Spécialités gastronomiques en Aquitaine

Photo

Si le Périgord représente les truffes et le foie gras, les Landes acquiescent avec leurs magrets, leurs salmis de palombes, leur viande de Chalosse et leurs tourtières irriguées d' armagnac. Enfin apparait Bordeaux avec son agneau de Pauillac, son boeuf de Bazas, ses huîtres d'Arcachon, son tourin, ses lamproies et son vin.

Le Périgord représente la source des truffes et du foie gras. La sauce Périgueux, le lièvre à la royale, l'omelette aux cèpes, les pommes sarladaises, le tournedos Rossini y vont bon train.

Agneau de Pauillac : il est au simple agneau ce qu'un grand Château Lafite est à un bordeaux ordinaire, un prodige de raffinement.

- Boeuf de Bazas : des restaurateurs de la Gironde se démènent pour réamorcer cette race superbe qui donne une viande délicate et tendre.

- Cannelé (ou canele) : petit gâteau de Bordeaux. Pâte à millas, à base d'oeufs, lait sucré, parfumé rhum-vanille, caramélisé dans un petit moule de cuivre à cannelures.

- Cassoulet : ses origines viennent du Languedoc, seulement les Landes en offrent partout plusieurs recettes. Lesquelles gardent toujours pour élément principal le confit dans une estouffade aux haricots.

- Cèpes : frais du début septembre jusqu'à la Toussaint, en conserve ou séchés le restant de l'année, les cèpes insufflent à tout le sud-ouest une myriade de préparations, le plus fréquemment légèrement rissolées.

- Confits : ils représentent les accompagnements incontournables et rituels de la plupart des cassoulets et les plus solides bases des traditions périgourdine, béarnaise et landaise.

- Foie gras : produit inévitable de la gastronomie de toute la région, c'est quasiment une religion dans les Landes.