Itinéraire : quelques jours au Mont-Saint-Michel

Photo Itinéraire : quelques jours au Mont-Saint-Michel ©

Le Mont-Saint-Michel, aussi exceptionnel soit-il, ne justifie pas vraiment plus d'un ou deux jours de visite : le site n'est pas bien grand, vous en aurez vite fait le tour. Mais les charmes de ces ruelles en retiennent certains plus longtemps, beaucoup plus parfois...

Ce qui est important avec le Mont-Saint-Michel, c'est de bien mesurer l'ampleur de sa fréquentation touristique : il peut y avoir beaucoup de monde durant la journée, ce qui ne bénéficie pas forcément à la qualité de la visite évidemment.

Dans le même ordre idée, il faudra s'accrocher pour trouver de quoi se loger durant toute la durée du séjour sans trop se ruiner. Plusieurs choix : un weekend romantique directement dans l'un des hôtels du Mont-Saint-Michel, les établissements ou la camping en avant de la digue, à deux kilomètres du site, ou tout simplement chercher à se loger plus loin, pour davantage de tranquillité (Avranches, Granville, Dol-de-Bretagne ou même Cancale...).

Voyons maintenant quelques idées pour organiser votre itinéraire au Mont-Saint-Michel, durant un long weekend :

 

Jour 1 :

Dans la mesure du possible, arrivez le plus tôt possible sur le Mont-Saint-Michel, afin de profiter des ruelles médiévales baignées dans les premières lueurs du jour, et débarrassées des visiteurs gênants ! Difficile de se lasser de la balade, des vues sur la mer, sur la baie...

Le clou de la visite sera évidemment l'abbaye du Mont-Saint-Michel, pour laquelle on consacre un bon bout de temps. Essayez d'arriver au moment d'une messe de la Fraternité monastique de Jérusalem, pour vous mettre dans l'ambiance !

D'autres éléments de patrimoine sont remarquables, la Chapelle Saint-Aubert, l'Eglise Saint-Pierre, les fortifications et les tours, mais inutile d'entrer dans le détail, tout le mont saura vous retenir la journée entière. Vous pouvez opter pour une visite guidée... N'oubliez pas de jeter régulièrement un œil à l'évolution de la marée. Ne manquez pas une balade dans les ruelles de nuit, après dîner (restaurant ou crêperie).

 

Jour 2 :

Une journée de marche en perspective. Après avoir bien écumé le mont la veille, c'est au tour de la baie du Mont-Saint-Michel d'être passée au peigne fin.

Des itinéraires de randonnée et de découverte du milieu naturel sont possibles de manière encadrée, via des associations notamment. Méfiez-vous des horaires de marée, il paraît que la mer remonte ici ''à la vitesse d'un cheval au galop'' ! En fin de journée, rendez-vous au Musée de la mer et de l'écologie pour compléter vos connaissances sur la question.

Pour dîner, restez dans la thématique de la baie du Mont-Saint-Michel, et faites vous servir du mouton de pré-salé, la grande spécialité montoise. Ces moutons paissent directement dans la baie, d'où leur viande puise son inégalable saveur !

 

Jour 3 :

Retournez vous balader sur le Mont-Saint-Michel, avec au passage les boutiques et les petits musées, le logis Tiphaine et le musée historique, mais attention, le sentiment d'attrape-touristes se fait malheureusement vite ressentir... loin d'être indispensable donc.

Lorsque l'affluence est à son comble, rebroussez chemin pour organiser un petit parcours le long de la baie, avec d'intéressantes escales à Dol-de-Bretagne et Cancale : dégustation d'huîtres sur le port pour conclure une belle journée !