Route ou Via Francigena

Photo

La Via Francigena est une route qui plonge le voyageur dans l'histoire. Au Moyen Âge, un reseau de routes reliait les principaux lieux saints de la chrétienté: Rome, Jerusalem et Saint Jacques de Compostelle. Les pèlerins de toute l'Europe arrivaient à pied jusqu'à Rome pour vénérer le tombeau de Saint Pierre et puis souvent ils continuaient la route jusqu'au port de Brindisi, dans les Pouilles, où ils prenaient un bateau pour rejoindre la Terre Sainte. Ils arrivaient en Italie en traversant les Alpes, venant donc de la France: à cause de cela la route s'appelle Francigena. Réalisée autour de l'an Mille, lors d'une renaissance spirituelle qui parcourait l'Europe chrétienne en plein essor démographique, la route était empruntée par de nombreux pèlerins chaque année. Le long de la route se trouvaient des localités où les voyageurs pouvaient s'arrêter, se reposer et prier dans des lieux de culte qui surgissaient au fur et à mesure que la route prenait de l'importance. La Francigena a été fondamentale pour la naissance d'une conscience européenne, car les échanges culturels étaient constants parmi les pèlerins. Les villes et les principales localités italiennes situées le long de la route Francigena sont Ivrea, Vercelli, Pavia, Fidenza, Lucca, Siena, Viterbo et enfin Rome, naturellement. Aujourd'hui l'importance de la route à été réconnue et elle a été en partie valorisée afin d'accueillir à nouveau des voyageurs. Le parcours, dont le tronçon du Latium est le mieux recuperé, se déroule à travers un territoire riche en art et en histoire. De plus, pour ceux qui le désirent, il y a souvent la possibilité d'être hébergé gratuitement ou presque dans des monastères situés le long de la route. Depuis 1994 la route Francigena a été déclarée Itineraire Culturel du Conseil d'Europe. >> voir aussi Vacances en Italie