIe siècle la naissance de l’activité gantière à Saint-Junien car placée au confluent des eaux de la Vienne et de la Glane par sa situation au coeur d’un important bassin d’élevage. Dès la fin du XVIIe la ganterie est la principale activité de la ville. La crise économique de la fin du vingtième siècle, la concurrence étrangère et sans doute la mode vestimentaire qui a relégué le gant au rang d’accessoire ont fait chuter la production. Il ne reste aujourd’hui que deux mégisseries (Colombier et Gamcuir) et trois ganteries (Agnelle, Georges Morand, et la Ganterie de Saint-Junien Hermès). Mais les savoir-faire accumulés tout au long des siècles permettent à cette production de garder sa notoriété. Le dynamisme et la créativité des gantiers s’expriment désormais pour la Haute Couture qui leur assure un débouché prestigieux : les gants de peau de la Cité représentent 45% de la production française soit 480 000 paires par an. La tannerie, la mégisserie , les gants de peau ne sont pas les seules activités liées au cuir en Limousin. La fabrication de chaussures de luxe ou la maroquinerie sont également des activités emblématiques. J.M Weston est implanté à Limoges dès sa création en 1891 et conçoit dans ses ateliers des souliers dont la renommée est internationale. Le Tanneur, célèbre marque de maroquinerie fabrique l’ensemble de sa gamme à Bort-les-Orgues en Corrèze. Franck Tioni, artisan maroquinier ne réalise que des pièces sur mesure dans les plus beaux cuirs de la région. A Pompadour, berceau de la race anglo-arabe, siège des Haras Nationaux, la sellerie Fleur de Lys fabrique des selles sur-mesure pour la pratique de ce sport qui fait vibrer la ville. Weston, pointure du luxe. Fondée à Limoges en 1891, cette manufacture au nom anglais abrite le savoir-faire d’un chausseur bien français devenu un vrai mythe. Soucieuse de la préservation de ses savoir-faire, J.M Weston n’a de cesse de valoriser le talent de ses maîtres-artisans dont la formation dure cinq ans. Près de 192 prises en mains, cinq à six heures de travail réparties sur huit semaines, une sélection des plus beaux cuirs dont le cuir « Bastin », un cuir végétal tanné en Haute-Vienne, sont nécessaires à la fabrication d’une paire de souliers. En 2008, Michel Perry, le directeur artistique de J.M Weston s’est associé à six autres chefs de file de la mode, du design, de l’architecture pour créer la collection « Humeurs » exposée à Paris. Cette collection est un véritable défi orchestré autour du service de commandes spéciales du bottier. Information pratique: www.jmweston.com Bastin & Fils À Saint-Léonard-de-Noblat, la tannerie Bastin & Fils traite encore les cuirs artisanalement. Les peaux restent en fosse dans l’écorce de chêne pendant 7 mois. Les diverses phases de traitement demandent une bonne année et suivent un procédé éco-responsable avant l’heure. Une qualité de cuir unique en Europe notamment utilisée par le chausseur de luxe J.M Weston. Information : Le Moulin Follet, 87400 SAINT-LEONARD-DE-NOBLAT, Tél. 05 55 56 00 32 En été, visites organisées par le Pays Monts et Barrages, Tél. 05 55 69 57 60. Agnelle Fondée en 1937, l’entreprise familiale est aujourd’hui dirigée par Sophie Grégoire. Chaque saison elle propose une collection de gants sous sa propre marque et renouvelé en accord avec les grandes tendances du prêt-à-porter et diffusée dans plus de cinq cent points de vente en France et deux cent dans une quinzaine de pays. Agnelle travaille notamment pour Jean-Paul Gaultier, Christian Dior ou John Galliano. Information : 30 boulevard de la République 87200 SAINT-JUNIEN Tél. 05 55 02 13 53 | www.agnelle.fr Georges Morand À la tête de cette autre entreprise familiale crée en 1946, Frédéric Morand perpétue l’excellence de sa fabrication en matière de gants professionnels. Il équipe notamment les pilotes du Rafale. La ganterie Georges Morand collabore également avec Gucci et Dior. Ses locaux contemporains en font un modèle d’entreprise citoyenne. Information : 1-3 Chemin du Goth 87200 SAINT-JUNIEN Tél. 05 55 02 77 77 www.georges-morand.fr Ganterie de Saint-Junien Certainement la plus ancienne encore en activité, la ganterie de Saint-Junien est riche d’histoire et de savoir-faire. Créée en 1919 à l’issue d’un mouvement ouvrier, elle a toujours compté parmi ses clients des noms prestigieux. Elle est aujourd’hui la propriété du groupe Hermès dont elle est le principal fournisseur mais produit également sa propre collection dans des peaux exceptionnelles comme le pécari, le renne ou le cerf. Information : 18 rue Louis Codet 87200 SAINT-JUNIEN, Tél. 05 55 02 26 64 Contacts utiles Office de tourisme Saint-Junien Place du Champ de Foire 87200 SAINT-JUNIEN Tél. 05 55 02 17 93 Pôle du Cuir Mairie de Saint-Junien Place Auguste Roche 87200 SAINT-JUNIEN Tél. 05 55 32 61 87 www.mairie-saint-junien.fr Contact : Blandine Lamy Plus d'infos sur le site de l'office de tourisme du Limousin : http://www.tourismelimousin.com/fr/