Tour des Alpilles: Les Baux, les Antiques et St Paul de Mausole -

Photo Tour des Alpilles: Les Baux, les Antiques et St Paul de Mausole
© Wikimedia BlueBreezeWiki 140611-Les-Baux-de-Provence-09
Quand vous arriverez aux baux de Provence, vous devrez suivre les flèches parking et laisser votre voiture au parking aménagé sous les anciens remparts de la ville. Attention ! Toutes les places sont payantes, même celles aménagées le long de la route. Et comment y arrive-t-on ? Plusieurs routes s'offrent à vous. La plus spectaculaire est la D27 qui passe par le Val d'enfer. Comme son nom l'indique, cet endroit est un véritable chaos de roches taillées par l'érosion du vent et de l'eau. Mais la route est assez dure et surtout étroite et tourne beaucoup pendant 3 ou 4 km avant la montée aux baux. Sinon, vous pouvez prendre la D27A, beaucoup plus large et presque droite. La visite des Baux peut se dérouler en 2 parties : d'une part, vous allez découvrir le village en lui-même. Il faut compter environ 1h en flânant un peu dans les boutiques. D'autre part, vous pourrez aussi visiter le château. En savoir plus sur Arles: si vous souhaitez réserver un hotel à Arles (photos, avis, promos...), un séjour à Arles, une activité à Arles (loisirs, visites, transferts,...), ou en savoir plus sur les incontournables de la destination et denicher un vol pas cher, visitez nos differentes rubriques et toutes les offres de voyage Arles .



Top 20 à Arles: sites touristiques & incontournables


  • Arènes d'Arles

    Construit sur le modèle du Colisée vers 80 après JC cet amphithéâtre romain pouvait accueillir jusqu’à 25 000 personnes. L’édifice s’élève à 21m sur deux niveaux composés de 60 arcades. Il s'étale sur une longueur de 136m. Les arènes ont accueilli des combats de gladiateurs, des chasses, des combats, des jeux, des exécutions… jusqu’à la fin de l’empire romain. Mais il sera encore utilisé sous domina...

  • Parc naturel régional de Camargue

    Comportant une grande partie de la Grande Camargue, Le parc qui a été aménagé dans le sud de la France, à l'ouest de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur porte le nom de Parc naturel régional de Camargue. C’est un parc naturel qui a été créé le 25 septembre 1970 afin de préserver une grande partie de cette biodiversité. Le parc National a été aménagé pour répondre à des priorités écolo...

  • Plage de Beauduc

    La plage de Beauduc, une belle étendue de sable s'étalant sur la pointe sud de la Camargue, se mérite. Perdue dans un environnement encore relativement sauvage, on atteint la plage de Beauduc en empruntant une piste cahoteuse plutôt mauvaise, qui plus est parfois particulièrement encombrée par un trop plein de plagistes. Mais ce trajet d'un peu moins d'une heure (la plage se situe à 17 kilomètres à l'ouest de Salin-de-Giraud) vaut la peine, puisqu'une fois arrivé, c'est une bonne dizaine de kilomètres de sables bordé de la Méditerr...

  • Maison du Parc de Camargue

    Une partie de la Camargue bénéficie de la protection d'un parc naturel régional, qui s'étend sur les communes d'Arles et des Saintes-Maries de la Mer, plus au sud. La zone humide formée par le delta du Rhône, qui forme le territoire de la Camargue, est un espace particulièrement riche dans sa diversité naturelle, où prairies, étangs à l'eau saumâtre, aux degrés de salinités complexes selon les cheminement des eaux du fleuve et de la mer, se rencontrent en un même lieu. Les hommes ont appris à exploiter depuis fort longtemps ce...

    Tout comprendre sur le parc naturel de Camargue

  • Plage de Piémanson

    Sur le littoral du sud de Salin-de-Giraud s'étend une longue bande de sable de plus de 25 kilomètres de longueur. Tout au sud de la Camargue, c'est ici la plage de Piémanson, bordée de petites dunes herbeuses et de l'eau bleue méditerranéenne à perte de vue. Un cadre idyllique, ce qu'ont bien compris les très nombreux estivants, qui affluent en masse sur la plage. Un site qui sera du coup pas du goût de tous : bien que cette pratique soit interdite, de nombreux habitués des lieux viennent s'installer directement sur le sable, plantant...

  • Eglise saint Césaire

    Construite en 1450 dans le style gothique méridional, l’église saint Césaire appartenait au couvent des Grands Augustins. Elle est agrandie en 1492 et 1511, un incendie au XVIIéme siècle entraîne la suppression des deux premières travées. Son nom lui est donnée en 1839 lors de son rétablissement au culte après la révolution. Les reliques de Saint Césaire, évêque d’Arles au VIéme siècle, n’y seront transférées qu’en 1980. L’église se compose d’une nef à 4 travées voûtées d’ogives et de chapelles latérales. ...

  • Eglise sainte Anne

    L’ancienne église qui sert aujourd’hui de salle d’exposition oppose sa façade sobre à la façade de Saint Trophime de l’autre coté de la place de la république. Construite au XVIIéme siècle, sur les ruines d’une ancienne église, elle témoigne du style gothique tardif austère propre au XVIIéme siècle. La façade est sobre arborant un fronton au style légèrement maniériste. L’intérieur du même style gothique tardif est rendu encore plus austère par la disparition du mobilier d’origine. L’église a accueilli de 18...

  • Théâtre antique

    Construit entre 40 avant JC et 12 avant JC, le théâtre antique d’Arles est un des premier théâtre romain en pierre. Les vestiges se visitent rapidement mais ils permettent d’imaginer l’importance d’un tel lieu à l’époque romaine. Il était composé de trois parties. La cavea qui accueillait les spectateurs, jusqu’à 10 000 personnes, se compose de 33 rangés de gradins circulaires. La scène ou se trouvait une plate forme de bois qui cachait les machineries du théâtre. Le mur du fond décoré de colonnes corinthiennes, il n...

  • Les cryptoportiques

    La partie souterraine de l’ancien forum romain témoigne de la qualité de bâtisseurs des romains. Les cryptoportiques sont un ensemble de galeries en forme de U formées de piliers soutenant des voûtes qui formaient une gigantesque terrasse. Ils ont permis au Romains de construire le forum d’Arles sur un terrain plat, car la colline d’Arles est en pente. Vous pouvez aujourd’hui visiter quatre galeries : trois galeries forment un U ouvert vers l’est, une quatrième en briques est le témoin d’une restructuration du forum vers la f...

  • Musée départemental de l'Arles antique

    Visite inévitable pour les passionnés d’archéologie les riches collections du musée propose un panorama de l’histoire du pays d’Arles de la préhistoire jusqu’au Christianisme. La collection, une des plus riche collection archéologique de France, est mise en valeur dans une architecture contemporaine fonctionnelle. Il est difficile de tous voir mais les pièces maîtresses sont mises en valeurs, vous pouvez sinon opter pour une visite guidée thématique ou non qui vous donneront réellement un bon aperçu des collections. Le musé...

  • Muséon Arlaten

    Le musée Arlaten est consacré à la vie quotidienne dans la Provence ancienne. Les collections ethnographiques du musée vous permettront de découvrir des objets historiques provençaux : costume, mobilier, musique, agriculture, artisanat…mais également des collections relevant des beaux-arts : peinture, sculpture, art graphique, photographie et des sciences : archéologie, histoire naturelle, numismatique... . Le musée possède plus de 30 000 objets collectés de puis le XIXéme siècle dont 1/3 sont exposés. La visite vous offrira un ...

  • Les Alyscamps

    Les Alyscamps, traduction provençal de champs élysées, sont une nécropole de l’époque romaine. Dès le début de l’empire romain des tombes, sarcophages et mausolées sont installés sur le site en dehors de l’enceinte de la ville le long de la Via Aurelia. La nécropole païenne deviendra chrétienne. Saint Genest martyr décapité en 303 y est inhumé, dès lors la nécropole devient célèbre, de nombreuses personnalités et de nombreux particuliers s’y font enterrer. Une collégiale et plusieurs églises s’y installeront dura...

  • Espace Van Gogh, hôtel Dieu

    Vincent Van Gogh a été fortement inspiré par Arles ou il réalise plus de 300 dessins et peintures entre février 1881 et mai 1889. L’espace Van Gogh est installé dans l’hôtel Dieu construit au XVIéme siècle et XVIIéme siècle. Le quadrilatère ouvert sur un jardin intérieur a fonctionné comme hôpital, Van Gogh y séjourne et le représente dans plusieurs de ses toiles, jusque dans les années 1980. L’espace Van Gogh est un centre culturel qui propose des expositions temporaires et des animations autour de Van Gogh et du mond...

  • Reconstitution de la chambre de Vincent Van Gogh

    Vincent Van Gogh a été fortement inspiré par Arles ou il réalise plus de 300 dessins et peintures entre février 1881 et mai 1889. La fameuse toile la chambre de Vincent a été peinte à Arles. Dans une maison proche des arènes, à quelques dizaines de mètres de la maison jaune qu’il habitait, la chambre a été reconstituée telle que sur la peinture. Pour les amateurs de reconstitutions n’hésitez pas à vous y rendre, pour les autres attendez vous à une visite au charme kitsch. Dans la ville, un parcours amène le promeneur...

  • Thermes de Constantin

    Lieu public gratuit, les thermes était un centre important de la vie de la cité romaine. Tous les après-midi les femmes puis les hommes venaient aux thermes pour discuter, régler des affaires mais également pour un rituel précis : la sudation à sec, le bain chaud ou la peau est raclée au strigile, la salle tiède, la piscine froide et un massage vigoureux. Les thermes de Constantin datent du IVéme siècle après JC, ils sont parmis les mieux conservés de France. Ils constituent une partie d’un vaste ensemble architecturale construit...

  • Musée Réattu

    Le musée des beaux-arts de la ville d’Arles est installé dans l’ancien Grand Prieuré de Malte, bâtiment ayant appartenu aux templiers. Le site est acheté et aménagé par le peintre arlésien Réattu qui voulait y installer son atelier et une résidence d’artiste. Le musée expose aujourd’hui une grande partie de l’œuvre de Jacques Réattu, grand prix de Rome en 1791, une collection de dessins de Picasso, une collection photographique, le musée a été précurseur dans ce média. Le musée propose également une approche archit...

  • Rencontres internationales de la photographie d’Arles

    Fondé en 1970 par le photographe Lucien Clergue et l’écrivain Michel Tournier les rencontres d’Arles sont devenus un festival de photographie de référence. Le festival accueille jusqu’à 50 000 spectateurs dans plus de 50 expositions installées dans les lieux patrimoniaux de la ville. Pendant une semaine des débats et conférences sont organisées avec des photographes et des critiques de références. Les prix décernés lors du festival sont devenus des prix de références dans le monde de la photographie. Mais cette semaine est ...

  • Eglise Saint Trophime

    La cathédrale Saint-Trophime est construite sur une basilique du Véme siècle nommée Saint-Étienne. La translation des reliques de Saint-Trophime des Alyscamps à la cathédrale date de 1152. Ces reliques feront de l’église un passage obligé sur la route de compostelle. Le chœur gothique est ajouté XVéme siècle. Transformé en Temple de l’être suprême durant la révolution, elle sera ensuite déclassée en église paroissiale puis érigée en basilique par le pape Léon XIII en 1882. Le plan est classique des églises de Provenc...

  • Cloître Saint-Trophime

    Monument majeur de l’art roman provençal le cloître Saint-Trophime est au centre des bâtiments de la cité épiscopale. La construction du cloître a débuté au XIIéme siècle mais ne prendra fin qu’à la fin du XIVéme siècle en raison du déclin de l’influence d’Arles au profit d’Aix et d’Avignon. Les chanoines l’occupent peu de temps et les salles du cloître sont transformés en grenier et réserves avant d’être en partie occupée par des habitations après la révolution. Les galeries nord et est sont de style roman,...

  • Cirque romain

    Le cirque romain d’Arles a été construit au IIéme siècle, à partir de 149 après JC. Il est édifié au bord du Rhône, au sud-ouest de la cité en dehors des fortifications. Le cirque était le plus grand ensemble urbain de la cité, 450m de long et 101m de large. Il accueillait les courses de chevaux ou de chars et des combats de cavalerie. Sa construction a été difficile en raison du sol marécageux, il a fallu stabiliser le sol en enfonçant plus de 30 000 pieux. Les gradins, pouvant accueillir jusqu’à 20 000 personnes, étaient...

Voir les 39 sites touristiques à Arles

Les bons plans à Arles

Reserver un hotel à Arles

Comparer les hôtels à Arles jusqu'à -30%

Réservez en 1 minute, payez plus tard jusqu'à -30%. Meilleur tarif!

Booking.com Réservez maintenant

Payez plus tard !

Ventes privées hôtels    Hôtels pour groupes (>8 pers)

Reserver une activite, une visite guidee, un transfert à Arles