Voyageurs du Monde achète à Johannesburg la maison où vécut Gandhi de 1908 à 1911

1908 : Gandhi est déjà en Afrique du Sud depuis plus de 10 ans occupant les fonctions d’avocat lorsqu’il se lie d’amitié avec l’architecte Kallenbach qui lui construit une maison appelé le « Kraal » (la ferme). C’est l’année durant laquelle il sera emprisonné à deux reprises dans la prison de Johannesburg. Rentrant régulièrement en résistance contre le gouvernement pour le droit des non-blancs, c’est dans cette maison où il se recueille et prie régulièrement sous la mezzanine qu’il réfléchit là à ses luttes sud-africaines mais aussi à ce qui sera sa philosophie politique, la lutte par la non violence « la Satyagraha ». En 1912, il abandonnera ses habits d’avocat pour prendre définitivement la tenue blanche et les sandales qui seront les siennes jusqu’à sa mort. Le projet de Voyageurs du Monde est avant tout de créer un lieu qui respecte et magnifie la mémoire de Gandhi ; il sera meublé, habillé pour retranscrire la vie du grand homme. Pour cela, des partenariats avec des historiens, des intellectuels, des musées et autres organismes tels que des associations de Gandhi vont être noués.