Château de Prague : les 3 cours et la cathédrale St-Guy -

Photo Château de Prague : les 3 cours et la cathédrale St-Guy
© Wikimedia Jiuguang Wang Prague from Powder Tower 01
Les édifices du Château que nous visiterons sont ouverts de 9H00 à 17H00 du 1er avril au 31 octobre et de 9H00 à 16H00 du 1er novembre au 31 mars. Par ailleurs, en cours de visite, vous devrez retirer un ticket d'entrée à la billetterie qui se trouve dans la troisième cour du Château. Enfin, pour vous rendre au Château vous pouvez utiliser le tramway. Prenez alors les lignes 22 ou 23 et arrêtez-vous à la station "Prazsky Hrad " soit "Château de Prague ". Et, de là, il vous faudra marcher un peu pour atteindre la place du Château.



Top 20 à Prague: sites touristiques & incontournables


  • La ruelle d'or

    La ruelle d'Or est une petite rue pittoresque dans l'enceinte du château de Prague, juste derrière la cathédrale Saint-Guy. Elle date du quinzième siècle. Elle reliait deux tours. Dans cet espace au sein de la fortification, des abris ont été aménagés pour accueillir les domestiques. Suite à leur destruction par un incendie au seizième siècle, ils ont été remplacés par les petites maisons aux couleurs vives qu’on voit aujourd’hui. On peut toujours voir le chemin de ronde qu’empruntaient les gardes sous les toits des maisons. Le nom de la ruelle d’or serait dû aux alchimistes qui y auraient habité du...

  • La vieille ville de Prague

    Le coeur de la ville romantique la vieille ville, classée sur la liste du patrimoine mondial, est comme son nom l'indique la partie la plus ancienne de la ville et rassemble quelques-uns des plus beaux monuments de la ville. C'est un labyrinthe de petites rues pavées, dans le quartier Juif notamment. C'est aussi pour sa superbe place centrale qu'est devenue célèbre ce quartier. Coeur historique de la cité, avec ses palais, ses églises et ses maisons de notables, la vieille ville est toujours très populaire et animée tant par les praguois que par les touristes attirés par les monuments qui l'embellissent comme: L'église Saint-Nicolas, chef-d'oeuvre du baroque L'...

  • Le château (PRAZSKÝ HRAD)

    Le château de Prague, avant d'être le joyau du pays et la fierté des Praguois, est un ensemble de monuments comprenant entre autres : un palais, des bâtiments administratifs, la cathédrale Saint Guy et la célèbre ruelle d'or. C'est l'un des plus grand châteaux forts du monde, en effet il mesure 530 m de long et 130 m de large Situé sur la colline de Hrad'any, le complexe monumental domine la ville depuis plus de 1000 ans. Du haut des tours de la cathédrale Saint-Georges, vous aurez une vue imprenable sur toute la ville. Les dirigeants, des rois de Bohème aux présidents de la tchécoslovaquie, conscients du prestige de l'endroit ont tour à tour inv...

  • Centre historique de Prague

    Capitale et plus grande ville de République Tchèque, Prague est celle que l'on surnomme "la ville aux cent clochers" même s'ils sont en réalité 550 à s'élever à travers la ville. L'architecture ici est on ne peut plus intéressante à admirer car les styles sont variés : roman, gothique, baroque ou rococo, Art nouveau et cubisme, il y en a pour tous les goûts. Construits entre le XIe et le XVIIIe siècle, les quartiers de la Vieille Ville, de la Petite ville et de la Nouvelle ville - dont la plupart des monuments ont été construits pendant le règne de l'empereur romain germanique Charles IV - témoignent de la grande influence ...

  • Mala strana

    Mala Strana, ce quartier au nom étrange possède un aspect particulier et une ambiance romantique. D'une grande richesse historique, il a conservé ses vieilles rues sombres, ses bâtiments somptueux comme au XVIIe siècle. Cette partie de la ville de l'autre côté du pont Charles est comme figée dans le temps. Seules les boutiques de touristes de chaque côté de la rue qui monte jusqu'à l'église Saint-Nicolas puis jusqu'à la cathédrale vous rappellent que vous êtes au XXIe siècle. Ne boudez pas votre plaisir et prenez le temps de vous balader dans ses petites ruelles. Vous rejoindrez, en vous éloignant des grandes artères, des petits jardins à l'italienne ou bien encore l'immense parc de Petrin qui s'étend au pied du quartier...

  • L'horloge astronomique

    L'horloge astronomique est l'attraction préférée des touristes. Des centaines de personnes se pressent devant la tour de l'hôtel de ville, côté sud, où a été fixée l'horloge pour suivre le manège de l'horlogerie à chaque changement d'heure. Elle est décorée par quatre personnages allégoriques : la vanité, avec son miroir l'avarice, avec sa bourse la mort, un squelette qui appelle avec une clochette la convoitise, un prince turc, avec sa mandoline. Deux disques d'or font office d'horloge astronomique en suivant le soleil et la lune. Le moment à ne pas manquer bien sûr est le changement d'heure, où le mécanisme de l'horloge se met en marche. Ainsi à chaque heure, vous pourrez apercevoir dans un premier temps, un...

  • Le pont Charles (Karluv most)

    Le pont Charles est le symbole de la ville. Il est un passage incontournable pour les touristes. Le Pont Charles, construit au XIVe siècle, est le plus vieux pont de la ville. Il fut d'ailleurs jusqu'en 1741, le seul pont qui relia le vieux Prague au quartier de Malà Strana. Il doit son nom au roi Charles IV, qui décida sa construction suite à sa volonté d'embellir la ville et d'en faire une grande capitale. Oeuvre de l'architecte Peter Parler, le pont, long de 515 mètres et large de 10 mètres est la démonstration de la qualité du travail des ouvriers Tchèques. De chaque côté, l'édifice est protégé par deux tours imposantes : la tour du Pont de Pett et la tour du pont côté Vieille Ville. A partir de 1683, les catholiques d...

  • La cathédrale Saint Guy

    C'est l'architecte Français Mathieu d'Arras que l'on désigne en 1344 pour entreprendre la construction de la cathédrale. Il ne savait pas encore qu'il ne la verrait pas terminer, et son successeur non plus d'ailleurs, car elle ne sera définitivement finie qu'en 1929. A l'origine de style Gothique, le style de l'architecture a évolué évidemment avec son époque, ainsi elle a des influences notamment Renaissance et Baroque. Elle abrite les joyaux de la couronne et la crypte des rois de Bohème, dont Charles IV et ses épouses. Les flèches gothiques impressionnantes, à l'entrée, sont le dernier ajout apporté à l'architecture de l'édifice. Ne manquez pas la chapelle Venceslas décorée somptueusement avec des incrustations d'or et ...

  • Le musée du communisme

    A deux pas de la place Venceslav et du centre, vous trouverez le musée du communisme qui a pour ambition de présenter l'atmosphère de l'ère communiste et de retracer la vie à cette époque en Tchécoslovaquie. Le musée à travers sa disposition offre une véritable plongée dans le Prague de 1921 à 1989. Les salles offrent, à travers des reconstitutions et des films vidéos, une vision de la vie quotidienne des praguois sous le joug du communisme : école, sport, alimentation, propagande, travail, armée, tout y est ! Des origines à sa chute, du rêve à la réalité, des joies et des peines, rien est oublié, sans omission et sans tabou. Le musée très intéressant, très bien documenté vous offre une véritable étude du commun...

  • La place de la Vieille Ville (Staromestske namesti)

    La place de la vieille ville rassemble en un lieu unique près de 5 grands monuments historiques de la ville : l'Hotel de la Ville avec son horloge astronomique, Notre-Dame de Tyn, l'église Saint-Nicolas et la statue de Jan Hus, défenseur de la réforme, véritable symbole de la ville, qui préféra mourir au lieu de renier ses idées. Cet ensemble unique est sans doute le lieu le plus touristique de la ville, avec en marge également de nombreux spectacles de rue ou de concerts. La nuit lorsque la place est éclairée, on est véritablement submergé par l'ambiance romantique du lieu. Centre de la vie tchèque, ce " décor de théâtre" est de jour comme de nuit un passage incontournable de votre séjour....

  • Le quartier juif de Prague

    Le quartier juif est petit par sa taille mais grand par son histoire. Il s'étend de la place de la vieille ville à la rue Parizska et de l'autre côté jusqu' à la rivière. L'histoire du quartier débute au Moyen-Âge lorsque coexistaient à Prague deux communautés juives : les juifs d'occident et les juifs de l'empire Bizantin. Les juifs furent victimes très tôt de nombreuses discriminations. Au XVIe siècle, est née l'étoile jaune devenue tristement célèbre sous l'époque nazie pour les différencier des chrétiens. Tout au long de cette période, de nombreux juifs furent contraints de se convertir au christianisme et les derniers furent peu à peu obligés de se réfugier dans un ghetto de la taille de l'actuel quartier juif J...

  • Le musée des arts décoratifs

    Créé en 1883, le musée s'est établi dans un bâtiment Néo-rennaissance , de Josef Schulz datant des années 1897-1899, tout proche du cimetière juif. Dès votre entrée, vous ne pourrez que remarquer l'énorme escalier aux rampes sculptées qui permet l'accès au musée. La collection de près de 190 000 pièces offre un panorama des arts décoratifs sur toutes les époques. Comme vous pouvez l'imaginer avec un tel nombre d'oeuvres, il y a du bon et du moins, mais les objets de qualité valent vraiment le déplacement. Le musée est découpé en plusieurs salles, avec pour chacune une thématique. La première salle réunit une collection de faïence de la fin du XVIIème et du XVIIIème siècle, la seconde rassemble une collection de...

    Arts Décoratifs - Musée - Culture - Bordeaux

  • L'église Saint-Nicolas

    L'église Saint- Nicolas, au coeur de Mala Strana, sur la place Malostranske namesti, est l'exubérance baroque dans toute sa splendeur. Voir le plafond de l'église suffira à vous convaincre. La fresque de la coupole est l'oeuvre de Franz Palko et a pour thème l'exaltation de la sainte trinité. L'église est considérée comme un joyau de l'art baroque et tout simplement le plus beau bâtiment baroque de Bohème. Tout comme le reste du quartier, elle a été construite durant la seconde moitié du XVIIe siècle, suite à la reconstruction de la ville après les inondations. Les fresque murales retracent la vie de Saint-Nicolas. Le 6 décembre, fête du saint, et des enfants ! comme tout le monde le sait, des petits saints et des petits ...

  • Bistro francophile à Prague

    Envie de gnocchi à Prague ? Remontez Jecna et poussez la porte d’Alex Bistro, une gargote sans prétention qui voit défiler les habitués. Si vous habitez le quartier, n’hésitez pas à en faire votre cantine et goûtez la diversité en emportant chez vous l’un des nombreux plats de pâtes. Cuisine généreuse et savoureuse, vous apprécierez le service sympathique et si vous décidez de manger sur place, vous prendrez bien une petite Pilsner ou deux… Alex, le patron, parle quelques mots de français et se fera une joie de tailler la bavette avec vous. En hiver, vous bénirez ce havre de réconfort : délicieuses assiettes garnies des meilleures recettes italiennes, sauces brûlantes et parfumées, nulle doute que vous reviendrez....

    Dînette italienne à Prague

  • Dinette romantique à Prague

    Si vous cherchez un endroit pour un dîner romantique à Prague, ne manquez pas de réserver au Bellevue. Son décor Baroque invite à une dinette luxueuse et glamour. L’énorme lustre en cristal drapé de fils noirs habille gracieusement le plafond tandis que les tables dressées avec apprêt emplissent harmonieusement l’espace. Jugé meilleur restaurant de la capitale tchèque par le New York Times, l’endroit ne faillit pas à sa réputation : accueil irréprochable, personnel discret et polyglotte, conseils avisés, vous passerez à n’en pas douter une soirée exquise dans un cadre d’exception. Les mets sont de qualités, présentés avec raffinement dans des quantités naturellement limitées cependant rassasiantes pour peu ...

  • La Fondation Mucha à Prague

    Nichée dans une de ces rues de prime abord sans grand intérêt, la Fondation Mucha de Prague abrite une collection des œuvres du lithographe tchèque dont le talent a traversé les frontières. Ce musée fondé en 1992 possède la plus vaste collection de l’artiste dont de nombreux posters, des huiles, des dessins et même des photographies. La centaine de pièces exposées dans le palais Kaunic, au cœur du centre historique de Prague permettent d’appréhender de manière globale la carrière de Mucha. Les objets personnels ajoutent une dimensions très humaine à l’exposition des affiches Art Nouveau, mouvement dont cet artiste fut l’un des précurseurs. Vous retrouverez avec joie les lithographies de Sarah Bernardt et les éti...

    Un musée à ne pas manquer

  • Cross Club, Prague

    Si la capitale bohémienne est bien connue (et à juste titre) pour sa vie nocturne, il convient d’éviter les zones trop courues des touristes pour dénicher les bonnes adresses. C’est donc armé d’un indéfectible désir de découverte qu’il vous faudra quitter le centre historique de la ville pour arpenter ce temple de la vie pragoise. Situé près de la gare Nádraží Holešovice, le Cross Club semble couvert d’un statut diplomatique à part entière, une zone internationale dans laquelle se mêlent locaux, touristes et expatriés, une situation qui reste relativement rare dans la capitale tchèque. Le décor –fait de pièces de mécanique en tous genres, pivotant sur elles-mêmes – pourra vous sembler futuriste ou bien...

    Vie nocturne pragoise

  • un "Klub" pas comme les autres

    Entre romantisme et convivialité, dînez les yeux fermés au Klub Architektu. Etablissement victime de son succès, il faut souvent attendre pour une table à moins d’avoir réservé. Nichée dans une petite rue du centre pragois Betlémské náměstí cette cave toute en voutes et en lumière tamisée vous invite à une dinette élégante mais sans chichis. Les tables en bois donnent un côté rustique à l’endroit tandis que le lieu lui-même transpire l’Histoire et le mystère. Carte riche et prix accessibles à bon nombre de bourses, vous trouverez à la fois des mets classiques de la cuisine tchèque (quenelles et ragouts) et des saveurs d’ailleurs entre porc sauce aigre-douce et thon à l’orange et au citron. Service effica...

    Cave gourmande pragoise

  • Les transports en commun à Prague

    Que vous passiez un weekend ou quelques mois dans la capitale tchèque, vous serez confronté aux transports de la ville. Système pluriel et efficace, vous accéderez facilement aux monuments et aux nombreux lieux qui font de Prague une destination rêvée. Le métro pragois date de 1974, il compte 3 lignes formant un triangle au centre ville. C’est un moyen de transport pratique et rodé : le temps d’attente varie de 2 minutes à 10 minutes selon le moment de la journée. Les 54 stations sont réparties sur les lignes A (verte), B (jaune) et C (rouge). La ligne A vous sera très utile pour vous rendre au château et dans le quartier de Mala strana très touristique. Une quatrième ligne, la ligne D devrait bientôt s’ajouter au ré...

    Métro et trams dans la capitale tchèque

  • Ville de Prague

    Prague est l’une des plus belles villes d’Europe pour son emplacement sur les deux rives de la Vltava, son paysage urbain de maisons de ville et de palais, ponctué de tours, et pour ses édifices individuels. Le centre historique représente une manifestation suprême de l’urbanisme médiéval (la nouvelle ville de l’empereur Charles IV construite comme la Nouvelle Jérusalem). Les travaux architecturaux de Prague de la période gothique (XIVe et XVe siècles), du haut Baroque de la première moitié du XVIIIe siècle et du modernisme naissant à partir de 1900, ont influencé le développement de l’Europe centrale et peu...

Voir les 381 sites touristiques à Prague

Les bons plans à Prague

Reserver un hotel à Prague

Comparer les hôtels à Prague jusqu'à -30%

Réservez en 1 minute, payez plus tard jusqu'à -30%. Meilleur tarif!

Booking.com Réservez maintenant

Payez plus tard !

Ventes privées hôtels    Hôtels pour groupes (>8 pers)

Reserver une activite, une visite guidee, un transfert à Prague