Voyager Ecolo

Voyager écologique commence par le choix de votre moyen de transport. Réfléchissez bien avant de prendre l'avion. Un avion dégage l'équivalent de 360g de CO2 par personne et par kilomètre, c'est 2 fois plus qu'une voiture diesel, 4 fois plus qu'un bus et 35 fois plus que le train. Si vous voulez vraiment faire un voyage écologique, il va falloir choisir une destination accessible en train ou en bus. Les transports en communs (et surtout le train) sont les moyens de transport les moins polluants. Si vous prenez une voiture, pensez au covoiturage, préférez les petites routes aux autoroutes et bannissez la climatisation. Une fois sur votre lieu de vacance, marchez ou faites du vélo. Pensez en voyage à vos déchets : limitez les déchets, triez les et ne les jetez pas n'importe ou. Attention à votre impact sur les écosystèmes. Ne ramassez pas n'importe quoi n'importe comment. Aussi bien pour la pêche à pied que pour les fleurs de montagne renseignez vous sur ce que vous pouvez ramassez et comment. A la mer, préférez le lait solaire aux huiles qui ne se dissolvent pas dans l'eau. Prés des grosses stations balnéaires, les huiles solaires accumulées ralentissent la photosynthèse des végétaux sous-marins en créant un écran à la surface de l'eau. En randonnée, respectez les sentiers balisés, utilisez les terrains de camping, attention aux feu de camp qui sont responsable chaque été de grands incendies... . Si vous partez dans un pays du sud attention à vos habitudes qui peuvent être catastrophiques. Dans un pays qui manque d'eau boycottez les hôtels avec piscine et restreignez votre consommation quotidienne d'eau (en évitant les bains ou les douches trop nombreuses). Remportez avec vous les déchets non biodégradables qui peuvent être traités en France (notamment les piles). Évitez la consommation à outrance de bouteilles d'eau, de sacs plastiques... . Réfléchissez aux activités que vous faites en voyage : pensez par exemple à la consommation que nécessite l'entretien d'un golf dans un pays qui manque d'eau. Avant de visiter une réserve, renseignez vous sur les actions et les effets de cette réserve sur la faune et la flore locale. Si vous partez avec une agence de voyage, choisissez un agence spécialisée dans le tourisme écologique comme voyages pour la planète ou voyager autrement.