Quelles croisières fluviales en France?

La France compte de nombreux fleuves navigables, de la Seine à la Charente en passant par le Lot (la liste est trop longue pour tous les citer), sans oublier ses canaux, tels le remarquable ouvrage que représente le Canal du Midi... Chaque fleuve, chaque canal possède une offre conséquente de loueurs de bateaux ou de péniches, de quoi ravir tout amateur de tourisme fluvial : toujours est-il que dans ce cas de figure, effectuer une croisière fluviale signifie de tout planifier soi-même, mais plus compromettant encore, de simplement savoir naviguer !

Or, nous ne nous savons pas tous manoeuvrer un bateau sur un fleuve ou pour le délicat passage d'une écluse... c'est pourquoi on se tourne volontiers vers les croisières fluviales organisées, une activité qui, en France, demeure relativement peu développée ; on est loin de la frénésie croisieriste du Nil !

Une unique compagnie propose des croisières en France, la compagnie CroisiEurope. Ces séjours à bord vous feront naviguer au choix sur la Seine, le Rhône (et le Saône), ou le Rhin (entre France et Allemagne, donc).

Sur la Seine : départ de Paris ou de Honfleur, ce parcours vous fera découvrir les méandres de la Seine, en passant par Rouen et quelques belles escales normandes.

Sur le Rhône : au départ de Lyon, d'Avignon, ou de Châlon-sur-Saône, on descend tranquillement la vallée du Rhône en direction de l'éclatante Provence.

Sur le Rhin : départ de Strasbourg, avec pour point d'orgue de la croisière le Rhin Romantique, vallée fluviale classée par l'Unesco pour son patrimoine architectural et naturel.

Les formules sont variées, et des croisières à thème sont régulièrement organisées. La durée d'une croisière fluviale s'étend de 2 à 7 nuits de navigation, avec un nombre variable d'escales. Comptez en moyenne 950 euros pour une croisière de 6 jours pour les offres les plus haut de gamme, moitié moins pour un séjour plus ''standard''. Certaines promos vous permettront de passer deux jours de croisières à moindre prix : gardez un oeil sur les offres, qui bien sûr sont plus nombreuses au printemps et en été qu'en hiver...