Truffe du Périgord

Photo

C'est désormais le chien qui fouine après le célèbre champignon, pour le régal de son maître. Les « diamants noirs » sont devenus rares et chers. Le Périgord reste l'un des espaces truffiers les plus fournis de France avec le comtat Venaissin (et le Quercy). L'époque de cueillette dure de décembre à fin février. La reine des truffes, la Tuber melanosporum, la mélano pour les familiers, est d'ailleurs nommée habituellement « truffe du Périgord ». Ce sont 11 confréries chatoyantes qui prémunissent la transmission des savoir-faire et du respect des produits de terroirs.

En mars 2010, un groupe de chercheurs franco-italienne, dirigée par l'INRA, a terminé, après cinq années de labeur, l'interprétation du génome de la truffe noire ; autant de marqueurs génétiques qui consentent à définir l'origine géographique d'une truffe et qui, entre autres, devrait ainsi diminuer les arnaques à la truffe noire, les plus courantes sur le fructueux secteur du marché truffier...